1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    Le PDG d'Epic accusé d'avoir complimenté la PS5 en raison de l'investissement de Sony, il répond

Le PDG d'Epic accusé d'avoir complimenté la PS5 en raison de l'investissement de Sony, il répond

Par Romain Mahut - publié le
×

Comme nous vous l'indiquions plus tôt aujourd'hui, Sony vient d'investir 250 millions de dollars dans Epic Games et de devenir actionnaire minoritaire (1,4% des parts de la société) du studio. Et certains estiment que cette situation fausse certaines déclarations récentes du patron d'Epic Games au sujet de la PS5. 


À lire aussi : PS5 : Epic Games la qualifie de "chef-d'oeuvre" et de console "révolutionnaire"


Depuis la première présentation de l'Unreal Engine 5 via une démo tournant en temps réel sur PS5, diverses personnalités d'Epic Games, dont son PDG, chantent fréquemment les louanges de la nouvelle console de Sony. L'annonce faite hier soir de l'investissement de Sony dans Epic Games à hauteur de 250 millions de dollars a rapidement soulevé des questions chez certains joueurs quant à la sincérité de ces compliments.

Ces derniers se demandent en effet si ces déclarations pour le moins élogieuses n'ont pas été motivée par l'entrée de Sony au capital du studio américain. À un twittos affirmant qu'il trouve désormais "hautement suspectes" les précédentes déclarations d'Epic au sujet de la PS5, Tim Sweeney, le PDG du studio, a répondu : 

Des discussions sérieuses au sujet d'un investissement ont découlé de la démo de l'Unreal Engine 5 que nous avons montré sur PlayStation 5. Il faut croire qu'ils l'ont aimée !

Tim Sweeney affirme donc que les choses se sont faites après la présentation de l'Unreal Engine 5 en mai dernier. Le fait qu'il parle de "discussions sérieuses" laisse cependant entendre que le sujet avait été abordé avant la diffusion de la démo. Le lien entre Sony et Epic Games sera désormais à l'esprit quand le studio s'exprimera au sujet de la machine de son actionnaire.

À noter que l'investissement de Sony dans Epic Games ne concerne pas que le domaine des jeux vidéo. Il devrait également permettre aux deux sociétés de mieux collaborer sur d'autres projets de Sony dans le monde du divertissement. Les films de Sony Pictures pourraient par exemple bénéficier d'effets visuels réalisés à l'aide de l'Unreal Engine. 

Et malgré ce partenariat renforcé, Epic pourra toujours proposer son moteur sur d'autres plates-formes et continuer d'éditer des jeux. 

La rédaction vous recommande

69 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (69)