Aller au contenu


Photo

MGS Peace Walker : la date japonaise dévoilée


  • Veuillez vous connecter pour répondre
30 réponses à ce sujet

#1 Mimic

Mimic

    Itinérant

  • Invités
  • PipPipPip
  • 3 952 messages
  • Lieu:Twitter : @AymericLallee
  • GamertagLebizoutier
  • ID PSNLebizou
  • ID Steamlebizou
  • Code 3DS5284 1532 5119
  • ID Nintendo NetworkLebizou

Posté 01 décembre 2009 - 13:34

Après avoir mit l'eau à la bouche de millions de fans avec des démos pour le moins surprenantes, ce volet qui fera partie intégrante de la saga infiltrera le pays du soleil levant le 18 Mars 2010 !…

Voir la news

#2 Grayfox19

Grayfox19

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 529 messages
  • Lieu:Derrière le rideau, avec Regis
  • GamertagGRAYFOX19
  • ID Nintendo NetworkGRFX19

Posté 01 décembre 2009 - 13:35

Le meilleur pour moi restera MGS sur Psone, le seul MGS moderne avec un "vrai" scénario à mon sens.
Sinon petite pensée pour le 1er sur Nes, un très bon souvenir :wub:

#3 DemaH

DemaH

    Yog-Sothoth

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 12 477 messages
  • Lieu:Narshe
  • ID PSNXenoFamicom

Posté 01 décembre 2009 - 13:36

Y'a un time paradoxe là? je comprend plus rien?

Une news Metal Gear Solid par un autre que JulienC... tu le crois ça?

La révolution est en marche, mais je me demande si JC tiendra le choc... :whistling:

Je suppose que la sortie pal ne doit pas être trop éloigné.



Le meilleur pour moi restera MGS sur Psone, le seul MGS moderne avec un "vrai" scénario à mon sens.


Je ne peux qu'être d'accord avec toi! Il pulvérise sans forcer tout les autres volets (remake GC compris!).

#4 Iglou

Iglou

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 79 messages

Posté 01 décembre 2009 - 13:40

Le meilleur MGS est pour moi sans conteste SNAKE EATER (encore plus la version subsistance)...
Classe folle de tout les persos, système de camouflage vraiment sympa, arrivée du CQC donc plus de possibilité au corps a corps, énormément de scène mythique et surtout LE MEILLEUR COMBAT DE FIN de tout jeux vidéo confondus.

#5 jack.boss

jack.boss

    Pilote Virtuel

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 12 586 messages
  • GamertagJack Boss 24H
  • ID PSNJack-Boss-24H

Posté 01 décembre 2009 - 13:48

C'est un débat sans fin et une question de ressentit personnel mais pour moi MGS 3 Snake Eater est le meilleur de la Saga. Tous m'ont fais kiffer grave mais celui-ci est le plus long, le plus beau, le mieux raconter, les boss sont incroyable, les secrets immenses. Un chef d'œuvre tout simplement devant le premier à mon avis.

#6 Herlock

Herlock

    Demon's Souls

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 220 messages
  • Lieu:Durham County

Posté 01 décembre 2009 - 13:50

Hokuto Musô sort en Mars aussi au Japon :wry:
Année fiscale de merde :sulktongue:

#7 Guest_bouyakaman_*

Guest_bouyakaman_*
  • Invités

Posté 01 décembre 2009 - 13:56

Le débat sur le meilleur opus de la série a été largement ouvert sur cette news. Indiscutablement, on peut constater que MGS 3 ressort clairement. Ça me fait d'ailleurs très plaisir puisque c'est également mon préféré.

Mais le premier était énorme !

#8 Aciel

Aciel

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 132 messages
  • Lieu:In My Restless Dreams

Posté 01 décembre 2009 - 13:56

Au niveau du scénario et du casting général c'est MGS 1.
Par contre, en terme d'expérience vidéoludique, de gameplay, c'est pour moi MGS 3

et le moins bon étant étrangement celui qui a obtenu 40/40 chez Famitsu (ça ne veut pas dire que je ne l'ai pas aimé)

Sinon j'attends bcp cet épisode mais je ne me le prendrai que s'ils ont bien retouché le gameplay car j'ai de très mauvais souvenir d'OPS à ce niveau là

#9 Gast

Gast

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 117 messages

Posté 01 décembre 2009 - 14:03

Sachant que je n'ai pas encore fait le 4, le meilleur est pour moi le 3 ème épisode. Les boss, l'histoire ainsi que la BO sont de toute beauté !

Mansion spéciale pour le duel de sniper avec "The End".

