>
>
>
[Impressions]Metal Gear Rising : Revengeance
est à vous

[Impressions]Metal Gear Rising : Revengeance

Lightning Bolt Action
Signaler
Par KingTeDdY - publié le
Image
Cela fait des années qu’on nous a fait fantasmer sur la possibilité de jouer un Ninja Cyborg dans Metal Gear, depuis la réapparition de Gray Fox dans MGS jusqu’aux cabrioles de Raiden dans MGS4. A présent nous avons enfin un jeu entier consacré à ça.

 

 

 

The Revengeance of Shinobi

Commençons par le commencement, et en spoilant le moins possible.

Raiden vient de se faire démonter, littéralement, par le chef de la PMC Desperado Enforcement alors qu’il était dans un Etat fictif d'’Afrique pour protéger le premier ministre.

Peu enclin à en rester là, le blondinet de Metal Gear Solid 2 revient très en colère et cybernétisé jusqu’'aux dents (Littéralement) pour en découdre. Ca tombe bien : on l'’envoie dans un pays d’'Amérique du Sud, toujours fictif, qui vient de subir un coup d’'Etat mené par la Desperado Enforcement.

 

 Jetstream Sam : L'ennemi tout désigné pour le rôle de boss final. (Ouais l'histoire est à ce point prévisible)

 

Et c'’est à peu près tout ce qu'’il y a à dire sur le scénario du jeu, d'’après cette demo. Difficile donc de juger de sa qualité. Vu le parti-pris très Sentai, on aurait tendance à penser que ça va être aussi mauvais qu’'un Ninja Gaiden à ce niveau (En particulier quand Kevin exprime son effroi devant le cynisme et le côté sanguinaire de Raiden ce qui n’est pas sans rappeler les bases du scénario de Ninja Gaiden 3 avec son Ryu tourmenté par le sang qu'’il a pu verser durant sa carrière de Ninja) Et là du coup certaines choses pourraient faire « peur ».

D'’une part la démo est bavarde. Les cinématiques ne gênent pas mais quand soudain Raiden est forcé de marcher et d’'écouter ce que lui raconte son supérieur, Boris, par Codec c'’est un peu agaçant. De même on peut appeler toute l'’équipe de la PMC de Raiden (La Maverick Security Consulting) à tout moment. Sympa mais un peu gadget fan-service de mon point de vue. D'’autant que je me vois mal passer des coups de fil en plein boss pour voir ce que va me raconter Boris, Kevin ou Doktor (super le nom) à ce sujet.

Reste donc à espérer que l’'histoire sera réussie si on doit être abreuvé en quantité à ce niveau (Surtout que la synchro labiale est à la rue dans le Codec). Aussi, il n’est pas exclu qu’'elle ne soit pas reconnue dans la timeline des Metal Gear étant donné le caractère de spin-off du jeu. Néanmoins, il est possible que l’'histoire traite du passé de Raiden comme enfant-soldat sous les ordres de Solidus Snake…

 

Ninja Raiden : Platinum’s Edge

Parlons de ce qui nous intéresse vraiment dans un jeu Platinum Games : le gameplay !

A ce sujet, le studio a vu les choses en grand. En fait, mettons tout de suite fin à un mythe: Metal Gear Rising n’est pas un Bayonetta-bis. Y jouer ainsi pourrait même être assez décevant. Plutôt que s’être contentés de faire un nouveau BTA frénétique avec des combos durant une bonne minute chacun et avec moult acrobaties, les gars de chez PG ont préféré créer un jeu bien différent des canons du Beat’em all.

Précisément, le gameplay est ici à « deux vitesses ». Comprenez par là que le jeu, ou du moins cette démo, est conçu pour être jouer de deux façons différentes selon si vous voulez ou non prendre votre temps.

La première est sans doute celle qui vous sautera tout de suite aux yeux étant donné les antécédents de Platinum Games et de ses membres : C'est-à-dire y jouer  comme à un Beat’em all japonais comme on les connait depuis la création de Devil May Cry. On enchaîne les ennemis et on fait des combos plus ou moins techniques et/ou impressionnants. Mais on remarquera alors très vite que le Zan-Datsu, alias LA facette du gameplay la plus mise en avant par les développeurs, peut intervenir très vite.  (D’'où la différence avec un Bayonetta où les combos peuvent être assez long) Ainsi après quelques coups sur un garde lambda, un son et un flash bleu indiquent que vous pouvez tailler en pièces votre  adversaire. On maintient alors la touche L1 et c’'est parti pour les coups de katana bien placés. Si on est précis et qu’'on découpe la cible indiquée sur le corps de l’'ennemi, on peut utiliser son unité de réparation qui nous redonne alors toute notre santé et toute notre énergie.

 

 En jouant correctement il est possible d'être quasi tout le temps avec sa santé et son énergie à fond.

