>
>
FIFA 18 : Avant les playoffs PS4, "Maestro" s'offre un nouveau trophée

FIFA 18 : Avant les playoffs PS4, "Maestro" s'offre un nouveau trophée

Par Alix Dulac - publié le
Image

Dans la foulée du fantastique parcours de "Rafsou" aux playoffs Xbox One de la Coupe du monde de FIFA 18, un autre Français a brillé à Amsterdam, le représentant du Losc eSports Corentin "Maestro" Thuillier, vainqueur de l'édition mondiale de l'eCopa Coca-Cola.

Il est déjà venu, a déjà vu et évidemment, déjà vaincu. Présent à Amsterdam cette semaine pour les playoffs PS4 de la Coupe du monde de FIFA 18, Corentin "Maestro" Thuillier était là un jour avant les autres dans la capitale néerlandaise, afin d'y disputer la finale mondiale de l'eCopa Coca-Cola.

Vainqueur de l'édition française, le finaliste malheureux de la 2e saison de l'Orange eLigue 1 a mal débuté la compétition, qui réunissait les cinq vainqueurs des finales nationales (comme le représentant du Losc eSports) ou régionales de la compétition pilotée par la célèbre marque de soda Coca-Cola.

 

 

Une défaite d'entrée face au Bulgare "Night Watch" (4-3) et l'ancien joueur de la structure Millenium était lancé dans son tournoi, disputé dans un premier temps sous la forme d'une poule unique (chaque joueur affrontant les quatre autres membres de cette poule) puis d'une finale en match aller-retour entre les deux premiers. Statut obtenu par "Maestro", plus fort que l'ancien Parisien August "Agge" Rosenmeier, le Norvégien "Daniel" et l'Emirien "Uzi".

 

 

Le Nordiste a donc pu s'offrir une revanche éclatante en finale contre "Night Watch", chance qu'il n'a pas laissé passer, avec un succès sans appel (6-3, 3-0, 9-3 au score cumulé). De quoi sérieusement mettre en jambes l'intéressé avant la première journée des playoffs PS4, où il tentera, aux côtés du Lyonnais Corentin "CocoVBastos" Vicogne" (OL eSports) et Fahemy "Famsinho" Soule (BeGenius), d'atteindre les 8es de finale, condition sine qua none pour voir la couleur de Londres en août prochain (2-4) et la Grande Finale mondiale. Avant, qui sait, de rêver à l'obtention d'un nouveau titre.

La rédaction vous recommande