Yoyonoa's Blog

Yoyonoa's Blog

Par Yoyonoa Blog créé le 02/06/11 Mis à jour le 21/07/15 à 21h21

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Assassin's Creed

DOSSIER SPECIAL ASSASSIN'S CREED III - PREPAREZ-VOUS A LA REVOLUTION !

RETROUVEZ LA SEQUENCE 9: PARTIE 1 ET PARTIE 2

ATTENTION SPOILS !


  SEQUENCE 10 - Le reflet du Serpent et des Plumes au coeur du Cristal !

Nous ne sommes plus qu'à quelques jours maintenant de la sortie tant attendue d'Assassin's Creed III, et c'est pour cela que nous allons commencer par parler... d'Assassin's Creed II ! Saviez-vous qu'à l'origine, Assassin's Creed II ne mettait pas en scène Ezio Auditore, ni l'Italie de la Renaissance ?

Lorsque Jonathan Jacques-Belletête (Eidos Montréal), à qui l'on doit l'incroyable direction artistique de Deus Ex Human Revolution, travaillait encore à Ubisoft Montréal, le Projet AC2 était pensé pour se dérouler... chez les Aztèques ! Le directeur artistique de Deus Ex HR fut d'ailleurs un peu déçu de voir qu'Ubisoft s'inspirait également de la Renaissance, tout comme lui pour son univers Cyberpunk, alors qu'au départ ce n'était pas prévu... Quand il a vu le premier teaser d'Assassin's Creed II, il a directement appelé certains de ses amis et anciens collègues de chez Ubi pour leur dire :

"Ça devait pas être des p**** d'Aztèques ???!!!"


Le jeu aurait ainsi pu se dérouler sur la péninsule du Yucatàn au Mexique, toutefois à la même époque que celle d'Ezio, mais sur le Nouveau Monde, en compagnie de la civilisation Aztèque de Moctezuma devant faire face aux Espagnols d'Hernàn Cortés ! Nous aurions ainsi pu découvrir les anciens vestiges de la civilisation Maya de la région tout en découvrant la culture Aztèque de l'époque...

Assassin's Creed III a quant à lui été pensé directement dans son contexte révolutionnaire...

Et si je vous disais que j'ai comme l'impression que toute la phase de pré-production de cet AC2 Aztèque, du moins sur le point de vue scénaristique, a été réutilisée, notamment dans le Project Legacy dont je vous ai longuement parlé dans la Séquence 9 !

Giovanni Borgia, "The Child of Rome", est un des personnages les plus importants du Project Legacy... Il est le fils de Lucrezia Borgia et de l'Assassin Perotto Calderon qui fut l'amant de la fille du pape Alexandre VI. Officiellement, Giovanni est le fils de Cesare Borgia, et il considère sa véritable mère, la soeur de Cesare donc, comme une simple tante... Mais ce qui va beaucoup nous intéresser avec Giovanni Borgia, c'est qu'il aurait très bien pu être l'Assassin de cet Assassin's Creed 2 "Version Aztèque", et c'est pour cela que nous allons revenir en détails sur sa vie, une vie riche en secrets !

Cesare Borgia ayant eu vent de la relation entre sa soeur et Perotto Calderon, il conduisit ce dernier en prison. À sa naissance, Giovanni Borgia était un bébé malformé, il n'avait que quelques jours à vivre. Son père s'échappa de prison et récupéra son fils, il bafoua le Credo des Assassins en s'emparant du Suaire d'Éden que ses frères Assassins conservaient en lieu sûr, et il implora ensuite le Suaire de sauver son fils en usant de ses pouvoirs de guérison...


Le Suaire ne permet a priori pas de ramener les morts à la vie comme en témoigne l'inefficacité de l'artefact sur Marcus Junius Brutus qui s'était suicidé peu après avoir tué Jules César, cela reste cependant ambigüe avec la résurrection de Jésus, qui lui ne s'est pas suicidé... La nature de la mort pourrait donc interférer sur le fonctionnement de cet artefact encore mystérieux et dont on pourrait encore entendre parler dans Assassin's Creed III. Quoi qu'il en soit, le Suaire possède un incroyable pouvoir de guérisson, et il est également possible de communiquer avec l'artefact, tout comme il est possible de communiquer par la pensée avec la Pomme d'Éden. Le Suaire permis donc à Giovanni Borgia de vivre en contrepartie de séquelles mentales tandis que Perotto, son père biologique, fut exécuté pour avoir trahi la Fraternité des Assassins... Giovanni fut quant à lui élevé de façon cruelle par celui dont on lui avait dit qu'il était son père... Cesare Borgia !


