Shinobido 2 : Revenge of Zen

Shinobido 2 : Revenge of Zen

Alias
Shinobido 2 : Tales of Ninja
Shinobido 2 : Revenge of Zen est un jeu action, infiltration réalisé par Spike Co. Ltd. et commercialisé par Acquire. Shinobido 2 : Revenge of Zen est disponible sur PS Vita

Mis à jour: 01 January 1970

Franchise Shinobido

Genres Action, Infiltration

Editeurs Acquire

Développeurs Spike Co. Ltd.

Disponible le (22/02/2012)

PS Vita
--
Note des joueurs
6
2 joueurs

Avis de la Communauté Shinobido 2 : Revenge of Zen

6
2 joueurs

Personne n'a encore posté de test :/
Pourquoi ne pas être le premier à le faire?

News Shinobido 2 : Revenge of Zen

Tenchu : Stealth Assassins, jeu d'infiltration (de ouf) avec des ninjas (trop puissants) sorti en 1998 sur PSone, a marqué les débuts de ma carrière de journaliste ménestrel. Mais je dois avouer que les suites de cet opus d'anthologie n'ont pas su me convaincre... Je me souviens avec tristesse de la déception que fut Tenchu 2 et son brouillard
Maintenant que les charts Japon de l'institut MediaCreate sont tombés, on peut se faire un petit inventaire des ventes de jeux PS Vita, et donc du "taux d'attachement" des jeux par rapport aux consoles vendues au Japon, sachant qu'Enterbrain estime celles-ci à 321.407 exemplaires.Voici la liste des titres, avec leur place dans le classement, et le nombre d'exemplaires qui s'en sont
La puissance de Shinobido 2 : Revenge of Zen sur PS Vita, revient nous montrer ses muscles dans ce trailer entièrement réalisé dans la langue de Shakespeare. Pour ceux qui ne le savent guère, sachez que le titre développé (couché), par Spike, est la suite de la version PSP, sorti en 2007 si je me souviens bien.On ne sait pas trop ce que donnera
Shinobido 2 : Tales of Ninja fait partie de ces quelques titres du line-up Namco Bandai de ce TGS 2011 à avoir tapé dans l'oeil de JulienC, présent sur place.Avec ses faux airs de Tenchu, c'est vrai que cette production a un certain cachet. Mais mieux que des mots, cette bande-annonce et ces quelques images devraient vous en convaincre... Il ne faudra tout de même