La Pause du Gamer

Par Mr.B Blog créé le 28/01/16 Mis à jour le 29/03/16 à 11h32

Reviews / Coups de coeur / Débats.

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Bien le bonjour Gameuses et Gamers,

Aujourd'hui je souhaite partager avec vous mon ressenti sur un nouvel opus qui viendrait s'ajouter à la trilogie qu'est BioShock, cette saga mythique au succès et à la renomée qui n'est plus à faire ...

Premier opus développé par 2K Boston & Australia, édité par 2K Games, second volet de la saga développé lui, par 2K Marin, toujours édité par 2K Games, et pour finir, dernier maillion de la chaîne, BioShock Infinite, développé par Irrational Games et édité par 2K Games.

Trilogie à l'univers mature, au level-design transcendant, comprenant un scénario et une narration M.A.G.I.S.T.R.A.L.E. (désolé j'me suis emporté ...)

La question qui se pose aujourd'hui selon moi est de savoir si nous, gamers, sommes en droit de demander un nouveau BioShock à 2K. Pour faire simple, Irrational Games a récemment fermé ses portes, fermeture accompagnée du départ du papa de la saga, Ken Levine et de quelques uns de ses employés. Ken Levine est bien sûr toujours dans les rouages de l'industrie du jeu-vidéo mais dans un cadre plus personnel et plus libre si j'puis dire, il serait aujourd'hui sur un projet destiné au P.C uniquement (pour le moment du moins).

Au vu du succès de la saga et des DLC scénaristiques de BioShock Infinite en deux parties, nommés Burial at Sea (tombeau sous-marin) qui ont clôturés le tout et qui ont réussis à enchaîner et à relier Rapture et Columbia pour l'éternité (fin qui a réussi à me faire verser ma petite larme), les joueurs sont en droit d'en vouloir plus, histoire de voir ce que les développeurs pourront faire avec cette licence qui propose encore de vastes possibilités scénaristiques.

Mais selon moi, cette réclamation honorable au premier abord mérite réflexion ...

 

BioShock Infinite, un développement chaotique

Le dernier opus en date, Infinite, acclamé par la review française et étrangère n'auras cessé de nous surprendre, sa direction artistique, ses musiques composées par le très grand compositeur Garry Schyman, et bien sûr, comme-dit précedemment son scénario ont réussis à séduire les joueurs et la presse à l'échelle internationale. Mais la vie n'a pas été si rose dans les studios d'Irrational ... En effet, comme le suggère le titre de ma partie, le développement n'a pas été de tout repos, loin de là ... Plusieurs choses sont à savoir concerant l'arrivée de BioShock Infinite dans nos salons.

Le projet "Icarus", nom de code donné au futur BioShock Infinite s'est vu naître au bout d'incalculable tâtonnements, l'équipe n'arrivant pas à proposer un opus plus ouvert au public et qui arrive à se détacher  des premiers volets. Les projets et les idées des développeurs s'enchaînent "Celui-ci trop sombre, celui-là pas assez adapté au public visé ..." en résumé le développement du projet Icarus pourrait se réusmer à  la citation d'un personnage emblématique du premier opus, le docteur Steinman.

 ("Celle-ci trop grasse, celle-là trop grande, celle-ci trop symétrique !!!)

Vous l'aurez compris, tout n'allait pas pour le mieux, mais après un travail acharné, Ken Levine et son équipe réussisent à sortir quelque chose, tout celà grâce à un livre nommé "Le Diable dans la ville Blanche" par Erik Larson et au visionnage d'un reportage de 1900 sur l'Amérique. Le noeud commence donc à se délier et à prendre forme, les personnages naissent, vient alors Elizabeth, présentée pour la première fois à l'E3 2010 accompagnée de Booker, succès immédiat auprès des fans avides d'en savoir plus.

