>
>
TEST de la souris Gaming Logitech G502 Lightspeed : Prête pour 2020

TEST de la souris Gaming Logitech G502 Lightspeed : Prête pour 2020

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le - mis à jour le
×

Ceux qui suivent leurs marques préférées, ne vont pas forcément changer de souris tous les ans. Mais la technologie évolue en confort et en performances et les modèles phares se doivent d'être remis au goût du jour pour rester dans la course. C'est le cas de la G502 déjà largement utilisée dans le haut de gamme chez Logitech. Faisons le tour d'un propriétaire qui a mis un coup de peinture dans son intérieur.

La G502 est une souris qui remporte un franc succès dans le catalogue Logitech. Qu'elle soit filaire pour passer sous la barre des 100€, ou désormais sans fil pour profiter d'une totale liberté. C'est le principal attrait de cette version Lightspeed qui en a profité pour changer des choses en profondeur.

Le design est strictement identique à la version filaire, le grip est excellent pour les droitiers.

L'essentiel est à l'intérieur

C'est donc sous le capot qu'il faut aller chercher les nouveautés avec une tendance qui commence à se développer chez les fabricants de matériel : l'économie et l'écologie. L'un n'est certainement pas incompatible avec l'autre, surtout si au passage on peut faire des économies sur les matériaux. La G502 profite ainsi de la nouvelle architecture "exosquelette" de Logitech qui permet de diminuer le poids total de la bestiole tout en gardant une bonne rigidité. Moins de poids, c'est moins de matières premières et donc moins de coûts de fabrication. Une belle performance, surtout en considérant qu'elle est maintenant équipée d'une batterie évidemment absente du modèle filaire.

D'un autre côté les suisses ont adhéré au programme "plastic neutral" pour redorer leur blason. Cela ne signifie pas que la G502 sera trop légère, puisqu'elle peut toujours être ajustée avec l'adjonction de poids (quatre de 2g et deux de 4g) et équilibrée selon vos goûts.

Son design reste agressif et comme le montre la vidéo promotionnelle que vous pouvez admirer ci-dessus, elle ressemble un peu à un vaisseau spatial. L'esthétique rime ici avec ergonomique, son design droitier épouse parfaitement la main et elle garde une identité conforme à la marque. Les éclairages sont à la fois pratiques (niveau de définition du capteur) et esthétiques (le logo bien entendu synchronisé avec le reste de la gamme Logitech G).

Le compartiment peut accueillir un module Powerplay ainsi que le récepteur émetteur sans fil pour les nomades.

Adieu les fils, adieu la charge

Les plus taquins auront tout de même relevé que le titre du premier paragraphe est trompeur. Car une des grosse nouveautés de l'extérieur de cette souris, c'est qu'il n'y a plus aucun fil. Il est remplacé par la technologie Lightspeed qui a maintenant fait la preuve de son efficacité et de sa fiabilité. Le récepteur est bien entendu livré avec, ainsi que le câble nécessaire à son rechargement. Un petit compartiment est aménagé sous la souris pour accueillir le capteur. Toujours très pratique en déplacement pour éviter de l'égarer.

Si vous avez les moyens et que vous ne voulez vraiment ne plus jamais voir un fil et penser à la recharger, vous pouvez également utiliser son compartiment Powerplay. Ainsi, avec le tapis de souris qui fera également office de récepteur et évitera "d'emboliser" un port USB supplémentaire (pour le récepteur spécifique à la souris) vous serez dans une configuration optimale. Il faudra aussi pour cela avoir déjà bien vidé son portefeuille...

A l'usage, il n'y a pas grand chose à redire. Encore plus pratique, puisque libérée de toute attache, toutes les commandes tombent facilement sous les doigts. Il y a 11 boutons programmables à loisir avec le G HUB, une molette débrayable et une fonction sniper très appréciable. La G502 est une souris haut de gamme désirable et désirée. Elle est d'ailleurs déjà en rupture de stock chez certains revendeurs. Il faut croire que les 149€ à débourser ne font pas peur aux plus exigeants. C'est cher, mais on a connu pire.

Que lui reprocher à part son prix ? Un câble USB de recharge toujours propriétaire par exemple. Si Logitech justifiera ce choix en arguant d'un meilleur maintien du câble en situation de jeu (ce qui est tout de même paradoxal pour une souris qui passe en sans fil), il oblige à se conformer au matériel de la marque en cas de perte ou de dysfonctionnement. Alors oui, on chipote car il faut gratter pour lui trouver des défauts. 

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UN FER DE LANCE QUI DEVIENT ENCORE PLUS ATTRAYANT

La G502 Lightspeed ne prend aucun risque au niveau du design qui reste strictement identique à la version filaire. En revanche, la valeur s'ajoute sur sa structure même avec un joli gain de poids et la qualité de sa liaison sans fil qui n'aura posé aucun souci pendant les essais. Le couple G502 Lightspeed + Powerplay étant la configuration la plus confortable et performante envisageable. Nous sommes donc en présence d'une mise à jour pertinente pour cette édition 2019 d'un classique de la marque helvétique.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Le passage au sans fil sans faille.
  • La compatibilité Powerplay.
  • La légèreté et le poids personnalisable.
  • La qualité de fabrication globale.
 
  • Le câble USB propriétaire.
  • Pas de version pour gaucher.
   .
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 149€
  • Mensurations : H132mm, L75mm, épaisseur40mm
  • Poids : de 114 à 130g
  • Nombre de fonctions : 11
  • Capteur : 100 à 16 000pp
  • Accélération : 40G
  • Taux de rapport : 1000Hz (filaire et sans fil)
  • Autonomie : de 48 à 60 heures
  • Où acheter ? : Fnac et Amazon
   
         

Logiciel indispensable : G HUB

Galerie photo - 13 images (cliquez pour zoomer)

Le design est strictement identique à la version filaire, le grip est excellent pour les droitiers. Le compartiment peut accueillir un module Powerplay ainsi que le récepteur émetteur sans fil pour les nomades.

La rédaction vous recommande