>
>
Test de Call of Duty : Black Ops III (PS4, Xbox One, PC)

TEST de Call of Duty Black Ops III : Amour, frags et beauté

Par Carole Quintaine - publié le - mis à jour le

Après la révolution des exosquelettes dans Advanced Warfare, Treyarch se devait d'offrir aux joueurs une expérience aussi riche en termes de contenu que celle de Sledgehammer. Avec ce troisième opus, la série des Black Ops propose une aventure futuriste mais réaliste, au coeur d'une guerre froide dans laquelle des cyber-soldats dotés de capacités incroyables affrontent des robots surpuissants. Un scénario alléchant... qui tient ses promesses ? Réponse tout de suite.

Que ce soit clair dès le départ : ce troisième volet vous filera une vraie dose d'adrénaline, sans prendre la peine de vous laisser respirer pendant à peu prés 9 heures d'action. Intense, éprouvant, le solo vous demandera beaucoup d'énergie, surtout si vous décidez de le faire en mode difficile. On soulignera d'ailleurs l'apparition du mode « Réaliste », qui s'ajoute aux autres modes classique "Recrue", "Seconde Classe", "Commando" et "Vétéran", et qui vous offrira 50% d'EXP supplémentaire moyennant une expérience à la limite de l'insupportable...

Après avoir déterminé le sexe et l'aspect physique de notre soldat (son visage en somme) nous voici propulsé en 2065, quelques années après les attaques subtilement orchestrées par l'abominable Raul Menendez. En termes de situation, voilà le topo : plusieurs pays ont signé les Accords de Winslow, qui ont permis la mise en place d'un système anti-aérien, la Défense Anti-aérienne par Energie Dirigée (Directed Energy Air Defense ou D.E.A.D.). Plusieurs factions se disputent les ressources naturelles et énergétiques de la planète, notamment l'eau puisque la Terre souffre d'un important réchauffement climatique. Ainsi, une organisation, la Nile River Coalition, veut prendre le contrôle du Nil. A Singapour, ce sont les 54 Immortals, un syndicat du crime de Singapour, qui fait la loi. Oui, c'est le bordel.

Quoi qu'il en soit, grâce au D.E.A.D, la technologie et la robotique ont beaucoup évoluées et les humanoïdes ont envahi les villes. Le DNI fait également son apparition. C'est cette technologie que notre soldat de demain va pouvoir utiliser dans cette nouvelle histoire. 

Dans celle-ci, en gros, vous allez devoir mener une enquête véhémente sur la fuite de dossiers de la CIA. Le responsable : Taylor, un de vos anciens copains... Il va donc falloir comprendre ce qui s'est passé et pourquoi Taylor est passé du côté obscur de la force.

Quelques images saisissantes de réalisme illustrant une guerre froide impitoyable marquent le début de cette aventure cyber-génétique. Notre première mission consiste à aller sauver le ministre Egyptien pris en otage...

Des Cyber-soldat et des Cybercores

Nous incarnons donc un soldat du futur dans lequel des Cybercores, des puces électroniques, ont été implantées.  Ces dernières offrent à votre personnage un série d'aptitudes sur lesquelles nous reviendrons plus bas. De plus, comme je le soulignais, votre soldat bénéficie de la technologie Direct Neural Interface, communément appelée DNI, qui permet au soldat d'être constamment connecté au réseau de renseignements ainsi qu'à ses binômes pendant les combats. Ainsi, tout ce que vous voyez, vos compagnons de guerre le voient, et inversement.

Toujours grâce à cette technologie du futur, vous pourrez utiliser le mode tactique DNI. Celui-ci est accessible via la croix directionnelle et offrira toutes les infos relatives à vos ennemis, de leur emplacement à leur équipement. Plusieurs types de modes tactiques sont disponibles : équilibré, agile, survie, stratège et spectre complet, chacun offrant des configurations différentes, ces dernières mettant l'accent sur des fonctionnalités particulières comme l'avertissement de grande armée, ou encore le marquage d'un sniper sur le point de vous shooter. A vous de choisir ce qui vous conviendra le mieux. Notez également que le mode vision a été amélioré et offre une sorte de vision thermique très efficace, notamment quand vous avancerez en pleine obscurité.