 

Le Zan-Datsu ne se limite pas à une façon d'’achever son adversaire, heureusement. En fait vous pouvez le déclencher quand ça vous chante, du moment que vous avez assez d’énergie. Le fait d’'avoir frappé un ennemi jusqu'’à ce point « critique » de sa santé vous garantit juste que vous pourrez le découper à l’'aise. Mais en dehors de cette situation le katana à haute fréquence de Raiden peut découper un tas d’autres choses. Les caisses, les piliers, un lustre, des pastèques…...  Mais aussi les membres de vos ennemis qui continueront à s'’avancer vers vous même avec une jambe ou un bras en moins. On regrettera que sur cette démo cette feature fasse un peu gadget. (Excepté lorsque vous coupez en deux une roquette envoyée vers vous, car ça c’'est classe ET utile)

Pour revenir aux mécaniques de BTA, le jeu fonctionne avec un système de Lock-on manuel. D'’une pression sur R2 vous pouvez verrouiller un ennemi. Une nouvelle pression vous fera changer de cible ou désactiver le verrouillage. Le détail très pratique est qu'’on peut faire ça pendant les animations de Raiden.  (Par exemple lorsqu'’il prend la pose après avoir attrapé l'’unité de réparation d’'un ennemi) On peut donc précisément se focaliser sur un adversaire, un élément allant dans le sens d'’un gameplay très axé sur le duel et qui laisse rêveur pour les boss. (Et Blade Wolf, le boss de la démo, est en adéquation avec ces promesses)

Parmi les subtilités, on notera ce que les fans ont affectueusement surnommé le Zancel. Très simplement il s’agit d'’annuler une animation par un Zan-Datsu. De quoi ajouter de la profondeur au gameplay. Et comme si ça ne suffisait pas, MGR propose également un système de défense assez intelligent et complet. Outre l’'esquive (Carré + Croix + une direction) vous pourrez vous protéger en parant les attaques. Sauf que le jeu vous demandera de la précision à ce niveau. Hors de question de maintenir « simplement » une touche pour garder chaque coup adverse. Non, il va falloir repousser un par un les assauts. Pousser le stick gauche dans la direction de l’'adversaire et appuyez sur carré, voila que Raiden se met en posture défensive. Si votre timing est bon, vous bloquerez l’'attaque. Si votre timing est parfait, vous contre-attaquerez et laisserez l’'ennemi groggy. A vous la possibilité de le découper sur le champ ou d'’utiliser un finish spécial (Triangle + Rond) qui pourra donner lieu à un Zan-Datsu.

 

La parade est sans doute le "nerf de la guerre" de ce spin-off. Certains ennemis sont même assez retors à ce niveau. 

 

Cette défense très développée place finalement MGR non pas aux côtés de Devil May Cry, mais de Ninja Gaiden, je trouve. A l'’instar du titre de la Team Ninja, le nouveau spin-off de la série Metal Gear privilégie la défense, offrant de meilleures possibilités d’'action au joueur capable de contrer les coups en temps utile(Sans parler des ressemblances en terme d’'ambiance, de DA très Sentaï et de violence graphique)! Ce qui sépare finalement les deux jeux, ce sont les combos qui sont plus longs dans Ninja Gaiden. Mais on n'’a ici qu'’une démo de MGR (Et déjà le combat de boss était bien plus long et frénétique que les affrontements « standards » de cette démo).

  

 Plus que Dante, le concurrent de Raiden semble plutôt être Ryu Hayabusa...

 

Sur le plan des affrontements, on n'’a donc un jeu très nerveux et assez jouissif. Mais il n'’est pas dépourvu de défauts. La caméra est, en effet, bien trop proche de Raiden. C’est très bien pour profiter du Zan-Datsu mais pas très pratique pour la lisibilité de l’action. C’est d'’autant plus gênant que lorsque le lock-on est activé on ne peut pas du tout modifier l’angle de caméra. Le duel c’'est bien mais lorsqu’on a plein d’'ennemis autour de nous cela se complique et il n’est pas rare de se manger une attaque de gekko dans le dos sans avoir pu la voir venir.

Aussi on regrettera qu'’aucune move-list ne soit présente dans la démo et qu'’on ait pu utiliser qu’'une seule arme principale de Raiden : son katana.

 

Rising : The Final Conflict

Je vous parlais de gameplay à deux vitesses et voici pourquoi : vous pouvez tout à fait court-circuiter l’aspect BTA du jeu.

Reprenons les outils de Raiden que j'’ai déjà évoqués. Vous pouvez contrer les attaques et laisser votre adversaire dans les vapes pour pouvoir les tuer rapidement. Le Zan-Datsu est utilisable à tout moment du moment que vous avez de l'énergie (Ce qui est facile avec les unités de réparation). La quantité de dégâts nécessaire pour vous garantir un Zan-Datsu « sûr » est faible ce qui donne des combats rapides.

Ajoutons maintenant d’'autres features. La première est le Ninja Run. En maintenant R1 vous activez ce mode où Raiden se déplace plus vite et plus facilement (Il fait les sauts et escalade le décor tout seul) tout en se protégeant des tirs ennemis. Mieux, une pression sur Triangle dans ce mode enclenchera une glissade redoutable du Ninja Cyborg permettant… d’'utiliser le Zan-Datsu sur le ou les ennemis en train de tomber sur le sol par votre faute, vous permettant ainsi de tuer très vite les ennemis de base!

