Le Blog de L'ameRickain !

Par L'Americkain Blog créé le 15/02/12 Mis à jour le 17/10/14 à 23h01

Souvent en voiture, j'aime écouter les podcasts celesto-cosmiques. Parfois en contradiction, je coupais alors mon autoradio pour donner mon avis, tenter une réflexion, ou me tromper. 10, 20, 30 fois. Désormais, j'essaierais de vous le faire partager !

Ajouter aux favoris
Signaler

Est ce normal que je prenne plus de plaisir sur Hexplore (un jeu d'action/RPG de 98 que l'on trouve gratuitement sur abandonware.com), que sur Mass Effect ?

 

Autant je ne suis pas du genre à me retourner sur le passé en terme de jeux vidéo, autant certains cas sont tout de même symptomatiques. Et pourtant, je trouve que plus les années passent, plus le JV propose plus de liberté et s'extirpe de tous ces carcans dans lequel il a été engoncé par sa categorisation de genre notamment (action, rpg, etc.). On trouve désormais des jeux "complets", regroupant des notions d'un peu tout, dans un grand univers vaste, varié. Genial non ?

Oui, mais finalement, il est parfois très agréable de revenir sur des experiences "old-school", aux mécaniques de jeu plus visibles, aux combats plus "mathématiques", aux commandes limitées à 4-5 touches d'action pas plus. Même aujourd'hui, des titres AAA sortent pour répondre à ce besoin du joueur de rapidement maîtriser l'ensemble du gameplay d'un titre, et de juste pouvoir jouer sur l'apprentissage de ses mécaniques, limitatives certes, mais permettant de privilégier l'experience "gameplay brut" à l'experience "liberté et découverte". Dead Rising 2 est ainsi très old school (barre de vie à remplir en mangeant, armes à réparer, sauvegardes à faire dans les toilettes, boss, inventaire réduit, etc.), Resident Evil 5 aussi (impossibilité d'avancer en tirant...c'est dit & redit). Dark Soul aussi apparement, même si je n'y ai pas joué. Ces titres imposent des limites qui sont pourtant facilement contournables techniquement aujourd'hui : le sauvegarde automatique, le bouclier qui se remplit hors combat... Sauf que... Ces limites font repasser le JV pour du jeu vidéo justement, de l'amusement sur des mécaniques, comme nous pouvons prendre du plaisir sur un jeu de société par exemple. Et notamment le jeu de société à l'allemande, aux règles équilibrées, peu de hasard, de la logique.

Parfois il est juste agréable de jouer à un jeu vidéo sans qu'il ne nous impose une immersion. Et pourtant dieu sait que je milite pour un JV moderne proposant toujours une immersion de plus en plus complète. Et c'est peu dire que des titres comme Red Dead Redemption, Heavy Rain ou L.A. Noire sont des experiences immersives et complètes. Mais justement je les comparerai ici aux jeux de société "à l'americaine", qui joue sur l'ambiance et la liberté, mais dont le défaut est souvent de proposer des systèmes de jeu moins bien huilés que ceux "à l'allemande". Peut être peut on y voir un parallèle.

Finalement, le dilemne que j'ai actuellement (Hexplore/Mass Effect) n'entre pas vraiment dans ce débat old School/nouvelle generation. Car Hexplore est particulièrement riche et libre, tandis que Mass Effect assume très bien des mécaniques simples et une narration structurée. Mais bon, je trouve un petit peu les mêmes qualités à ces deux titres que tout sépare, à commencer par une dizaine d'années. Et autant parfois on peut se dire qu'un long chemin a été réalisé, autant parfois on peut se dire qu'on n'est pas allé très loin.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris