>
>
Test de Shadow Warrior (PS4)

TEST. Shadow Warrior (PS4)

A l'ombre des cerisiers en sang
Par Julien Inverno - publié le

Peut-être qu'à l'époque où les disques durs de plus de 10 gigas n'existaient pas pour le joueur lambda, avez-vous trucidé des démons au sabre, dans une nervosité à la Duke Nukem 3D. Si c'est le cas, vous êtes peut-être assez vieux aujourd'hui pour avoir votre propre PS4 payée grâce à l'hypothèque (ça craint), ce qui, il faut bien le dire, vous angoisse un chouïa. Revenir à des sensations primaires et exaltantes vous ferait alors sûrement le plus grand bien... Ca tombe bien, le remake de Shadow Warrior est désormais disponible sur PS4

Le Japon, la Chine... bof... Dans le sang, tout se ressemble.

Sur PS4, mon doigt katana

Pour cette version sur console, pas besoin de s'étendre au-delà du test original fait par l'ami Fumble et disponible en suite de texte : le jeu est identique dans ses qualités et ses défauts, le contenu s'étoffant un peu sur la console de Sony. 17 chapitres sont proposés pour teinter votre lame de rouge un peu plus longtemps et, surtout, le touchpad de la manette PS4 vous permet désormais de manier votre katana. Une prise en mains qui couplée avec une pression sur une des gâchette, permet de déployer des attaques spéciales dévastatrices. Pour le reste, c'est du 1080p à 60 images/seconde, même si le jeu semble quand même toujours un peu plus beau sur un gros PC. La version optimale n'est donc peut-être pas sur PS4, mais celle-ci fait tout de même très bien l'affaire.


Retrouvez ci-dessous le test original de la version PC par Erwan Lafleuriel, publiée le 2 octobre 2013.


 

Ce que je ne comprendrais jamais, c'est pourquoi le héros de ce FPS hyper japonisant est chinois. Mais bon, pas grave : Lo Wang est donc un excellent manieur de sabre à la solde du richissime Zilla. Et ce dernier souhaite se procurer un katana légendaire. Mais la transaction foire et, peu de temps après, une horde de monstres sortis d'on ne sait où vient mettre un peu d'ambiance. Un personnage mystérieux venu de l'enfer, ou plutôt du monde des ombres, va faire un pacte avec Lo Wang pour contenir cette invasion démoniaque à deux, pendant que trois la... non-rien.

Sur PS4, la maniabilité au touchpad n'est pas indispensable mais amusante.

Bro-sword

Forcément, après 14 heures de Shadow Warrior, avec sa multitude de vannes et son humour bas-du-front, on a du mal à sortir de cette ambiance graveleuse. Pourtant, le scénariste a fait du bon travail pour faire évoluer doucement le personnage principal de jeune coq hautain à jeune coq légèrement plus assagi sur la fin. Mine de rien, l'histoire est intéressante, cohérente, et même touchante à la fin, et elle entraîne bien le joueur dans des niveaux qui ont tendance à s'étirer un peu en longueur. L'humour et les échanges entre Lo Wang et son démon Hoji ne sont pas très subtils, mais ça fait sourire entre les combats, qui malheureusement se répètent un peu.

Là, va falloir laisser tomber le katana pour quelque chose de plus costaud...

Pierre Ki roule...

Car Shadow Warrior, c'est avant tout du massacre de démon à la pelle. Enfin, au katana, principalement. Avec en plus une bonne panoplie de pouvoirs et d'armes modernes. L'originalité, c'est que si vous les utilisez à fond durant une vague de monstres, ceux-ci vont s'enrager et devenir plus difficiles à battre. Il faudra donc savoir quelle magie manipuler et quels coups d'épée spéciaux déclencher, pour faire du spectacle sans trop énerver les cibles, sinon vous risquez d'être plus touchés, sans oublier que le combat durera plus longtemps. C'est important, car en fin d'assaut, vous aurez une note sur 5, comme sur Gameblog. Et plus vous êtes bon, plus vous gagnez de karma. Il s'agit d'expérience qui s'accumule pour offrir des points, utilisables dans divers arbres de talents passifs. Les pierres de Ki que vous trouverez servent, elles, à améliorer les pouvoirs. Et enfin l'argent permet de customiser les armes.

Le dernier samouraï... chinois.

Vague n°2541 s'il vous plaît

À vrai dire, je pense qu'il faut équilibrer ses combats ainsi, mais ce n'est pas totalement clair. J'ai parfois eu des scores minables alors que je croyais avoir bien joué. Et d'autres fois de bonnes notes là où me semblait sortir d'une boucherie tristounette. J'aurais bien aimé avoir plus de précisions sur le barème ! Quoi qu'il en soit, chaque affrontement en mode hard peut s'avérer être un défi en soi. Il faut vite analyser les ennemis en place (et ils sont nombreux : 10, 20, 30...) pour utiliser les armes appropriées. Ceux qui vous harcèlent à distance, ceux qui vous coursent partout, ceux qui vous rentrent dedans, ceux qui vous attirent à eux, ceux qui vous explosent au nez... Plus vous en tuez, plus il en arrive, jusqu'à ce que vous soyez à bout de souffle et de munitions. C'est vraiment prenant... dommage que ça soit toujours la même chose. Il y a bien quelques boss qui viennent vous divertir, mais même les mécanismes conçus pour les tuer sont identiques de l'un à l'autre. C'est un peu longuet et pas très difficile.

