>
>
FIFA eWorld Cup (playoffs Xbox One): "Rafsou" fait sensation mais s'incline en finale

FIFA eWorld Cup (playoffs Xbox One): "Rafsou" fait sensation mais s'incline en finale

Par Alix Dulac - publié le - mis à jour le

Auteur d'un parcours impressionnant dans le tableau final, le joueur de l'OL eSports, Fouad "Rafsou" Fares est passé à côté du titre lors de ces Global Series, en échouant sur la dernière marche. La conclusion de trois jours de compétition, qui auront vu l'Allemand "Megabit" l'emporter et la liste des 16 premiers qualifiés dont "Rafsou" et le Français "Aero" pour la Grande Finale de Londres être officialisée.

Fouad Fares l'avait-il oublié ? Le public (exclusivement des joueurs et leurs coaches) présents à la MediArena 2 d'Amsterdam l'avaient-ils oublié ? "Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne".

La célèbre pensée de Gary Lineker a trouvé écho dans la capitale néerlandaise, des mains de "MegaBit". Le joueur du VFL Bochum, Michael Bittner, avait déjà livré une prestation remarquable pour sortir l'homme "on fire" de cette troisième et dernière journée des playoffs Xbox One de la Coupe du monde sur FIFA 18, Dani Hagebeuk, bourreau du Français "Aero" en 8es de finale (qualifié pour Londres) et forcément survolté à l'idée de remporter ces Global Series à domicile, à quelques pas à peine de l'ArenA Amsterdam.

 

 

"MegaBit" a donc dû remettre ça pour faire entendre raison à l'autre homme en forme de ces playoffs, le joueur de l'Olympique Lyonnais "Rafsou". Quand on a eu la peau du vainqueur de Barcelone, Donovan "F2TekKz" Hunt  pour assurer sa place parmi les mondialistes de Londres, quand on a dit chut à la machine à buts du tournoi, le Saoudien Mosaad "Rogue_MsDossary" Aldossary et quand, enfin, on a dominé le champion du monde en titre Spencer "Faze_Gorilla" Ealing, le tout deux semaines à peine après avoir remporté son premier Majeur avec l'Orange eLigue 1, forcément on a le vent en poupe.

Une finale accrochée jusqu'au bout

Et c'est ce même vent aussi impressionnant que mérité (quel contenu dans les matches !) qui a maintenant le dernier Français en lice jusqu'au bout du bout de cette finale, mal entamée à l'aller (défaite 3-2) et à priori quasi perdu au bout de 20 min au retour (0-2). Mais "Rafsou"a renversé la vapeur, remontant deux buts. Puis trois. Puis quatre. Mais très habile (pour ne pas dire meurtrier) sur les contres et le coup d'envoi (aaahhh ce bon vieux glitch), "MegaBit" a fini par avoir le dernier mot (7-5).

 

Lui comme "Rafsou" se placent désormais comme de sérieux prétendants à la victoire finale, dans deux mois, à Londres. Peut-être un peu plus le Français (soyons chauvins !) au vu de son parcours impressionnant durant ces trois jours. Qui sait si ce dernier n'aura pas inspiré la délégation française attendue à partir de vendredi et jusqu'à dimanche pour la session PS4 cette fois ?

La suite des playoffs de la Coupe du monde seront toujours à suivre en live vidéo sur Gameblog !

La rédaction vous recommande