 Malheureusement après le beau temps vient la pluie, de nombreux départs font surface, et pas n'importe lesquels, c'est en juillet 2012 que Nate Wells quitte le navire, Nate Wells, créateur des Big Daddies (protecteurs) et directeur artistique d'Irrational Games, d'ailleurs, petite annecdote à retenir, Nate Wells aujourd'hui chez Naughty Dog en serait venus aux mains avec Ken Levine concernant une zone clef de BioShock Infinite qui fait office de bas-fonds à Columbia, oui, vous l'avez deviné Shanty Town. La question artistique de ce lieu aurait fait l'objet de débats qui se seraient evenimmés entre Ken Levine et Nate Wells, d'où son départ, Nate Wells a donc été par la suite remplacé par le directeur artistique du premier BioShock, Scott Sinclair. Nate Wells n'est que le début des problèmes car de nombreuses personnes ne sentent pas le projet et décident à leur tour de partir, malgré tout, Levine reste optimiste et rassure les fans par le biais d'interviews accordées à Kotaku par exemple.

La création d'un possible multijoueur a également participé aux remous dont Inifnite a été victime, selon Ken Levine, si le multi' nétait pas à la hauteur des critères de la boîte, ce seras un adieu définitif, et malgré le recrutement de quelques programmeurs et des idées de multijoueurs qui étaient pour l'un de créer une coopération classique à 4 dans des cartes inspirés du solo, et pour l'autre de miniaturiser les protagonistes pour mettre en forme une sorte de Tower-defense où nous aurions dû défendre quelque chose contre des hordes de jouets robotisés, le projet n'auras pas aboutis ... Au final, Ken Levine annonce sur son Twitter l'abandon du projet multijoueur.

Un autre exemple fut la création de la jaquette, celle de Booker avec son fusil et du drapeau Américain fièrement affiché derrière lui qui aura fait polémique, bien que gardé au final, il est bon de savoir que Ken Levine a laissé le choix aux joueurs de choisir une jaquette additionnelle à celle d'origine parmi un catalogue proposé par Irrational ... Cette relation avec les joueurs a atteint son apogée lorsque Ken Levine, à la suite d'une discussion avec un fan de System Shock 2 a décidé de créer le mode 1999, ce mode de difficulté qui vous a fait péter des câbles n'est pas vraiment sortis de la tête de Ken Levine donc ...

Tout ça pour dire que pour arriver à un tel résultat, BioShock Infinite a dû passer par plusieurs péripéties, et pas des plus joyeuses, je serais d'accord avec vous pour dire que tout développement n'est pas de tout repos, mais pour moi, la fermeture d'Irrational Games après bien sûr le succès d'Infinite et des DLC n'est pas si annodin. La pression était trop forte et les enjeux trop grand, les résultats ont été présents, mais au prix d'une fatigue et de conditions de travail épuisantes qui auront entraînés la fermeture d'un studio.

Dans l'optique d'un nouvel opus

Quelques temps sont passés depuis la sortie d'Infinite, et avec elles les rumeurs se sont enchaînées concernant la possible création d'un prochain BioShock. Les premières racontaient que Jordan Thomas, directeur créatif de BioShock 2 prendrait les commandes pour la suite des événements, mais celui-ci aurait quitté l'industrie pour travailler de son côté et être auprès de sa famille. Rumeur toujours en cours, serait que 2K Marin serait sur le projet ... Noter à ce jour que rien n'a été confirmé pour le moment bien sûr ... Une récente déclaration plus qu'inquiétante sur l'avenir de BioShock déclaré par le dirigeant de Take-two Strauss Zelnick aurait fait son apparition sur la toile, pour faire court et pour traduire ces propos de l'anglais au français, celui-ci déclare la chose suivante : "C'est une licence très importante pour notre société, et même si je n'ai pas vraiment d'annonces à faire à ce sujet je tiens à dire que cette franchise est vraiment importante pour nous [...] Il y'a encore beaucoup de facettes à explorer, mais dans l'éventualité où un novuel opus viendrait à être annoncé, les questions que l'on pourraient se poser sont les suivantes "Comment rester fidèle envers cette créativité ? Comment réalisé quelque chose d'excitant pour les joueurs ? [...] Ce qui est certain c'est que la licence nous a été très profitable, ça nous a rapporté gros." Excusez-moi pour la traduction assez grossière à certains moments mais les propos sont là, pas besoin de tourner autour du pot. Ce qui est assez inquiétant c'est l'accent mis sur les profits que BioShock a rapporté plutôt que la qualité du jeu et de son succès non pas marketing, mais médiatique et personnel.