Giovanni ne savait donc pas que Lucrezia était sa mère et appelait celle-ci tante Zia. C'est tout mignon pas vrai :p Son grand-père "Nonno" (Rodrigo Borgia) le laissait quant à lui jouer de temps en temps avec un objet lumineux... la Pomme d'Éden !

Créant à chaque fois des sortes de miracles impressionnant Rodrigo, on pouvait dès lors penser que Giovanni possédait une forte concentration de gènes de la Première Civilisation. Ainsi donc, alors qu'il n'était encore qu'un enfant, Giovanni Borgia avait déjà été directement en contact avec deux Fragments d'Éden différents : La Pomme et le Suaire !

Giovanni Borgia avait également "un ami imaginaire", une sorte d'ange gardien qui venait souvent "jouer" avec lui et que lui seul pouvait voir... Il s'agissait de la manifestation d'un membre de la Première Civilisation, le "Dieu Érudit" Consus ! Celui-ci le mettait souvent en garde contre les mauvaises intentions des Templiers qu'il fréquentait tous les jours sans savoir qui ils étaient réellement ! Un jour, Consus lui dit de remettre la Pomme à Fiora Cavazza, la courtisane (multijoueurs) qui jadis travaillait pour Cesare et qui désormais avait prêté allégeance aux Hommes en Blancs, les "Sassins"... Plus tard, grâce à la Vision d'Aigle que Giovanni avait développée, il s'échappa de la Maison Borgia pour devenir lui-même un Assassin, entraîné par Francesco Vecellio, l'ancien élève de son véritable père.

Plus Giovanni grandissait, plus ses "hallucinations" faisant intervenir "Le Dieu Érudit" (Erudito ?) disparaissaient, et à l'âge adulte, Consus avait totalement disparu de sa vie, mais jamais il ne l'oubliera. Après des années d'entraînement, Giovanni Borgia était devenu un puissant Assassin et la Confrérie lui confia alors une mission de la plus haute importance... Il voyagea sous une fausse identité en compagnie des conquistadors espagnols dirigés par Cortés.


Sa mission consistait à retrouver un Fragment d'Éden dans la cité Aztèque de Tenochtitlan ! Lui et les Espagnols furent accueillis dans la cité par les Aztèques en tant que Dieux. Plus tard, Giovanni essaya de trouver la trace du Fragment qu'il était venu chercher, en vain, jusqu'au jour où les Aztèques décidèrent de réaliser un sacrifice humain en l'honneur de leurs Dieux qui venaient de "revenir d'un long voyage".

Lors du sacrifice, le prêtre de la cérémonie utilisa un Crâne de Cristal, un objet particulier dont Giovanni avait senti l'aura, une aura qu'il connaissait bien, la même sensation qu'il avait déjà pu ressentir plusieurs fois au contact d'une relique de Ceux Qui Étaient Là Avant... il s'agissait bien du Fragment d'Éden qu'il recherchait, même s'il ignorait encore son pouvoir... Les Espagnols en quête d'or et écoeuré par le sacrifice humain qui se déroulait devant leurs yeux attaquèrent les Aztèques. Ce fut l'épisode de la Noche Triste !


