Trafalgar Square
     
Signaler
[ Dossiers ]

 

Premier sujet de la série. Ici, c'est de 4 jeux que je vais traiter, par ordre chronologique : Donkey Kong, Super Mario Bros, Super Mario Bros. 2 et Super Mario Bros. 3. Pour vous donner une idée de l'importance de la licence, en tant qu'amateur de la série et du style, je peux affirmer sans trop me tromper que les trois derniers cités figurent au Panthéon des meilleurs jeux de plate-forme 2D, même encore aujourd'hui.

 

----------

L'Evolution Part Encore Du Singe


La première fois que l'on aperçoit le moustachu virtuel le plus célèbre du monde, c'est en 1981 dans un jeu intitulé Donkey Kong. Le principe était très simple : le personnage que vous incarniez, JumpMan, devait escalader un échafaudage, tout en évitant les obstacles envoyés par un singe géant, afin de récupérer sa bien aimée, toute de rose vêtue.

 


C'est de ce jeu que sont tirés les éléments qui vont être repris dans Super Mario Bros. Pourtant, on peut noter qu'aujourd'hui, la maniabilité de Donkey Kong est plus que rigide, le principe repose essentiellement sur le dead & retry pour progresser, plus que sur la dextérité, et seulement 4 niveaux sont proposés. Mais il s'agissait là d'une autre époque, où l'arcade était encore un point stratégique dans le milieu du jeu vidéo.

Ce titre là va aussi permettre l'éclosion d'un créateur pour lequel une carrière fabuleuse s'annonce. Je parle bien sûr de Shigeru Miyamoto.

 

Des Sauts, Des Dinosaures Et Des Fricassées Aux Champignons

 

Attention mesdames et messieurs, on va évoquer ici, dans cette partie, un monstre du gameplay, du level design, mais surtout du plaisir de jeu et de l'envie de progresser. Toutes ces qualités sont réunies au sein d'une même cartouche, Super Mario Bros.

 


Et vous savez quoi, pas besoin de processeur Intel Core 2 Duo de mes deux, ou autres Cell, bla bla bla...Non là, seulement 8 bits, une console et une cartouche carrées, et un travail en amont au poil suffisent pour pondre une merveille du jeu de plate-forme sur Nes.

Beaucoup d'entre vous ont déjà joué à Super Mario Bros, je pense. Vous savez donc tous qu'il suffit de lancer le jeu pour entrer en compétition avec soi-même. Il s'agit là d'un jeu assez difficile, parfois impitoyable, nécessitant beaucoup de concentration et la nécessité de prévoir les situations à venir, que l'on finit souvent par apprendre par coeur, à force de game over à répétition. Et pourtant, il ne s'agit que d'un simple jeu de plate-forme 2D à scrolling horizontal. Tout bêtement. Il ne faut pas oublier non plus les fameux power-up, qui permettaient au joueur de "tricher" afin de pouvoir avancer plus facilement dans le jeu. Que ce soit le fameux Champignon, 1-Up, Fleur de Feu, tout ces avantages ont évité à nombre d'entre nous de se tirer une balle à un moment ou à un autre. 

C'est aussi ce premier volet de la série qui va donner naissance à un univers qui va matérialiser les fondations de la saga Mario. Bienvenue à vous, Gombas, Koopa, Bowser, Peach, Toad, Bullet Bill et j'en passe.

Pour l'anecdote, je termine le jeu sans perdre aucune vie, et j'ai même réussi à traverser tout les niveaux un par un sans atteindre le game over. Oui, je sais, je suis plutôt fier de moi.

 

 

Que Ce Passe T'Il Avec Cette Suite ?


 Au Japon, Super Mario Bros. 2 ressemble beaucoup à son aîné, et fait plutôt office de Super Mario 1.5, comme on dirait aujourd'hui.

En Europe, le jeu nous situe dans un monde plus inspiré des Contes des Mille et Une Nuits, et nous propose d'incarner 4 personnages, aux capacités différentes : Luigi, Toad, Peach et Mario, bien sûr. De plus, il ne s'agit pas d'un simple jeu de plate-forme car un aspect aventure est intégré à l'expérience. Vous pourrez exploser des murs, vous découvrirez dans un monde parallèle des champignons augmentant votre barre de vie. Au final, le tempo est plus lent, plus posé que dans Super Mario Bros. premier du nom, et laisse place à plus de réflexion, ce qui donne une impression, non pas mitigée, mais perturbante.

