1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST du casque gaming Xbox Wireless Headset : Bon, mais exclusif

TEST du casque gaming Xbox Wireless Headset : Bon, mais exclusif

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
×

Déjà entr'aperçu dans une vidéo de présentation des nouvelles Xbox, le casque estampillé Microsoft s'est un peu fait attendre et n'a pas pu accompagner la sortie des consoles dernière génération de la marque américaine. Quelles que soient les raisons de ce petit retard, on peut dire que tout vient à point à qui sait attendre. Une attente récompensée puisque ce Xbox Wireless Headset est plutôt une bonne surprise.

Ok les gars, les joueurs vont raquer pour cette génération de consoles, la première chose à faire, c'est de rester sous la barre des 100€ avec un casque performant, qui en jette et qui reste fidèle à la ligne Xbox. C'est en exclusivité l'enregistrement de la réunion ultra-secrète et préparatoire que nous avons pu récupérer qui révèle comment s'est passée la génèse de ce casque. Ou pas.

C'est toute la partie estampillée Xbox qui tourne, quelle que doit l'oreille concernée.

Un design très réussi

L'architecte principal de l'équipe qui a développé le Xbox Wireless Headset a fait du bon boulot. Erik Garcia a en effet su avec ce casque allier l'élégance d'un design épuré et l'ergonomie nécessaire à une utilisation gaming. L'aspect général tout d'abord est plutôt neutre et lisse. Seul le liseré vert et l'incrustation du logo Xbox sur l'oreille droite rappellent que nous sommes chez Microsoft.

Les fonctions de mixage sont habilement cachées, puisque ce sont l'ensemble des plaques extérieures d'oreilles qui tourment. Celle de droite pour le volume principal, celle de gauche pour le mixage entre tchat vocal et volume du jeu utilisé. C'est à la fois simple et très intuitif avec des raffinements intelligents. Le mixage /jeu/tchat par exemple, marque un petit cran au niveau 50/50 et le volume est limité par des buttées maximales et minimales. Il eut été facile de ne rien faire de tout cela... Cela montre un souci des finitions qui fait honneur aux designers du casque.

L'emballage est à la fois simple et classe, il fait presque penser à un produit Apple.

Souci du détail

La touche de mise en route apporte encore une minuscule note de vert Xbox et sert aussi bien à l'appairage Bluetooth qu'à la mise sous/hors tension du casque. Juste en dessous, à la base du micro se trouve la touche de mise hors service du micro. Ce dernier se situe sur une tige repliable, mais non télescopique. Elle ne gêne pas lorsqu'elle est relevée, mais il eut été encore plus judicieux de pouvoir la rétracter, comme c'est le cas sur certains modèles chez Razer. En revanche, elle comporte une petite LED bien pratique qui vous informe que le micro est bien actif.

L'oreille droite reçoit la batterie de (capacité ?) qui vous assure un fonctionnement d'une quinzaine d'heures. En témoigne le connecteur USB-C très pratique à la fois pour la charge et la connexion données sur un PC par exemple. C'est le seul connecteur externe du casque et cela n'est pas sans poser un petit souci sur lequel nous reviendrons plus tard.

La fonction de mise en sourdine du micro est discrètement placée à la base de la tige de ce dernier.

Isolé confortablement

Une fois posé sur les oreille le MWH n'est vraiment pas lourd à porter. Ses 312 g. n'appliquent aucun point de pression désagréable et les appuis en simili-cuir répartissent confortablement les contraintes. Les mousses sont épaisses et le compromis fermeté/confort a été bien trouvé. Cela lui donne également des capacités d'isolation tout à fait étonnantes. Si vous avez envie de profiter à fond du son diffusé sans être parasité par votre environnement, c'est juste parfait.

En revanche, si vous devez garder les alentours sous surveillance (à pied, à vélo...) en utilisation nomade, cela pourrait être plus dangereux qu'utile. Oui, sa connexion sans fil vous autorisera une utilisation nomade, pour peu que vos sources aient une connexion Bluetooth. Mais cette utilisation est limitée à la fois par une absence de connectique 3,5 mm, des écouteurs qui ne pivotent pas et ce micro qui ne disparaît pas totalement.

