ERROR 404 BLOG NOT FOUND

ERROR 404 BLOG NOT FOUND

Par Le Gamer aux Mains Carrees Blog créé le 04/11/11 Mis à jour le 27/02/17 à 13h51

Ce blog n’'existe PLUS. Si tu y as accès, c’'est que tu n’'existes plus non plus. Au mieux, tu es l'’émergence d’'une anomalie systémique au sein d'’une structure virtuelle parfaite. Mais ça pourrait être pire. Tu pourrais attendre impatiemment la sortie de Final Fantasy XV.

Ajouter aux favoris
Signaler
Rien à carrer - Débile and realist

Le milieu de la chanson, il est un peu comme Clint Eastwood dans ses meilleurs westerns : impitoyable. On le reconnait vite à son poncho, à son Stetson et à la vitesse à laquelle il abat l'artiste pris en faute au moindre de ses faux pas. Car c'est un fait qui ne vous aura pas échappé : dès lors qu'on acquiert une renommée mondiale et/ou la reconnaissance du milieu (à plus forte raison lorsque ce sont des Terres du Milieu qu'il s'agit), on s'expose aux critiques, aux jalousies et autres traversées du désert en solitaire et sans gourde (à une ou deux fan près)  - des ténors lyriques tels que Bézu ou Patrick Sébastien en ont fait l'artiste expérience. Les mauvais choix de carrière, c'est comme les mauvais anchois en garniture de pizza : ça arrive chaud en trente minutes sinon on vous rembourse la différence. Ou quelque chose comme ça.

Parce qu'il a encore ses échecs en travers de la gorge, et que ça l'empêche d'avaler correctement (un sérieux handicap, pour lui), Gollum vous présente ici l'intégralité de ses titres boudés par un public qui, peut-être, n'était psychologiquement pas prêt pour un tel niveau d'excellence. 

 

Alors, Gollum ?

Trop ambitieux ?

Trop avant-gardiste ?

Trop dérangeant ?

 

A vous de juger, sachant que tout ceux qui aimeront seront des gens de goût et que par conséquent, Gollum se fera un devoir de les manger tout crus. Bah oui. On ne se refait pas.

 

 

Acte 1 ) L'émotion qui fait pleurer : « Lucie », de Pascal Obispo.

 

Dans la lignée de sa version (inoubliable, comme tout bon traumatisme qui se respecte) de ", Dernière Danse"   , Gollum revient à un registre émotionnel fort (âmes sensibles, préparez vos mouchoirs !) (Oreilles sensibles aussi !) (pour le sang), afin d'évoquer « en profondeur » l'un de ses thèmes de prédilection, à peine mentionné dans ses singles précédents.

 
Entre les trémolos d'une voix toute en retenue et en intériorité, on sent poindre le désir et la mélancolie d'un être écartelé entre deux mondes, qui n'aura jamais vraiment connu le bonheur et qui, pour cette raison, aura été forcé de compenser par de la nourriture. Ce sont ces blessures secrètes qui affleurent entre ces lignes à l'apparence inoffensive, et il est difficile de ne pas finir la chanson avec de vraies larmes d'émotion au coin de l'oeil (de l'oeil au singulier, oui, car pendant que vous écoutiez la chanson, Gollum vous a mangé l'autre. Il fait toujours ça...). D'autant que l'enregistrement HD fait vraiment honneur à la qualité de la prestation.

 


Attention ! PUR TALENT !

 

 

Le Jury de The Voice AIME ça.

Explicit Lyrics :


Mon Maître, mon Maître
C'est moi, je sais
Il y a des soirs comme ça
Où même
Le repas ne passe pas
Mais faut s'forcer parfois, c'est vrai
Bouffer des Lembas
Sans même un bout de gras, je sais
C'est vraiment dégueulasse,
C'est bon pour Legolas

Mon Maître, dépêche-toi ici, la nuit,
Tous les Nazguls sont gris,
Je sais, Gandalf aussi,
Mais lui, ben... c'est pas pareil

C'est pas marqué dans les livres
L'plus important, c'est les vivres
D'en avoir pour tous les jours
Avec du gras autour.