BioShock Infinite et ses DLC ont fermé la boucle et n'ont laissé que très peu d'opportunités aux futurs développeurs pour créer un opus dans la continuité du dernier BioShock en date, cependant, comme Strauss Zelnick l'a declaré, il reste beaucoup de choses à faire, la question est, sont-ils vraiment prêt à se creuser les méninges comme l'a fait Irrational Games pour nous pondre un chef-d'oeuvre ? Ou choisiront-ils de sombrer dans le succès marketing que la licence a rencontrée après un dur labeur ? Ca, je ne sais pas ... Serait-il donc préférable selon vous de mettre un point final à la saga qu'est BioShock ou de continuer avec le risque de voir cette saga se faire démythifier ?

Voilà, ce seras tout pour aujourd'hui, merci d'avoir pris le temps de lire cet article, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires, toute critique est bonne à prendre, sachez également que mes informations ont été glanées via le livre des éditions Pix'N'Love "BioShock : De Rapture à Columbia".

A très bientôt !

Ajouter à mes favoris Commenter (40)

Commentaires

Mr.B
Signaler
Mr.B
@Tadaima -> Merci pour ton commentaire l'ami, très développé, je partage ton avis ! :)

@Lynn0nne -> Ah dommage, tu passe selon moi, à côté d'un réel chef d'oeuvre scénaristique et artistique pour ne citer que ceux-là. ^^
Sauvadj
Signaler
Sauvadj
Perso je serais plutôt contre, j'ai adorer le 1er, moins le 2em et le 3 je l'ai trouver moyen et vite oubliable.Qu'ils passent à autre chose plutôt que de trop pomper la licence :)
Tadaima
Signaler
Tadaima
Un article sur Bioshock, trop chouette ! C'est une initiative fort appréciée par mon esprit qui fut grandement séduit par ce jeu (même si j'ai été aussi parfois frustré par certains éléments du gameplay, entre autres, qui auraient pu être amené vers plus de génie et de perfection. Aimer doit sans doute rendre trop exigeant...) L'univers de Bioshock m'a vraiment marqué, il est d'ailleurs largement assez vaste et fourni pour permettre la création de nouvelles sagas. Bioshock, en lui-même, c'est une véritable mythologie à part entière. Le souci serait plutôt à entrevoir du côté de la créativité de ceux qui souhaiteront faire une suite. La créativité et aussi l'argent... Quel budget ? Combien de temps disponible pour boucler le jeu ? Ce sera un Bioshock fait avec amour et passion ou bien mercantilisme ?
Aujourd'hui, le jeu vidéo est encore trop souvent abordé sous l'angle du simple divertissement et du consumérisme. C'est du bonbon pour la masse. Il se consomme vite et doit rapporter le plus d'argent possible à ses créateurs, tout cela avec un coût (et un temps) de création réduit au minimum. Il peut pourtant être bien plus que cela si on met du sens, de la profondeur et de la passion au moment de le créer. Il pourrait alors inspirer, enseigner, nourrir par les symboles, faire réfléchir sur soi ou sur le monde qui nous entoure, et j'en passe... Créer un jeu vidéo c'est véritablement de l'art ou ça devrait l'être en tous cas...