Ces défauts ont également leurs petits plus. Se passer d'une articulation sur les écouteurs augmente l'encombrement et vous empêche de le poser sur les épaules, mais va également augmenter sa rigidité et donc sa robustesse.

La prise USB-C est la seule connectique physique que vous pourrez trouver.

100% Wireless et presque 100% Xbox

Microsoft met en avant le côté 100% sans-fil de son casque. Le câble USB le confirme, il ne doit servir qu'à la charge, car il ne fait que 50cm. Pour le brancher sur une autre source, vous devrez utiliser un câble plus long et faire une croix sur une partie des possibilités qui sont offertes par une utilisation sur XBox. Le MWH ne peut être mis à jour et configuré selon vos goûts qu'en passant par une console XBox. Même en l'utilisant sur un PC sous Windows, vous ne pouvez à l'heure actuelle mettre à jour son logiciel ou changer la balance des graves et des aigus (mise à jour effectuée et câble USB compatible utilisé).

Les mousses sont épaisses, quelles que soient leurs positions.

Incompatibilité... PS5

Cette presque exclusivité est confirmée par l'absence de connectique 3,5 mm qui vous prive de fait d'un grand nombre d'appareils qui auraient pu vous diffuser du son. C'est vrai pour les manettes Xbox, mais aussi celles des PS4/PS5 ou Switch par exemple. Ce casque est estampillé Xbox et ce n'est pas pour rien. A Redmond, on décide de se priver d'un argument de compatibilité élargie pour se concentrer sur sa base de fans. Un défaut pour certains, un gage d'attention aux fidèles pour les autres. Pour l'anecdote, la PS5 identifie très bien le casque, mais refuse de s'y connecter en tant que périphérique audio.

On est donc loin d'une versatilité qui aurait peut-être fait grimper les coûts au-delà de la barre fatidique des 100€. Car le dernier point très agréable avec ce matériel, c'est que pour les prestations offertes et la qualité de l'ensemble, on peut dire qu'on en a pour son argent. Si, vous êtes dans le camp Xbox, il n'y a donc pas grand chose pour vous dissuader de regarder ce Xbox Wireless Headset.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

LE CASQUE IDEAL POUR UN JOUEUR XBOX

Il y a bien entendu d'autres casques très intéressants pour jouer sur Xbox, mais aucun qui soit issu directement des mimines de Microsoft. Il ne se contente pas d'arborer fièrement le logo de la marque, mais il offre des performances tout à fait honorables et surtout très en accord avec le prix auquel il est proposé. C'est une excellente chose, car cela impose un nouveau standard de base pour le matériel audio qui doit être utilisé sur Xbox.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • L'intelligence du design
  • Le poids
  • Le confort
  • Les qualités sonores
  • Le prix
 
  • L'absence de connectique 3,5mm
  • Moins versatile qu'on aurait pu le souhaiter
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 99€
  • Poids : 312 g
  • Transducteurs : 40mm neodyme
  • Impédance : 32 Ohm
  • Sensibilité : 20Hz - 20 Khz
  • Autonomie : Environ 15 heures
  • Connectique : USB-C (charge)
  • Où acheter ? : Fnac et Amazon
   
         

Galerie photo - 11 images (cliquez pour zoomer)

C'est toute la partie estampillée Xbox qui tourne, quelle que doit l'oreille concernée. L'emballage est à la fois simple et classe, il fait presque penser à un produit Apple. La fonction de mise en sourdine du micro est discrètement placée à la base de la tige de ce dernier. La prise USB-C est la seule connectique physique que vous pourrez trouver. Les mousses sont épaisses, quelles que soient leurs positions. La touche de mise en service est une des rares pointes de couleur du casque. Une petite LED bien pratique pour savoir si le micro est ouvert.

La rédaction vous recommande

10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)