Même si j'ai sous la dent
Du perdreau bien croquant
J'ai en moi, oh de plus en plus fort,
Des envies d'côtes de porc

On dit, oui, que j'ai pas de coeur
Mais il doit m'en rester, séché,
Et à peine entamé...
Si c'est pas le bonheur !

Mon maître, mon maître ressers-toi, il reste
De la rate et du foie
Avec un peu de lard
Et quelques gros cafards

C'est pas marqué dans les livres,
Le merle ça vaut bien les grives
C'est beau, c'est chaud, c'est doux
Quand on leur tord le cou.

Mmmh, mon Maître pas besoin d'four
C'est crues, que les viandes se savourent,
Sans frites, ni bouillon ni potages,
Qui leur font grand dommage, sache

Qu'ça peut les abîmer,
Faut jamais les bouder en se disant :
« Que c'est dommage
Qu'cette bête ait eu la rage ».

Mon Maître, mon Maître t'encombre pas
D'ce rat, je le finirai pour toi
Je peux finir vos restes, j'crains rien
J'ai déjà eu la peste
(Deux fois)

C'est pas marqué dans les livres
Une fois j'ai été ivre
Car j'avais bouffé un nain
Qu'était complètement plein

Faut pas manger n'importe quoi
Ça vous reste sur l'estomac
Et quand on l'a dans les talons
On mangerait bien...
Un étalon (ben oui).

Du lapin c'est très très bien
Du poisson c'est très très bon
Du poulet c'est très très laid
Mais moins... que Legolas !

 

 

Acte 2 ) La rage qui fait rager tout rouge :  « In the End », de Linkin Park

 

Malgré son statut officiel de chanteur romantique à voix (ayant su séduire toute une génération par sa présence et la beauté simple de ses textes), Gollum entend montrer qu'il n'est pas qu'un chanteur à minettes et qu'il peut changer de registre aussi souvent que de régime alimentaire. Dans ce véritable brûlot engagé, il entend crier sa révolte et démontrer ainsi qu'il n'est pas qu'un physique ou un gentil guide un peu névrosé dont on peut disposer à volonté ou sur un coup de tête (dans ses dents). Sans langue de bois mais avec quelques restes de langue de boeuf quand même, il revient sur la difficile cohabitation avec ses compagnons de route ainsi que sur la richesse ethnique des rencontres au cours de son périple.

Non sans "balancer" quand il en éprouve la nécessité...

C'est donc un Gollum nouveau que nous découvrons là, en HD, avec une qualité d'enregistrement à la hauteur de l'évènement. C'est-à-dire un mètre vingt debout sur un tabouret.

 

Au rock and roll, Gollum préfère le orc and troll ! Forcément.

 

Attention ! Plus que jamais : Explicit Lyrics.

Mère de famille, cache ton enfant !


Et c'est re-
Parti
Vingt heures de marche
Pieds nu dans le Mordor avec deux taches
L'un est joufflu
Et l'autre est gonflant
Quand j'peux
j'les laisse en plan
J'ai qu'une corde attachée aux pieds
Pourtant, c'est comme si je traînais deux boulets
Même mon précieux il était plus léger
Les jours où il était lourd
Je ne suis pas blessé
Pourtant c'est comme si j'avais deux plaies
J'paie pour mes péchés
Car c'est bien à la pèche
Que tout a commencé.
Ça tu parles d'un cadeau
Un tout petit anneau
Ce vieux Déagol
Me lègue que des ennuis
Avec en prime une belle paire d'abrutis

J'aime pas les elfes, j'aime pas les nains,
Et les orcs, c'est pas trop mes copains
J'aime ni les hobbits, ni les Ents
Et encore moins ceux qu'écoutent Amel Bent