Giovanni profita du tumulte pour assassiner le prêtre avec sa lame secrète et récupérer discrètement le Crâne d'Eden ! Il put par la suite retourner en Espagne avec quelques survivants espagnols. De retour en Europe en 1520, Giovanni apporta le Crâne à l'un des savants allié de l'Ordre des Assassins pour l'étudier, l'érudit Bombastus ! Ce dernier ne put rien tirer de ses études de l'artefact, le considérant comme un simple objet de décoration. Giovanni n'était pas de cet avis, c'était le troisième Fragment d'Éden qu'il rencontrait, ils procuraient tous la même sensation et il savait que ce Crâne cachait quelque chose... Giovanni étudia le Crâne pendant plus de 20 ans, jusqu'au jour où le Crâne lui révéla enfin ses pouvoirs ! En 1542, il eut une "vision", celle d'un Chinois... Giovanni ne comprenait pas ce qu'il disait, mais ce qui était sûr, c'est que ce Chinois possédait lui aussi un Crâne de Cristal et qu'il représentait une menace pour les Assassins ! Il devait prévenir l'Ordre...

La "Sagesse" repose derrière les secrets du Cristal...

Avant de nous intéresser à ce Chinois et aux pouvoirs des Crânes de Cristal, revenons rapidement sur les vingts longues années qui ont séparé la découverte de l'artefact par Giovanni dans la cité des Aztèques et la révélation de ses pouvoirs...

Giovanni n'était pas resté les bras croisés. C'est ce que l'on apprend en lisant le pack Divine Science d'Erudito que vous avez pu télécharger dans la Séquence précédente ! Giovanni était parti en quête du Livre d'Abraham, "The Book", dont Bombastus possédait une des deux parties... Ce livre était divisé en deux tomes, le premier intitulé "True Magic" et le second "Divine Science", et il était a priori vierge, mais en regardant ses pages blanches, on pouvait devenir totalement fou en étant submergé de symboles et de formules. Giovanni, en jetant un simple coup d'oeil au livre de Bombastus, avait pu isoler des symboles qui étaient apparus dans sa tête... c'était la formule de la Pierre Philosophale pouvant changer du métal en or ! D'après la légende, "Le Livre" avait été écrit par Nicolas Flamel, l'alchimiste français, et contenait le savoir d'Abraham de Würzburg... Ce Livre avait tout l'air d'être un Fragment d'Éden, même si cela ne correspondait pas aux méthodes de conservation d'informations de la Première Civilisation... Un simple livre ne résiste pas aux effets néfastes du temps... mais ce n'était pas là un "simple" livre ! En tout cas, ce livre mystérieux pouvait contenir des informations concernant la Première Civilisation, c'était donc une piste à explorer...


En compagnie de Maria Amiel, l'assistante de Bombastus, Giovanni s'en alla pour la France, le pays natal de Flamel, à Paris plus précisément, en quête de la seconde moitié du livre ! Ils retrouvèrent les descendants de Flamel et une traduction manuscrite de la seconde moitié du Livre... Autant dire que ce n'était là même pas un pourcent du savoir du véritable Livre ! Cependant, Giovanni et Maria ne repartaient pas bredouille... En effet, dans la traduction incomplète qu'ils avaient récupérée, des symboles faisaient référence à Pythagore, et Giovanni savait que l'ancien Mentor de l'Ordre, Ezio Auditore da Firenze, avait découvert à Rome, en 1506, ce que les Assassins appelaient "Le Temple de Pythagore" ! Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi Pythagore avait un temple de "La Première Civilisation" qui lui était dédié alors qu'il n'était qu'un homme parmi tant d'autres ? Les réponses arrivent...

Giovanni et Maria souhaitait retourner voir Bombastus, à Basel (le nom allemand de la ville suisse Bâle), là où il vivait dans son laboratoire. Sur le chemin du retour, ils passèrent notamment par la ville de Troyes, cette même ville où les Templiers avaient rendu leur Ordre public lors du Concile de Troyes le 13 janvier 1129 ! Et cette ville était encore le nid de ces vipères de Templiers, Templiers qui était d'ailleurs au courant pour l'expédition de Giovanni et Maria et qui n'hésitèrent pas à les attaquer, Giovanni protégeant Maria, la jeune femme dont il tombait amoureux, et réussissant à vaincre tous ses ennemis.


De retour à Basel, ils découvrirent que Bombastus était devenu fou, et peu après avoir récupéré la première partie du Livre d'Abraham que possédait le savant, le couple s'en alla en quête d'indices à la recherche du Temple de Pythagore, Giovanni étant persuadé qu'il y avait là-bas quelque chose de très important...