Un bon créateur fait les choses avec vérité, en étant totalement impliqué, en ayant une vision forte à développer (que celle-ci soit symbolique ou philosophique) Il ne pense pas à être rentable à tout pris ni à faire une oeuvre qui puisse séduire et convenir à la masse des moutons (bien que produire avec passion et rentabilité soit selon moi tout à fait possible, puisque les gens sont mine de rien attirés par les oeuvres pleines de sens et de profondeur, comme le fameux Journey qui est désormais légendaire) Il évite aussi l'autocensure pleine d'hypocrisie. Un vrai créateur cherche à nourrir avec une oeuvre de qualité, il tente de faire grandir et d'éveiller, il s'est donné le mal d'aller jusqu'au bout de ce qu'il était capable de donner...
C'est là que j'en reviens à Bioshock qui m'a donné le sentiment d'être face à une véritable oeuvre, digne de ce nom, mais qui m'a pourtant aussi fait constater (en particulier sur Bioshock 2), avec grande frustration, un manque d'ambition à vouloir atteindre le sommet de la montagne où siège le titre de légende. Est-ce un manque de temps ? De créativité ? D'argent ? D'ambition au sens noble du terme ? Je ne sais pas, mais en tous cas le plafond de la perfection n'a pas été transpercé ni même simplement touché du doigt par les divers Bioshocks (cet avis n'engage que moi évidemment. Du reste, comme je l'ai déjà montré, je suis véritablement fan de ce jeu...)
Donc, une suite pour les Bioshocks me semble tout aussi fantastique à envisager qu'à redouter. Tout mon long propos ne sert donc strictement à rien pour faire avancer ce débat, peut-être tout juste à faire bâiller :) Mais je souhaite vraiment qu'on puisse s'aventurer dans les univers de jeux faits avec une réelle passion, sans aucuns compromis, et avec un long temps de maturation (tous ces jeux sortis avec 1 à 2 ans de développement ne m'ont jamais rien laissé voir de très probant ni abouti)
Il existe quelques pépites fort heureusement: comme l'ingénieux et magnifique Unravel en sortie récente par exemple...
Et puis aussi: si un nouveau Bioshock germe un jour, pourvu que ce soit sans une de ces immondes et satanées protections à la Denuvo...
Merci pour ton article Mr.B et bonne game à tous.
Lynn0ne
Signaler
Lynn0ne
je ne vais pas passer par 4 chemins. pour ou contre? absolument rien à faire je n ai jamais compris l angouement pour cette serie. j aime le steampunk, j aime les éléments rpg dans un fps, j aime la belle narration. mais bioshock j ai trouvé ca très moyen.
jagguerjack
Signaler
jagguerjack
beaucoup crache sur infinite eh bien moi je l'ai adoré ^^.
Blazeman
Signaler
Blazeman
Contre je prefere voir débarquer une nouvelle licence plutôt que d'en user une jusqu'à la moelle.
Glagla
Signaler
Glagla
Le premier etait /est (toujours) magnifique, le second egalement avec un multi tres sympa. Infinite, c est une catastrophe ce jeu. Jamais terminé, une escroquerie a mon sens.
Mr.B
Signaler
Mr.B
@DonnieJeep -> Han ! Merci beaucoup pour le partage, je n'étais pas au courant ! Sinon, oui Audrey Hepburn, j'connais l'actrice, je l'ai seulement vu dans un seul film malheureusement, "Breakfast at Tiffany's", mais là tu m'donne grave envie de voir "Roman Holiday" ! ^_^
matih09
Signaler
matih09
BIOSHOCK, un chef-d'oeuvre 😃
Original et passionnant, il marque le média JV.

Le 2ème à mis l'accent sur le FRAG et les munitions à tout va 😕 donc TRÈS DÉCEVANT même si c'est un bon jeu.