#10 Ityfalik

Ityfalik

    La-Li-Lu-Le-Lo

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 492 messages

Posté 01 décembre 2009 - 14:04

Je trouve moi que la question du meilleur épisode se pose. Parce que chaque oeuvre est une oeuvre en soi. Selon moi, c'est pas bien compliqué, en fan hardcore, c'est MGS2 que je préfère. Sans aucun doute le jeu le plus abouti dans la vastitude de sa portée. Un gameplay assez semblable au premier mais complètement bétonné, un scénario sans commune mesure, et une profondeur d'un tel foisonnement qu'on a du mal à en sortir indemme. Pour moi MGS2 est le plus grand jeu de tous les temps dans ce qu'il transcende le jeu-vidéo en tant que simple objet de loisir pour le rapprocher de la portée que peut avoir le cinéma sur nos esprits. Pour moi ce jeu est une véritable oeuvre d'art qui a réussi à sortir de son carcan de jeu-vidéo.
Je fais maintenant appel à votre humilité pour ne pas démolir mes opinions (comme il arrive souvent quand on entre dans le débat MGS2) avec des arguments vus et revus des centaines de fois (genre "personnages dépourvus de classe", "phases codec interminables" etc.) avec un soupçon (et encore si ce n'est qu'un soupçon, ça va) de dédain. Mon opinion est tout à fait personnel et n'engage que moi, je ne fais en aucun cas le procès de ceux qui n'ont pas aimé le jeu.
Ensuite, je dirais que MGS1 est un jeu extraordinaire dans ce qu'il a inventé. Sans cet épisode décisif il n'y aurait que MG, MG2SS et MGSR. Il aura un impact sur notre passé de gamer à tout jamais. Mais selon moi, The Best Is Yet To Come avec MGS2...
MGS3 est un jeu incroyablement abouti dans son gameplay, dans l'ambiance dans laquelle le jeu nous plonge (la guerre froide, l'espionnage old school, la jungle ramboienne...) et c'ets un jeu incroyable. Une retour au source plein de charisme qui nous fait entrer dans la peau de Naked Snake.
Le problème se siture selon moi au niveau de MGS4. Bon, je suis un gros fan de MGS, donc j'ai surkiffé le jeu. Mais je n'ai toujours pas accépter complètement le goût amer qui stagne depuis dans ma bouche. Le fan-service ne m'a pas tellement dérangé, après tout je suis fan. Ce qui m'a dérangé c'est l'aspect trop grandiloquent de la mise en scène, l'action dans tous les sens. Et surtout la volonté de tout dévoiler, de e pas laisser de zones obscures. J'ai été amèrement déçu de la chute de la thématique juste géniale qu'étaient les Patriotes...

#11 LesPaul89

LesPaul89

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 526 messages

Posté 01 décembre 2009 - 14:15

c'est vrai que c'est difficile de dire qu'elle est le meilleur MGS. Chacun des jeux nous à marquer de manières différentes (déjà rien que pour l'environnement, les endroits clos du 1er, les espaces sur une plate-forme dans le 2, la jungle du 3, ou en pleine guerre dans le 4).

Ensuite je peux pas parler des deux premiers Metal gear (pas beaucoup joué), mais pour moi chaque MGS mérite d'être joué et chaque épisode se détache de l'autre, donc pour moi, ce sont tous mes préférés, voila B)

#12 Salimustronic

Salimustronic

    N00b

  • Membres
  • Pip
  • 5 messages

Posté 01 décembre 2009 - 14:23

Bonjour à tous,

Pour moi, le meilleur MSG est sans l'ombre d'un doute MGS3 Snake Eater.

Un véritable chef d'œuvre...

#13 Kaleendah

Kaleendah

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 132 messages
  • Lieu:Bordeaux/Shadow Moses
  • GamertagKaleendah
  • ID PSNKaleendah

Posté 01 décembre 2009 - 14:29

Juste pour dire, MGS Peace Walker n'est pas la suite directe de MGS3 mais la suite de MGS Portable Ops qui est aussi un véritable épisode qui s'inscrit dans la chronologie Metal Gear. Les gens ont tendance à l'oublier. A chaque fois qu'il y a une news dessus ce n'est jamais spécifié. (Que ce soit sur Gameblog ou ailleurs) Alors que les nouveautés de gameplay et le multi sont des evolutions de ce qu'il y avait dans portable ops. Pareil pour les cinématiques déssinées par Ashley Wood etc... Juste pour préciser.

#14 Zyp

Zyp

    Zop

  • Membres
  • PipPipPipPipPipPip
  • 28 400 messages
  • Lieu:Colmar
  • ID PSNloxapac

Posté 01 décembre 2009 - 14:53

Juste pour dire, MGS Peace Walker n'est pas la suite directe de MGS3 mais la suite de MGS Portable Ops qui est aussi un véritable épisode qui s'inscrit dans la chronologie Metal Gear. Les gens ont tendance à l'oublier. A chaque fois qu'il y a une news dessus ce n'est jamais spécifié. (Que ce soit sur Gameblog ou ailleurs) Alors que les nouveautés de gameplay et le multi sont des evolutions de ce qu'il y avait dans portable ops. Pareil pour les cinématiques déssinées par Ashley Wood etc... Juste pour préciser.