Ce n'est que vers la fin de sa vie, une fois l'accès au temple découvert et arrivé dans la salle où Ezio avait trouvé à l'époque les coordonnées du Grand Temple de Turin, dans l'État de New York où se trouve aujourd'hui Desmond Miles, que Giovanni allait rencontrer de nouveau son plus vieil ami... L'Assassin tomba inconscient dans les bras de sa bien-aimée Maria Amiel, qui était au passage devenu sa femme... Au moment où il se réveilla, son visage ne paraissait pas aussi serein que d'habitude, et sa voix était comme céleste. Ce n'était pas Giovanni qui parlait mais quelqu'un d'autre : "Je Suis Consus, le Dieu Érudit !"

L'Histoire de Giovanni s'achève ainsi et nous pouvons par la suite entrevoir la vie de Kyros de Zarax, à l'époque de la Grèce Antique, ce dernier étant l'apprenti de Pythagore... Kyros de Zarax était un athlète et il suivait les enseignements de son maître avec un grand intérêt. Lors de sa vie, il eut l'occasion de rencontrer plusieurs membres de la Première Civilisation à l'instar de la très belle déesse de l'amour Aphrodite (Vénus)...


Mais le plus important des membres de "Ceux Qui Étaient Là Avant" qu'il avait pu croiser devait certainement être Hermes Trismegistus ! Hermes avait jadis confié son Bâton d'Éden à l'Érudit Pythagore, le mathématicien étant selon le membre de la Première Civilisation un très bon successeur pour poursuivre les ambitions des Anciens...


Kyros n'en revenait pas lui-même, son maître était vieux et mourrant, et la seconde d'après, il semblait avoir la forme d'un athlète encore plus doué que lui ! Pythagore, cet homme hors du commun choisi par Hermes saurait quoi faire... Un temple, des coordonnées... et puis un jour, absolument tout prendra son sens, et ce jour approche !

Ce résumé de la vie de Giovanni Borgia et le petit aperçu sur Kyros étaient nécessaires pour pouvoir entreprendre la suite de la Séquence, mais ils m'ont également permis de vous parler de certains membres de la Première Civilisation que vous ne connaissiez peut-être pas... Bref, il ne fait aucun doute que si un Assassin's Creed Aztèque était prévu à la base du Projet AC2, le travail effectué sur ce dernier a été réutilisé avec brio pour l'histoire de Giovanni Borgia. On retrouve d'ailleurs certains clins d'oeil dans Assassin's Creed II comme les Crânes de Cristal qui servent de serrure aux différents tombeaux d'Assassins...


Pour autant, ce n'est pas dans le Project Legacy ni dans Assassin's Creed II que l'on entend pour la première fois parler de ces fameux Crânes de Cristal liés d'après plusieurs légendes à la Civilisation Maya, et qui sont dans l'univers d'Assassin's Creed, ni plus ni moins que des Fragments d'Éden de la Première Civilisation... Non, la première fois que ces Crânes sont évoqués...c'est... dans Assassin's Creed premier du nom ! Plus précisément dans l'email (encore celui-là) de la salle de conférence du labo d'Abstergo:

"Communicateurs Mitchell-Hedges - L'analyse de ces objets est terminée. La bonne nouvelle est qu'ils fonctionnent. Nous disposons donc maintenant d'un moyen de communication totalement sécurisé que nous pourrons utiliser après le lancement. Cependant, il existe très peu d'exemplaires de ces appareils. Seules nos installations principales en seront donc équipées. Vous pouvez conserver celui que vous possédez."

Les communicateurs de Mitchell-Hedges ne sont autres que ces fameux Crânes de Cristal, appelés ainsi par rapport à Frederick Albert Mitchell-Hedges et sa fille adoptive Anne Mitchell-Hedges, qui ont quelque peu romancé les histoires concernant les Crânes, même si la véritable origine de ces objets mystérieux fait encore débat... Le jour de son anniversaire, à 17 ans, Anne Mitchell-Hedges trouva sur le site archéologique où travaillait son père l'un de ces Crânes... Autant dire que c'est son petit papa qui l'avait mis là en guise de cadeau. Quoi qu'il en soit, dans Assassin's Creed, les Crânes de Cristal sont des Fragments d'Éden qui permettent à leur porteur de communiquer les uns les autres, un moyen de communication indétectable ! Et qui sait, peut-être que ces Crânes cachent encore des pouvoirs inconnus...


