>
>
TEST du Joystick TFlight HOTAS 4 Ace Combat 7 Edition : L'indispensable manette pour piloter

TEST du Joystick TFlight HOTAS 4 Ace Combat 7 Edition : L'indispensable manette pour piloter

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le

Thrustmaster est dans la place de la simulation depuis bien longtemps. C'est pourquoi, la marque est devenue incontournable avec, entre autres un des musts en la matière avec l'ensemble Warthog. Ce qui nous intéresse ici, est moins prestigieux, mais tout aussi intéressant puisqu'il s'agit de la version spéciale dédiée à Ace Combat 7 : Skies Unknown.

Le T.Flight HOTAS 4 existe également en édition simple et il est loin d'être une nouveauté. Il s'agit en fait d'une évolution du T.Flight HOTAS X qui avait déjà pu satisfaire les possesseurs de PS3. L'engin existe d'ailleurs également en édition simple, non siglée aux couleurs de la production de l'équipe de Project Aces. Nous sommes en face d'un ensemble Joystick / manette des gaz conçu pour ne jamais lever les mains des commandes et tout gérer au bout des doigts (Hands On Throttle And Stick).

Même séparés, les deux éléments sont parfaitement stables.

Ace Combat 7, un jeu totalement différent

Même si nous ne sommes pas sur le terrain d'un simulateur pur et dur avec Ace Combat 7, les sensations ne pouvaient être que meilleures avec un ensemble comme celui-ci. Livrés séparés, les deux éléments peuvent être solidarisés pour plus de stabilité et de compacité. La formule est efficace, le système de fixation se compose d'un crochet à imbriquer et de deux vis serrées avec des têtes "Allen". La clef est d'ailleurs livrée avec le joystick et solidement fixée sur le dessous. Le câble qui relie les deux parties et qui vous autorise également 55cm de séparation est parfaitement logé dans un compartiment prévu à cet effet.

Si l'écartement physiologique des bras n'est pas respecté dans cette configuration, elle reste très agréable à jouer. Même avec l'ensemble sur les genoux, c'est tout à fait agréable. Bien plus en tout cas qu'avec un pad classique. On y gagne en précision, en sensations et donc en efficacité et en plaisir de jeu. La différence est notamment énorme dans la gestion du palonnier. Dans un véritable avion, vous utilisez le palonnier pour gérer le lacet de l'appareil. Pour simplifier, la direction vers la gauche ou la droite du nez de l'avion est déterminée par un appui sur des pédales qui se trouvent au niveau des pieds. Si le Hotas 4 ne propose pas de véritable palonnier,  il est simulé soit par la torsion du stick sur son axe, soit par l'utilisation d'une commande analogique qui tombe sous les doigts au niveau de la manette des gaz.

C'est extrêmement pratique pour jouer du canon dans Ace Combat 7 et aligner parfaitement la cible. Si vous n'aimez pas essorer la manette, vous pouvez verrouiller cet axe et même brancher un véritable palonnier dessus, la connectique RJ12 est présente. Si vous vous demandiez si le jeu en valait la chandelle ou plutôt le stick, la réponse est très clairement oui, même pour de l'arcade.

Si vous y ajoutez la VR, vous disposez du meilleur système de vol que l'on puisse imaginer sur PS4. Le casque rivé sur la tête et les mains parfaitement placées sur les commandes, vous êtes le maître des cieux. Si vous séparez les deux parties, vous avez vraiment l'impression d'être dans un cockpit.

Les câbles sont sagement rangés en configuration monobloc.

Un modèle appelé à devenir un classique

Le Hotas 4 existe en versions PS4 (également compatible PS3) et Xbox One. Mais dans les deux cas, il est également compatible PC. Dans ce cas, il faudra bien sûr télécharger les pilotes nécessaires pour en tirer le plein potentiel. Sur la PS4, il propose les fonctions annexes utiles à la plateforme de Sony. Les touches "Share" et "Options", ainsi que les sigles caractéristiques des touches de la marque. La LED d'état sur la touche PS, vous informe sur le mode du stick : PC ou PS4 et palonnier actif ou non. On retrouve bien entendu l'équivalent sur Xbox One.

L'ergonomie est excellente. Elle est éprouvée car déjà utilisée depuis quelques années sur des  productions similaires. Toutes les touches tombent très facilement sous les doigts. On regrette cependant que dans Ace Combat 7, il soit impossible d'affecter chaque bouton à la fonction désirée. Ce manque de personnalisation est toutefois imputable aux jeux compatibles et non au joystick lui-même. Il faut se contenter du layout proposé par Project Aces. C'est un défaut qui disparaît sur PC par exemple.

