>
>
Test de Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre (Xbox 360, Xbox One, PS4, PlayStation 3, PC)

TEST. Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre (Xbox 360, Xbox One, PS4, PS3, PC)

A coeur vaillant...
Par Gianni Molinaro - publié le
Image

Soldats Inconnus partage beaucoup avec Child of Light. Il a été dévoilé en même temps, tourne à l'aide du moteur UbiArt Framework, a été composé par un contingent réduit, à Montpellier... Et il a immédiatement séduit. Reste qu'il joue dans un autre registre. Par le prisme du jeu d'aventure, il s'ancre dans la réalité de la Première Guerre Mondiale pour dépeindre des destins certes fictifs, mais auxquels on pourrait croire dur comme fer. 

Le premier attrait du titre d'Ubi Montpellier vient du visuel. Nous l'avions remarqué dès la première vidéo : cette véritable bande-dessinée interactive - plus que dessin-animé, tant pour le style que l'aspect volontairement simpliste des animations - jouit d'une patte assez fantastique. On pourrait comparer le trait de Paul Tumelaire, designer principal, à des tas d'autres auteurs. Au final, son identité s'affirme sans peine comme plutôt unique, surtout dans le jeu vidéo. Que l'on parle de personnages principaux ou secondaires, tout à fait expressifs, ou encore des différents lieux traversés de Paris à Ypres en passant par Reims, toujours en 2D, et autorisant parfois des voyages sur différents plans, on note un souci du détail ravissant et aucune faute de goût. Si bien que chaque moment traversé, suivant un éclairage et une teinte savamment appliquées, parvient à transmettre l'émotion désirée. Et cela sans paroles - ou presque, si l'on occulte les instants narrés ou les échanges épistolaires. Seuls des murmures typés selon les nationalités et des pictogrammes se présentent, aux côtés d'une musique toujours juste, pour compléter une ambiance aux petits oignons.

Le traitement visuel et sonore se révèle plus que convaincant.

Achtung, baby !

L'ambiance, justement. Comment vous expliquer. Sous ses atours charmants, cette production n'en reste pas moins concentrée sur un conflit qui a détruit des millions de vies. Les quatre chapitres proposés - le cinquième, aux côtés d'un pilote britannique, George, présenté voilà quelques mois et évoqué brièvement dans cette version, ayant tout vraisemblablement disparu - ne peuvent laisser insensible. Emile le fermier de Saint-Mihiel et son gendre Karl, Lucky Freddie, l'américain en quête de vengeance, et Anna, courageuse infirmière belge, s'ils se croisent tous à un moment, ont leur petite histoire propre.

Les attendent des chemins pavés d'héroïsme, de tension, d'amitiés, de bons sentiments, d'injustice, de sacrifice, de chance, de lueurs d'espoir, de rébellion... Vraiment, ne vous faites pas d'idées : vous ne rirez pas beaucoup. La période ne s'y prête pas. Même la présence de Walt, un toutou secouriste aussi dévoué qu'adorable, ne parviendra pas à atténuer la peine ressentie à la vue ou l'évocation de certaines situations. Pour tout vous avouer, j'ai versé ma petite larme à la fin. Preuve qu'attachement il y a et que le sujet, proposé avec une documentation riche et consultable à tout instant pour mieux connaître les faits marquants de la "Der des Ders", n'a pas été traité à la légère.

Les puzzles finissent malheureusement par très vite tous se ressembler.

Et toi, tu creuses

Concernant le gameplay, on est dans le pur jeu d'aventure à énigme, genre point-and-click avec contrôle direct du protagoniste, façon The Cave. On se balade dans des tableaux plus ou moins vastes, conscient de ne pouvoir transporter qu'un seul objet avec lequel on devra interagir d'une façon ou d'une autre suivant la situation. Soit en l'utilisant au bon endroit, soit en le lançant - surtout s'il est explosif. Beaucoup de leviers à récupérer et tirer, de TNT à placer, de caisses à pousser ou soulever, d'éléments à ramasser à l'aide de Walt, auquel on peut ordonner, en maintenant une gâchette, de se placer, faire diversion ou de ramasser quelque chose d'intéressant, de codes à retenir ou de routournes roues à faire tourner. Vraiment beaucoup. Les conditions et les décors changent. Mais les concepts ne varient guère. Si bien que, si les environnements varient, le reste se répète un peu trop durant les 7-8 heures de jeu proposées. Au point que l'on en vient à deviner parfois ce qui nous attend quelques encablures plus loin...