Warren Vidic possède l'un de ces Crânes de Cristal comme on peut l'apprendre dans l'email ci-dessus. Lorsque Giovanni Borgia a découvert les pouvoirs de la relique, celui-ci n'a pas eu une simple vision, il est directement entré en contact avec ce mystérieux Chinois et il a senti que celui-ci représentait une menace pour l'Ordre des Assassins ! Qui était donc ce Chinois possédant l'un des Crânes de Cristal de la Première Civilisation ? La réponse se trouve elle aussi dans le premier opus d'Assassin's Creed !!! Une réponse écrite en lettre de sang par Clay Kaczmarek et camouflée au milieu de tous les autres messages que le Sujet 16 a laissés derrière lui dans le labo d'Abstergo... Nous avons déjà étudié quelques-uns des messages d'AC1 auparavant, dans la Séquence 4 par exemple ou encore dans la Séquence 8. La plupart de ces messages sont des mises en gardes contre les Templiers, le Sujet 16 nous explique qu'il ne faut pas leur faire confiance. Clay sous-entend aussi avec certains messages que toutes les vies de nos ancêtres peuvent avoir une répercussion plus ou moins forte sur notre vie à nous, Desmond Miles étant le parfait exemple de cela, étant donné que ce qu'il a appris d'Altaïr et d'Ezio a complètement changé sa vie actuelle...


D'autres messages font quant à eux référence à des endroits où pourraient se trouver des reliques de la Première Civilisation à l'instar de Yona Guni, "l'Atlantide Japonaise". Certains glyphes faisait même référence à Ceux Qui Étaient Là Avant alors qu'ils ne sont pas vraiment explicitement mentionnés dans AC1. Ainsi, le pentagramme dessiné par Seize et que vous pouvez voir dans le labo d'Abstergo n'indique pas du tout le sens satanique que certain lui trouve aujourd'hui, mais simplement le mouvement de la planète Vénus autour du Soleil sur un cycle de 8 ans... Vénus, ou Aphrodite, qui est un membre de la Première Civilisation que vous avez pu découvrir plus haut grâce à l'histoire de Kyros !

Le message qui nous intéresse particulièrement ici se trouve sur le mur de la chambre de Desmond Miles, et il pourrait prendre tous son sens dans Assassin's Creed III:

"Within Emperor Jiajing's sin and Quetzcoaltz's hunger lies the Answers.

"C'est dans les péchés de l'empereur Jiajing et la faim de Quetzcoaltz que demeurent les réponses..."

Le Chinois avec qui est entré en contact Giovanni Borgia est très certainement l'empereur Jiajing dont il est question dans ce message, et celui-ci représentait une menace pour la bonne et simple raison qu'il était un maître Templier, celui-là même qui a détruit l'Ordre des Assassins Chinois et poussé l'Assassine Shao Jun a retrouvé Ezio Auditore en quête de sagesse, de secrets et de solutions. Car oui, au-delà du message, on entend clairement le nom de cet empereur Jiajing dans Assassin's Creed Embers ! Tout ce cross-media qui retombe admirablement bien sur ses pattes, c'est dingue n'est-ce pas ?


Assassin's Creed Embers est le chapitre final de l'histoire d'Ezio... sa mort ! Ce film d'animation introduit également le personnage très sympathique de Shao Jun. Beaucoup se demandent ce qu'il y a dans la boîte qu'Ezio confie à Shao Jun à la fin, et malheureusement nous n'en savons "rien", mais on pourrait en entendre parler d'une quelconque manière dans Assassin's Creed III ou Liberation. D'autres se demandent également qui peut bien être ce type bizarre qui parle à Ezio et qui lui tient la main avant qu'il ne meure... Officiellement, Ezio meure d'une crise cardiaque et de vieillesse, il s'y était d'ailleurs préparé, sentant que sa fin était proche en rédigeant le message que l'on peut entendre à la fin, un très beau discours !