+33254

#15 MrSheep

MrSheep

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 608 messages

Posté 01 décembre 2009 - 15:22

Je fais maintenant appel à votre humilité pour ne pas démolir mes opinions (comme il arrive souvent quand on entre dans le débat MGS2) avec des arguments vus et revus des centaines de fois (genre "personnages dépourvus de classe", "phases codec interminables" etc.) avec un soupçon (et encore si ce n'est qu'un soupçon, ça va) de dédain.

<br /><br /><br />

Je crois qu'entre MGS2 et MGS3, c'es tdeux conceptions de MGS qui s'affrontent :
-d'un côté on a un épisode où on joue le moins de l'autre celui où on joue le plus (et de loin)
- on a aussi d'un côté celui avec le scénario le plus abracadabrantesque (mention particulière avec le délire des Patriotes qui selon moi est juste ridicule et digne d'une série Z) et de l'autre le scénario le plus terre à terre avec de nombreuses références à James Bond.

Et personnellement je trouve que l'émotion est plus présente dans le 3 que dans le 2 (avec son passage avec Otacon digne d'un "Faaaaather !")

#16 Sensui

Sensui

    Romantique Allemand

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 695 messages

Posté 01 décembre 2009 - 15:45

<br /><br /><br />

(mention particulière avec le délire des Patriotes qui selon moi est juste ridicule et digne d'une série Z) et de l'autre le scénario le plus terre à terre avec de nombreuses références à James Bond.


Les Patriotes et les Philosophes c'est quasiment la même chose à quelques différences près.

Sinon pour ce qui a été dit plus haut c'est vrai que la réelle suite de MGS 3 c'est MGS OPS, beaucoup de fans de metal gear sont passés à coté de cet épisode qui n'est pas du tout un spin off mais bien un maillon de la trame scénaristique a part entière. Beaucoup de révélations très importantes y sont dévoilées, il est claire que cet opus n'est pas indispensable pour comprendre le reste de la saga mais pour les fans il est une source d'informations sur le scenario plus qu'importante et non négligeable. On y apprend par exemple qui sont les premiers fondateurs des patriotes avant la révélation dans mgs 4, on y découvre les premiers mercenaires adepte de Big Boss (Jonathan et les autres ), d'ou Big Boss trouve les fonds pour créer Outer Heaven, Le Successor Project dont va hérité liquid snake et j'en passe...

Donc Je le répète MGS OPS est la véritable suite de MGS 3 snake eater et s'intègre parfaitement dans l'histoire ce qui veut dire que le nouveau peace walker sera sa suite logique. C'est vrai que la presse spécialisé oublie souvent de le préciser et présente peace walker comme la suite directe de Snake Eater mais c'est une erreur.

#17 Pedrof

Pedrof

    Grand Ancien

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 6 022 messages

Posté 01 décembre 2009 - 15:55

<br /><br /><br />

Je crois qu'entre MGS2 et MGS3, c'es tdeux conceptions de MGS qui s'affrontent :
-d'un côté on a un épisode où on joue le moins de l'autre celui où on joue le plus (et de loin)
- on a aussi d'un côté celui avec le scénario le plus abracadabrantesque (mention particulière avec le délire des Patriotes qui selon moi est juste ridicule et digne d'une série Z) et de l'autre le scénario le plus terre à terre avec de nombreuses références à James Bond.

Et personnellement je trouve que l'émotion est plus présente dans le 3 que dans le 2 (avec son passage avec Otacon digne d'un "Faaaaather !")


Elle est très bien cette histoire des Patriotes. Où est le problème? A ce moment-là Matrix c'est une série Z. Ou alors j'ai pas compris ton raisonnement qui de toute façon n'est pas expliqué.

Le 2 est le meilleur, c'est tout :thumbup:

MGS3 c'est le comble du mauvais goût avec son histoire sans aucun intérêt, ses boss Pokémon et son héros coquille vide.

Et en parlant de héros, ce qu'a fait Kojima sur MGS2 ça en fait l'opus le plus couillu de la saga et pour cela il mérite le respect.

En parlant de gameplay, quantité veut pas dire plus intéressant. Aller-retours dans un menu qui met trois plombes à charger j'aurais du mal à appeler ça "réussite de gameplay".