Le INFINITE n'est plus un jeu avec une patte artistique et du fond. FPS en mode FRAG, tout le jeu tourne autour du FRAG. L'histoire n'est même plus passionnante avec "sa boucle temporelle" thème surexploité et inintéressant 😕
Bon jeu bien fait, mais "Auveur Aïepé" par la presse alors qu'artistiquement il ne marque aucunement le média JV 😕

CONCLUSION : Un vrai remake de BIOSHOCK sur une PS4 en fin de vie serait un vrai bonheur pour les yeux 😃
Donnie Jeep
Signaler
Donnie Jeep
Mr.B => L'un des auteur du livre a rédigé après la sortie du jeu cet article que je trouve passionnant et qui à mon avis pointe le réel tour de force du jeu de Ken Levine. http://merlanfrit.ne...ust-an-Illusion
Et sinon, c'est en rematant Roman Holiday récemment que j'ai percuté à quel point Elizabeth était la petite sœur "steampunk et physique quantique" d'Audrey Hepburn. Le jeu fait référence par certains aspects au film de Wyler et à son actrice principale (et comme par hasard Lizzie se retrouve à Paris au son de La vie Rose, exactement comme Hepburn dans le Sabrina de Wilder, avant qu'elle revienne au "pays" transformée).
SouriSotte
Signaler
SouriSotte
Sans Ken Levine aux commandes ? J'ai trouvé le 2 moins bon que le 1er et Infinite et c'est justement sur celui-ci qu'il n'a pas opéré. Non pas que je lui voue un culte mais force est de constater que la réussite de cet univers tient en grande partie grâce à lui.
Un avis mitigé donc, partagé entre la curiosité de savoir ce que 2K pourrait bien faire sans Levine et la crainte que ça n'arrive pas à la cheville des volets précédents ou pire encore, que ça entache leur valeur.
Il faut parfois savoir s'arrêter et Burial at Sea a parfaitement bouclé la série selon moi.
Mr.B
Signaler
Mr.B
En tout cas, merci à tous pour vos commentaires, ça me fait touche vraiment, j'ai pris un malin plaisir à lire tout vos commentaires, vos idées, vos avis et vos retours ! ^_^
Mr.B
Signaler
Mr.B
@Nabbo999 -> Content que l'article t'ai plu alors, ça me fait plaisir, j'ai vraiment éviter de spoiler cet saga, car je sais qu'aujourd'hui encore beaucoup sont en train de la faire et de la découvrir, et je ne voudrais en aucun cas leur gâcher la surprise, c'est une expérience assez rare et unique en son genre, ce serait un pur sacrilège de spoiler quoi que ce soit, et oui, je te conseil vivement les DLC d'Infinite, (Burial at Sea), si en plus tu est en train de te faire la saga en ce moment même, c'est l'occasion rêvée ! :D

@xenogears33 / @hiko -> J'peux comprendre votre point de vue, mais j'encourage vivement hiko à finir Infinite malgré tout, et à te procurer les DLC pour aller encore plus loin si tu le souhaite, je pense que tu ne seras pas déçu, et que la mayonnaise va prendre ... :P
Mr.B
Signaler
Mr.B
@gibson25 -> Hahaha, j'suis comme toi l'ami, à chaque E3 j'crois les doigts (en vain bien sûr), mais un jour peut-être ... *_*
Mr.B
Signaler
Mr.B
@feykro -> Tu trouve ? :o Mais le twist final d'Infinite et celui de Burial at Sea sont tout aussi MAGISTRAUX je trouve ! :P
Mr.B
Signaler
Mr.B
@DonnieJeep -> C'est totalement ça ! Et j'suis tout à fait d'accord avec toi concernant une ré-édition du livre des éditions Pix'N'Love, déjà que les analyses des deux premiers opus sont précises et développés, alors avec Infinite et Burial at Sea ... Y'en a des choses à dire, un excellent ouvrage en tout cas, que je recommande vivement !
hiko
Signaler
hiko
Je rejoins Xenogears33. Le 1er était incroyable et m'avait scotché avec son ambiance, ses musiques, et surtout ses personnages (aussi bien protagonistes qu'antagonistes). Le 2 était une déclinaison fade et "sans effort" du premier opus. Et le Infinite avait une coquille magnifique et savamment orchestré mais désespérément vide. Il m'a mis par terre avec les panoramas aériens qu'il offrait, mais je n'ai même pas eu l'envie de le finir tellement la mayonnaise ne prenait pas...
xenogears33
Signaler
xenogears33
Le 1er super, le 2 bof, le 3 re-bof.

