>
>
Rainbow Six Siege : On connaît les huit équipes de la Six French League

Rainbow Six Siege : On connaît les huit équipes de la Six French League

Par Alix Dulac - publié le
Image

Annoncée il y a quelques semaines maintenant, la Six French League, le championnat de France sur la licence Rainbow Six Siege, a désormais un visage. Enfin, plusieurs : les huit équipes retenues pour y prendre part ont été dévoilées.

GameWard. Vitality. Oplon. PENTA. Le Stream. MCES. Bastille Legacy. Supremacy. Amateurs de Rainbow Six Siege, retenez bien ces huit noms car ce sont eux qui résonneront pendant les 14 journées de la Six French League, la ligue française sur la licence R6, qui débutera sa première édition le 19 juin prochain. Sur candidature, ces huit dossiers ont été retenus tout en haut de la pile par les organisateurs de la compétition et on ne peut que valider leurs choix. Car il y aura de tout pour cette première édition.

Des historiques, à l'image de Supremacy, qui depuis le début de la compétition sur R6, a toujours répondu présent, que ce soit en Pro League, ou comme actuellement, en Challenger League. Vitality, décidément bien ancré sur les licences majeures de l'esport et qui fêtera d'ailleurs son retour en Pro League dans quelques mois, à l'occasion de la saison 10. Des fers de lance, comme Le Stream, qui a certes échoué en quarts de finale de la dernière Pro League mais a fini deuxième du segment européen. On n'oubliera pas non plus que la structure, qui mêle joueurs français et européens, a aussi raflé la dernière édition de la Gamers Assembly, faisant d'elle, à ce jour, la grande favorite de cette Six French League.

 

 

Dans la même configuration de joueurs, on retrouve également PENTA Sports, grosse structure européenne, qui viendra élever le niveau de compétition - la structure s'est pliée au règlement, à savoir compter au moins trois joueurs francophones, dont 2 Français. Puis il y a les ambitieux. La Team Oplon. GameWard, qui ajoute une nouvelle corde à son arc après Fortnite, PUBG ou encore League of Legends. Bastille Legacy, qui ne cesse de s'affirmer sur la scène esportive comme un nouveau prétendant de choix. Et MCES, qui vient de lever 1,8 millions d'euros de fonds pour pérenniser et upgrader son projet - soutenu sous le modèle de lien entre le sport traditionnel et le sport électronique - et qui comptera sur un ancien cadre de Supremacy et de Vitality, "Zephyr", pour briller en Six French League. 

On rappelle que le cashprize global de cette Ligue est de 30.000 euros et que les 4 meilleures équipes à l'issue des 5 mois de compétition disputeront la phase finale lors de la prochaine Paris Games Week, les 1er et 2 novembre prochain. A la clé ? Un titre de champion de France pardi.

La rédaction vous recommande