1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Sony n'était pas le seul à vouloir racheter Housemarque, le studio explique son choix

Sony n'était pas le seul à vouloir racheter Housemarque, le studio explique son choix

Par Thomas Pillon - publié le
Image

Vous y êtes désormais habitués : il ne se passe plus une semaine sans que l'un des constructeurs de l'industrie ne jette son dévolu sur une proie plus ou moins fragile, pour renforcer ses velléités expansionnistes. Mais parce que tout ne se vaut pas en ce bas-monde, il faut parfois avoir les moyens de ses ambitions.


À voir aussi : Rachats de studios : Une course à l'armement entre Sony et Microsoft ? 


Jim Ryan nous l'avait promis : Sony n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, et le Japonais annonçait la semaine dernière le rachat de Housemarque, Nixxes, et potentiellement Bluepoint, même si le coup semble être parti tout seul.

Et si rien n'a pour le moment filtré sur ces deux dernières prises de guerre, les finlandais derrière le très acclamé Returnal ont enfin pu s'exprimer sur les récents événements, et affirmé que Sony n'était vraiment pas le seul à leur mettre le grappin dessus. Oh que non.

L'embarras du choix

Le site finlandais Yle a ainsi pu interroger Ilari Kuitti et Mikael Haveri, respectivement PDG et responsable du marketing de Housemarque, qui ont expliqué que leur studio semble avoir aiguisé l'appétit de bien des protagonistes : 

Ce sont toujours les mêmes : de gros acteurs venus de Chine, de Suède et des États-Unis. Je dois dire que le printemps dernier a été assez particulier pour nous, et le fait de se savoir autant désiré, presque surréaliste. Au cours de nos discussions, il nous est apparu clairement que Sony voulait nous racheter car nous faisons quelque chose d'unique, que les autres ne font pas. Il n'était pas question que nous commencions à faire des jeux selon leur propre formule.

Comme les prétendants les plus courtisés, Housemarque a ainsi eu le luxe de choisir son futur partenaire, et a priori opter pour la formule la plus arrangeante, qui se trouve être du Japonais : 

Ce contrat nous donne la liberté financière de nous hisser au niveau des meilleurs studios du monde. Il nous offre la possibilité de développer de nouvelles expériences vidéoludiques, encore plus grandes et plus ambitieuses. Ce n'est pas rien : Sony possède désormais son studio en Finlande, et nous sommes partenaires de longue date. 

La structure d'environ 80 âmes a su diversifier son portefeuille au fil des ans, pourtant, l'équilibre ne semble pas toujours avoir été de mise. Et si bien des joueurs se souviennent du shoot'em up Resogun sorti en même temps que la PlayStation 4 en Occident, Housemarque semble désormais plus serein :

Il y a quatre ans, nous avons connu une période difficile avec la sortie de Nex Machina. Mais le futur de l'entreprise semble à présent sécurisé. Il ne nous reste plus qu'à prendre des vacances, et revenir à l'automne avec de nouvelles idées. Quelque chose d'ambitieux arrive.

Voilà une promesse qui devrait ravir les joueurs revenus d'Atropos un sourire aux lèvres, n'est-ce pas ? 

La rédaction vous recommande

8 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (8)