#18 Chriclau

Chriclau

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 256 messages

Posté 01 décembre 2009 - 15:56

Pour mapart le meilleur opus ça serait ... bah chacun en fait. J'ai pas de préférence pour un opus plus que l'autre, je les adore chacun des 4 pour ce qu'ils sont. Après je peux m'amuser à faire point par point :

Meilleur gameplay : MGS 2 et 4
Meilleurs graphs : MGS 2 ( par rapport au moment où il est sorti )
Meilleur scénar : MGS 2
Meilleure ambiance : MGS
Meilleure bande-son : MGS 4
Meilleurs bossfights : MGS 2
Meilleur level design : MGS 1, 3 et 4
Meilleure durée de vie : MGS 4

#19 mojosav

mojosav

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 924 messages
  • ID PSNmojosav

Posté 01 décembre 2009 - 16:35

il me semble qu'objectivement le meilleur serait le premier.

Bien évidemment, les suivants ont fait mieux niveau gameplay. Mais resitué dans son contexte le premier me parait le plus équilibré.
Après j'ai une préférence inexplicable pour le deuxième, le WTF kojimaesque dont tout le monde se souviendra, après celui-là toute tentative de wtf faisait réchauffé.
Le troisième j'avais aussi adoré l'ambiance James Bond, la musique, les Boss cultes.

Quoiqu'il en soit, chacun des quatre opus m'avaient littéralement happés durant un week end, et peu de jeux m'hypnotisent à ce point (voire aucun).

#20 Ityfalik

Ityfalik

    La-Li-Lu-Le-Lo

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 492 messages

Posté 01 décembre 2009 - 16:41

Je crois qu'entre MGS2 et MGS3, c'es tdeux conceptions de MGS qui s'affrontent :
-d'un côté on a un épisode où on joue le moins de l'autre celui où on joue le plus (et de loin)

Là je suis d'accord avec toi. MGS2 peut en lasser plus d'un avec ses séquences de CODEC un peu longuettes. Moi, personnellement, je trouve que ça contribue à l'immersion et permet de te faire vivre l'histoire en direct de façon bien plus incisive. MGS2 est une véritable expérience vidéaste, à la croisée du cinéma, du jeu-vidéo et même de la littérature. Tout est foisonnant. C'est bien moins grandiloquent qu'un MGS4, beaucoup moins mâché qu'un MGS3. C'est un jeu à part, qui prend le joueur au sérieux et n'a pas peur de transcender certains codes du jeu-vidéo.

- on a aussi d'un côté celui avec le scénario le plus abracadabrantesque (mention particulière avec le délire des Patriotes qui selon moi est juste ridicule et digne d'une série Z) et de l'autre le scénario le plus terre à terre avec de nombreuses références à James Bond.

Le délire avec les Patriotes, faut le prendre comme une fable post-moderne. C'est une couverture allégorique de la société actuelle ancrée dans une dimension post-moderne. Selon moi Kojima a osé certaines choses dans ce jeu (qu'il n'osera plus dans le reste de la saga). Il dit lui-même que MGS2 est l'épisode qui lui est le plus personnel. Après j'imagine que Konami a mis quelques freins quant à la conception des scénarios.

et de l'autre le scénario le plus terre à terre avec de nombreuses références à James Bond.

Et rien de plus terre à terre qu'un James Bond hein ! :rolleyes:

Et en parlant de héros, ce qu'a fait Kojima sur MGS2 ça en fait l'opus le plus couillu de la saga et pour cela il mérite le respect.

C'est clair et net que MGS2 est de loin l'épisode le plus couillu.

MGS3 c'est le comble du mauvais goût avec son histoire sans aucun intérêt, ses boss Pokémon et son héros coquille vide.

Faut pas aller trop loin non plus. MGS3 n'a pas la portée de MGS2 mais reste un grand jeu. En terme de gameplay c'est selon moi le plus performant, et l'ambiance guerre froide est très bien rendue.

#21 MalcomZ

MalcomZ

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 985 messages
  • Lieu:Sud de la FRANCE
  • GamertagMalcomZ360
  • ID PSNKazuya13
  • ID Nintendo NetworkMalcomZ

Posté 01 décembre 2009 - 17:02

J'ai testé la démo et c'est une vraie déception pour moi, pas tant en terme de réalisation ou du scénario qui à l'air excellent, c'est surtout la jouabilité sur PSP qui est catastrophique (bien moins jouable que portable ops) et l'IA est pitoyable.

Quel regret que ce jeu ne soit pas sorti sur PS3, surtout que le coop aurai été terrible.

#22 Pedrof

Pedrof

    Grand Ancien

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 6 022 messages

Posté 01 décembre 2009 - 17:13

Faut pas aller trop loin non plus. MGS3 n'a pas la portée de MGS2 mais reste un grand jeu.


Un grand jeu qui m'a fait chié. Je ne vois pas en quoi le gameplay de MGS3 serait meilleur que celui du 2. Justement le gameplay du 3 est boursouflé et ne présente pas de challenge. On peut finir le jeu en jouant n'importe comment. Certains trouvent ça trop bien, cette liberté moi j'ai trouvé ça nul étant donné qu'il n'y avait pas de difficulté. Et j'ai joué en difficile.