Une bonne saga mais qui a décliné au fur et à mesure pour moi.
Nabbo999
Signaler
Nabbo999
je comptai pas achter les DLC du 3 mais apparemment quand je te lis ils valent le coup donc je vais peut être les prendre
Nabbo999
Signaler
Nabbo999
Quel coïncidence, je suit justement entrain de jouer au 1er, et j'ai aussi acheter le 2 et le 3, que je compte faire plus tard. pour le moment je trouve que c'est un fps classique mais efficace, mais par contre j'adore l'embience
j'avais peur des spoil dans ton blog mais finalement non, c'étai très intéressent.
gibson25
Signaler
gibson25
Je serais toujours pour un nouveau jeu Bioshock quoi qu'il en soit. Cette série me manque depuis Infinite. J'ai envie de revoir cette touche artistique et ces univers vraiment sublime. J'espère que la série va continuer et que Ken Levine se remettra dessus. Mais bon ça c'est moins sûr.
En 2015 il y avait eu quelques infos sur la série mais depuis plus rien du tout. Peut-être aura t-on quelque chose cette année. À l'E3 par exemple. Mais bon, je n'y crois pas du trop.
feykro
Signaler
feykro
Bioshock Infinite était d'un chiant ... L'ambiance était incroyable mais le scénario était débile et artificiel et les combats plat et chiant.. Rien a voir avec les bioshock originaux, on se rappel tous du twist du bioshock original " will you kindly " et de l'ambiance claustro génial !
Donnie Jeep
Signaler
Donnie Jeep
"There's always a lighthouse. There's always a man. There's always a city." Je serai pas vraiment surpris s'il y avait un nouveau Bioshock. Je voudrais sans doute y jouer mais en même temps j'aurais peur d'y jouer. Bref, un bon dilemme des familles. :)
Après, la fin de la saga place la barre tellement haut... Et puis Lizzie quoi (un des meilleurs - si ce n'est le meilleur - personnage dans un jeu video). Comment passer après elle. Bon courage aux mecs de Take2.
Sinon, vu que tu en parles, Mr.B, à la fin de l'article : le livre de Rapture à Columbia est une super lecture (j'aimerai vraiment qu'ils le rééditent augmenté d'une analyse plus poussée d'Infinite et Burial at sea).
Gegeleroutier
Signaler
Gegeleroutier

Je verrai bien moi aussi un épisode dans l'espace, soit dans une station orbitale, soit dans une ville lunaire sous des dômes. ^^ Le tout enrobé des musiques de David Bowie comme Space Oddity, Starman ou Life on Mars ? :')

kaizer5
Signaler
kaizer5
pareil qu'akiru. la trilogie est finie comme il se doit. irrationnal games (et donc l'équipe principale est partie). même s'ils (2K) en font un autre, je ne pense pas que se sera à la hauteur .
La Pause du Gamer

Édito

Ici on parle de tout et de rien, le tout dans la joie, la bonne humeur et le respect d'autrui.

Dans ce blog vous trouverez des posts qui proposeront des reviews, des partages de mes coups de coeurs (jeux-vidéos / animés / musiques / cinéma / livres) et bien sûr des débats à thèmes.

Des posts, qui, je l'espère vous donneront envie de rejoindre la partie et de vous exprimer !

Par avance, merci de votre participation.

Votre humble serviteur Mr.B.

Archives