>
>
FIFA 20 : Un YouTuber dénonce les arrangements entre joueurs pros sur FUT Champions

FIFA 20 : Un YouTuber dénonce les arrangements entre joueurs pros sur FUT Champions

Par Alix Dulac - publié le
×

Le YouTuber nord-américain "RunTheFUTMarket" a dénoncé le comportement de certains joueurs sur FIFA. Ces derniers, qui s'alignent sur la scène compétitive de leur pays sur la licence de football d'EA Sports, n'hésitent pas à en cibler d'autres et à s'éviter entre eux pour s'assurer le meilleur ratio de victoires et de résultats lors des week-ends de FUT Champions. Tout simplement... scandaleux.


À voir aussi : FIFA 20 fait péter les chiffres : 10 millions de joueurs au compteur !


Le dopage était déjà un fléau à surveiller dans le monde de l'eSport et évidemment, comme tout jeu ayant une scène internationale populaire, FIFA n'en est pas le moins impacté.

Mais la triche est l'autre mal qui ronge les compétitions à travers le monde et là encore, la simulation de football d'EA Sports n'est malheureusement pas en reste. Voilà ce qu'à cherché à mettre en lumière le YouTuber "RunTheFUTMarket", de son vrai prénom Nick, un célèbre streameur nord-américain, qui a fait ses gammes sur la série FIFA en pratiquant l'achat-revente avec succès, en plus du contenu FIFA qu'il a produit sur sa chaîne.

Surtout, il s'agit d'un très bon streameur sur la licence en question, puisqu'il figure régulièrement dans le Top 100 nord-américain sur FUT Champions.

 

Une position récurrente qui lui a valu d'être victime de "stream snipe" depuis de nombreux mois - six, précise-t-il dans sa vidéo - par certains joueurs du circuit pro de son pays ou aspirants à ce circuit. Autrement dit, être un joueur (diffusant en direct ses parties) ciblé par les gros joueurs, qui mettent alors tout en oeuvre pour briser votre élan et stopper votre dynamique vertueuse de résultats sur FUT Champions. En clair et dans le cas présent, empêcher que Nick fasse mieux qu'eux.

Un Discord, pour mieux rassembler les tricheurs

C'est par le biais d'un Discord - vous savez, l'application de messagerie instantanée incontournable auprès des acteurs de l'eSport -  rassemblant les meilleurs joueurs du circuit professionnel américain et à l'aide d'une fuite d'un ses amis, invité à s'entraîner pour des qualifiers en ligne et ayant vite compris ce qui arrivait à Nick, que ce dernier a pu dénoncer, à travers une vidéo dédiée sur YouTube, le comportement de ces compatriotes, pour la plupart membres de la eMLS - l'équivalent esportif de la Major League Soccer, tout comme l'eLigue 1 avec la Ligue 1 -.

D'ailleurs, les messages, dans le tweet posté un peu plus haut, que vous pouvez retrouver en image dans notre galerie (cette fois tiré directement de la vidéo), sont assez explicites : "Hey, il cherche un adversaire", "Ouais, il est mort, y a pas moyen qu'il nous batte".

Ce Discord, prévu initialement pour permettre à ces joueurs de l'élite de s'entraîner entre eux, a donc une toute autre utilité : celle de permettre aux joueurs de communiquer entre eux, afin de s'éviter pour s'assurer le meilleur ratio de résultats possibles en FUT Champions et maintenir leur rang, tout en évitant à d'autres de se rapprocher d'eux, quitte à stream snipe un joueur jugé dangereux, dans le cas de Nick notamment.

 

D'autres langues prêtes à se délier ?

Une pratique qui a forcément fait réagir sur la Toile. Et sur Twitter notamment. On a vu entre autres un joueur professionnel présent dans ce Discord, Hasib, affirmer que la pratique en question existe depuis quelques années - il cite FIFA 17 - mais nier toute utilisation du Discord pour éviter certains joueurs ou pour avoir ciblé un joueur en question.

 

On a vu également Spencer Owen, le fondateur et dirigeant de la structure Hashtag United, soutenir l'action de "RunThe FUTMarket"... tout en soulevant la possibilité que cette pratique se produise ailleurs qu'en Amérique du Nord, tout comme Nick, dans sa propre vidéo.

 

Quelle sera la position d'EA Sports ?

Voilà qui pourrait jeter un sérieux discrédit sur les résultats des uns et des autres sur FUT Champions, surtout si d'autres langues venaient à se délier, preuve à l'appui bien sûr et de façon aussi détaillées que celle de ce YouTuber nord-américain. Il va donc falloir qu'EA Sports se penche sérieusement sur ce problème et applique des sanctions adaptées à ce genre de comportement.

 

Il en va de la crédibilité à terme de FUT Champions mais aussi du reste de l'écosystème esportif sur FIFA.

On rappelle que ces résultats dans ce mode de jeu ouvrent non seulement la porte à des compétitions huppées mais aussi et surtout au circuit professionnel, sans oublier que de bons résultats peuvent permettre à certains joueurs de signer pour une structure, de changer de statut et de gagner leur vie.

Il ne tient qu'à la vigilance et à la force de réaction d'EA Sports de permettre à tous de pouvoir continuer à caresser ce rêve... en Amérique du Nord. Ou ailleurs.

Galerie photo FIFA 20 - 1 image (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)