#23 ryo59plus

ryo59plus

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 113 messages
  • Lieu:Lille
  • ID PSNryo59plus

Posté 01 décembre 2009 - 17:41

chez moi des qu'il sort, je me le prends direct sur psp ,et sur Ps3 God of war

#24 SolidSnake

SolidSnake

    This is good, isn't it...

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 375 messages

Posté 01 décembre 2009 - 17:53

Je trouve moi que la question du meilleur épisode se pose. Parce que chaque oeuvre est une oeuvre en soi. Selon moi, c'est pas bien compliqué, en fan hardcore, c'est MGS2 que je préfère. Sans aucun doute le jeu le plus abouti dans la vastitude de sa portée. Un gameplay assez semblable au premier mais complètement bétonné, un scénario sans commune mesure, et une profondeur d'un tel foisonnement qu'on a du mal à en sortir indemme. Pour moi MGS2 est le plus grand jeu de tous les temps dans ce qu'il transcende le jeu-vidéo en tant que simple objet de loisir pour le rapprocher de la portée que peut avoir le cinéma sur nos esprits. Pour moi ce jeu est une véritable oeuvre d'art qui a réussi à sortir de son carcan de jeu-vidéo.
Je fais maintenant appel à votre humilité pour ne pas démolir mes opinions (comme il arrive souvent quand on entre dans le débat MGS2) avec des arguments vus et revus des centaines de fois (genre "personnages dépourvus de classe", "phases codec interminables" etc.) avec un soupçon (et encore si ce n'est qu'un soupçon, ça va) de dédain. Mon opinion est tout à fait personnel et n'engage que moi, je ne fais en aucun cas le procès de ceux qui n'ont pas aimé le jeu.
Ensuite, je dirais que MGS1 est un jeu extraordinaire dans ce qu'il a inventé. Sans cet épisode décisif il n'y aurait que MG, MG2SS et MGSR. Il aura un impact sur notre passé de gamer à tout jamais. Mais selon moi, The Best Is Yet To Come avec MGS2...
MGS3 est un jeu incroyablement abouti dans son gameplay, dans l'ambiance dans laquelle le jeu nous plonge (la guerre froide, l'espionnage old school, la jungle ramboienne...) et c'ets un jeu incroyable. Une retour au source plein de charisme qui nous fait entrer dans la peau de Naked Snake.
Le problème se siture selon moi au niveau de MGS4. Bon, je suis un gros fan de MGS, donc j'ai surkiffé le jeu. Mais je n'ai toujours pas accépter complètement le goût amer qui stagne depuis dans ma bouche. Le fan-service ne m'a pas tellement dérangé, après tout je suis fan. Ce qui m'a dérangé c'est l'aspect trop grandiloquent de la mise en scène, l'action dans tous les sens. Et surtout la volonté de tout dévoiler, de e pas laisser de zones obscures. J'ai été amèrement déçu de la chute de la thématique juste géniale qu'étaient les Patriotes...



Complètement d'accord avec ton post, mon préféré est aussi le 2 alors que ludiquement parlant c'est le plus faible. Mais c'est toute l'expérience qui m'a marqué, de la découverte du 1er trailer sur un dvd en passant par la démo acquise avec Zoe. Et puis la mise en abyme du jeu quoi, après j'ai vraiment eu du mal à rejouer à un jeu vidéo tant Mgs2 a changé ma manière de voir ce média.

#25 Funnymine

Funnymine

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 382 messages
  • ID PSNTheBeauty

Posté 01 décembre 2009 - 17:57

Grâce à MGS, j'ai découvert qu'un jeu pouvait à la fois être mature, touchant et engagé. Un véritable bouleversement dans ma vie de gamer qui depuis modèle mon regard sur l'ensemble de la production vidéoludique. La révolution MGS tient à ces trois notions bien plus que la tactique, l'espionnage et l'action.
Et le MGS qui m'a le plus ému, qui m'a le plus fait réfléchir, n'en déplaise à certains, c'est le 4 ! Sa profondeur scénaristique est telle, qu'il s'est purement et simplement aliéné une partie de ses fans ! Jamais un jeu n'a exploré la nature humaine et les mécanismes sociaux avec autant de sensibilité et de rigueur. Il met en relation une pléthore de concepts issus de disciplines aussi diverses que la psychologie, la sociologie, la philosophie... Ce qui mène à penser que MGS4 est le premier jeu à réellement tenter une approche anthropologique. Kojima, Levi-Strauss même combat ! lol.

J'ai aussi adoré les bouleversantes mises à nu des personnages à cent lieux de la niaiserie d'un FF. J'ai pas trouvé ailleurs le jeu qui propose des personnages aussi complexes et crédibles que ceux de MGS4. Old Snake, héros crépusculaire, est sans doute le seul du monde vidéoludique à refuser sciemment son statut d'icône (passation de pouvoir à Raiden, refus de mourir...). Ceci a été pris pour une faiblesse de Kojima, là est tout le génie de ce mec : voir au-delà de nos attentes du moment.