Demain, oui, en pleine nuit
Sans bruit j'l'leur tords le cou et je m'enfuis
Finies les plaintes, finis les ennuis
Et finies les frites
Vilains Hobbits !
Le Maître est fourbe, menteur et cruel
Et presque aussi viril que dame Galadriel
Ou aussi agréable qu'une escarre aux aisselles
Quant au joufflu
Il est aussi subtil qu'un troll
Et aussi drôle qu'un nain à une fête sans alcool
Ah ça oui, pauvre Sméagol
De s'farcir ces deux guignols

Sur toutes les Terres du Milieu
Y fallait qu'je tombe sur ces deux pouilleux
Un neurasthénique et un bouseux boulimique
Y'a eu plus sympathique

J'aime pas les wargs, ni les Balrogs
J'aime pas Sauron, et encore moins Gothmog
J'aime pas les Nazguls, même ailés
A la limite, j'les supporte en civet

(Non mais regardez-le avec ses yeux de hareng pris dans les phares : on dirait Robert Pattinson version nabot qu'essayerait de jouer les torturés. Mais s'il faut les torturer, moi, je veux bien leur rendre service, hein, c'est quand ils veulent ! Gollum !)

Je vais les lui amener
Elle, elle saura les digérer
Et le retour du roi
Ils l'fêteront dans son estomac

J'suis pas raciste, je mange de tout
Et c'que j'mange pas, eh ben j'y tords le cou-ou
J'aime pas les vampires, j'y peux rien
Mais les pire, eh ben c'est les humains...

I'm breaking the Hobbits (x 3)... TONIGHT !

 

 

Acte 3 ) La tristesse qui fait tout mouillé dans les yeux :  « Pas toi », de Jean-Jacques Goldman.

 

Après le petit échec commercial (mais grand succès d'estime, la presse en parle encore) (dans leur rubrique psychologie) de sa tâtonnante tentative pour élargir ses horizons musicaux côté "métal US", Gollum entend se racheter auprès de son public des premières heures, celui qui l'a toujours soutenu et qui, au plus fort de la crise, a exigé une fin alternative pour le Retour du Roi dans laquelle il récupèrerait l'anneau et réduirait le monde en esclavage (que rêver de plus beau ?). C'est donc férocement qu'il s'attaque à un IMMENSE classique de la chanson française, qui devrait faire l'unanimité auprès de toutes celles et de ceux qui ne sont pas nés d'avant-hier (ni même du jour d'avant). Une chanson si tendre qu'on pourrait la manger saignante.

Le saviez vous ? Une fois, Gollum a mangé un ours, en hommage à son réalisateur préféré.

Jean-Jacques Annaud.

XPTDROFL !

 


Implicit Lyrics :

(intro)
Pour survivre sur un champ d'bataille,
J'ai un petit secret
Et je vais te l'confier
Afin de t'éviter
Les coups et les entailles.
Que tu puisses acheter mon prochain single, quoi...

...


Garder mes forces
Pour pas saigner
Broyer l'aorte
Des orcs blessés
Dire des mensonges
A trop jurer
Vivre dans les ombres
Pour vivre longtemps

Z'ont beau médire
M'appeler l'puant
J'ai beau m'enfuir
Face aux méchants

Quoi que je casse
Ou que je broie
Rien ne trépasse
Je fais pas l'poids

Je frappe toujours
Dans les rognons
J'ai mes raisons
De couper court
Passe-moi une lance
Ou un trident
J'aurais une chance
D'rester vivant

Je peux maudire
Leurs faces de rats
C'pas mon délire
Pas mon combat

Quoi qu'il se passe
Ou se passe pas
Moi je me casse
La prochaine fois
Les rois, les reines,
Je les aime pas
Les lois, les règnes,
C'est pas pour moi.

J'ai trop la haine
Quand Lurtz guerroie
Ou qu'y s'déchaîne
Au Macumba.