Pour autant, on peut remarquer l'espace d'une demi-seconde la marque de Caïn, la Croix des Templiers, sur le bras du type bizarre qui approche Ezio avant sa mort. Intéressant n'est-ce pas de cacher ce genre de détails pour essayer de nous faire croire à l'assassinat d'Ezio, et nous faire encore plus réfléchir sur la vie et la mort de ce personnage qui est en quelques années devenu culte ! Requiescat in Pace Assissino Ezio Auditore da Firenze !

Reprenons maintenant où nous en étions : "Within Emperor Jiajing's sin and Quetzcoaltz's hunger lies the Answers."

La référence à Jiajing n'est plus un mystère, mais la seconde partie de la phrase mentionne un certain "Quetzcoaltz", un nom qui fait sans aucun doute référence à Quetzalcóatl ! On comprend donc que les Crânes de Cristal comme celui de Giovanni ou encore de Jiajing seraient liés à cette divinité méso-américaine qu'est Quetzalcóatl ! Et comme par hasard, la base de données d'Abstergo mentionne les divinités méso-américaines dans Assassin's Creed Revelations comme étant de possible membre de la Première Civilisation:


"En effet, après la catastrophe de Toba, les survivants de la Première Civilisation continuèrent à interagir avec l'Humanité, et influencèrent bien des aspects de la plupart des sociétés du monde. Les panthéons antiques des cultures grecques, romaines, étrusques, indiennes et méso-américaines furent grandement influencés par Ceux Qui Étaient Là Avant, car les humains prenaient systématiquement ces êtres dotés de mystérieuses technologies pour des divinités. Les nombreux points communs entre les mythes et les dieux issus des différentes cultures ne font que renforcer cette hypothèse."

Ainsi donc, si nouveau membre de la Première Civilisation il y a dans Assassin's Creed III, sans parler de la mystérieuse Lilith, alors pour moi il ne fait aucun doute, le membre de "Ceux Qui Étaient Là Avant" dont il sera question sera la divinité méso-américaine dont je viens de vous parler, Quetzalcóatl de son nom Aztèque et Kukulkàn de son nom Maya ! Selon les légendes méso-américaines, il reviendra sur Terre lors de la fin du monde... Cette fin du monde dont il a toujours été question dans Assassin's Creed, que ce soit au travers de messages cachés faisant référence à la Bible ou au Coran, ou encore d'autres messages faisant référence au calendrier Maya dans Assassin's Creed I, en passant par les éruptions solaires imminentes dont on parle dans Assassin's Creed II... Le 21 décembre 2012, une date écrite en lettres de sang par Clay Kaczmarek, une date fatidique pour Desmond Miles ! Connor et/ou Desmond, voir même Aveline de Grandpré, seront donc certainement amenés à rencontrer cette divinité pan-mésoaméricaine du serpent à plumes, Quetzalcóatl !


Au-delà de la légende de la fin du monde, le Sujet 16 mentionne également dans l'une de ses énigmes la Prophétie des Indiens Hopis d'Amérique: "Notre vrai frère blanc, quand il viendra, sera très puissant et il sera vêtu d'une cape rouge.  Il ne sera d'aucune religion que la sienne propre.  Il apportera avec lui un morceau de la pierre sacrée. Grande sera sa venue. Personne ne pourra confronter sa puissance". Si la référence à cette prophétie n'était pas faite de manière anodine par Clay, alors on pourrait y voir une analogie entre Desmond (ou Clay lui-même) et le vrai "homme blanc", ou encore la "pierre sacrée" (Pomme) ou "la cape rouge" (Suaire) qui seraient des Fragments d'Éden...

Assassin's Creed III n'est pas l'histoire de la Révolution Américaine, non, ça c'est son contexte ! Assassin's Creed III c'est l'histoire de Desmond Miles et aussi et surtout de Connor Kenway ! Notre nouvel Assassin Amérindien, Ratonhnaké:ton, ne va pas passer toute sa vie dans les rues de Boston et New York ou dans la Frontier, il va voyager, on l'a par exemple déjà vu dans les Caraïbes lors d'une énorme bataille navale de toute beauté...