#26 Funnymine

Funnymine

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 382 messages
  • ID PSNTheBeauty

Posté 01 décembre 2009 - 18:27

C'est bien moins grandiloquent qu'un MGS4, beaucoup moins mâché qu'un MGS3.


Bizarrement, MGS4 se fait souvent taxer de grandiloquent alors qu'il est le seul épisode à intégrer la notion d'intimisme dans la série avec les scènes de briefing dans l'avion remarquables de sobriété, sans parler de la première partie de l'acte 3 et du "pèlerinage" de l'acte 4. Certes, les discussions par codec ont toujours eu un côté confidentiel, mais avec le 4 on franchit un palier supplémentaire. Dans l'ensemble, le jeu me parait équilibré.

#27 Ityfalik

Ityfalik

    La-Li-Lu-Le-Lo

  • Membres
  • PipPipPip
  • 1 492 messages

Posté 01 décembre 2009 - 22:21

Sa profondeur scénaristique est telle, qu'il s'est purement et simplement aliéné une partie de ses fans !


Alors là permets-moi de te dire que tu fais fausse route. Les "fans hardcore" ne dénigrent pas MGS4 pour son scénario trop dense. À mon sens, MGS2 est bien plus profond scénaristiquement que MGS4 parce qu'il fouille bien plus loin dans le fond des choses. MGS4 se contente de rester en surface tellement la quantité d'informations a géré est énorme. En gros, Kojima a voulu trop en faire avec MGS4 selon moi. Il a essayé de combattre sur tous les fronts. MGS2 se cantonne dans un scénario qui se contente de son pitch en tant que tel. L'histoire de MGS4 est un mélange barriolé de dénouement de tous les épisodes. En gros y a un aspect rapiécé dans le 4 qui me dérange. Comme si on avait collé bout à bout toutes les intringues émanant d'une saga vieille de 20 ans pour faire la lumière. La qualité du développement en est forcément ternie. De plus, même s'il y a une quantitié d'information moindre à digérer dans le 2 (et encore, ça se discute, beaucoup diront que le 2 est de loin le plus complexe), elles sont beaucoup plus complexe et d'un niveau d'approche beaucoup plus ardu. N'allez pas croire que je n'ai pas aimé MGS4. En fanboy que je suis, il m'a ravi, il m'a donné de l'émotion à foison, mais je ne peux m'empêche de constater d'un oeil critique qu'il fait pâle figure face à la portée quasi-métaphysique de son grand-frère MGS2 (dont le 4 est la suite directe).

jamais un jeu n'a exploré la nature humaine et les mécanismes sociaux avec autant de sensibilité et de rigueur. Il met en relation une pléthore de concepts issus de disciplines aussi diverses que la psychologie, la sociologie, la philosophie...


Là encore je trouve que MGS2 surpasse de loin le 4 dans ce domaine. Tout le pitch des Patriots (survolé dans le 4 et imbriqué dans tous les sens) est naît dans le 2 et la scène finale de MGS2 est incroyable à ce niveau. Le discours des Patriots par la voix interposée du colonel à la fin est grandiose. Il s'inscrit dans une esthétique post-moderne (qui est à la base un concept philosophique). MGS4 reprend, à mon sens, à la va-vite ce qui avait été initié dans MGS2 en alambiquant certains propos (qui ne sont que des réchauffés du 2) et les actualise. Franchement, rejoues au 2, tu te rendras compte de la portée qu'il a philosophiquement et sociologiquement.

Ce qui mène à penser que MGS4 est le premier jeu à réellement tenter une approche anthropologique


Déjà je ne pense pas. Beaucoup d'autres jeux ont cette prétention. Ensuite, comme dit plus haut, c'est MGS2 qui a véritablement initié ça dans la saga (ce qu'effleurait déjà le 1).


Bizarrement, MGS4 se fait souvent taxer de grandiloquent alors qu'il est le seul épisode à intégrer la notion d'intimisme dans la série avec les scènes de briefing dans l'avion remarquables de sobriété, sans parler de la première partie de l'acte 3 et du "pèlerinage" de l'acte 4. Certes, les discussions par codec ont toujours eu un côté confidentiel, mais avec le 4 on franchit un palier supplémentaire. Dans l'ensemble, le jeu me parait équilibré.


Moi je parle surtout des scènes d'action digne de n'importe quel block-blusters qui pleuvent dans le jeu. Ca en devient insupportable (la scène avec Sasaki et Meryl... quelle horreur). Il n'y en avait pratiquement pas dans le 2 ce qui fait que quand survenait une bonne cinématique d'action, elle prenait tout son sens.