La campagne solo de Black Ops 3 débute donc par un long trainning en compagnie de votre side-kick, Hendricks. Dans celui-ci, vous allez apprendre comment utiliser vos nouvelles capacités de cybersoldat. En effet, vous pouvez désormais courir sur les murs, mais aussi et surtout utiliser les Cybercores qui vont vous donner accès à différents pouvoirs comme je le soulignais plus haut : contrôler des drônes d'attaques, détourner des tourelles, désactiver des drônes ou immoler des robots à distance pour les faire imploser, envoyer un essaim de nano-robots inflammables, ou encore diffuser des ondes sonores mortellement dangereuses... Notez que vous avez plusieurs types de Cybercores, et que vous pourrez débloquer et améliorer ces derniers depuis votre base en utilisant des kits de fabrication. Vous récolterez ces derniers au fur et à mesure de votre progression.

Chaque type de Cybercores propose 7 aptitudes classées dans deux sortes de capacités. Voyons-les en détails :

  • Les Cybercores de contrôle proposent « Déficience » ou « Détournement ». Ces deux types d'aptitudes vous offrent des améliorations provoquant des déficiences chez vos ennemis ou permettant de détourner ces derniers comme c'est le cas pour la Cybercore de contrôle Reprogrammation, qui inverse le protocole de détection d'un robot ou d'une tourelle ennemi.
  • Les Cybercores Martial vous permettent d'utiliser le types de capacités « Ruse ». A titre d'exemple je citerais  le Blocage d'arme qui brouille le verrouillage biométrique de vos ennemis. Vous pouvez également utiliser des capacités de type « Furie » qui proposent d'utiliser des aptitudes plus virulentes comme la Volée de coup, une frappe mortelle ou encore l'Onde de choc qui libère une secousse meurtrière.
  • Les Cybercores Chaos, quant à eux, offrent les types de capacités « Panique » et « Devastation ». Pour illustrer le type Panique, je citerais la Fausse Alerte qui pirate littéralement les capteurs de combat ennemis pour simuler une attaque de robot aérien, très pratique. Concernant les capacités de type Dévastation, je conseille fortement Immolation qui court-circuite les robots ennemis et les fait tout bonnement exploser. Grande classe et kif assuré. A savoir : les Cybercores se rechargent (relativement rapidement) via une jauge circulaire en bas de votre écran. Il faut donc s'armer de patience entre chaque utilisation.

Un rythme effréné

Une fois sur le terrain et le jeu pris en main, les sensations sont incroyables : je cours sur un mur, je saute au sol et je me planque derrière une caisse pour me protéger d'un attaque ennemie. Les ennemis sont nombreux et ça tire de partout. Des robots et des hommes. Mais surtout des robots. Certains sont gigantesques... Au loin, je vois un Seigneur de Guerre arriver. Un ennemi ultra résistant, blindé jusqu'à l'os et armé jusqu'aux dents. Ses grosses mitrailleuses ne pardonnent pas. Je sors de ma planque j'utilise mon aptitude Immolation sur un robot, je tire sur un autre, je met un coup de coude à son pote et je me rend compte qu'on me titre dessus par le haut. Des drones d'attaque aériens. Qu'importe, j'utilise une Cybercore et je les désactive. Je continue ma course et je m'attaque à un robot qui fait trois fois ma hauteur. Il va me falloir une arme plus grosse, elle doit se cacher par là... C'est bon je l'ai. Mais je dois d'abord affaiblir ce gros machin...

C'est à peu près de cette manière que ça se passera dans votre esprit pendant la partie. Pendant les missions, ça ne s'arrête pas une seule seconde, tout va très vite et vous n'aurez pas une minute pour respirer. Les rencontres sont dynamiques, le gameplay nerveux, jouissif. Notez au passage que le jetpack n'est pas dispo dans le solo mais uniquement dans le multi, sur lequel nous reviendrons plus tard. Pas de saut boostés ni de dash dans tous les sens, juste une glissade avant et la possibilité de courir sur les façades. Ce qui n'enlève rien au dynamisme du gameplay. En effet, cet épisode offre une expérience au rythme intense. On soulignera également le jeu d'acteur, efficace. Seul bémol : là où les volets précédents vous offraient un voyage aux décors riches et variés, Black Ops 3 vous propose un seul type d'environnement : des villes en ruine. Alors vous me direz « Oui mais c'est plus cohérent », et vous aurez raison, cependant, la répétitivité des décors vous donnera vite l'impression de jouer la même mission indéfiniment... Un peu dommage. De plus, vous vous retrouverez souvent à devoir combattre robot sur robot, ce qui peut essouffler au bout d'un moment, surtout quand ça se passe dans la même zone, un peu comme si on était enfermé dans une arène à devoir battre un boss.On soulignera malgré tout une mission aérienne qui vaut le détour et une autre tout en verticalité qui vous entraînera dans les méandres d'une sorte de complexe de recherches laissé à l'abandon. Ici, vous serez confronté à l'obscurité totale et l'ambiance incroyable de cette mission séduira sans aucun doute les amateurs de Survival Horror... En effet, les codes de ce genre ont été mis à profit le temps d'un chapitre, et ils sont maitrisés à la perfection. Le petit coté Terminator achève de donner à cette mission un cachet assez unique dans ce troisième opus.  En dehors de ça, le scénario est intéressant, construit intelligemment et sur des bases réalistes... mais malheureusement il est somme toute assez linéaire, un peu comme la surface d'un lac : pas de vagues nées de surprises, pas de vrai cliffhanger, tout est un peu téléphoné, convenu... Après une campagne solo aussi bien maîtrisée que celle d'Advanced Warfare, on attendait peut-être quelque chose de plus racé. Notez que vous pourrez jouer cette campagne en coop jusqu'à 4 joueurs, chacun pouvant décider de la manière dont il va mener sa barque, ce qui donnera sans aucun doute plus de sel à l'expérience.