Cela vaut, en dépit des spécialités de certains héros (par exemple Emile, qui creuse, et Freddie, qui coupe les barbelés), pour les phases plus actives, apportées pour conférer un peu de tonus. La plupart des ces dernières étonnent en premier lieu, puis réapparaissent plus d'une fois, avec moins de fraîcheur : les passages d'esquive d'obus, de cache-cache nécessitant l'appréhension du timing des mitrailleuses ennemies, d'adresse en tant qu'Anna qui soigne par le biais d'un jeu de rythme à la Guitar Hero ou qui conduit en devant éviter les obstacles, d'affrontement face à un boss bien massif... A l'exception d'un passage de conduite de tank, un peu lourd, cela devient vite routinier.

Quant aux moments d'action, ils permettent une petite respiration.

Histoire compliquée pour jeu simple

Sans que l'immersion n'en soit pour autant affectée, on répète ses gammes sans, un moment, éprouver la moindre difficulté à avancer. Le mode Vétéran, pour ne plus mettre en évidence les objets interactifs ni proposer d'indice en cas de blocage (assez difficile à envisager), intéressera peut-être les moins aguerris, très clairement ciblés par un Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre qui a aussi, via l'accès aux archives d'époque, un rôle d'enseignant. Les joueurs un peu moins portés sur la pédagogie et la personnalité de cette fable humaine - traitement assez rare pour être souligné dans un titre se focalisé sur une guerre - de grande qualité, eux, retiendront peut-être un challenge faiblard et redondant. Mais ce serait terriblement réducteur.

Ce jeu porté sur la Grande Guerre fait indubitablement son effet. L'habillage est parfait, les tranches de vie contées avec justesse, pleines de rebondissements et très souvent poignantes. Permettant de se rappeler qu'on vit aujourd'hui une époque plutôt peinarde, en France. S'il parvient à aborder une des plus tristes pages de notre Histoire sans fausse note, Soldats Inconnus ne réussit pas à se renouveler sur le plan ludique. Ce qui pourra endommager son capital sympathie chez une frange de joueurs. Reste que s'il s'agissait d'une BD ou d'une série animée, on ne se poserait probablement aucune question et on plongerait sans réfléchir...

X360
XB1
PS4
PS3
PC
Bon
7
Notes de la Rédac (4)
Où acheter :
Soldats Inconnus est simplement un bon jeu mais demeure une expérience extrêmement touchante. C'est sa patte graphique, son ambiance, son découpage, ses personnages et l'intelligence avec laquelle il mêle le réel à une fiction parfois très dure, qui lui permettent de figurer parmi les meilleures initiatives jamais proposées cette année. Des productions de ce genre, avec ce cachet, cette âme, même imparfaites, on en redemande.
par
+ On aime
  • Superbe direction artistique et atmosphère unique.
  • Des destins joliment narrés.
  • Accessible, avec de bonnes idées.
  • Une histoire et des archives pour ne pas oublier.
  • Chargé en émotions avec une fin à chialer.
- On n'aime pas
  • Sans réelle difficulté et vite redondant dans les mécaniques.
  • George, le cinquième personnage, entraperçu, mais dont le chapitre est absent.
Donnez votre note
75 notes
9
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
2
6
5
7
26
8
7
9
35
10
Ma collection sur
PS4
Je l'ai 139
J'y joue 25
Je le vends 0
Je le cherche 2
Vos tests (2)
0 0
JOGA
Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre est un genre de "Point'n Click" et d'Action/Aventure en 2D totalement scénarisé. L'histoire prend place lors de la première guerre mondiale où quatre protagonistes et un chien vont prendre part au...
6
2 367
marko78
Bien loin des gros FPS qui tâchent et dans la même lignée que Child of Light, Ubisoft semble bien décidé à surfer sur la vague des petites productions maison avec Soldats Inconnus. Un superbe hommage à la première guerre mondiale qui retrace les...
8

Galerie photo Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre - 9 images (cliquez pour zoomer)

Le traitement visuel et sonore se révèle plus que convaincant. Les puzzles finissent malheureusement par très vite tous se ressembler. Quant aux moments d'action, ils permettent une petite respiration.

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 358,28 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
FIFA 17 PS4
PlayStation 4
Neuf : 55,06 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 49,99 €
42 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (42)