Numericity
Signaler
Détente

Quelle joie de voir passer la barre des trois deux, je veux dire des 222 "j'aime" sur mon blogue de Numericity.fr! Et j'en suis d'autant plus ravi que cet objectif que je m'étais fixé a été réalisé avant la nouvelle année, ce qui ne manque pas, sur le plan symbolique, d'être un cap on ne peut plus percutant. Et l'enthousiasme est à ce point présent qu'à l'heure où je publie cet article, nous sommes déjà 224 "j'aime"!

C'est aussi une satisfaction de voir que malgré des mises à jours irrégulières et peu nombreuses par rapport aux ténors de la Communauté de Gameblog, certains d'entre vous prennent la peine de nous suivre et d'apprécier, grâce à la fonction j'aime justement, les articles que nous mettons en ligne.

 

Evidemment, passer un cap est l'occasion de jeter un bref regard en arrière avant de reprendre la route de l'avenir. Il est ainsi l'heure de vous révéler quelques statistiques du blogue, qui rappelons-le, constitue une antenne du site principal Numericity.fr .

Ainsi, le blogue a été vu depuis sa création 18917 fois.

Depuis le dernier article rétrospectif, nous sommes en mesure de vous donner les articles qui ont le plus plu à la Communauté de Gameblog. Comme à votre habitude depuis la dernière fois, vous avez aimé en particulier les articles polémiques et réellement critiques, ce qui ne cesse pas de nous rassurer sur la voie que nous avons emprunté pour situer la ligne éditoriale de notre site.

L'article le plus apprécié est Warpzone : autocensure, comptabilisant 11 "j'aime", publié en août 2010 (vu 938 fois). Cet article s'inquiète de la censure ou de l'autocensure que peut pratiquer la presse vidéoludique, apeurée par un procès ou soucieuse de maintenir des relations suffisamment cordiales pour perdurer. Cela nous inquiète au sujet de la liberté critique du jeu vidéo, rappelée à l'ordre dès qu'elle ne dit pas ce que les éditeurs souhaitent : un politiquement correct et des publi-articles.

La deuxième place est détenue par deux articles qui arrivent tout près de la première place avec 10 "j'aime chacun". Il s'agit en premier lieu de l'article Shenmue : Un chez soi, également publié également en août (vu 753 fois). Dans cet article analytique, nous avons voulu relever des éléments qui nous permettaient d'expliquer en moins en partie ce qui fait la force première du jeu, c'est à dire cette impression de vivre un quotidien dans un jeu accueillant. Le deuxième article ex aequo s'intitule Limbo et l'enthousiasme de la critique et des joueurs, publié en novembre (vu 666 fois). Ici, nous critiquions non pas le jeu mais le comportement  de la critique et des joueurs d'attribuer au jeu de façon quasi-immédiate au jeu une profondeur ou une valeur artistique, débordés par un enthousiasme qui va jusqu'à cacher la nature véritable du jeu et par voie de conséquence, en ne lui rendant pas service. En effet, le jeu doit maintenant assumer un statut sans doute trop gros pour ses petites épaules. Ce texte est en majeure partie basé sur un article en langue anglaise.

Ensuite, dans les articles qui sont sortis du lot, nous pouvons citer à la troisième place Minecraft : phénomène montant, avec 8 "j'aime", publié en octobre (vu 786 fois) et qui s'évertue à faire connaître le jeu qui est quasi-absent de la presse spécialisée généraliste du jeu vidéo (oui, c'est très compliqué).

A la quatrième place Zelda : The Wind Waker - esquisse d'évasion, recueillant 7 "j'aime", publié en septembre (vu 732). L'article essaie de comprendre en quoi l'océan de ce jeu a radicalement changé la méthode de progression classique des Zelda et pourquoi pas d'autres jeux vidéo jouant dans la même cour en proposant ici une progression intégrée par le joueur et non par des astuces de game design faciles ou institutionalisées.

Pour terminer, à la cinquième place, nous retrouvons l'article de notre contributeur le plus ancien, bleubleubleu, s'empare du phénomène de lynchage du jeu Final Fantasy XIII dans son texte intitulé Tu causes, tu causes, c'est tout ce que tu sais faire, avec 6 "j'aime", publié sur le blogue en octobre (vu 882 fois). Il dresse une typologie acide des détracteurs de Final Fantasy XIII et interroge la critique vidéoludique sur le fait de n'avoir pas su introduire un débat sain sur le jeu, entre objectivisme consumériste ou relativisme. A lire!

 

Pour finir cet article rétrospectif, il n'y a pas meilleure conclusion que celle qui avait déjà été écrite pour notre dernier article rétrospectif à la fin du mois de juillet de cette année, et qui prend de plus en plus de valeur à mesure que vous nous suiviez. Nous vous la livrons :

Je tiens encore une fois à vous remercier. Vous me donnez envie de continuer à écrire sur le jeu vidéo et vous me donnez envie de continuer dans la voie qui est la mienne grâce à l'intérêt que vous portez pour mon travail. N'oubliez pas que le blogue de Gameblog reprend les anciens articles du site originel : Numericity.fr . Sur ce site, qui est ma priorité, vous pourrez consulter les derniers articles écrits par votre serviteur ainsi que par quelques contributeurs talentueux. En vous inscrivant (tout est entièrement gratuit et cela le restera pour l'éternité selon notre engagement pour le web vidéoludique indépendant), vous pourrez même réagir aux articles qui émaillent le site.

 

Sur ce, jouez bien et Bonne Année!

Numerimaniac

Numericity.fr

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Numericity

Par Numerimaniac Blog créé le 29/12/09 Mis à jour le 11/02/12 à 21h04

N'hésitez par à venir visiter Numericity.fr, le quartier libre du jeu vidéo. Pas de tests, pas de notes, mais des réflexions, des impressions, des dossiers.

Ajouter aux favoris

Édito

Numericity.fr est un site web indépendant traitant du jeu vidéo, composé en cinq parties :

- A coeur ouvert

- Focus

- Dossier

- Blogue

- Brèves

 

A bientôt sur Numericity!

Archives

Favoris