#28 Latoun64

Latoun64

    Another Brick in the Wall

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 9 851 messages

Posté 05 décembre 2009 - 20:02

Pour ma part, je n'ai joué qu'à MGS4, que j'ai adoré. Et avant de me mettre à ce Peace Walker, il faudrait que je fasse les trois premiers volets de la saga...

#29 jack.boss

jack.boss

    Pilote Virtuel

  • Membres
  • PipPipPipPipPip
  • 12 586 messages
  • GamertagJack Boss 24H
  • ID PSNJack-Boss-24H

Posté 05 décembre 2009 - 20:11

Pour ma part, je n'ai joué qu'à MGS4, que j'ai adoré. Et avant de me mettre à ce Peace Walker, il faudrait que je fasse les trois premiers volets de la saga...


Comme je t'envie Latoun, ne pas avoir encore découvert les 3 MGS :rolleyes:

Fonce Man, tu ne vas pas le regretter à condition d'être indulgent sur le coup de vieux qu'on pris chacun des épisodes.

#30 Chriclau

Chriclau

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 256 messages

Posté 05 décembre 2009 - 20:36

Grâce à MGS, j'ai découvert qu'un jeu pouvait à la fois être mature, touchant et engagé. Un véritable bouleversement dans ma vie de gamer qui depuis modèle mon regard sur l'ensemble de la production vidéoludique. La révolution MGS tient à ces trois notions bien plus que la tactique, l'espionnage et l'action.
Et le MGS qui m'a le plus ému, qui m'a le plus fait réfléchir, n'en déplaise à certains, c'est le 4 ! Sa profondeur scénaristique est telle, qu'il s'est purement et simplement aliéné une partie de ses fans ! Jamais un jeu n'a exploré la nature humaine et les mécanismes sociaux avec autant de sensibilité et de rigueur. Il met en relation une pléthore de concepts issus de disciplines aussi diverses que la psychologie, la sociologie, la philosophie... Ce qui mène à penser que MGS4 est le premier jeu à réellement tenter une approche anthropologique. Kojima, Levi-Strauss même combat ! lol.

J'ai aussi adoré les bouleversantes mises à nu des personnages à cent lieux de la niaiserie d'un FF. J'ai pas trouvé ailleurs le jeu qui propose des personnages aussi complexes et crédibles que ceux de MGS4. Old Snake, héros crépusculaire, est sans doute le seul du monde vidéoludique à refuser sciemment son statut d'icône (passation de pouvoir à Raiden, refus de mourir...). Ceci a été pris pour une faiblesse de Kojima, là est tout le génie de ce mec : voir au-delà de nos attentes du moment.


Je plussoie. ( Sauf pour la pique envers FF )
Par contre de là à dire qu'il est plus profond que MGs 2, non.
Mais dire que MGS 4 ne fait que rester à la surface des choses comme le souligne Ityfalik, c'est totalement erroné également. MGS 4 est de la même trempe que MGS 2, les 2 jeux les plus personnels de Kojima, plus que le 1 et le 3, qui, s'ils restent des jeux monstrueux évidemment, ont un déroulement plus "classique". de JV.
MGS 4 est encore trop récent et incompris par beaucoup de fans selon moi, dans quelques années je pense que le fond du jeu sera mieux cerné.

#31 Funnymine

Funnymine

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 382 messages
  • ID PSNTheBeauty

Posté 11 décembre 2009 - 02:54

Alors là permets-moi de te dire que tu fais fausse route. Les "fans hardcore" ne dénigrent pas MGS4 pour son scénario trop dense. À mon sens, MGS2 est bien plus profond scénaristiquement que MGS4 parce qu'il fouille bien plus loin dans le fond des choses. MGS4 se contente de rester en surface tellement la quantité d'informations a géré est énorme. En gros, Kojima a voulu trop en faire avec MGS4 selon moi. Il a essayé de combattre sur tous les fronts. MGS2 se cantonne dans un scénario qui se contente de son pitch en tant que tel. L'histoire de MGS4 est un mélange barriolé de dénouement de tous les épisodes. En gros y a un aspect rapiécé dans le 4 qui me dérange. Comme si on avait collé bout à bout toutes les intringues émanant d'une saga vieille de 20 ans pour faire la lumière. La qualité du développement en est forcément ternie. De plus, même s'il y a une quantitié d'information moindre à digérer dans le 2 (et encore, ça se discute, beaucoup diront que le 2 est de loin le plus complexe), elles sont beaucoup plus complexe et d'un niveau d'approche beaucoup plus ardu. N'allez pas croire que je n'ai pas aimé MGS4. En fanboy que je suis, il m'a ravi, il m'a donné de l'émotion à foison, mais je ne peux m'empêche de constater d'un oeil critique qu'il fait pâle figure face à la portée quasi-métaphysique de son grand-frère MGS2 (dont le 4 est la suite directe).