Mais que fait-il ?
C'est pas d'la danse !
Son arme brise
Toute la cadence !

C'est du Tolkien
C'est mal écrit
Comme un poème
De R&B

Quoi que je chasse
Même si c'est bleu
Jamais j'me lasse
J'pense au Précieux.
Quand j'prends des beignes
J'sais toujours pas
Pourquoi je saigne
Et-pas-l'Ourouk-Hai-de-3-mètres-de-haut-qu'j'ai-mordu-au p'tit-doiiiiiiiiigt.

(solo)

T'as mal, au moins ?

Non ?

Pas même un peu ?

Tu... tu veux du lapin ?

J'peux t'en refiler si tu veux.

On est pas obligé d'se faire la tête.
Pas au carré en tout cas.

On a qu'a être tous frères, regarde.

On a déjà comme un p'tit air...
Allez, baisse ta garde
Je vais rien t'faire...

Ha ha ha.
Ton cou à l'air un peu tordu, non ?
Je vais arranger ça, tiens...

SCRITCHHHHH...

Happy End.

C'est beau.
Comme du perdreau.

 

 

Acte 4 ) L'enthousiasme sautillant qui fait qu'on le voit presque dans le champ de la caméra :  « On s'attache », de Christophe Maé

 

Parce qu'il a toujours eu beaucoup de respect pour cet artiste qui fait la même taille que lui et qui saute tout pareil, Gollum a tenu à rendre hommage à son "grand" ami Christophe Maé, en interprétant le tube qui a fait sa gloire, mais en l'adaptant bien évidemment à son parcours personnel mouvementé. On obtient, cette fois encore, un témoignage sans concession quant à sa place au sein du mythique LCA (boy's band qu'on connaît sous l'intitulé "La Communauté de l'Anneau"), et de ses rapports ambigus avec les autres membres du groupe (dont la presse spécialisée a depuis relevé les moindres travers : Legolas et sa fâcheuse tendance à pécho toutes les meufs, ainsi qu'une bonne partie des mecs avec. Ou encore le problème de Gimli avec l'alcool. La dépression de Frodo, le leader... le fait qu'Aragorn refuse de prendre des douches. Des ragots qui ont fait beaucoup de mal au groupe)... C'est la première fois que Gollum revient sur cet épisode trouble de sa vie, et c'est donc là la chanson d'un artiste qui entend aller de l'avant !

 

Christophe a pris son boss un peu trop au pied de la lettre quand il lui a dit :

"sors-nous un tube, et que ça saute !".

 

Plébiscit Lyrics :

J'suis pas hostile
J'me tiendrais tranquille
Je vais pas m'enfuir quand les gens ils dorment
J'suis pas un vassal
Des forces du mal
J'ai juste fréquenté les mauvaises personnes
Et puis manqué d'amour
Même dans les Deux Tours

Mais ça, c'est pas une raison pour
Qu'on m'attache ou qu'on m'empoisonne
Avec ces vilaines frites qui me ballonnent
Faut pas qu'on m'lâche ou qu'on m'abandonne
Car à la pèche, je suis un surhomme !
Oui !

D'un elfe nubile
J'ai pas l'profil
Ni l'air un peu niais d'Robert Pattinson
Je suis pas Elrond
Entouré de belles blondes -- non
Moi j'aime les carcasses qui manquent à personne
Et quand y'a des vautours
Eh ben j'attends mon tour

Mais ça, c'est pas une raison pour
Qu'on m'cravache, ou qu'on me sermonne
Comme quoi j'serais pire que Al Capone
Faudrait qu'on m'lâche, et qu'on me pardonne
Aux dernières nouvelles, j'ai tué personne.
Hum !

On me laisse rien
A part ce fichu pain, et un vieux pagne tout sale
Tu trouves ça normal
Que quand je l'enfile
Ym' gratte le nombril ?
En plus faut que rien n'dépasse
A chaque fois qu'j'frétille
Ça gêne qui ?
Je fais rien de mal !