 


La raison à cela, c'est tout simplement parce-que Nintendo a estimé que la difficulté de Mario Bros. 2 aussi connu sous le nom de The Lost Levels, était trop importante pour nous, européens manchots. Les têtes pensantes de la société nippone ont alors décidé d'adapter l'univers Mario à un jeu nommé  Yume Kōjō: Doki Doki Panic et ensuite de le sortir en Europe. Comme qui dirait, pas vu, pas pris.

Mais au fond, ce n'est pas un mal, car de nombreux éléments présents dans ce jeu vont être repris dans les prochaines versions des épisodes à venir, ce qui contribue à la richesse d'un l'univers au style unique et indéniable.

 

Le Summum d'Une Série Et d'Un Gameplay

 

Peut-être le meilleur jeu de plate-forme 2D de tout les temps. Et ce titre ne serait pas volé tant le jeu brille par ses nombreuses qualités.

 


Tout d'abord, le jeu est beau. Tellement beau pour la console, d'ailleurs, que l'on note parfois certains ralentissements, je vous rassure, d'importance mineure. Mais Super Mario Bros. 3 est aussi une assez longue expérience pour un jeu du style à cette époque. 8 mondes, d'au moins 10 niveaux chacun. Et comme la difficulté a été rehaussé, on en a pour son argent, encore aujourd'hui.

Le choc, c'est aussi l'intégration d'une carte du monde sur laquelle on en fait pas que se déplacer, mais où on peut découvrir des raccourcis, s'attribuer un power-up pour faciliter un passage délicat, participer à des mini-jeux afin d'obtenir des vies supplémentaires. Tout cela constitue un apport majeur dans la série, qui va garder l'idée quasi-systématiquement.

A propos du gameplay, bien rien à ajouter si ce n'est qu'il est toujours excellent. Les sauts sont précis, les niveaux bien pensés, le tout agréable à explorer. Vous pourrez désormais bénéficier d'une pointe de vitesse parfois nécessaire pour sauter au dessus de certains précipices et voler, si vous êtes vêtu du costume de tanuki, mais souvent risquée car les obstacles sont plus difficiles à anticiper. Soyez sûr de vous.

 


Je n'ai pas besoin de m'étaler plus encore. SMB3 est peut-être l'épisode le plus abouti de la série, pour ce qui est des jeux en 2D, même aujourd'hui encore.

----------

Voilà pour les jeux de la Nes. Prochainement, je vais mettre en ligne un sujet sur les jeux Mario que l'on connaît sur sa petite soeur, la Super Nes. Et autant vous le dire, le modèle a abrité de très belles perles.

 

Deuxième Partie :

A L'Assaut d'Une Nouvelle Génération

 


Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Yao
Signaler
Yao
Je vais lire tout ça !! ça a l'air bien complet dis donc !!!! :)
Sirocco
Signaler
Sirocco
Merci de ton soutien !
imicaali
Signaler
imicaali
Pas mal ! Presser de voir ton article sur les épisodes Super Nes ! :)

Trafalgar Square

Par Sirocco Blog créé le 20/01/10 Mis à jour le 17/12/13 à 11h42

Toulousain sympathique, fantastique, folklorique, féérique, symphonique, éclectique, chimérique, mirifique, artistique, acoustique, exotique...et autres adjectifs en -ique que j'accepte volontiers.

Ajouter aux favoris

Édito


 

Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour/bonsoir à toutes et à tous.

Je suis Sirocco, étudiant en 5e année de Droit à Toulouse, blogger à mes heures perdues, mais avant tout grand amateur du Jeu Vidéo, marmite dans laquelle je suis tombé tout petit.

Trafalgar Square, c'est le nom de ce tout petit site qui privilégie notamment la musique tirée du média mais qui parle aussi de tout et de n'importe quoi. Ne vous étonnez pas d'entendre beaucoup parler de Nintendo, c'est parce-que j'en suis grand fan mais cela ne m'empêche pas de passer de nombreuses heures sur PS3 ainsi que sur les jeux Steam dont le prix défie toute concurrence.

N'hésitez pas à commenter les articles et à "liker" si vous avez apprécié la lecture de mes articles. Vous pouvez évidemment me joindre par MP si vous souhaitez me poser une question ou parler d'une chose, d'une autre. En attendant, j'espère que la lecture vous plaira et rendez-vous ici-bas ou bien ailleurs, si mon activité vous intéresse.

 


 

 

J'arbore fièrement une récompense aujourd'hui plus tellement valable mais que voulez-vous, c'est la seule que j'aie ^^. Elle fut attribuée par l'ami Anfalmyr sur la base des votes des Gamebloggers et elle me plaît tout particulièrement du fait que je tente de soigner le mieux possible l'apparence du blog, pour un plus grand confort de lecture. Et vi, je pense à vous et à vos petits yeux fatigués...

 

Archives

Favoris