Aller au contenu


Photo

Nintendo prévoit le support du MonoGame Framework pour la Wii UL'arrivée des indies ?!


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Jeremy Paquereau

Jeremy Paquereau

    Vétéran

  • La Rédaction
  • 3 537 messages

Posté 04 octobre 2013 - 07:46

Si vous vous intéressez un peu aux jeux indépendants, vous savez très probablement ce qu'est le MonoGame Framework. Eh bien sachez que Nintendo prévoirait de l'implémenter sur sa Wii U.
Le MonoGame… Voir la news : Nintendo prévoit le support du MonoGame Framework pour la Wii U

#2 Leon s k

Leon s k

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 369 messages
  • Lieu:Devant un écran

Posté 04 octobre 2013 - 08:21

Bonne nouvelle en effet ! :)

#3 Olff

Olff

    Grand Ancien

  • Membres
  • PipPipPipPip
  • 6 389 messages

Posté 04 octobre 2013 - 08:23

Présent aussi à l'indiecade Nintendo se positionne clairement de plus en plus sur le cheval indie, et c'est tant mieux. Après l'Unity, leur framework et cette arrivée probable du monogame, 2014 devrait voir se multiplier les prods indés sur U.
Et cette politique me parait aussi motivé par des choix économiques, avec des formats de titres parfaits pour s'intercallé entre les prods Nintendo. Peut être le meilleur complément "l'indie" game ?

#4 Amaterra

Amaterra

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 43 messages

Posté 04 octobre 2013 - 08:34

Ce serait tellement cool

#5 Mangouste

Mangouste

    Grand Ancien

  • Modérateurs
  • PipPipPipPip
  • 8 941 messages
  • Lieu:Belgique
  • ID PSNLa_Mangouste
  • ID Nintendo NetworkLa_Mangouste

Posté 04 octobre 2013 - 08:37

C'est dans l'intérêt de chaque constructeur de consoles de proposer le support d'un maximum de frameworks afin d'attirer un maximum de développeurs et donc potentiellement un maximum de jeux. -_-

C'est l'ordre normal des choses et il ne serait pas étonnant de voir le même genre de support chez Sony ou Microsoft. :)

#6 Driver

Driver

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 622 messages

Posté 04 octobre 2013 - 09:22

En fait, Nintendo lâche du lest en faisant la démarche spontané (ou opportuniste, c'est selon) de proposer le meilleur environnement de développement possible aux plus petits studios, et c'est une bonne chose.

Cela fait bien deux ans qu'ils ont entrepris un partenariat avec Unity (un moteur de jeu connu pour tourner sur de nombreux titres au format digital ainsi que des jeux mobiles, donc de petits projets pour l'essentiel), et plus globalement qu'ils tendent la main aux acteurs les plus modestes de l'industrie pour qu'ils viennent développer ou porter leurs jeux sur le WiiWare...

Mais très concrètement, le fait est que leur portail online est encore et toujours la dernière roue du carrosse, avec une actualité relativement morte à l'aune de ce qui sort sur les autres machines. Le WiiWare est toujours autant boudé par les développeurs et éditeurs de tous bords, et Nintendo ne va pas au bout de ses idées en faisant l'économie de partenariats forts avec les nouveaux talents issus de la scène indie.

En comparaison, Sony et Microsoft ont investi des dizaines de milions de dollars sur plusieurs années pour révéler des talents via des programmes de financement (Playstation C.A.M.P, auteurs d'Echochrome, Tokyo Jungle et plus récemment Rain, par exemple), créer des laboratoires d'idées, et assurer un soutien marketing aux concepts qui en sont issus.

L'excellent Guacamelee!, disponible aujourd'hui sur Steam notamment, n'aurait jamais vu le jour sans Sony, qui a porté financièrement et médiatiquement le projet jusqu'au bout.

En 2013, Nintendo n'est pas avare en bonnes intentions envers les petites équipes qui survivent tant bien que mal dans l'ombre des mastodontes comme EA ou Activision...

Mais vu les difficultés évidentes qu'ils rencontrent à fournir régulièrement en jeux deux supports à la fois (on l'oublie souvent, mais malgré son image de grandeur, la firme de Kyoto, par ailleurs mal préparée aux exigences de production des standards HD, compte assez peu d'effectifs en interne), il est difficile de ne pas y voir une opération séduction tout ce qu'il y'a de plus intéressée pour compenser leur propre improductivité, qui rend la Wii U difficilement recommandable aujourd'hui.

