Au mois de janvier, le très bien informé journaliste de Bloomberg Jason Schreier levait le voile opaque sur le développement de Cyberpunk 2077, à base de délais compressés et autres décisions prises en dépit du bon sens, malgré les avertissements répétés des développeurs. Si cette attitude aurait coûté leur place à bien des responsables, le studio polonais le plus célèbre de l'industrie ne semble pas évoluer dans la même ligue que le commun des mortels.

Plutôt bien zlotys

Le père Schreier est aujourd'hui en mesure de dévoiler le montant des primes perçues par les différents membres de l'équipe de développement : avec 13 millions d'exemplaires écoulés en l'espace d'une dizaine de jours, il va pleuvoir des zlotys du côté de Warszawa. Pour rappel, l'entreprise avait annoncé abandonner son système de bonus basé sur le metascore d'un jeu. Juste à temps, dirons certains.

Yet Iwiński et Adam Kiciński, les deux codirigeants du studio, vont chacun toucher la coquette somme de 5,2 millions d'euros. Adam Badowski, le réalisateur du jeu également membre du conseil d'administration, empochera quant à lui 3,5 millions d'euros. L'article de Bloomberg précise que ces montants dépendent d'abord des bénéfices enregistrés par CD Projekt RED, en hausse de plus de 500% sur l'année 2020.

Interrogé sur ces montants lors d'une conférence téléphonique, Kiciński a tenu à relativiser :

Nous avons gagné cet argent, l'entreprise a gagné cet argent. De plus gros profits entraînent de plus gros bonus. Nous avons obtenu de bons résultats, nous touchons donc de bons bonus : c'est le contrat que nous avons passé.

Si les communicants du studio ont précisé que les quelque 865 employés se partageront une enveloppe de 24,6 millions d'euros, pour une moyenne de 28 000 euros par tête, soit à peu près autant que les cinq membres du conseil d'administration. Les développeurs interrogés par Schreier mentionnent des sommes oscillant entre 4100 et 7500 euros pour les plus récemment embauchés, et jusqu'à 16500 euros pour les vétérans.

Si Cyberpunk 2077 doit encore faire l'objet de nombreux patchs et de versions nouvelle génération dignes de ce nom, un mode multijoueur est toujours dans les cartons de CD Projekt RED, mais plus vraiment en top priorité sur leur shopping list.