>
>
League of Legends, LFL : "La volonté de montrer que je ne suis pas fini", notre interview de "Tonerre" (Solary)

League of Legends, LFL : "La volonté de montrer que je ne suis pas fini", notre interview de "Tonerre" (Solary)

Par Alix Dulac - publié le
×

La 4e journée de la LFL - la Ligue Française de League of Legends - ce mercredi soir ne manquera pas de piment. Notamment avec le choc attendu entre Solary et Gamers Origin (22h). Pas seulement parce que les deux équipes végètent en bas du classement de la compétition, avec toujours zéro point au compteur. Mais parce que l'ancienne star de GO, Scott "Tonerre" Ménard, évolue désormais chez Solary. Le midlaner de 21 ans s'est confié à quelques heures de son "derby". Sans détour.

Tonerre, tu es désormais joueur de Solary. Quels sont tes premiers retours sur ta nouvelle équipe ?

Je suis content de ma nouvelle structure. Je suis content de ce qui se passe autour. C'est bon délire. Ça va overall.

Tu évoluais il y a quelques semaines encore au sein du roster de Gamers Origin. Comment s'est passé ton départ chez Solary ?

Il y a eu un gros coup de mou. Avec GO, c'était très compliqué. On était très dépendant des résultats. Je suis un joueur émotionnel. Quand je vais bien, tout va bien. A ce moment-là, je vais être au meilleur de ma forme et je vais vraiment pouvoir faire le "taff" dans le jeu. Je ne me sentais pas au mieux au sein de l'équipe. J'ai un peu burn-out. Après cette défaite (élimination en playoffs de LFL face à Misfits), j'avais une opportunité qui s'offrait à moi. Je me suis dit que si je ne la prenais pas, je pouvais le regretter. Du coup, je l'ai prise et j'en suis content.

Tu ne manquais pas de sollicitations. Pourquoi le choix de Solary ?

C'était la bonne opportunité. Il faut aussi dire qu'ils sont venus au bon moment. On venait juste de perdre. Je me suis demandé si je pouvais faire premier. Moi mon but, ces deux dernières années, c'était de rester là, dans ma situation, avec la certitude de rester premier. J'ai fait premier en général lors des deux dernières années. Là, on a commencé, ce n'était plus le cas. Je me suis dit que c'était peut-être le moment de faire autre chose.

"Je ne voulais pas perdre le goût du jeu"

Tu as dû changer de rôle au sein de Gamers Origin lors du split précédent. C'est aussi ce changement qui a motivé ta décision ? Tu voulais par-dessus tout redevenir midlaner ?

Je l'ai fait pour le bien de l'équipe parce qu'il n'y avait pas d'ADC sur la scène. On avait un mid et on pouvait avoir une line-up comme ça. On pouvait finir la LFL comme ça, aller aux EU Masters (European Masters) et voire ce que l'on pouvait faire. J'y suis allé mais jour après jour, tu perds un peu du goût et je ne voulais pas perdre le goût du jeu. Quand tu joues sept ans au même rôle... moi je suis un midlaner et dans ma tête c'était clair. Je l'ai fait pour l'équipe parce que c'était le mieux à faire à ce moment-là mais après, j'ai réalisé que mes efforts n'ont pas payé. On a fini troisième. Je n'étais pas heureux, que ce soit professionnellement ou humainement.

Si les choses avaient tourné différemment pour GO lors du Spring Split ?

On aurait fait les playoffs, on aurait fait les EU Masters, j'aurai fini le split en AD mais je ne pense pas que j'aurai commencé ce split en ADC. J'aurai dit "soit je retourne mid soit je pars". C'était très clair, je file un coup de main à la team mais derrière, je veux reprendre ma place.

"Ce qui est bien dans cette équipe, c'est que tout le monde me respecte énormément"

Et ce n'était pas la tendance à la fin de la LFL...

La question, c'était : est ce que je reste ? Qu'est-ce que je fais ? Le tout en pensant le pour et le contre. J'ai juste vu que mon toplaner allait passer ADC, je serai retourné mid. Il fallait retrouver un jungle et un toplaner en pleine saison, où il faut des joueurs excellents parce ce que l'on visait, c'est être premiers. Est-ce que je pouvais compter là-dessus ? Est-ce que je prenais le risque ? De l'autre côté, j'avais l'offre de Solary qui me paraissait tout aussi alléchante. Cela faisait deux ans que j'étais chez Gamers Origin et ça me permettait de changer, de voir autre chose.

Chez Solary, tu ne te contentes pas seulement de jouer.

On connait la fan base de Solary. Ça m'a vraiment attiré. D'ailleurs, de base, je streamais il y a longtemps et j'adorais ça. Et puis, il y avait aussi la curiosité... Pour moi, humainement, et mentalement aussi, ça va beaucoup mieux. Je donnerai vraiment tout pour faire des perfs avec cette team.

Solary a fini dernier du précédent Split. Est-ce que l'équipe a les moyens de satisfaire tes ambitions ?

J'ai été agréablement surpris. On voyait Solary dernier de la dernière saison de LFL mais je pense qu'ils manquaient juste de leader. De base, chez GO, je ne prenais pas de responsabilités parce que je jouais avec des gens qui étaient assez hauts et avec un certain ego. C'est très dur dans ces cas-là de se faire écouter. Ce qui est bien dans cette équipe, c'est que tout le monde me respecte énormément. Ça se passe bien car tout le monde fait ce que je lui dis. Quand c'est moi qui fait la situation, tout le monde suit. Du coup, ça ne peut jamais mal se terminer ou si c'est le cas, c'est ma faute, ma mauvaise décision. J'aime beaucoup ce côté-là.  Ils avaient besoin d'un leader et on ne finira pas, je pense, huitième cette fois. J'en suis sûr.

"Une qualification en playoffs, jouer le top 5 français, avec cette équipe, il y a clairement moyen"

Tu évoques un rôle de leader. Tu ne l'avais plus chez GO ?

Je l'avais mais au début de l'année, avec tout ce qui s'est passé, le fait que je passe ADC... j'avais perdu confiance en moi. C'était un peu négatif au sein de l'équipe. Comme c'est vraiment le top niveau, il faut être parfait tout le temps. Dans mon nouveau rôle, ce n'était pas le cas, moi ça m'a cassé aussi mentalement.

Certains affirment que ton heure de gloire est passé. 

Les gens peuvent penser ce qu'ils veulent. Si je veux continuer de tryhard et que j'ai toujours le niveau, je pourrais toujours trouver quelque chose de bien et à ma hauteur si je m'en donne les moyens. Ce n'est pas parce que je suis ici que je vais dégraisser des masses, c'est faux. Pour la saison, notre objectif, c'est de jouer les playoffs, au moins le top 5, de jouer tout au long de la saison et de prendre des games. Moi j'attends le Solary-GO en playoffs avec impatience, ça me plairait bien. Une qualification en playoffs, jouer le top 5 français, je pense qu'avec cette équipe, il y a clairement moyen. J'ai vu le potentiel des joueurs et si on s'y donne bien, il y a moyen de faire quelque chose de bien sur ce segment d'été.

Le choc Solary-GO, tu dis l'attendre avec "impatience".

Quand il y aura ce match, il y aura une question d'ego, la volonté de montrer que je ne suis pas fini et que je suis encore là.

Galerie photo League of Legends - 7 images (cliquez pour zoomer)

LoL Pyke Skin

La rédaction vous recommande