En retrait également les sensations des boutons et la qualité générale de l'objet. Les "clics" font très plastique, la mécanique est également dépourvue de tout ajout qualitatif en métal. Seules les vis de fixation du plateau du joystick amènent un peu de ferraille à l'ensemble. La résistance du stick est réglable grâce à une molette située à sa base et les mouvements de torsion peuvent être verrouillés avec une simple vis. Couplé ou séparé, l'ensemble reste tout de même très stable. On note une position médiane des gaz avec un léger cran de repérage. Idéal avec un casque de VR sur les yeux et très pratique aussi en vol de croisière sur des simulateurs PC. En revanche, il eut également été judicieux de proposer un réglage de dureté/résistance des gaz. Si vous laissez la poignée aux 3/4 sans la tenir, elle aura tendance à tomber toute seule plein gaz. C'est du HOTAS tout le temps, il faut garder la main dessus.

Il y a certes du plastique, mais il faut mettre tout cela en perspective avec la politique tarifaire de Thrustmaster. Nous ne sommes pas sur une base Warthog (à près de 500€) tout métal. A un peu moins de 80€, vous disposez d'une interface qui apporte un vrai plus aux jeux d'avions et qui reste accessible aussi à tous ceux qui ne sont pas dans des cieux virtuels 24 heures sur 24. Un très bon investissement au final. 

x x x x x
    EN RÉSUMÉ :     
   

UN DÉMULTIPLICATEUR DE SENSATIONS

Le TFlight hotas 4 est un stick parfaitement placé pour les joueurs consoles. Il est abordable et propose des prestations intéressantes pour les jeux d'avions ou de simulations spatiale. Son acquisition est encore plus judicieuse si son utilisateur a l'occasion de le brancher régulièrement sur un PC. Bien sûr, il reste des points à améliorer et à espérer qu'un maximum d'éditeurs pensent à rendre leurs productions compatibles avec. Mais son succès est certain. D'ailleurs l'édition spéciale Ace Combat est en rupture au moment ou ces lignes sont écrites. Vous pouvez cependant vous tourner sans aucune crainte vers l'édition classique compatible avec la console de votre choix. Qu'importe les marquages, vous aurez l'ivresse, l'ivresse de la vitesse (spéciale dédicace à Maverick et Goose).

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Le choix de garder un ensemble monobloc ou séparé
  • La bonne stabilité de l'ensemble
  • Le câble de 2,5m de long
  • La clef Allen livrée
  • L'ergonomie
  • Le rapport qualité/prix
  • La compatibilité PC / PS3 / PS4
  • La possibilité d'adjoindre un palonnier
 
  • Les "clics" des touches très plastiques
  • Il n'est déjà plus disponible !
  • Pas de programmation des touches si le jeu de le permet pas
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 79.99€
  • Fonctions : 5 axes, 12 boutons d'action, une gâchette, un chapeau chinois 12 directions
  • Connectique : USB, câble 2,5m
  • Jeux compatibles à ce jour pour la version PS4 : Ace Combat 7 : Skies Unknown, Air Missions : Hind, Air Conflicts: Secret Wars, Elite Dangerous,  End Space, EVE: Valkyrie, EVE: Valkyrie Warzone, Starblood Arena, Ultrawings, THE CREW™ 2, War Thunder
  • Jeux compatibles à ce jour pour la version XBox  One :  Ace Combat 6: Fires of Liberation, Xbox 360 backward compatibility Ace Combat 7 : Skies Unknown, Air Missions: HIND, Elite Dangerous, Flying Tigers : Shadows Over China, The Crew 2, War Tthunder
   
         

Pilotes indispensables pour le PC

Galerie photo Ace Combat 7 : Skies Unknown - 19 images (cliquez pour zoomer)

Même séparés, les deux éléments sont parfaitement stables. Les câbles sont sagement rangés en configuration monobloc. La dureté du stick est réglable. On note la présence de nombreux éléments en plastique, ce n'est pas du haut de gamme. La clef Allen est fournie et dans son logement spécifique. Toutes les fonctions sont présentes. On retrouve le siglage PS4. Les touches spécifiques aux consoles se trouvent au centre. Sur la face postérieure des gaz se trouve une alternative au palonnier classique. Quelques vis de métal viennent apporter une touche de robustesse.

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)