>
>
Test de Sayonara Umihara Kawase (Nintendo 3DS)

TEST. Sayonara Umihara Kawase

Sushi Forever
Par Yann Bernard - publié le
Image

Il aura fallu près de deux décennies à Umihara Kawase avant de parvenir en occident, et c'est semble-t-il pour faire ses adieux. Voici donc l'occasion ou jamais de découvrir cette perle méconnue de la plateforme, égérie des amateurs de sushi et de speedrun...

La série n'avait sans doute guère d'espoir de perdurer à notre époque, avec son graphisme austère, sa quasi absence de scénario et son étrange univers peuplé de poissons bipèdes. Pourtant, ce jeu de plateforme était en avance sur son temps lors de sa naissance sur Super Famicom fin 1994, en raison d'un gameplay pas piqué des vers que l'on doit aux talents de programmation de son créateur, Kiyoshi Sakai. En effet, notre apprentie chef sushi a pour outil principal un fil de pêche associé à un hameçon, qui sert non seulement d'arme pour ferrer les ennemis, mais aussi et surtout de grappin. Son maniement repose sur un modèle physique déjà étonnamment abouti pour l'ère 16 bits, et devenu encore plus sophistiqué depuis le passage en 2,5D sur PlayStation. Voilà pourquoi il se révèle si délicat à apprivoiser, le temps de découvrir diverses techniques telles que les descentes (ou montées) en rappel, les mouvements de pendule, et par dessus tout de catapulte.

Il est conseillé de jeter un oeil aux tutoriaux, sous peine de tomber sur des arrêtes.

L'art de la pêche au lancer

Car l'élasticité de la ligne permet de l'étirer ou de la contracter, afin de se propulser en l'air. Une fois ces manoeuvres assimilées, on parvient à réaliser des acrobaties tout bonnement incroyables et néanmoins souvent nécessaires, à l'instar de sauts millimétrés. Et cette mécanique va de pair avec un level design très ingénieux, les niveaux prenant ainsi des allures de puzzles. Idem pour les boss, dotés de patterns facétieux qui les rendent de prime abord invincibles... jusqu'à ce que l'on détermine comment les cuisiner. La réussite dépend donc autant de la dextérité que de la réflexion, a fortiori pour dénicher les objets cachés et les portes dérobées, histoire de déverrouiller tenues, musiques et autres réjouissants bonus (mention spéciale aux dessins de Toshinobu Kondo). Or, un retour à la case départ vient sanctionner la moindre erreur, des échecs ostensiblement comptabilisés pour souligner cette méthode d'apprentissage à la dure, façon vieille école.

Voilà ce qui s'appelle du "Boss Fishing" !

Poisson globe

Heureusement, cet opus 3DS introduit quelques touches de modernité, à commencer par la possibilité de stopper le temps pour ajuster son tir. Une nouvelle camarade de notre héroïne peut d'ailleurs utiliser ce talent tout en se déplaçant, tandis qu'une autre est capable de reprendre depuis les points de contrôle. Ces compétences s'avèrent très utiles dans l'optique de venir à bout du challenge de longue haleine que constitue la cinquantaine de stages, toutefois elles ne seront d'aucun secours pour se hisser au sommet des classements en ligne. Umihara Kawase a toujours offert la possibilité d'enregistrer les vidéos de ses performances - encore une illustration de son côté précurseur. Désormais on a également loisir de comparer ses chronos à ceux des autres joueurs de la planète, parmi lesquels figurent des fans particulièrement dévoués, voire carrément accros. Pas si surprenant, tant il est difficile de s'en éloigner quand on a mordu à l'appât !

Bon
7
Sayonara Umihara Kawase semble venir d'un lointain passé avec sa réalisation rudimentaire, son univers étrangement figé et sa vieille canne à pêche en guise de grappin. Néanmoins, l'usage de la ligne fait appel à un moteur physique étonnamment sophistiqué, synonyme d'acrobaties aussi spectaculaires que jubilatoires une fois son élasticité apprivoisée. Ce gameplay jadis en avance sur son temps demeure donc d'actualité, pour ne pas dire intemporel, d'autant qu'il va de pair avec un level design très ingénieux. Et malgré la conservation d'une méthode d'apprentissage par l'échec un tantinet désuète, cet opus 3DS apporte quelques touches de modernité sous la forme de nouvelles aptitudes salvatrices et de classements des chronos en ligne. Difficile par conséquent d'en démordre quand on a gobé l'hameçon !
par
+ On aime
  • Le maniement subtil de la canne à pêche.
  • L'architecture travaillée des niveaux.
  • Les talents supplémentaires très utiles.
  • Les musiques charmantes.
  • Le challenge cossu.
  • La compétition de speedrun en ligne.
- On n'aime pas
  • Le graphisme austère.
  • L'effet de relief inutile (voire gênant).
  • La prise en mains délicate.
  • Le prix élevé pour une édition exclusivement digitale en Europe.
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur 3DS
Je l'ai 1
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Sayonara Umihara Kawase - 8 images (cliquez pour zoomer)

Il est conseillé de jeter un oeil aux tutoriaux, sous peine de tomber sur des arrêtes. Voilà ce qui s'appelle du "Boss Fishing" !

Top ventes

Console Sony PS4 Pro 1 To
Neuf : 399,00 €
Casque de réalité virtuelle Sony Playsta…
Neuf : 399,99 €
Console Microsoft Xbox One S 500 Go Blan…
Neuf : 270,74 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go
Neuf : 289,99 €
Pack Microsoft Xbox One S Battlefield 1 …
Neuf : 270,84 €
Pack Console Sony PS4 Slim 1 To Noire +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 500 Go + Fifa 17
Neuf : 369,80 €
Console Sony PS4 Slim 1To + Watch Dogs +…
Neuf : 349,90 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 330,00 €
Console Microsoft Xbox One S 1 To Blanc …
Neuf : 324,00 €
Console Nintendo Wii U Mario Kart 8 Pack…
Neuf : 279,90 €
Pack Fnac Console Xbox One S 500 Go + Ma…
Neuf : 329,90 €
Console Nintendo New 3DS XL Bleu Métalli…
Neuf : 189,95 €
Console Sony PS4 Slim 1 To + Call of Dut…
Neuf : 349,00 €
Final Fantasy XV Day One Edition PS4
PlayStation 4
Neuf : 50,68 €
1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)