Yoyonoa's Blog

Yoyonoa's Blog

Par Yoyonoa Blog créé le 02/06/11 Mis à jour le 21/07/15 à 21h21

Ajouter aux favoris
        
Signaler
Assassin's Creed

RETROUVEZ ICI LE DOSSIER ASSASSIN'S CREED FIRST CIVILIZATION

Au XVIIIe siècle, les guerres qui faisaient rage en Europe bouleversèrent totalement l'équilibre au coeur des colonies du Nouveau Monde, notamment vers les routes commerciales empruntées par les Européens dans les Caraïbes. Là, de nombreux marins sans emploi se regroupèrent ensemble pour former des groupes de hors-la-loi en quête de richesses et d'aventures: l'âge d'or des pirates était sur le point de commencer !

DOSSIER BLACK FLAG - PARTIE 1/2

L'ORIGINE DU PAVILLON NOIR ET L'ÂGE D'OR DE LA PIRATERIE

À la fin du XVIIe siècle, le 7 juin 1692 précisément, sur l'île de la Jamaïque, un énorme tremblement de terre détruisit la ville de Port Royal. Suite à cette tragédie qui avait noyé la majeure partie des terres de la zone, une nouvelle ville fut créée et c'est ainsi que la ville de Kingston fut fondée. Kingston attirera plus tard de nombreux marins sans emploi qui se tourneront tous rapidement vers la piraterie pour survivre, et bien évidemment, Kingston est une des villes majeures d'Assassin's Creed IV.

La deuxième ville majeure de Black Flag que vous pourrez parcourir dans le jeu est la ville de Nassau, dans les Bahamas. En Juillet 1703, durant la Guerre de Succession d'Espagne, les Français et les Espagnols attaquèrent les territoires Britanniques de New Providence et les incendièrent totalement. Vers 1706, personne ne régnait ni ne gouvernait sur la ville de Nassau. 

C'est ainsi qu'à la suite de la guerre, des centaines et des centaines de marins furent laissés sans emploi et livrés à eux-mêmes. Nombreux étaient ceux qui avaient décidé de rester dans les Caraïbes, puisque c'est là qu'ils se trouvaient à la fin du conflit, tandis que d'autres avaient préférés s'en aller vers l'Amérique Centrale ou bien retourner en Europe. La plupart de ces marins cherchèrent à tirer profit de la ville de Nassau et de ses terres dépourvues de tout gouvernement. 

L'un de ces marins se nommait Benjamin Hornigold, et après la guerre de Succession en Espagne, lui et d'autres pirates accostèrent sur la plage de Nassau où ils trouvèrent la ville en ruine et pleine de bâtiments abandonnés. L'île de New Providence avait déjà servi comme base à des flibustiers dans les années 1690, et vers 1713, les pirates commencèrent de nouveau à utiliser Nassau et sa région pour se rencontrer.

D'un point de vue tactique et stratégique, les Bahamas étaient le lieu parfait et idéal pour les pirates. Nassau et les Bahamas se trouvaient en plein milieu des routes commerciales empruntées par les Européens dans les Caraïbes. En plus de ça, Nassau se trouvait au coeur d'un véritable labyrinthe formé par les îles des alentours, permettant aux pirates de se cacher et de planifier correctement leurs attaques sur les navires marchands Européens qui auraient le malheur de passer par là.

Et ce qui se tramait à Nassau ne faisait pas exception à Kingston, de même que pour Benjamin Hornigold à Nassau, on retrouve en 1714 à Kingston d'autres marins sans emploi dont Charles Vane qui cherchait du travail sur les docks de la ville et où il fut embauché par le capitaine Henry Jennings. Vane et Jennings allaient tout deux devenir de puissants pirates par la suite.

On comprend donc que c'est la situation précaire des marins, qui étaient pourtant pour la plupart d'anciens membres des flottes navales des grandes puissances Européennes, qui les a poussés à s'orienter vers la Piraterie. Mais la situation financière du peuple avait aussi pris un coup en Europe, et notamment en Espagne suite à la guerre: c'était la crise comme on dit aujourd'hui.

C'est ainsi qu'en 1715, le Roi Philip V d'Espagne, petit-fils de Louis XIV, avait grand besoin d'argent pour perdurer à la tête de son royaume. Puisque l'Espagne avait accumulé de nombreuses richesses dans les Amériques durant la Guerre, le Roi ordonna que ces trésors soient rapatriés au pays. Le 16 Juillet 1715, une flotte sous le commandement du Capitaine-General Don Juan Estéban de Ubila quitta la Havane.