On sait aussi que Connor va avoir l'occasion de faire du tourisme à l'intérieur de Ruines Mayas perdues dans le cadre d'une mission bonus incluse dans l'Edition Freedom du jeu... Pensez-vous vraiment que chez Ubi on s'amuse à reproduire l'architecture Maya pour une simple mission bonus ? Ce serait illogique, surtout quand on sait qu'il existe des temples mayas dédiés à des divinités méso-américaines comme Kukulkàn, ce qui pourrait dans notre cas s'apparenter à des temples de la Première Civilisation dans le contexte du jeu, si vous voyez où je veux en venir...


Connor sera sûrement confronté à la Pomme d'Éden de Washington, mais il pourrait également trouver d'autres Fragments comme... un Crâne de Cristal ! Tout comme Desmond Miles pourrait être confronté à d'autres reliques, chose plus que probable, rien qu'en pensant à la relique cachée dans le Grand Temple ! La présence des Mayas n'aura jamais été aussi forte dans un AC que dans cet Assassin's Creed III qui s'annonce tout simplement monumental !!!

>>> Conclusion à l'aube de la Révolution ! <<<

La révolution américaine était le contexte le plus judicieux pour ce troisième épisode majeur d'Assassin's Creed, que cela soit en termes d'ambiance tout comme d'un point de vue géographique, une localisation qui rapproche la série de la civilisation maya et de la légende de la fin du monde dont il a toujours été question depuis le début... Et avant l'arrivée prochaine d'Assassin's Creed III, je vous propose, pour conclure ce dossier Pre-AC3, de vous plonger dans l'ambiance de cette Révolution Américaine !

Quoi de mieux qu'un film pour cela ? Et s'il y a un film que vous devez voir ou tout simplement revoir, c'est bien "Le Dernier des Mohicans" avec Daniel Day-Lewis dans le rôle principal, un acteur que vous pourrez d'ailleurs retrouver très bientôt au cinéma, en novembre, dans la biopic d'Abraham Lincoln de Steven Spielberg, un très bon moyen de prolonger l'Histoire des États-Unis après avoir découvert la Révolution avec AC3 ! Ubisoft profitera donc certainement d'Assassin's Creed III pour glisser un ou deux petits clins d'oeil à ce chef-d'oeuvre du cinéma des années 90 qu'est "The Last of the Mohicans". Pour tout vous dire, j'ai déjà remarqué une référence au film dans le peu de vidéo que j'ai vu du jeu, enfin si on peut appeler cela une référence...

Il s'agit ni plus ni moins que de l'un des mouvements offensifs de Connor, lorsque l'Assassin fait une roulade pour frapper l'ennemi dans le bas du dos avec son tomahawk... C'est exactement le même mouvement et la même attaque que l'on peut voir à la fin de ce film culte que je vous invite donc à regarder ! Vous aurez droit au passage à une très belle histoire d'amour <3


Connor et Aveline vont se rencontrer...

Tout au long de ce dossier, je vous ai parlé du scénario de la série dans le but de vous faire découvrir ou redécouvrir tout ce que vous pourriez avoir loupé dans cette immense Histoire, une Histoire bien plus riche et profonde qu'il n'y paraît ! Vous êtes donc maintenant prêt à entamer le scénario d'Assassin's Creed III dans les meilleures conditions possibles... Le scénario d'Assassin's Creed est clairement l'un des points forts de ce qui est pour moi la meilleure saga de jeu vidéo de cette génération ! Mais il n'y a pas que ça, Assassin's Creed c'est aussi une narration très travaillée, une ambiance envoûtante, une direction artistique de toute beauté, des musiques magnifiques, un gameplay vraiment jouissif, un multijoueur innovant ou encore des reconstitutions de villes hallucinantes de détails. S'il y a bien un jeu à se procurer pour cette fin d'année, même pour ceux qui n'ont jamais touché à un Assassin's Creed (avec ce dossier vous êtes prêt à vous y mettre n'est-ce pas ? :p) c'est bien Assassin's Creed III !