Ils se fâchent et ils me soupçonnent
Avec un air de Docteur Watson
Ils s'imaginent p't'être que ça m'impressionne
Juste parce que l'un d'eux est promis au trône !
Non !
Dès qu'j'trouve une hache, leurs jambes j'les sectionne !
Et leurs cuissots, je les assaisonne !
Un peu de persil, et de mascarpone
Ce sera super, avec un CHIANTI !
Oui ! Oui !

 

 

Acte Bonus ) La chanson surprise qui donne un drôle d'(hamst')air.

 

Pour conclure tout en beauté et en légèreté - et parce qu'il n'en a pas l'air, comme ça, mais que c'est un grand  déc*nneur -, Gollum se lâche entre deux séances en studio et enregistre dans le plus grand secret ce qui sera la piste cachée de son prochain album, à savoir : le générique de son dessin animé favori ! (il bave à chaque fois qu'il le regarde, c'est dire !). Et pour une fois, il a quasiment gardé la totalité des paroles de cette ode à son vieux copain de la télé, qu'il a rebaptisé affectueusement "Miamtaro".

 

 Avant, il ne pleuvait pas, en Mordor. Mais ça, c'était avant.

Et après tout ça, si vous avez encore des oreilles, alors c'est que vous êtes l'Elu.

 Minimum.

 

Même les Avengers n'ont pas tenu jusqu'au bout. Et pourtant, eux, ils ont le Hulk. ; )

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Merci à tous mais vous vous fourvoyez : je suis quelqu'un de très respectable et je n'y suis pour rien. C'est Gollum qui a tout fait tout seul ! Je vous le jure votre honneur ! Est-ce que j'ai une tête à... oui, bon, question suivante ? !

@Chocolat :

Les bras m'en tombent. Du coup, j'aurais plus de coms de toi, alors ?
Ben oui : plus d'bras, plus d'chocolat ?
Dommage... :(

@Dr :

D"habitude, j'ai plutôt droit à TL;DR.
C'est un (gros) mieux. :)

@Bigquick :

Oui ?
Ha pardon, j'ai cru que tu voulais quelque chose.
(je dirais bien que j'ai toujours rêvé de faire ça si, dans les faits, je ne faisais pas le coup à mon entourage au moins deux fois par jour).

@Kelun :

Parce qu'il faut s'arrêter ?
Pourquoi ?
Qui a décidé ça ?



Ha mince. Comment dire non à une figure aussi charismatique ?


@Multani :

Avant, ou après l'attaque des vélociraptors cybernétiques ?


@Orebon :

On me le dit souvent, après un regard jeté dans mon caleçon.
Et généralement, c'est là que je me réveille.
SEUL.


@Mattsuda :

Ravi que ça t'ait plu, mais j'insiste, celles-ci, ce sont les fails. Bon, la différence n'est pas flagrante, mais les autres restent quand même mes préférées... et celles des gens que je paie pour cliquer sur "j'aime".




http://www.youtube.com/watch?v=jrJM51G9MlU

http://www.youtube.com/watch?v=g6xJMc2mRkU

http://www.youtube.com/watch?v=zErAEcUvmn8


@Nakedvince :

Pleuré, carrément ? Faut dire, avec toute cette émotion, Lucie, Pas Toi, tout ça... je comprends que ça t'aie ému. Je crois bien que Gollum lui-même pleurait en chantant, à certains moments. Je ne vois pas d'autres explications.
Pour Chianti, il y a une méprise, je le crains. Gollum le prononce en elfique. En fait. ça explique la différence. Si. J'te jure. ;)


@Joniwan :

FARPAITEMENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!! : )


@Killyoh :

Lire ça de la part d'un homme qui fait l'hélicoptère avec son membre viril, ça fait tout drôle. ;)


@KrystalWarrior :