Les Galions et leur cargaison très précieuse devaient se rendre à Cádiz en Espagne, mais le 19 Juillet, la flotte fut prise au coeur d'une tempête dans le Détroit de Floride. Tous les navires furent perdus. Comme quoi les pirates ne sont pas la seule menace que vous rencontrerez dans Black Flag, Dame Nature sera aussi de la partie. Et bien évidemment, les trésors d'Espagne qui avait coulé n'attendaient plus qu'on vienne les chercher, ce qui attira inévitablement de nombreux pirates à l'instar de Henry Jennings, Benjamin Hornigold, Edward Thatch, Charles Vane et bien d'autres. Il ne serait d'ailleurs pas étonnant de retrouver un point de plongée au Détroit de Floride dans le jeu, qui sait ce que vous pourriez trouver comme trésors...

Et c'est également en 1715 que la République Pirates vit le jour à Nassau, une ville qui était donc devenu le refuge de centaines de pirates et de hors-la-loi. Benjamin Hornigold émergea comme le leader des pirates qui évoluaient dans la région, même s'il n'y avait rien d'officiel en ce qui concerne son statut de chef. Et c'est conjointement que Hornigold et Edward Thatch organisèrent souvent des raids contre les navires Européens.

Enfin, outre Kingston et Nassau, la troisième grande ville d'Assassin's Creed IV n'est autre que La Havane à Cuba qui possède une ambiance très colorée et agréable ainsi qu'une architecture espagnole et plus européenne que les autres villes rendant ainsi hommage aux villes d'Assassin's Creed II. La ville fut créée en 1514 et de nombreux navires marchands se dirigeant vers l'Europe ou l'Amérique Central y trouvaient refuge au cours de leurs voyages.

Au début du XVIIIe siècle, la ville attira l'attention de nombreux gangs de pirates. Les Pirates avaient réussi à s'infiltrer dans la ville et à augmenter la corruption et la criminalité à l'intérieur de celle-ci. À cause de cela le port et la ville furent extrêmement fortifiés, mais cela n'empêcha pas les corsaires et les pirates d'attaquer pour autant.

Des rapports faisant part de la forte présence des Pirates dans la région de Nassau, des Bahamas et plus largement dans les Caraïbes furent transmis dans les colonies et en Europe. La République Pirate causait de nombreux problèmes et perturbait les échanges commerciaux tout en déstabilisant le commerce d'esclaves. Et c'est à la fin de l'hiver 1714 que des rumeurs apparurent faisant état d'un assaut imminent des autorités Espagnoles contre les Pirates.

Les Espagnols, les Français, les Britanniques, malgré les rivalités entre toutes ces nations d'Europe, ils avaient tous compris le problème de la piraterie dans le Nouveau Monde et essayèrent d'y remédier. Tout cela donna lieu à d'épiques batailles navales que vous pourrez revivre en jeu.

La majorité des efforts Européens se soldaient par des échecs où n'étaient pas assez ambitieux. Mais s'il faut retenir un homme qui a lutté avec audace contre la piraterie de manière efficace, c'est le corsaire Britannique Woodes Rogers qui devint le premier gouverneur royal des Bahamas. En d'autres termes, Assassin's Creed IV ne serait pas cohérent d'un point de vue Historique sans la présence de Rogers, et bien qu'on ne l'ait pas encore vue, sa présence a été confirmée à demi-mots avec le trailer CGI de l'E3.

Beaucoup d'entre vous se demande qui observe Edward Kenway depuis le navire nommé le "Delicia" à la fin de ce trailer. Et bien sans trop se tromper, on peut affirmer qu'il s'agit là de Woodes Rogers, le Delicia ayant appartenu à sa flotte composée de quatre autres navires: le Milford, le Rose, le Buck et le Shark. Après la destruction de ces quatre derniers, le Delicia fut le seul navire d'attaque du gouverneur royal. Celui-ci devrait donc être présent au coeur du jeu en tant que rival d'Edward Kenway...

Statue très classieuse de Woodes Rogers au British Colonial Hilton à Nassau.

Et en parlant du casting du jeu, revenons maintenant sur les autres personnages historiques que vous pourrez rencontrer durant votre voyage sur les mers Caraïbes.

