La Saga Call of Duty

Jusqu'au shooter ultime ?
Par Grégory Szriftgiser - publié le

Call of Duty n'est pas devenu du jour au lendemain une saga dont les épisodes sont attendus avec une telle ferveur, et qui rencontrent un tel succès qu'ils en deviennent un des, sinon LE produit culturel le plus vendu. Pourtant, c'est bien depuis ses origines en 2003 que le coeur de sa formule, une narration dynamique basée sur des scripts incessants ponctuant l'action d'événements épiques, fut posé. Retour sur une série née de l'engouement pour la seconde guerre mondiale, qui a su évoluer et cultiver ses forces, pour devenir un exemple à suivre pour beaucoup de jeux d'action. Ce dossier est une mise à jour réalisée par Mimic du dossier original paru le 13 novembre 2009.

Call of Duty


PC / Mac - 7 novembre 2003

L'épisode fondateur de la série est né sous la houlette d'Infinity Ward.

À l'époque, l'une des séries phares du First Person Shooter (Jeu de tir en vue subjective) se nommait Medal of Honor, et avait déjà fort bien nourri la ferveur qu'ont développé les joueurs pour la Seconde Guerre Mondiale. Les deux séries pouvaient d'ailleurs sembler similaires (pourtant, de notables différences d'approche existent), et ont lutté côte à côte pour le coeur des joueurs, Call of Duty sous la bannière d'Activision, et Medal of Honor sous celle d'Electronic Arts. Et ce n'est pas un hasard. Car les développeurs d'Infinity Ward ne sont autres que des anciens du studio 2015, qui a développé... Medal of Honor : Débarquement Allié, le troisième volet de la série MoH.

Pour Call of Duty, leur optique était d'offrir au joueur une immersion qui sache prendre en compte l'aspect global des affrontements. C'est-à-dire qu'à la différence des Medal of Honor, qui tout en usant de techniques similaires (scripts incessants de mise en scène dynamique) proposaient avant tout aux joueurs d'incarner un héros plutôt solitaire qui renverserait presque à lui seul l'issue des batailles dépeintes par le jeu, Call of Duty jouait la carte de l'escouade, avec des niveaux dans lesquels le joueur était presque toujours accompagné de personnages secondaires gérés par le jeu. Pour faire simple : il s'agissait de proposer l'équivalent de Band of Brothers en jeu, plutôt que de Il faut sauver le soldat Ryan.


La mission d'entraînement ouvrant le jeu se déroule à Toccoa, tout comme le premier épisode de Band of Brothers.

D'autres différences entre les deux séries ont été marquées dès ce premier opus, bien entendu. En termes de jouabilité, par exemple, la palette d'actions de Call of Duty était plus large que dans Medal of Honor ; se coucher à terre, donner au corps à corps un coup de crosse, et surtout, épauler pour mieux viser, un élément encore aujourd'hui central dans la jouabilité des tous derniers épisodes de la série.

C'est aussi dès ce premier opus que le jeu en réseau marque un des grands axes de la formule. Jouable à 64 en ligne, sur 16 cartes de qualité, dans une variété de modes plus ou moins classiques, le multi ne marque pas encore les joueurs de l'époque, même si des petites idées agrémentent agréablement l'expérience et préfigurent de développements futurs, comme un petit effet de caméra après une mort.

Enfin, la volonté de travailler avec des professionnels d'Hollywood est déjà très présente. La musique est composée par Michael Giacchino (la série Lost, notamment), tandis que les doublages sont assurés par des acteurs comme Jason Statham ou Giovanni Ribisi.

Call of Duty : La Grande Offensive
PC / Mac - 8 Octobre 2004

Cet add-on marque le début de l'exploitation de la licence par d'autres studios que ses créateurs Infinity Ward. Le succès de Call of Duty aidant, Activision demande en effet à Gray Matter Studios (Return to Castle Wolfenstein) de livrer une nouvelle campagne, et cet add-on sortira ainsi en octobre 2004 en France, un peu moins d'un an après Call of Duty, donc. Et, déjà, la qualité de l'ensemble peine à égaler celle de l'original, débutant en quelque sorte le cycle aujourd'hui connu des amateurs de la série, qui veut qu'un épisode sur deux soit finalement dispensable, et qu'Infinity Ward soit finalement seul à faire avancer sa série avec talent.

La Saga Call of Duty
Ajouter à mes favoris Commenter (57)

Top ventes

Console PS4 Sony - Console Playstation 4…
Neuf : 398,70 €
Console Sony Playstation 4 + Watch Dogs …
Neuf : 438,82 €
Console Microsoft Xbox One + TITANFALL
Neuf : 499,00 €
Mario Kart 8 Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 49,99 €
Watch Dogs Edition Spéciale Fnac PS4
PlayStation 4
Neuf : 59,99 €
Console Sony PS4 + inFamous Second Son
Neuf : 438,70 €
Console Nintendo 3DS blanche + Super Mar…
Neuf : 160,90 €
Console Microsoft Xbox One + FIFA 14
Neuf : 499,95 €
FIFA 14 Coupe du Monde Brésil PS3
PlayStation 3
Neuf : 58,90 €
Professeur Layton Vs Phoenix Wright : Ac…
Nintendo 3DS
Neuf : 34,89 €
Mario Kart 8 Edition Collector Wii U
Nintendo Wii U
Neuf : 69,00 €
Console Sony PS3 Ultra Slim 500 Go Bleu …
Neuf : 259,60 €
FIFA 14 PS4
PlayStation 4
Neuf : 53,89 €
Manette Sony Dual Shock 4 PS4
Neuf : 53,90 €
Console PS Vita WiFi Sony Sport Course M…
Neuf : 179,86 €
DEVENEZ MEMBRE PREMIUM

Abonnez-vous et profitez dès maintenant de nombreux avantages :
Émissions vidéo en avant-première, contenus exclusifs, disparition de la pub, avantages communautaires...

Derniers commentaires

tous les commentaires (57)