Dans les faits, des références de le scène indépendante comme Minecraft, Hotline Miami, Lone Survivor, Braid, Limbo, Brother, The Binding of Isaac, Spelunky et des tas d'autres sont disponibles pratiquement partout, mais pour ainsi dire jamais sur support Nintendo.

Les bonnes intentions sont là, mais pour les éditeurs third party dans leur ensemble ainsi que les développeurs les plus mineurs, encore faudrait-il se résigner à ne pas seulement leur ouvrir des portes pour faire joli, mais aussi leur tendre la main avec une politique de soutien digne de ce nom. Et pour ça, il faut se résoudre à investir de l'argent, pas le choix.

Tant que Nintendo ne fera pas plus d'efforts, la boîte de Mario restera toute seule sur son radeau qui prend l'eau. Mais bon, à quoi bon s'illusionner ? Ça fait 10 ans qu'ils ont trois plombes de retard et Rome ne s'est pas faite en un jour...

#7 DrWong

DrWong

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2 580 messages
  • Code 3DS1891 1455 5575
  • ID Nintendo NetworkDrWong

Posté 04 octobre 2013 - 10:05

...


J'ai pas compris : toujours "doomed", c'est ça ?

#8 mightyatom21

mightyatom21

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 152 messages

Posté 04 octobre 2013 - 10:07

En fait, Nintendo lâche du lest en faisant la démarche spontané (ou opportuniste, c'est selon) de proposer le meilleur environnement de développement possible aux plus petits studios, et c'est une bonne chose.

Cela fait bien deux ans qu'ils ont entrepris un partenariat avec Unity (un moteur de jeu connu pour tourner sur de nombreux titres au format digital ainsi que des jeux mobiles, donc de petits projets pour l'essentiel), et plus globalement qu'ils tendent la main aux acteurs les plus modestes de l'industrie pour qu'ils viennent développer ou porter leurs jeux sur le WiiWare...

Mais très concrètement, le fait est que leur portail online est encore et toujours la dernière roue du carrosse, avec une actualité relativement morte à l'aune de ce qui sort sur les autres machines. Le WiiWare est toujours autant boudé par les développeurs et éditeurs de tous bords, et Nintendo ne va pas au bout de ses idées en faisant l'économie de partenariats forts avec les nouveaux talents issus de la scène indie.

En comparaison, Sony et Microsoft ont investi des dizaines de milions de dollars sur plusieurs années pour révéler des talents via des programmes de financement (Playstation C.A.M.P, auteurs d'Echochrome, Tokyo Jungle et plus récemment Rain, par exemple), créer des laboratoires d'idées, et assurer un soutien marketing aux concepts qui en sont issus.

L'excellent Guacamelee!, disponible aujourd'hui sur Steam notamment, n'aurait jamais vu le jour sans Sony, qui a porté financièrement et médiatiquement le projet jusqu'au bout.

En 2013, Nintendo n'est pas avare en bonnes intentions envers les petites équipes qui survivent tant bien que mal dans l'ombre des mastodontes comme EA ou Activision...

Mais vu les difficultés évidentes qu'ils rencontrent à fournir régulièrement en jeux deux supports à la fois (on l'oublie souvent, mais malgré son image de grandeur, la firme de Kyoto, par ailleurs mal préparée aux exigences de production des standards HD, compte assez peu d'effectifs en interne), il est difficile de ne pas y voir une opération séduction tout ce qu'il y'a de plus intéressée pour compenser leur propre improductivité, qui rend la Wii U difficilement recommandable aujourd'hui.

Dans les faits, des références de le scène indépendante comme Minecraft, Hotline Miami, Lone Survivor, Braid, Limbo, Brother, The Binding of Isaac, Spelunky et des tas d'autres sont disponibles pratiquement partout, mais pour ainsi dire jamais sur support Nintendo.

Les bonnes intentions sont là, mais pour les éditeurs third party dans leur ensemble ainsi que les développeurs les plus mineurs, encore faudrait-il se résigner à ne pas seulement leur ouvrir des portes pour faire joli, mais aussi leur tendre la main avec une politique de soutien digne de ce nom. Et pour ça, il faut se résoudre à investir de l'argent, pas le choix.

Tant que Nintendo ne fera pas plus d'efforts, la boîte de Mario restera toute seule sur son radeau qui prend l'eau. Mais bon, à quoi bon s'illusionner ? Ça fait 10 ans qu'ils ont trois plombes de retard et Rome ne s'est pas faite en un jour...