Bienvenue à la Safe House

Je soulignais que ces capacités pouvaient être améliorées depuis votre base, ce qui me fait rebondir sur la Safe House. Celle-ci sera votre planque secrète tout au long de la partie. Elle changera de décors selon l'endroit où vous vous trouverez mais offrira toujours le même contenu. 

Vous pourrez la personnaliser comme bon vous semble en la décorant avec des objets trouvés sur le champ de bataille. Vous pourrez également accéder à une armurerie pour modifier votre équipement et  vos armes, changer de tenue et accéder au Codex. Celui-ci offre une base de données dense et assez impressionnante concernant l'histoire de Black Ops 3. Vous y trouverez des dossiers, divers, des communiqués de presse, des journaux télévisés, des données de la CIA, des rapports de police fictifs, très complets et très bien fichus, qui permettent de s'immerger totalement dans l'histoire. Petit tips : si vous cliquez sur les chiffres en haut à gauche de votre écran dans la base de données du codex, vous accèderez à un jeu d'arcade que les joueurs de Black Ops 1 connaissent bien : Dead Ops Arcade. Sauf que là, il s'agit du deuxième épisode. Ce petit jeu dans le jeu vous propose une expérience très sympathique en vue du dessus, dans laquelle il s'agit de buter des vagues de zombies et de survivre le lus longtemps possible. Notez que vous pourrez passer en vue FPS le temps de quelques secondes en ramassant un petit item. Je vous conseille de tester la bestiole, c'est assez addictif. Pour les connaisseurs du genre, sachez que le jeu Dead Nation s'est inspiré de Dead Ops Arcade. Mais poursuivons notre visite de la Safe House. Le registre des missions vous donnera un aperçu de votre avancée, vous y retrouverez vos faits d'armes et il vous offrira un rapport complet de vos performances concernant  chacune des missions terminées : notez que vous aurez la possibilité de les rejouer si vous souhaitez améliorer votre score. Enfin la Safe House propose aussi des séances de training histoire de garder la forme : en effet, vous aurez la possibilité de poser vos fesses dans un fauteuil de simulation qui vous enverra en immersion de combat. Bref, la Safe House c'est comme à la maison et ça vous permet de souffler entre chaque mission.

Enfin notez qu'une fois la campagne clôturée, vous débloquerez une autre campagne un peu différente mais globalement sur les mêmes rails, à l'exception près qu'elle sera infestée de Zombies !

Zombie et burlesque 

Le mode Zombie de Black Ops 3 sort clairement du lot : avec son ambiance burlesque, ses bonbons magiques, sa bestiole à ventouse et son plateau de stars, la map Shadow Of Evil offre un joli tableau horrifique ! Ici nous retrouvons un scénario dans lequel nous incarnerons Heather Graham, Neal McDonough, Ron Perlman, Robert Picardo et Jeff Goldblum qui sont tous torturés par de sombres secrets et à qui on va offrir une chance de rédemption... Dans l'ombre, le mystérieux Robert Picardo, le Shadow Man veille au grain et on ne sait pas trop quoi penser du sombre personnage. Quoi qu'il en soit, nous voici propulsés dans les année 30 : musique burlesque, explosion de couleurs et zombies sont au programme. Ici, ça reste du classique, il faut lutter contre les vagues de méchants morts-vivants, de plus en plus féroces, et déambuler de zones en zones en gagnant de la thune. Cependant, de belles nouveautés font leur apparition, notamment la possibilité de se transformer en bête l'espace de quelques instants : en effet, en activant gratuitement une flamme mauve brûlant tranquillement dans un coin de la map, vous basculerez dans la peau d'un monstre à tentacules doté de la capacité d'électrocuter ses ennemis. Attention, cet état ne dure que quelques secondes, et lorsque vous redeviendrez un humain insignifiant vous disparaitrez pour réapparaitre devant la flamme magique. Votre disparition aura d'ailleurs pour effet de dézinguer tous les zombies autour de vous. Pratique, incroyable et magique. Notez également l'apparition d'un tramway suspendu qui vous permettra de passer d'une zone à une autre et qui ajoute un vrai cachet à cette expérience zombie très jazzy. Mais passons au rayon des bonbons : ahhhh, c'est bon les bonbons ! Enfin là, ce sont plutôt des chewing-gums. Et les machines de Gobblegums, puisque c'est leur véritable nom, vous proposeront de manière totalement aléatoire diverses saveurs, entendez par là diverses capacités, dont certaines aux effets temporaires et d'autres définitifs. Sachez que vous débuterez la partie avec un pack de 5 friandises que vous pourrez configurer et organiser pendant votre partie. Voici quelques exemples des différents Gobblegums que vous pourrez mâcher sans avoir peur des caries :

