>
>
Test de Ys VIII : Lacrimosa of Dana (Nintendo Switch)

TEST de Ys VIII : Lacrimosa of Dana (Switch) : Le portage qui paie un lourd tribut ?

Par Rudy Jean-François - publié le

Deux ans après sa sortie sur Playstation Vita, deux adaptations sur Playstation 4 et PC et quelques problèmes de traduction, Ys VIII : Lacrimosa of Dana est de retour sur Nintendo Switch. Portage opportuniste ou version ultime ? Réponse tout de suite !

Ys VIII : Lacrimosa of Dana nous conte l'histoire d'Adol, échoué sur la dangereuse île de Serein après la destruction de son navire par un monstre marin géant. Séparé de son équipage sur cette île inconnue, Adol devra retrouver ses compagnons rescapés et se défendre face à la faune et la flore hostile de Serein.

C'était mieux avant

Lors de sa sortie sur Playstation Vita en 2016, Ys VIII nous avait déjà conquis (voir notre TEST) grâce à son système de combat en temps réel dynamique et efficace et son univers riche. La version Switch n'altère en rien l'expérience épique que nous offrait Ys VIII et on retrouve exactement la même aventure que nous vécue il y a deux ans... sur Playstation Vita.

Il faut toutefois noter qu'entre-temps Ys VIII a eu droit à une adaptation sur Playstation 4 et sur PC, plus belle, plus lisse et tournant à 60fps constants. Malheureusement pour les possesseurs de la Nintendo Switch, le jeu ne tourne qu'à un maximum de 30 images par seconde qu'il n'est même pas capable de supporter sur la durée. Dès lors que l'on se trouve dans une zone un peu trop peuplée ou que l'action s'intensifie, le framerate chute. Rien de bien insurmontable, mais des hoquets réguliers qui ternissent un titre qui mise pourtant sur son action continue.

Jack of all trades, Master of none

Les joueurs pourront toutefois se consoler avec la petite vingtaine de DLCs cosmétiques, l'ajout de la traduction française corrigée directement dans la cartouche et... rien d'autre. En effet, il faudra attendre quelques jours avant de pouvoir télécharger les voix japonaises, indisponibles au lancement.Ys VIII sur Switch est un portage un poil trop paresseux à notre goût qui n'apporte rien par rapport aux versions sorties précédemment, si ce n'est la liberté inhérente à la Switch de jouer dans son salon ou dans ses toilettes avec Adol à tout moment.

Cependant, même dans ces deux cas de figure la version Switch ne fait pas le poids. D'un côté, Ys VIII docké sur Switch reste beaucoup moins flatteur et moins stable que les versions PS4 et PC et de l'autre, en nomade, il faut admettre que la version Switch arrive difficilement à la cheville de la mouture Vita qui s'avère être une alternative plus portable et plus belle grâce à son superbe écran.

Bon
7
En définitive, Ys VIII : Lacrimosa of Dana est un portage à ne recommander qu'à celles et ceux n'ayant d'autres choix que la Nintendo Switch pour s'essayer à cette pépite. Pour les autres, les versions précédemment sorties offrent des expériences de jeu plus agréables. Soyez en tout cas sûr d'une chose, Ys VIII reste un excellent A-RPG japonais qui ne manquera pas de vous rendre ivre de bonheur, peu importe le flacon choisi !
par
+ On aime
  • Ys VIII disponible en intégralité sur Switch.
  • Tous les DLCs + la traduction revisitée dans la cartouche.
- On n'aime pas
  • Où sont les 60fps en mode docké ?
  • C'est brouillon en nomade.
  • Les voix japonaises non disponibles au lancement.
  • Aucun ajout inédit par rapport aux versions précédentes.
  • La version la moins flatteuse d'Ys VIII.
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur Switch
Je l'attends 4
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Ys VIII : Lacrimosa of Dana - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

14 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (14)