Indé, Néo, Rétro...

Indé, Néo, Rétro...

Par Retromag Blog créé le 28/10/11 Mis à jour le 04/07/15 à 10h26

Toute nouvelle publication sur le rétrogaming !

Ajouter aux favoris
Signaler
jeu video rétro
 
Il y a quelques jours, Shigeru Miyamoto rattrapé par son âge se montrait malgré tout confiant dans l'avenir. Un sujet d'inquiétude pour le monde de la finance et l'état-major de Nintendo. Toutefois, le passage de relai entre ce brillant game designer et la jeune garde montante au sein de la société semble assuré. Son rôle n'est plus aussi prépondérant que par le passé, il rêve d'une retraite apaisée faite de petits projets très personnels. Et parmi cette jeune pousse, se démarque plus particulièrement un homme évoluant habituellement dans l'ombre de Miyamoto. Il s'agit d'Eiji Aonuma qui aspire d'entrée de jeu à bouleverser les fondamentaux de Zelda, chasse jalousement gardée de son mentor...
 
La lumière des médias s'est souvent refusée à lui, le fantastique Majora's Mask fut longtemps crédité - à tord - au génie de son inspirateur. Il ne s'embarrasse donc plus de piquantes déclarations pour asseoir son autorité et revendiquer sa griffe : "je suis lassé de réaliser des Zelda invariablement basés sur un identique procédé", déclare-t-il au magazine en ligne 4Gamer.net (traduit par Siliconera.com). Miyamoto appréciera. Aonuma rêve d'un vent de créativité nouveau capable de briser les conventions "traditionnelles" sur lesquelles repose depuis trop longtemps la franchise Zelda. Selon lui, le prochain A Link Between Worlds à paraître sur 3DS incarne ce dépoussiérage qu'il appelle de ses voeux : "cet épisode et le prochain à venir (sur Wii U) reflètent ce nouvel état d'esprit."
 
 
Cette remise en question des principes directeurs de Zelda pose la problématique de l'intégrité historique du jeu. La formule fondatrice indéfiniment reprise des volets précédents a cassé "l'unicité de la série", regrette Aonuma. La valeur montante de Nintendo cherche d'abord à créer la surprise en suscitant l'étonnement "hein, c'est Zelda ?", avant de rassurer le joueur "oh, c'est bien Zelda". Bien au-delà des préoccupations terre à terre comme la présence ou non de la princesse Zelda voire même "de savoir si c'est en réalité une princesse".
 
Quant à l'opus Wii U qui est terriblement attendu, Aonuma assure que le développement du jeu se déroule bien. Le travail réalisé sur Wind Waker HD a par ailleurs bénéficié au nouveau Zelda : "certaines fonctionnalités HD seront intégrées" moins surprenant "des automatismes de gameplay". Par exemple, l'affichage de la carte de navigation sur le GamePad pendant la traversée des océans "pourrait s'appliquer dans d'autres domaines".
 
Petit à petit, l'oiseau fait son nid...
 
Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

Masahiko666
Signaler
Masahiko666
Mouais, je suis et serais toujours sceptique quant à un revirement des grosses licences Nintendo. Mon avis ? Rien ne ressemble plus à un Zelda, qu'un autre Zelda...
Kalakoukyam
Signaler
Kalakoukyam
Il était temps, j'ai envie de dire.
Donald87
Signaler
Donald87
J'attend le meilleur pour un nouveau Zelda ... J’espère ne pas être déçu.
Djotaro
Signaler
Djotaro
Wind Waker et Majora's Mask font parties tous les deux de mes Zelda préférés, deux aventures époustouflantes !
Et quand on voit le mode héroïque de l'épisode WiiU et le fonctionnement de progression dans le prochain Zelda sur 3DS (A Link Between Worlds) on voit bien que Nintendo cherche quelque chose.

Édito

L'exercice est tellement délicat lorsqu'il s'agit d'écrire son premier édito ! Comme le nom l'indique, Retromag est une nouvelle publication sur le rétrogaming dont je suis le responsable. Je vous présenterai ici, le magazine en cours de création. J'espère de tout coeur vous savoir nombreux à me suivre et à partager vos (vieux) souvenirs !

 

Archives

Favoris