Premium
Journal d'un Ours Gamer

Journal d'un Ours Gamer

Par Waltrius Blog créé le 22/11/11 Mis à jour le 23/11/13 à 11h15

Plutôt baraque, plutôt pataud, et totalement inoffensif, le joueur de 24 ans que je suis est souvent comparé à un vieil ours. Après 60h de Skyrim, la vérité m'est apparue : A terme, les ours vont dominer le monde. La seule solution pour survivre était de leur vouer un culte sur Gameblog...

Ajouter aux favoris

Édito

Mes identifiants consoles

Code Ami 3DS : 3480 3233 1570

Gamertag : Waltrius

PSN : LuciusWaltrius

 

Suivez moi sur

 

 

Archives

Favoris

Signaler
Mon jeu du moment

Après avoir terminé Deus Ex, je vous avais dit que j'avais vraiment envie de continuer l'aventure. Ce DLC m'en a donné l'occasion !

Mais tout d'abord, il faut noter que ce DLC représente parfaitement ce que devrait être TOUT DLC : un add-on.

 

The Missing Link comble l'ellipse du jeu de base entre le moment ou Adam Jensen embarque (en stase) dans un cargo de Belltower à Hengsha et ou il arrive à Singapour. Ce DLC nous raconte donc comment Adam a été repéré, débusqué et torturé pendant le voyage, et comment il a débarqué sur une île appartenant à Belltower. Cette île sert théoriquement de centre logistique à la société militaire privée, mais elle renferme des secrets pas très clean, comme le découvrira Adam. Alors niveau scénario, ça a le bon goût d'éviter de pourrir la fin (que vous aurez choisi) du jeu de base. Ce n'est pas trop mal et ça reste dans l'ambiance de Deus Ex HR. Sans trop en révéler, vous aurez un gros choix moral à faire qui, s'il ne change pas énormément la fin, a le mérite d'impliquer le joueur de manière abrupte.

 

Le DLC est divisé en 2 parties : Le cargo Belltower, et la base. Comme je l'ai déjà lu dans plusieurs tests (et je l'ai également ressenti comme ça), la partie sur le cargo est plus intéressante. D'abord parce qu'Adam s'y retrouve littéralement à poil ! Torturé, il s'échappe et se retrouve sans ses précieuses augmentations et sans son équipement. L'ambiance y est plus travaillée. On se retrouver à déambuler dans ce cargo, plein de soldats, mais aussi plein de modules de stase (pourquoi, vous l'apprendrez plus tard). Le fait que la voix dans les hauts parleurs énonce les manoeuvres du cargo alors qu'on se balade dans des couloirs silencieux (en pleine tempête), renforce ce côté immersif (à mon goût). Non pas que la partie de la base soit nulle, elle est plus classique et se limite globalement à ce qu'on a déjà vu dans le jeu de base.

 

Par contre ne vous attendez pas à de nouveaux ajouts dans le gameplay. Il n'y en a simplement pas, si ce n'est que cette fois l'équipe de développement a pris en compte les plaintes des joueurs à propos des boss. Ces derniers étaient sous traités pour Deus Ex HR, et ça se sentait ! On ne pouvait donc les battre qu'en étant bien bourrin. Ici, vous aurez bien sur un boss, mais que vous pourrez vaincre en furtif comme en bourrin, et c'est un plus sympathique. Mais pas de nouvelles augmentations, pas de nouvelles armes, rien. Certains hurleront au scandale, moi j'avoue que ça ne m'a pas choqué et que ça n'a en rien limité mon plaisir de jeu.

 

Globalement, on a un DLC qui rallonge le jeu principal de 4 à 5 h. Un DLC un peu plus beau que le jeu d'origine, avec une bonne ambiance. Bref, c'est un DLC ou vous pourrez encore être uber classe avec vos augmentations, et où vous retrouverez le monde intelligent et cohérent de Deus Ex. Et ça, pour moi, ça vaut carrément la peine de payer 15 € ! C'est le genre de DLC que j'attends. Un add-on qui rallonge un jeu qu'on a aimé. Foncez !

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Waltrius
Signaler
Waltrius
À 600 Microsoft points, je pense qu'il ne faut pas trop hésiter !
Waylander&Kevane
Signaler
Waylander&Kevane
Je l'ai commencer mais pas encore terminé
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Arf j'ai vraiment envie de le prendre !
Jiibee
Signaler
Jiibee
Et en plus il a baissé sur le xbla la , il est a 600 mps