<3 <3 <3
Krystalwarrior
Signaler
Krystalwarrior
JE T'AIME ! GRAND FOU !
Killyoh
Signaler
Killyoh
Cet homme. Il est fou.
Joniwan
Signaler
Joniwan
MAIS !!!!! XD
NakedVince
Signaler
NakedVince
J'ai pleuré.
Vive Gollum.
Par contre la prochaine fois qu'il prononce Chianti "CHianti", je te jure je me transforme en super-rital et je viens lui arracher les yeux. C'est dit.
:lol:
Mattsuda
Signaler
Mattsuda
Je savais pas trop à quoi m'attendre au début, j'ai lancé la vidéo et la j'ai explosé :lol: :lol:
Sérieusement les paroles sont excellentes ;)

I'm breaking the Hobbits ! Excellent ! :lol: :bave:
orebon
Signaler
orebon
immense
Multani
Signaler
Multani
Mmm. Bien. Bien.

Parlons de votre enfance...
Kelun
Signaler
Kelun
Une question est sur toutes les lèvres. Mais où s’arrêtera t-il ? :lol:
Bigquick
Signaler
Bigquick
MON DIEU

:lol: :lol: :lol:
Dr.MaManoueD
Signaler
Dr.MaManoueD
WTF , OMG , QUEQUEQUE...... A ouai quand même ! :D
chocolat
Signaler
chocolat
:worship:
Je m'incline devant autant de talent,... et surtout de folie!!!

Édito

 

pour : "Le Gamer aux Mains Carrées, l'homme qui murmurait à l'oreille du manque de race"

(Du coup je ne sais pas trop comment je dois prendre cette distinction)

 

Gameblog Community Award de l'article de l'année 2016 pour un post sans texte, c'est sûr, ça fait toujours plaisir, mais c'est quand même assez surprenant.

Ce qui l'est beaucoup moins, par contre, c'est que ce post traite ENCORE de Final Fantasy.

 

Bref, pour de vrais "articles de l'année" passionnants, passionnés, pertinents et bien écrits, allez plutôt lire :

- Migaru

- Noiraude

- Snake_in_a_box

 

 ET QUE CA SAUTE, COMME TIDUS DANS L'INTRO DE FFX !

 

*

 

Parce qu'on n'est pas tous nés avec des doigts aux mains (fonctionnels, en tout cas) !

 

Parce qu'on a tout à fait le droit de ne pas savoir parer aux jeux de combats, ou de ne pas savoir freiner aux jeux de course automobile, ou de ne pas savoir diriger son bonzhomme à Resident Evil 1 !

 

Parce qu'on n'est pas tous à l'aise avec plus de deux boutons, surtout quand il faut alterner leur utilisation !

 

Parce qu'on n'est pas tous au courant qu'on est au XXIème siècle et que de toute façon, c'était mieux avant !

 

Parce qu'on est libre de préférer acheter nos jeux à Cash Converter plutôt qu'à Micromania !

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrés vous propose des tests périmés et de mauvaise foi, des dessins réalisés à la hache, à l'arrache et avec des mains carrées (aussi), des découvertes culturelles à manger son code du psychiatre (sans sauce) et autres billevesées qui vous demanderont au mieux beaucoup d'indulgence, au pire du prozac. Mais surtout, surtout, depuis quelques mois, du gros troll qui tache.

 

Le Blog du Joueur aux Mains Carrées se veut un blog tout à fait inutile, sous-documenté, sous-illustré et sous-créatif, qui ne vous guidera en rien dans vos futurs achats ou vos quêtes du fini-à-200%. Le Joueur aux Mains Carrées fait un plus gros score à Tetris s'il laisse les pièces descendre sans toucher à la manette.

 

Tout est dit.

 

Enfin, le Joueur aux Mains Carrées est fan de Mr Patate, Paul Binocle et Boulet, dont il s'évertue à plagier les meilleures idées, des fois que. 

Archives

Favoris