Aller au contenu


Photo

Dishonored 2 : Pour le comprendre, il faudra y jouer deux fois


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Camille Allard

Camille Allard

    Vétéran

  • La Rédaction
  • 1 621 messages

Posté 27 septembre 2016 - 12:12

Harvey Smith, le directeurdu studio Arkane qui développe actuellement Dishonored 2 a été interviewé par le site Finder et l'homme a expliqué plus en détails comment bien comprendre l'histoire du... Voir la news : Dishonored 2 : Pour le comprendre, il faudra y jouer deux fois

#2 NINJADOW

NINJADOW

    Ronin

  • Membres
  • PipPipPip
  • 3 517 messages

Posté 27 septembre 2016 - 12:35

Normal faudra incarner à la fois corvo et emily kaldwin et voir le denouement de fin de chacun d'entre eux.



#3 Firewall

Firewall

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 138 messages
  • Lieu:Entre la connexion internet et le PC

Posté 27 septembre 2016 - 13:23

Si on ne comprend que 25% du jeu en n'y jouant qu'une fois... il faudrait donc plutôt y jouer 4 fois pour en comprendre l'intégralité !  :smart:



#4 Teranis

Teranis

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 357 messages
  • Lieu:Blois
  • ID PSNMr-Doudou45

Posté 27 septembre 2016 - 15:38

Pourquoi pas ! mais bon je suis pas du genre à enchaîner un jeu plusieurs fois d'affiler... j'aime bien tout gérer en une partie.
Surtout que 2 sem après FF XV arrive.
Néanmoins Day one :-)

#5 Mr.B

Mr.B

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 899 messages
  • GamertagMr Candy Cookie
  • ID PSNMrcandycookie
  • ID Steammrcandycookie

Posté 27 septembre 2016 - 19:26

Et il faudra aussi avoir fait les DLC du premier opus pour mieux contextualiser le tout, même si ce n'est pas vraiment indispensable ! Le premier Dishonored possédait déjà un bon replay-value, alors avec Corvo + Emily, y'aura de quoi faire, entre le leveling propre à chaque personnage, le level-design à exploiter de façon différente, et les choix ... 






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)