>
>
Test de Crash Bandicoot N.Sane Trilogy (Nintendo Switch)

TEST de Crash Bandicoot N.Sane Trilogy sur Switch : Un peu moins beau mais toujours bon

Par Romain Mahut - publié le

Pour fêter les 20 ans de la licence Crash Bandicoot, et pour marquer la fin de la traversée du désert relativement longue qu'elle a vécue, Activision a annoncé en 2016 la mise en chantier d'une compilation regroupant des remasterisations des trois épisodes les plus populaires de la série. Saluée par la critique et plébiscitée par les joueurs PS4 en 2017, cette compilation débarque un an plus tard sur la console hybride de Nintendo. Mérite-t-elle que les joueurs Switch s'y intéressent ? C'est ce que nous allons voir...

Dans les années 90, pendant l'âge d'or des "jeux de plates-formes à mascottes," les constructeurs de consoles avaient eux aussi leur représentant virtuel. Comme chacun le sait, Nintendo était représenté par Mario et SEGA par Sonic. Quand Sony est rentré dans la danse en 1994, il n'avait pas de mascotte. C'est donc Crash Bandicoot, héros créé par Naughty Dog (avant son rachat par Sony) aux premières aventures réussies, qui s'est retrouvé bon gré mal gré dans le rôle de mascotte officieuse de la PlayStation.

Ce triangle amoureux Crash Bandicoot-Naughty Dog-PlayStation a mené à la création d'une trilogie de jeux de plates-formes et s'est poursuivi jusqu'à ce que Naughty Dog prenne ses distances avec la licence, une fois le spin-off Crash Team Racing commercialisé en 1999. Et même si Crash Bandicoot a été plus mal loti par la suite en termes de qualité de jeux, le personnage a continué de bénéficier de l'amour pour ces trois premiers titres made in Naughty Dog de la part des joueurs qui l'ont connu PlayStation à ses débuts. Souhaitant tirer sur la corde nostalgique de ces derniers, Activision, le propriétaire de Crash Bandicoot, a décidé de remasteriser les trois premiers épisodes et de les proposer en tant que compilation. Et si la réception de la part des joueurs PS4 était quasiment garantie, il est désormais question de l'arrivée du jeu sur Switch.

Lifting réussi... mais pas autant qu'ailleurs

Dès qu'il est question d'un remake ou d'une remasterisation, le travail effectué sur les graphismes du jeu est bien évidemment scruté. Tous les environnements ont été actualisés et ont gagné en sophistication, tout en restant fidèles aux créations originales de Naughty Dog. La modélisation des personnages est elle aussi réussie, avec des héros, Crash et Coco Bandicoot pour ne pas les nommer, qui ont logiquement bénéficié d'un soin tout particulier et sont toujours très expressifs. Cela étant dit, il apparaît important de noter que la version Switch de la Crash Bandicoot N.Sane Trilogy est moins bien lotie que les autres. La première chose qui saute aux yeux d'une personne qui a joué à la version PS4 (par exemple), c'est que la résolution est plus faible sur Switch. Le jeu n'est même pas en 720p en mode portable (il atteint cette résolution une fois la console dockée). Et ce n'est malheureusement pas le seul problème dont souffre cette version. L'image est une manière générale plus terne, les textures sont moins nettes, et l'effet de fourrure si réussi sur les autres machines a été supprimé sur la console de Nintendo (et d'autres effets, comme la pluie, sont moins marqués qu'ailleurs). À noter également quelques baisses de framerate. Heureusement, ces dernières ne sont pas trop gênantes. 

Si le résultat est dans l'ensemble satisfaisant pour qui n'a pas la possibilité de jouer à une autre version de la compilation, il convient également de remarquer quelques niveaux en deçà des autres. Mais là, Vicarious Visions n'y est pas pour grand chose. Le niveau en jet-ski de Crash Bandicoot Warped paraît par exemple extrêmement vide sur Switch. Mais les décors du niveau original sur PlayStation étaient déjà très peu fournis... Le studio en charge de la remasterisation s'est donc contenté de moderniser ce qui était déjà là. Pour un jeu de 2018, cela fait un peu cheap. Autre petit regret : il aurait été appréciable de pouvoir passer de la version 2018 aux versions originales à la pression d'un bouton (comme ce qu'il était possible de faire dans Halo : Combat Evolved Anniversary par exemple). Mais en l'absence du code source des jeux PSOne, Vicarious Visions n'avait pas la possibilité de proposer cette option.

