>
>
FIFA 19 : Restrictions de joueurs, serveurs dédiés, ce qui va changer pour les derniers qualifiers FUT

FIFA 19 : Restrictions de joueurs, serveurs dédiés, ce qui va changer pour les derniers qualifiers FUT

Par Alix Dulac - publié le
Image

EA Sports a révélé en début de mois une série de restrictions devant contribuer à un rééquilibrage des forces en présence sur le mode Ultimate Team de FIFA 19 en compétition. De façon à condenser l'effet de plus en plus marqué et critiqué du pay-to-win dans le jeu. Et ces changements sont effectifs pour les deux derniers éliminatoires en ligne de la saison.

Plus exactement, ils ont été effectifs dès le week-end dernier et le qualifier pour le LQE (Licensed Qualifying Event) à venir au mois de mai (4-5 mai), et qui sera organisé par la E-League. Et visiblement, ces fameuses restrictions ont été plutôt bien accueillies par les joueurs. En fait, elles étaient même fortement réclamées (attendues) par ces derniers. Nouveaux venus sur la scène FIFA ou anciens sur le jeu d'EA Sports, les intéressés étaient de plus en plus échaudés par le pay-to-win de plus en plus grandissant (et donc coûteux, n'est-ce pas) sur la licence. En clair, chaque année, il fallait que les joueurs mettent de plus en plus sérieusement la main au porte-monnaie pour s'offrir une équipe compétitive au plus haut de niveau de compétition, compte-tenu du fait que la valeur des joueurs, elle, a aussi continué de grimper.

 

Aussi, depuis le week-end dernier,  les joueurs engagés lors des éliminatoires des derniers tournois à venir de la saison devront respecter un certain nombre de règles dans leurs compositions d'équipe FUT. Les voici : 

Reste désormais à savoir si ces restrictions seront maintenues au-delà de la saison. Car si globalement, on le répète, la scène a salué l'initiative, bon nombre de joueurs pro se sont élevés contre ces restrictions.

 

 

Les raisons ? Pêle-mêle : le timing de ces restrictions, le fait de ne pas avoir été massivement consulté, l'impression de s'être floué, notamment pour ceux ayant écumé les heures de jeu pour obtenir plusieurs Icônes et une équipe hautement puissante, sans compter ceux ayant dépensé leurs pécules (on parle bien de ceux-là et pas de ceux largement soutenus par leur structure).

Si ces restrictions restaient à l'état de test (elles seront donc appliquées aux deux derniers LQE, celui de l'E-League mais aussi celui de la PGL eSports), cela ne manquera pas de faire jaser. Mais si elles venaient à être appliquées dès la prochaine saison, voilà qui pourrait relancer l'intérêt de tout le monde pour le mode FUT : celui des joueurs donc, du public et du jeu au plus haut niveau compétitif.

 

Autre mesure qui méritera d'être revue dans le temps : l'arrivée d'un serveur dédié. Au lieu de disputer les rencontres en P2P et donc de s'exposer au lag éventuel provoqué par la connexion de votre adversaire (quand ce n'est pas aussi la vôtre, hein, bande d'escrocs), les matches qualificatifs se joueront sur des serveurs alloués en fonction de votre région.

Ils seront à retrouver dans une évolution du mode Saisons Amicales, rebaptisés tout simplement Compétition Amicale.

La rédaction vous recommande