Le wiiware n'existe plus, c'est le e-shop maintenant. Sinon bon post un peu trop à charge à mon goût mais bon... Je pense que Nintendo va surprendre en 2014 et que la nouvelle gen va bider jusqu'à l'arrivée de vrais jeux.

#9 ruth baby ruth

ruth baby ruth

    Vétéran

  • Membres
  • PipPipPip
  • 602 messages

Posté 04 octobre 2013 - 10:08

En fait, Nintendo lâche du lest en faisant la démarche spontané (ou opportuniste, c'est selon) de proposer le meilleur environnement de développement possible aux plus petits studios, et c'est une bonne chose.

Cela fait bien deux ans qu'ils ont entrepris un partenariat avec Unity (un moteur de jeu connu pour tourner sur de nombreux titres au format digital ainsi que des jeux mobiles, donc de petits projets pour l'essentiel), et plus globalement qu'ils tendent la main aux acteurs les plus modestes de l'industrie pour qu'ils viennent développer ou porter leurs jeux sur le WiiWare...

Mais très concrètement, le fait est que leur portail online est encore et toujours la dernière roue du carrosse, avec une actualité relativement morte à l'aune de ce qui sort sur les autres machines. Le WiiWare est toujours autant boudé par les développeurs et éditeurs de tous bords, et Nintendo ne va pas au bout de ses idées en faisant l'économie de partenariats forts avec les nouveaux talents issus de la scène indie.

En comparaison, Sony et Microsoft ont investi des dizaines de milions de dollars sur plusieurs années pour révéler des talents via des programmes de financement (Playstation C.A.M.P, auteurs d'Echochrome, Tokyo Jungle et plus récemment Rain, par exemple), créer des laboratoires d'idées, et assurer un soutien marketing aux concepts qui en sont issus.

L'excellent Guacamelee!, disponible aujourd'hui sur Steam notamment, n'aurait jamais vu le jour sans Sony, qui a porté financièrement et médiatiquement le projet jusqu'au bout.

En 2013, Nintendo n'est pas avare en bonnes intentions envers les petites équipes qui survivent tant bien que mal dans l'ombre des mastodontes comme EA ou Activision...

Mais vu les difficultés évidentes qu'ils rencontrent à fournir régulièrement en jeux deux supports à la fois (on l'oublie souvent, mais malgré son image de grandeur, la firme de Kyoto, par ailleurs mal préparée aux exigences de production des standards HD, compte assez peu d'effectifs en interne), il est difficile de ne pas y voir une opération séduction tout ce qu'il y'a de plus intéressée pour compenser leur propre improductivité, qui rend la Wii U difficilement recommandable aujourd'hui.

Dans les faits, des références de le scène indépendante comme Minecraft, Hotline Miami, Lone Survivor, Braid, Limbo, Brother, The Binding of Isaac, Spelunky et des tas d'autres sont disponibles pratiquement partout, mais pour ainsi dire jamais sur support Nintendo.

Les bonnes intentions sont là, mais pour les éditeurs third party dans leur ensemble ainsi que les développeurs les plus mineurs, encore faudrait-il se résigner à ne pas seulement leur ouvrir des portes pour faire joli, mais aussi leur tendre la main avec une politique de soutien digne de ce nom. Et pour ça, il faut se résoudre à investir de l'argent, pas le choix.

Tant que Nintendo ne fera pas plus d'efforts, la boîte de Mario restera toute seule sur son radeau qui prend l'eau. Mais bon, à quoi bon s'illusionner ? Ça fait 10 ans qu'ils ont trois plombes de retard et Rome ne s'est pas faite en un jour...


Mets toi à jour Driver.

#10 ferio

ferio

    Pokemgumi High School

  • Modérateurs
  • PipPipPipPip
  • 7 159 messages
  • Lieu:Rinn
  • GamertagXTM Ferio
  • ID PSNXTMferio
  • ID Steamferiofurymaxx
  • ID Nintendo Networkferiofurymaxx

Posté 04 octobre 2013 - 10:33

Le retour des news Nintendo avec du "Nintendo va mourir" de Driver qui écrit un post captain obvious de trois kilomètres histoire de dire qu'il est tellement objectif parce qu'il y a plus de mots que les autres.

#11 salamandre40

salamandre40

    Beginner

  • Membres
  • PipPip
  • 232 messages
  • Lieu:Italie
  • ID Nintendo Networksalamandre40

Posté 04 octobre 2013 - 10:43

Image IPB




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)