Là encore je trouve que MGS2 surpasse de loin le 4 dans ce domaine. Tout le pitch des Patriots (survolé dans le 4 et imbriqué dans tous les sens) est naît dans le 2 et la scène finale de MGS2 est incroyable à ce niveau. Le discours des Patriots par la voix interposée du colonel à la fin est grandiose. Il s'inscrit dans une esthétique post-moderne (qui est à la base un concept philosophique). MGS4 reprend, à mon sens, à la va-vite ce qui avait été initié dans MGS2 en alambiquant certains propos (qui ne sont que des réchauffés du 2) et les actualise. Franchement, rejoues au 2, tu te rendras compte de la portée qu'il a philosophiquement et sociologiquement.



Déjà je ne pense pas. Beaucoup d'autres jeux ont cette prétention. Ensuite, comme dit plus haut, c'est MGS2 qui a véritablement initié ça dans la saga (ce qu'effleurait déjà le 1).




Moi je parle surtout des scènes d'action digne de n'importe quel block-blusters qui pleuvent dans le jeu. Ca en devient insupportable (la scène avec Sasaki et Meryl... quelle horreur). Il n'y en avait pratiquement pas dans le 2 ce qui fait que quand survenait une bonne cinématique d'action, elle prenait tout son sens.


En fait, oui et non. Cela dit, je souscris à nombre de points dans ton commentaire surtout quand tu parles du relatif éparpillement de Kojima dans MGS4 qui tranche avec le propos plus recentré de MGS2. Mais comme beaucoup, tu tombes me semble-t-il dans le piège consistant à évacuer le fond au profit de la forme.

Je veux dire par là que le scénario de MGS4 est très, mais alors très complexe et subtil si bien que Koji lui même dit avoir aborder des notions presque impossible à mettre en forme. Du coup, le traitement de la dimension philosophique est beaucoup moins tangible et discursive que pour MGS2 (où la place du verbe jouait un rôle prépondérant comme dans l'exemple que tu as cité), et il s'articule plus autour de l'univers. L'approche "chaotique" du 4 donne donc l'impression de quelque chose de superficiel, mais si on y plonge vraiment en y dénouant les fils, on se rend compte qu'Hideo est allé bien au-delà de sa réflexion menée dans le 2.

Comme je l'avais expliqué dans un post d'il y a très très longtemps (et que je vais honteusement copier-coller :hypocrite: ), MGS4 parle du contrôle par la censure des sens alors que MGS2 parlait du contrôle par la censure de l'intellect. Le scénar de MGS4 doit se lire comme un cauchemar Heideggérien, c'est-à-dire un monde où la technique finit par maîtriser l'homme au lieu de l'inverse. Kojima y confronte les thèmes du corps, des sens et des trois instances de la personnalité (ça, moi et surmoi), en plus des mythologies contemporaines. Tout un programme qu'il faudra intégrer dans un ensemble cohérent.

Pour ne pas vivre la souffrance physique et morale ainsi que celle lié au remord, les mercenaires du SOP tronquent leur liberté (lié au ça pulsionnel) pour le confort d'un Surmoi artificiel (le SOP). Quand est rompu cette fragile barrière, le ça (le corps, les pulsions) et le vrai Surmoi (le censeur psychique) en viennent à un choc frontal ravageur où la liberté perd pied aussi. Ceci explique le comportement "bizarre" des Beauty and the Beast. D'un côté comme de l'autre, la liberté ne trouve donc pas sa place. Autrement dit la censure n'est pas qu'une action de la société sur l'homme mais un besoin enraciné en l'homme.

Par ailleurs, les Patriots (allégorie des structures inconscientes agissant sur les sociétés humaines), n'ayant que pour seul et unique mission de pérenniser un équilibre globale, ne produisent qu'un éternel recommencement. On est donc loin très loin de l'idée du progrès et de la modernité qui se retrouvent relégués au statut de mythes contemporains. Tu remarqueras que dans MGS4 Kojima décrit plus en profondeur l'action des Patriots sur le monde alors que dans MGS2 ils n'étaient qu'une figure vaguement paternaliste voir divine. C'est peut-être cette démystification qui nous dérange tant dans le fond.

Kojima torpille ainsi définitivement ces vieilles lubies occidentales de la Liberté et du Changement.

Snake, lui, est une anti-thèse de cet univers, puisqu'il finit par accepter la souffrance du corps et de l'esprit (ses démons) en refusant la mort. En refusant la mort, il refuse aussi d'être, comme son père, enfermé dans un statut de mythe pour n'être juste qu'un humain jouissant d'une certaine liberté vraie.

Ainsi, une fois décodé, on se rend bien compte que MGS4 reprend la réflexion de MGS2 mais en l'enrichissant et en la décortiquant. Derrière le grand spectacle hollywoodien se cache une analyse d'une rare finesse.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)