Benjamin Hornigold dont nous avons parlé plus haut sera bien évidemment présent dans le jeu. Ce dernier peut être considéré comme le Mentor de Barbe Noire, ce dernier ayant débuté sa carrière de Pirate dans l'équipage d'Hornigold. À la tête du navire le plus lourdement armé de l'époque, le Ranger, Hornigold ne craignait personne. Il débuta sa carrière comme presque tous les autres pirates, à savoir comme nous l'avons vu, après la guerre de Succession d'Espagne. Durant cette guerre Hornigold officiait en tant que Corsaire pour le gouvernement Britannique, et durant sa carrière de pirate, il fit bien attention à ne jamais attaquer de navire avec un pavillon anglais, espérant ainsi faire croire qu'il était toujours un Corsaire agissant légalement. Son équipage n'était pas d'accord et décidèrent de changer de capitaine. C'est à partir de cette époque que Blackbeard et Hornigold se séparent, Benjamin continuant sa petite vie de pirate avec un plus petit navire et équipage qu'auparavant. Plus tard, Hornigold entendit parler des pardons royaux, l'une des actions entreprises par Woodes Rogers pour lutter contre la piraterie, et il décida de l'accepter pour se reconvertir en chasseur de pirates, traquant ainsi ses anciens alliés avant de mourir durant une tempête dans un endroit encore inconnu de nos jours...

Edward Thatch, plus connu sous le nom de Barbe Noire (ou Blackbeard en VO), est certainement le pirate le plus connu de l'âge d'or de la piraterie et est à l'origine de la peur même qui émanait des pirates, tout le monde le craignait. Et pourtant, on peut dire que "Barbe Noire" était simplement un personnage interprété par Edward Thatch. Les idées reçues faisant de lui un pirate sanguinaire et tyrannique sont fausses et il véhiculait ces rumeurs horribles sur lui de lui-même. Même s'il lui arrivait parfois de prendre des otages innocents, il n'en tuait jamais et était un homme d'honneur. Bien sûr Thatch n'était pas non plus le saint des saints et n'hésitait pas à tuer ses ennemis, mais la façon dont il a créé sa réputation de pirate craint de tous est assez intéressante à développer dans un jeu où il constitue l'un des principaux PNJ que vous pourrez côtoyer, du moins pendant un temps. Barbe Noire comprenait le pouvoir de la peur et savait l'utiliser pour arriver à ses fins. Je ne vous gâcherai donc pas l'histoire de sa vie ni de sa mort, puisqu'il devrait être un personnage incontournable dans Black Flag. Et entre nous, même si sa réputation fait peur et que tout n'est pas forcément vrai, mieux ne vaut pas se retrouver en face de lui quand il n'est pas content... le pauvre Stede Bonnet, un autre pirate que vous aurez l'occasion de croiser et dont nous reparlerons dans un autre article, doit être en train de se pisser dessus vu la tête de Blackbeard ci-dessous...

Là où Barbe Noire était le pirate le plus connu de l'époque, la palme d'or du plus cruel des pirates revient à Charles Vane, qui est bien évidemment présent dans Black Flag. Le personnage est d'ailleurs interprété par Ralph Ineson que les fans de Game of Thrones reconnaîtront. Charles Vane n'hésitait pas à traiter de façon cruelle ses captifs et les gens qu'il rencontrait, même si celui-ci a tout de même pu former une alliance avec le pirate Edward Kenway. Vane était un fou sanguinaire qui lui, contrairement à Barbe Noire, n'avait pas volé sa réputation et qui n'hésitait pas à bafouer le Code d'Honneur des Pirates. Il avait réussi à mettre la main sur la ville de Nassau pendant un temps avant de la perdre. Malgré son statut de Capitaine, Vane fut destitué de ses fonctions par Calico Jack Rackham et les autres membres de son équipage pour cause de lâcheté suite à un refus de sa part d'attaquer une flotte de plusieurs navires français, une flotte qu'il savait bien plus puissante que la sienne.

Calico Jack (à gauche) et Charles Vane (à droite) dans Black Flag

Calico Jack est donc un autre des personnages que vous pourrez croiser durant vos péripéties et comme vous venez de le lire, ce dernier a commencé sa carrière de pirate sur le navire de Vane avant de monter une mutinerie contre son capitaine. Calico Jack n'était pas le pirate le plus discret qui soit, mais ses méthodes différaient parfois de ses confrères, préférant des attaques furtives et de nuit pour mieux surprendre ses adversaires. Jack Rackham est également le pirate qui a démocratisé le logo de tête de mort avec deux épées croisées, celui avec les os croisés ayant été créé avant par Samuel "Black Sam" Bellamy (quant à celui avec un Chapeau de Paille... :D). Enfin, Calico Jack est connu pour avoir compté parmi son équipage deux femmes qui seront également présentes dans Assassin's Creed Black Flag: Mary Read et la fameuse Anne Bonny. 