Le gobblegum Alchemical Antithesis vous offre  1 munition gratuite pour tous les 10 points engrangés : son effet est immédiat et dure 30 secondes. LeDead Of Nuclear Winter vous permet de Spawner près d'un objet nucléaire (joueur actif x2). Le gobblegum Immolation Liquidation vous fera spawner près d'une machine de power up. Le Phoenix Up, très pratique, fait  revivre tout le monde et vous permet de garder vos perks. Enfin le bonbon Sword Flay multiplie vos attaques de mêlée par 5 ( et il dure 2.5 minutes). Notez qu'il y a une trentaine de Gobblegums dispo.

On notera également l'arrivée d'un nouvel atout secret « Widows Wine » qui permettra de créer une sorte de toile d'araignée qui se déploiera au moment où un zombie va vous toucher. Notez que vous ne pourrez pas utiliser de cybercores dans le mode Zombie mais que le Jetpack sera disponible. Enfin sachez que votre progression sera basée sur votre EXP. Butez les tous !

Les Spécialistes du Multi

Le mutli de Black Ops 3 est riche et offre un contenu dense. La nouveauté la plus importante concerne l'arrivée des spécialistes. En effet, vous pourrez incarner neuf spécialistes chacun d'eux ayant ses propres aptitudes avec une arme et une capacité unique.

Notez que le système de personnalisation des classes "Pick 10" est toujours là. Les Spécialistes sont des classes alternatives que vous pourrez améliorer via un système qui leur est propre. Au départ, 4 spécialistes seront disponibles, les autres devant être débloqués au fur et à mesure de votre progression. Vous aurez donc le choix entre la classe Ruin et ses Gravity Spikes qui créent une onde de choc dévastatrice en percutant le sol et son Overdrive, un boost de vitesse, OUTRIDER, mon préféré car véloce et agile avec son arc Epervier, même si vous verrez qu'il n'est pas aisé de le prendre en main, et son impulsion visuelle (sorte de scanner pour révéler tous les ennemis proche de vous ), PROPHET avec Tempête, une arme à tir chargé qui libère un arc électrique assez efficace et son Glitch qui vous fait réapparaitre à votre position précédente, ou encore BATTERY, avec son War Machine, un lanceur de grenades qui ont la particularité de rebondir et son armure cinétique qui vous protège des balles ennemies. 

SERAPH quant à elle se sert de l'Annihilator, un gros revolver hyper puissant et du Combat Focus qui déclenche un bonus multiplicateur maximisant les Scorestreaks pour un temps. REAPER lui se sert de son Scythe, un bras robotique qui est en réalité un mini-gun, NOMAD utilise HIVE et peut placer des pièges explosifs activables à distances, SPECTRE avec sa Ripper, une double lame et son Active Camo un camouflage optique et enfin FIREBREAK utilise un lance-flamme PURIFIER et Heat Wave, une attaque provocant une explosion détruisant ennemis et équipements.

Vous pouvez le constater, il y a du choix et chaque spécialiste apporte vraiment sa touche dans votre gameplay. Selon ce que vous allez choisir, la partie apparaitra sous un autre aspect.

A fond les manettes !