Ensuite vient la discrétion, car Metal Gear Rising n’'oublie pas qu'’il est lié à une licence célèbre du jeu d’'infiltration. Ainsi il y a des phases de jeux où les ennemis patrouillent dans la zone. Si vous réussissez à vous faufiler derrière chacun d’'entre eux, vous pourrez les tuer en un coup (Avec Zan-Datsu possible !). La démo nous place même face à une prise d’'otage nécessitant un peu de finesse si nous voulons sauver le civil et acquérir un joli S au tableau des scores.

Et pour couronner le tout, Raiden peut utiliser des armes secondaires. Parmi elles, des grenades ou des roquettes très utiles pour éliminer rapidement la menace et avancer vite.

Enfin, le level design très ouvert et surtout optimisé pour le Ninja Run vous laisse parcourir le niveau rapidement. Les ennemis et les caisses sont placés assez idéalement pour vous permettre une progression rapide.

C’'est comme ça que s’articule cette seconde vision du jeu. Vous pouvez faire la démo à une vitesse folle.  (Même si Boris est un peu trop bavard ! :/)

Prenez par exemple les trois premiers gardes qu'’on affronte.  Si vous jouez comme dans un BTA classique, cela va vous prendre plusieurs dizaines de secondes, voire une minute ou même un peu plus selon votre niveau.  Si vous décidez d'’être rapide, une glissade bien placée et vous avez tué vos trois comparses en sept secondes, -Edit: J'ai réussi récemment à faire environ trois secondes- montre en main ! (Mais je vous rassure, des vidéos des développeurs ont montré l'existence d'ennemis sur qui cette stragégie ne fonctionnera pas. Mais voila. Pour les sbires de bases, on peut régler le soucis très vite!)

Idem pour le boss. Vous n’'imaginez pas le temps qu’'on gagne si on joue correctement les contres, les esquives, les Zancels et qu'’on emploie les armes secondaires !

C’est là que la ressemblance entre Metal Gear Rising et un autre jeu m’a sauté aux yeux…... Ou plutôt sa ressemblance avec un genre de jeu : le Ninja-Game. Shinobi, les Ninja Gaiden originaux, Hagane et j’'en passe!…  Ces jeux qui consistaient en le fait de traverser très vite des niveaux bourrés d’'ennemis qu’on tuait tout aussi rapidement.  Pour moi il est donc évident que MGR n’'est pas un simple Beat’em all mais plutôt un hommage à ces jeux, une transposition de leur idéologie en 3D et avec un gameplay calibré par les doigts de fée des développeurs de Platinum Games. (Et quelque part, pouvoir tuer discrètement et de façon gore les ennemis n’est pas non plus sans rappeler un jeu avec des Ninjas d'’un tout autre genre : Tenchu)

 

 Pas de temps à perdre! Quelques coups bien placés, une glissade et  on continue notre route, Ninja-style. (Et croyez moi, manette en main c'est vraiment très ressemblant!)

 

Metal Gear Rising : Revengeance s’'annonce donc comme un jeu très prometteur. Ceux qui espéraient un amuse-gueule en attendant que Bayonetta 2 voit le jour sur la console de Nintendo ou une alternative à DmC : Devil May Cry risquent de déchanter. Si l’'on sent bien la nature Beat’em all du jeu et tout le talent de ses créateurs à ce niveau, MGR préfère tailler sa propre route : un chemin sanglant où tout va très vite comme à l’'époque des jeux 8 et 16 bits où un coup de katana suffisait à tuer un ennemi. Un mix de BTA et de Ninja Game classique. Moi en tout cas, j'étais à l'origine sceptique. Maintenant je sais que je vais acheter ce jeu, faisant ainsi une infidèlité à ma licence de Ninja favorite.

 

 

Les plus :

-Enfin un jeu Metal Gear avec un Ninja en héros.

-Gameplay à deux vitesses : Beat’em all ou Ninja Game ?

-Le Zan-Datsu : jouissif à souhait !

-La parade manuelle : exigeant !

-Bonne variété niveau move-list (Même si ça reste classique du côté des mouvements à faire au pad) et la mention « Arme Principale » dans le menu inventaire laisse présager beaucoup plus de possibilités encore.

-Les Stealth Kills bien gore rappelant Tenchu.

-Costume Gray Fox gratuit (Indispensable pour oublier qu’on joue Raiden !^^).

-BO très bonne sur la demo.

-Jouabilité intuitive….

Les moins :

-… Mais caméra capricieuse.

-Pas de menu Move List dans la démo !

-Direction Artistique très… très...… Bof on fera avec !

-Synchro labiale à la rue en anglais dans le Codec et pas de choix de langue du doublage a priori.

-Potentiellement le plus gros concurrent de la licence Ninja Gaiden (que j’adore).

 

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 358,28 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,06 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,99 €
17 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (17)