Anne Bonny était une jeune femme rebelle qui se maria à James Bonny, un pirate qui l'emmena à Nassau. La ville étant pleine de pirates, c'est là qu'elle rencontra Calico Jack dont elle devint la maîtresse avant de quitter son mari pour naviguer sur le navire de Jack où elle était considérée comme l'égal des hommes de son équipage. C'est sur le navire de Calico Jack qu'elle rencontra une autre femme, Mary Read, avec qui elle eut une relation bien plus qu'amicale. Des rumeurs mentionnent également une relation avec un certain pirate du nom d'Edward Kenway... Malgré le fait qu'Anne Bonny n'a jamais été capitaine d'un navire, sûrement à cause du fait qu'elle était une femme, sa réputation dépassait celle de nombreux autres capitaines. C'était une femme forte et audacieuse, sa réplique la plus fameuse étant destinée à Calico Jack lorsqu'il fut capturé par les autorités:

"Je suis désolée de te voir ainsi, mais si tu avais combattu comme un homme, tu ne serais pas là à être pendu comme un chien."

Et l'avantage d'être une femme pirate c'était de pouvoir prétendre être enceinte pour pouvoir échapper à la potence et à la justice: on ne tuait pas des enfants innocents, même avant leur naissance. 

Je ne rentrerais pas plus dans les détails concernant l'histoire de ces personnages, il y a tout juste ce qu'il faut ici pour donner envie d'en découvrir plus in-game dans AC4 Black Flag. L'une des sources utilisées pour l'élaboration de cet article n'est autre que le site AC Initiates et je peux annoncer d'ors et déjà que la traduction en français de tous les "c.tags" sera très bientôt disponible (déjà traduit, plus qu'à publier) après la diffusion du Dossier Métahistoire en 5 parties qui arrivera après la seconde et dernière partie de ce Dossier Black Flag. Le Dossier Métahistoire est lui aussi composé d'éléments d'Assassin's Creed Initiates. Bien sûr, comme pour tous mes dossiers, j'y apporte ma touche perso, que ce soit mes théories ou mes analyses, tout comme j'avais déjà commencé à le faire avec la traduction des "Desmond Files" et dont la suite sera justement disponible dans le Dossier Métahistoire. Pour ce qui est des articles C.TAG que vous découvrirez tout bientôt, certains contiennent de nombreuses informations inédites et d'autres encore concernent de près l'univers pirate d'AC4 Black Flag, que ce soit sur les événements de l'époque où des personnages comme Woodes Rogers ou encore Stede Bonnet, vous aurez toutes les cartes en mains après votre lecture pour faciliter l'immersion dans le jeu et ne pas atterrir dans un univers inconnu où vous pourriez confondre personnages fictifs et réels.

Et bien sûr que non, je n'ai pas oublié Edward Kenway qui est au coeur du casting du jeu et dont j'ai très peu parlé ici puisque le capitaine du Jackdaw et les secrets de la famille Kenway sont à découvrir dans la seconde et dernière partie de ce dossier pré-launch dédié à Assassin's Creed IV Black Flag !

 

 

La sombre histoire de la famille Kenway - Dossier Black Flag: Partie 2

 

Par Yoyonoa.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

ViperHeadshot
Signaler
ViperHeadshot
Intéressant.
Quelqu'un aurait un lien vers la première image de l'article en grand, parce qu'à chaque que je la vois c'est trop petit pour que je puisse lire. Merci d'avance :)
Trojan
Signaler
Trojan
Beau dossier en effet (comme d'habitude ai-je envie de dire).

Je ne connais pas bien sûr le déroulement exact de cet Assassin's Creed: Black Flag mais dommage qu'il ne parle pas de nos pirates Français comme François l'Olonnais, Pierre le Picard ou bien Emmanuel Wynne qui fut le premier à hisser la pavillon noir (Jolly Roger) même si lui arborait en plus un sablier.

Bon les évènements du jeu se sont peut-être déroulé après.
Retromag
Signaler
Retromag
Toujours aussi bien construit tes dossiers autour de cette saga, keep going ! ;)
Hyna
Signaler
Hyna
Je like mais je n'ose pas lire, je vais essayer de résister jusqu'à ce que le jeu soit sorti ...

Archives

Favoris