En tout cas, j'espère vous avoir donné envie de vous y mettre au travers de ce très long Dossier, j'espère également vous avoir convaincu que malgré le statut de Blockbuster que l'on attribue à Assassin's Creed, cela n'en fait pas pour autant un jeu sans âme, j'espère aussi vous avoir aiguiller quant à la façon d'aborder cette série, autrement dit pas comme un vulgaire GTA-Like où l'on arrive pour tuer tout le monde (après libre à vous de jouer comme vous l'entendez), et enfin, j'espère vous avoir appris beaucoup de choses, que cela soit pour votre culture générale ou tout simplement votre compréhension de cette saga qui s'apprête à frapper de nouveau un grand coup avec Assassin's Creed III !

Pour finir ce dossier, qui sera suivi bien plus tard d'un autre dossier consacré cette fois-ci à Assassin's Creed III en lui-même ainsi qu'à Assassin's Creed III: Liberation et pourquoi pas Assassin's Creed Utopia, je vous invite à vous replonger au coeur de mes Séquences précédentes au cas où vous auriez raté un épisode, que cela soit en rapport avec Lucy Stillman, Desmond, Abstergo, Erudito, la Première Civilisation, les Énigmes et Secrets de la Saga jusqu'à présent, Lilith, Adam et Eve ou encore le Sujet 16... Absolument TOUT y est !

>> Liens Utiles <<

SEQUENCE 1 - Une série entre réalité et fiction, entre cohérence et incohérence.

SEQUENCE 2 - Trahison et Illusion

SEQUENCE 3 -  La Première Civilisation, le début de la Vérité...

SEQUENCE 4 -  Le Sujet 16, la Vérité continue...

SEQUENCE 5 - La Face cachée de la Vérité !

SEQUENCE 6 - Le futur sombre des États-Désunis...

SEQUENCE 7 - Dans les ruines de l'Éden, Elle s'éveille ! (Partie 1/2)

 SEQUENCE 7 - Dans les ruines de l'Éden, Elle s'éveille ! (Partie 2/2)

 SEQUENCE 8 - La main invisible qui domine le monde ! (Partie 1/2)

 SEQUENCE 8 - La main invisible qui domine le monde ! (Partie 2/2)

 SEQUENCE 9 - Erudito Industries... (Partie 1/2)

 SEQUENCE 9 - Erudito Industries... (Partie 2/2)

SEQUENCE 10 - Le reflet du Serpent et des Plumes au coeur du Cristal !

Asssassin's Creed: Bloody Scars !

Forum Gameblog - Le Topic Assassin's Creed by Gugus.

Assassin's Creed Initiates - L'histoire de Desmond en temps réel.

Séquence Annexe - Initiates

Dossier Annexe: Watch_Dogs

>> Liens Utiles <<

***ANIMUS OPERATING SYSTEM FAILURE***

FIRMWARE 3.01 REQUIRED.

Quelles sont les intentions réelles de la Première Civilisation ? Quels secrets renferme le Grand Temple ? Desmond Miles trouvera-t-il Eve ? Lilith jouera-t-elle un rôle ? La divinité des "Serpent à Plumes" se montrera-t-elle ? Qui se cache derrière le pseudonyme d'Erudito ? Le Sujet 16 reviendra-t-il des ténèbres ? Pourquoi les Templiers ont-ils choisis de vous faire découvrir la vie de l'Assassine Aveline de Grandpré ? Que prépare Abstergo avec le programme Animus ? Les Assassins sont-ils réellement ceux que vous croyez ? Les Francs-Maçons sont-ils eux-aussi vraiment des Assassins ? Que cache vraiment la vie de Connor ? La Vérité s'écrira bientôt en lettres de sang au coeur de la Révolution Américaine !!!

ASSASSIN'S CREED III - 30 OCTOBRE 2012 - PS3/360/PC/WII U - PRE-ORDER NOW!


La Révolution est en marche, il ne tient qu'à vous d'y participer et de vous battre pour défendre la Liberté ! RISE !

84 104 101 32 69 110 100 32 73 115 32 79 110 108 121 32 84 104 101 32 66 101 103 105 110 110 105 110 103

 By Yoyonoa.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

sangokan
Signaler
sangokan
la fin n'est que le commencement de quoi?

Bien les articles!

Archives

Favoris