Plus de muntions ? Vous finirez tout ce beau monde au sabre.

Insaisissable Wang

Comment aborder Shadow Warrior sous son meilleur jour ? Déjà, ne pas jouer trop intensivement pour ne pas s'écoeurer. Ensuite, bien varier les plaisirs. En fait, je ne trouve pas les pouvoirs magiques très sexy. On utilise surtout le soin très efficace, mais le reste... bof. L'arsenal est sympa à une ou deux armes près. Rien de très original non plus, et dommage qu'il faille payer pour l'attaque alternative de chacune d'entre elle, surtout quand elle représente tout son intérêt. En plus, à moins de trouver tous les passages secrets où se cachent des trésors, vous ne pourrez pas tout débloquer. L'argent est assez rare. Reste le sabre, avec ses grands mouvements tourbillonnants, ses décapitations, ses coups puissants, ses vagues de force projetée... Clairement un outil fun, violent et spectaculaire, surtout quand on maîtrise bien les déplacements de Lo Wang, qui peut esquiver rapidement dans toutes les directions.

Beau comme une pub Nvidia

Ah ça, on ne peut pas reprocher à Shadow Warrior d'être mou du genou. Ça bouge bien et vite ! Et le moteur suit, en tout cas sur mon intel i7 2,93GHz, 16Go de RAM et Nvidia GTX 580. Poussé à fond avec un PC Gamer, le titre de Flying Wild Hog, qui avait déjà proposé de bien beaux décors dans Hard Reset, se montre carrément magnifique à de nombreuses reprises. En plus, les développeurs ont bien chargé le jeu en effets divers et variés, car ça pète de partout : les explosions en tout genre font partie du gameplay pour se débarrasser des démons. Le reste est aussi de qualité, des musiques discrètes aux bruitages en passant par la VO. La VF arrive plus tard, donc je n'ai pas pu la tester. Dommage. Finalement, ce qui dérange le plus, c'est le manque de sensations dans les coups reçus. Il vaut mieux surveiller sa jauge de vie, car vous n'aurez que les jurons de Lo Wang pour vous rendre compte d'une santé défaillante ! Et comme il jure tout le temps...

Shadow Warrior est un titre qui aurait beaucoup gagné à avoir plus de profondeur et de variété dans son gameplay. Des petites séquences qui changent un peu du massacre quotidien de démons... Ou alors, il aurait fallu le raccourcir pour le rendre plus intense ? Ça aurait été dommage, en un sens. Au moins, la difficulté est au rendez-vous, et plus encore pour les amateurs de scoring qui tenteront les modes hardcores. Je me demande aussi ce qu'aurait pu donner un mode multijoueur s'il avait été proposé. Au final, on se retrouve devant un bon FPS, bourrin et technique à la fois, avec une chouette histoire et plein d'humour débile. Et dans le paysage actuel, il tombe très bien !

Bon
7
Notes de la Rédac (2)
Avec Shadow Warrior, Flying Wild Hog nous pond un beau et bon FPS, qui sent bon les expériences apprises avec Hard Reset, mais pas tout à fait. La pléthore de coups et d'armes ne suffit pas à masquer une certaine répétitivité et des niveaux un peu trop étirés. Cependant, l'ambiance est marrante, le scénar est sympa, l'action est rapide et technique... Largement de quoi satisfaire les amateurs de FPS en attendant quelque chose de plus conséquent. Ce portage sur PS4, qui ajoute une fonction touchpad, est par ailleurs tout à fait honnête, peut-être juste un peu moins impressionnant graphiquement que sur un gros PC. Un peu de contenu en plus aurait aussi été apprécié, mais l'expérience reste satisfaisante.
par
+ On aime
  • Rapide et technique.
  • Bonne histoire.
  • Ambiance débile et marrante.
  • Parfois très beau...
- On n'aime pas
  • ... un peu moins souvent sur PS4
  • Un peu plus de nouveau contenu aurait été bienvenu.
  • Répétitif.
Donnez votre note
9 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
0
6
2
7
4
8
2
9
1
10
Ma collection sur PS4
Je l'ai 21
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Shadow Warrior - 7 images (cliquez pour zoomer)

Le Japon, la Chine... bof... Dans le sang, tout se ressemble. Sur PS4, la maniabilité au touchpad n'est pas indispensable mais amusante. Là, va falloir laisser tomber le katana pour quelque chose de plus costaud... Le dernier samouraï... chinois. Plus de muntions ? Vous finirez tout ce beau monde au sabre.

Top ventes

Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 268,98 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 271,25 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 54,94 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 328,98 €
Pokémon Soleil 3DS
Nintendo 3DS
Neuf : 48,85 €
6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)