>
>
TEST du Clavier Vulcan 100 Aimo : Un sans faute pour ROCCAT

TEST du Clavier Vulcan 100 Aimo : Un sans faute pour ROCCAT

Par Camille Allard - publié le
×

La semaine dernière nous vous parlions de la souris Roccat Kone AIMO et histoire de clore le test de la paire, on a aussi testé pour vous le clavier Vulcan 100 Aimo. La qualité allemande encore au rendez-vous ? Visiblement oui.

Coté packaging on a droit à une élégante boite grise de bonne taille. Le clavier mesure d'ailleurs 160 (longueur) x 462 (profondeur) x 32 (hauteur) mm pour 950 grammes. Tout comme la souris Roccat Kone AIMO c'est un périphérique pour de grands gabarits même si bien évidemment ici la taille est moins importante pour son utilisation. Contrairement à MSI qui fait le pari d'utiliser un minimum l'espace du clavier pour ses touches, ROCCAT prend ses aises avec un bel espacement sur les bordures.

Un clavier très bien pensé

C'est d'autant plus important ici que le clavier dispose d'une élégante plaque d'aluminium brossé pour lui offrir un design à la fois résolument moderne mais aussi est surtout extrêmement classe. C'est élégant mais le design en fait aussi un périphérique diablement efficace pour le nettoyage puisque les touches sont entièrement "hermétiques" et que rien (poussière ou liquide) ne peut se glisser dans les switchs. Un simple coup de lingette anti-bactérienne ou même d'éponge pour les plus téméraires suffira à vous rendre votre clavier sain et prêt à l'usage.

Un sans faute ?

Le Vulcan 100 Aimo est un clavier mécanique, on revient dessus rapidement pour les néophytes :


Un clavier mécanique c'est : Clavier dit à interrupteur mécanique qui se distingue des simples claviers à membranes. Son nom vient du fait que lorsque l'on presse une touche, on active un interrupteur qui va faire fonctionner la dite touche. Chaque touche possède son propre interrupteur ou "Switch" en anglais. Frappe plus précise, frappe plus rapide, confort incomparable, c'est un atout indéniable pour la bureautique mais aussi pour le jeu, notamment pour les FPS et MOBA où chaque pression de clavier est "critique".


Ici nulle question de switch Cherry rouge ou bleu, mais des Roccat Titan, des commutateurs maison donc qui sont toutefois comparables aux Switchs marrons (Cherry MX Brown) de part le feeling général. Le constructeur promet toutefois que le temps de rebond a été réduit de 20% ce qui permet d'avoir un touché des plus agréables et un appareil aussi bien destiné pour le gaming que pour la dactylographie. Notons enfin la présence d'un système d'anti-ghosting.

Le clavier possède un profil "low profile" entendez par là un profil bas des touches qui permet de ne pas avoir un clavier surdimensionné en épaisseur. Le bruit en est aussi quelque peu réduit, un vrai plus pour le travail au bureau.

Eclairage de qualité

Contrairement à la concurrence qui fait souvent le choix de touches opaques et sombres, ici Roccat a choisi des touches transparentes pour profiter au maximum de l'éclairage AIMO pour avoir un rendu du plus bel effet. Pour la gestion de l'éclairage, on doit passer par le logiciel Swarm et ensuite changer l'intensité à la volée grâce à la (très bonne) molette de volume en haut à droite.

Celle-ci permet de régler l'intensité du système AIMO ou encore tout bêtement le volume du son. Extrêmement pratique en jeu, c'est un vrai régal grâce à son réglage à cran. Globalement l'un des seuls défauts est le manque de customisation possible dans Swarm à l'image de ce que propose Corsair avec ses claviers. Pour le reste c'est un sans faute.

         
    EN RÉSUMÉ    
   

UN SANS FAUTE POUR ROCCAT

Clairement aussi bien en termes de design que d'utilisation, le Vulcan 100 Aimo est un sans faute. Le design frappe fort et nous propose un périphérique d'une grande élégance. À l'utilisation en jeu c'est un vrai plaisir avec un retour de touche excellent qui convient d'ailleurs tout autant pour la dactylographie. Certes vous en aurez pour 150 euros mais ça reste clairement un très bon investissement.

   
             
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • L'élégance de son design.
  • La facilité d'entretien et de nettoyage.
  • Les touches transparentes pour le système d'éclairage.
  • Le retour de touche.
  • Le faible bruit pour un mécanique.
 
  • Manque un poil de customisation via Swarm.
   
         
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 150 euros
  • Longueur du câble : 1,80m
  • Dimensions : 160 (longueur) x 462 (profondeur) x 32 (hauteur) mm
  • Où acheter ? : Fnac et Amazon
   
         

Galerie photo - 5 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)