Que vous choisissiez un spécialiste ou un soldat basique, la course sera effrénée. Le gameplay de Black Ops 3 reprend les codes d'Advanced Warfare, se les approprie et en fait quelque chose de presque parfait. En effet, le système d'enchaînement de mouvements créé par Sleghammer Games était une des pièces maitresses du jeu. Dans Black Ops 3, le tout est intelligemment remanié.  On court sur les mûrs arme au poing, littéralement soudé à la paroi, on tire, on revient sur la terre ferme, un ennemi est là, hop on dash ( et c'est possible dans toutes les directions ) on fait un saut boosté pour se tirer de là et bam, on plonge sous l'eau toujours l'arme à la main... La cadence est intense, les mouvements fluides, nerveux, maitrisés. Impossible de ne pas s'amuser ! Une fois encore, quand on tient le gameplay on est galvanisé par les sensations. Notez que votre système de couverture sera similaire à celui de l'épisode Ghosts. Au rayon des armes, pistolets, lanceurs, snipers, Pompes, mitrailleuses, tout l'arsenal des bonne soirées à base de frag sont là. On pourra citer quelques joujoux histoire de vous donner l'eau à la bouche : ARK-7, un AK ultra futuriste, le Man O War un fusil d'assaut efficace, la Kuda une mitrailleuse qui ressemble beaucoup au MP5 (ultra confortable) le Drakon, un fusil automatique ou encore le MR6, un pistolet très puissant.

Sachez à ce propos que vous pourrez personnaliser toutes vos bestioles via le PaintShop ou l'atelier accessible depuis le menu. Grace à celui-ci vous pourrez utiliser des armes totalement uniques. Autocollants divers, palette de couleurs variées, matériaux, motifs, typo, vous pouvez tout modifier à votre gré.

Concernant les modes de jeux proposées, ça reste classique : en Standard on retrouve Mélée générale, Domination, Démolition, Elimination confirmée, Point stratégique, Capture the Flag, Recherche et destruction, Liaison et un nouveau mode, Dernier rempart, dans lequel vous devrez escorter un robot en territoire ennemi. En mode Bonus vous pourrez varier les plaisirs avec Jeu d'armes, Guerre terrestre et Moshpit Mercenaire. 

On notera également l'arrivée d'un tout nouveau mode un peu à part, le mode « Free run » ou « Champ Libre », qui propose une épreuve de parcours plutôt tendue... Disponible en mode Débutant, Intermédiaire, Avancé ou Expert, il s'agira tout simplement de faire le meilleur temps, le moins de fautes possible. Ce mode constitue un entrainement fantastique pour maitriser toutes les subtilités du gameplay, notamment les courses sur les mûrs tout en tirant mais accrochez-vous, ca peut vite devenir rageant...

En termes de Scorestreack là aussi il y a du lourd : entre les traditionnels drones d'attaque ou d'escorte et les colis stratégiques, on trouve le le GI Unit, un robot qui aura pour mission de vous épauler ou encore de protéger une zone définie. Il y a aussi le Hellstorm, un missile guidé chargé d'une bombe à sous-munitions. Tourelle, drone de brouillage, Cerberus et autres joyeusetés vous accompagneront sur le terrain. Notez également la possibilité d'acheter du ravitaillement au marché noir en échangeant des clefs de cryptage contre des objets de contrebande auprès des 54 Immortels...

Enfin notez que les maps du titre ont été pensées pour s'adapter aux nouveautés du gameplay, notamment au Wall-run. Château dans les Alpes, Forêt, Pavillon de chasse africain et ses cascades, ville en ruines, les décors sont aussi variés que la taille des cartes et offrent de belles perspectives pour ce mode multi.

PS4
XB1
PC
Très bon
8
Call of Duty Black Ops 3 est un concentré d'énergie, de bonnes idées et d'adrénaline. Malgré un côté répétitif, sa campagne solo est solide et bien construite, son mode Zombie fun à souhait et son multi est d'une richesse absolue avec les nouvelles capacités des soldats, son mode Free Run hyper addictif et surtout ses Spécialistes qui ajoutent encore plus de sel à l'expérience. Son rendu graphique superbe et la richesse de cet épisode ne révolutionnent pas la série, mais font de ce Black Ops III une expérience complète et bigrement efficace !
par
+ On aime
  • Un multi brillant.
  • Les Spécialistes.
  • Un solo beaucoup plus long.
  • Le mode Coop sur le solo.
  • Le nouveau mode Free run.
  • Le Paintshop.
  • La Safe House.
  • C'est beau.
- On n'aime pas
  • Campagne solo un peu redondante.
  • Décors peu variés.
  • Pas de surprises dans le scénario.
Donnez votre note
20 notes
7
0
1
1
2
1
3
1
4
0
5
2
6
3
7
8
8
1
9
3
10
Ma collection sur
PS4
Je l'ai 48
J'y joue 16
Je le vends 0
Je le cherche 1
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Call of Duty : Black Ops III - 8 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 249,00 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 35,90 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
147 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (147)