C'est bon, mais c'est dur

Pour qui a déjà joué aux trois épisodes originaux de Crash Bandicoot, la première chose qui surprend lors de la première partie de N.Sane Trilogy est la fidélité avec ces derniers en termes de sensations de jeu. Les automatismes reviennent de manière immédiate. C'est d'autant plus impressionnant qu'une fois encore, les développeurs de cette compilation n'ont pas eu accès au code source des jeux PSOne. Cette compilation rappelle en tout cas le travail de qualité effectué à l'époque par Naughty Dog en matière de Level Design. Même s'il s'agit de titres en 3D, ils ne proposaient pas des niveaux ouverts à la Mario 64. En revanche, ils utilisaient les différentes possibilités offertes par de la plate-forme 3D avec un angle de caméra fixe.

Les niveaux inclus dans cette compilation peuvent par exemple demander au joueur de progresser vers le fond du décor et de voir les obstacles venir, ou de fuir vers l'avant pour éviter un objet ou un personnage qui menace d'écraser le héros, et donc de découvrir les dangers au dernier moment. Les développeurs originaux ont également utilisé la verticalité ou encore des niveaux à défilement automatique. Même si certains parcours peuvent finir par se ressembler dans leur structure, il est indéniable qu'ils proposent tout de même une certaine variété en termes de gameplay. Et il faut également admettre que le challenge est souvent relevé. La progression par l'échec est de mise dans N.Sane Trilogy (en raison des obstacles qui apparaissent au dernier moment ou encore de la gestion très pointilleuse des sauts) et chaque utilisateur doit s'attendre à vivre de nombreux Game Over. Mais un peu de challenge, ça n'a jamais tué personne (à part Crash). Puisqu'il est question de challenge, il faut noter que les deux niveaux bonus offerts aux joueurs via DLC sur PS4 sont disponibles d'entrée de jeu sur Switch. Et niveau challenge, il y a là aussi de quoi faire.

Pour les fans de la première heure

Cela étant dit, les personnes qui ont suivi l'évolution des jeux de plates-formes depuis 1999 trouveront peut-être ces trois remasterisations dépassés. Et les joueurs qui n'ont jamais apprécié les Crash Bandicoot ne changeront pas d'avis en jouant à cette compilation. L'essentiel étant de faire honneur aux oeuvres originales, il est possible de dire que Vicarious Visions a dans l'ensemble fait un excellent travail. Crash Bandicoot : N.Sane Trilogy soulève en tout cas une interrogation quant à l'avenir sur consoles de Crash Bandicoot. De nombreux joueurs nostalgiques réclament depuis des années le retour du "grand" Crash, en citant les épisodes réalisés par Naughty Dog comme exemples. Malgré ses qualités indéniables, cette compilation montre que la licence aurait besoin de choses en plus pour s'imposer de nos jours. Est-ce qu'Activision dispose des talents (et de l'envie) pour donner à Crash une aventure inédite digne de ses illustres ancêtres ? Seul l'avenir le dira. En attendant, les fans de la première heure pourront passer un bon moment en se rappelant du bon vieux temps en jouant à N.Sane Trilogy.

Bon
7
Notes de la Rédac (2)
Vicarious Visions respecte Crash Bandicoot, et cela se ressent. Sans bénéficier de l'aide des développeurs originaux des trois premiers Crash ni de l'aide du Naughty Dog actuel, le studio a réussi à mettre la trilogie originale à jour visuellement tout en procurant des sensations de jeu fidèles à celles offertes par les titres sortis sur PlayStation dans les années 90. Cela dit, les Crash Bandicoot n'ont, malgré leur popularité indéniable, jamais fait l'unanimité auprès des joueurs. Et ce n'est pas cette compilation qui fera changer d'avis ceux qui n'ont jamais accroché avec la licence. D'autant plus que les joueurs Nintendo ont toujours eu de quoi faire niveau jeux de plates-formes de qualité et que cette version Switch de la N.Sane Trilogy est moins réussie techniquement que les autres. Pour ceux qui se souviennent avec émotion du temps passé avec Crash sur leur "PSX", cette expérience rafraîchie devrait en revanche rappeler de bons souvenirs. BOULBOUGA !
par
+ On aime
  • Beau travail de mise à jour visuelle...
  • Des sensations de gameplay bien reproduites.
  • Du vrai challenge.
  • Un level design toujours intéressant.
  • Trois jeux en un.
  • Le masque Aku Aku toujours aussi cool.
  • Les niveaux bonus disponibles d'entrée.
  • Pouvoir emporter ses jeux avec soi, c'est toujours un plus.
- On n'aime pas
  • ... mais quelques crans en dessous des autres versions sur Switch.
  • Certains niveaux un peu faiblards visuellement.
  • Des niveaux qui peuvent se ressembler.
  • Une bande-originale pas vraiment mémorable.
  • Des temps de chargement un peu longuets.
Donnez votre note
7 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
1
6
1
7
3
8
2
9
0
10
Ma collection sur Switch
Je l'ai 9
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Crash Bandicoot N.Sane Trilogy - 7 images (cliquez pour zoomer)

14 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (14)