Du Bambou et des Jeux
Signaler
Test

Ayant toujours refusé de me mettre à minecraft pour diverses raisons ( en l'occurence: j'ai pas que ça à faire ! ) je me suis pourtant plongé dans l'univers de Terraria pour d'autres raisons que je m'en vais vous expliquer dans les lignes ci-dessous.

Direction Steam pour télécharger le bébé de Re-Logic. 10 euros ? Ca peut aller, mon banquier ne m'en tiendra pas rigueur. Le téléchargement se fait en 1 minute ( 16 mb ) et c'est parti. On commence par créer son personnage, en gros un clone des Final Fantasy premiers du nom. Choix de couleur de cheveux, de peau ( pas de discrimination raciale, c'et mal, y'a même du bleu et du vert ), des fringues. De toute manière tout cela a peu d'importance vu que vous serez bientôt recouvert par une armure craftée par vos soins.

Ensuite un monde se créé aléatoirement. On choisit juste la taille: petit, moyen, grand. Enfin on arrive dans notre merveilleux petit monde aux couleurs chatoyantes. Premier constat: malgré le charme rétro 16bits des graphismes, ça pique un peu les yeux. La musique gentillette mais qui tourne en boucle va vite être coupée. Mais c'est pas grave on continue notre aventure.

Un gars commence à vous suivre partout. C'est votre guide. Comme son nom l'indique, il est là pour vous guider, en gros vous donner quelques conseils afin de bien débuter. Commencer par construire un établi, couper du bois, crafter une épée, une pioche, une hache et on construit notre première maison afin de donner un abri au guide pour le protéger des monstres qui viennent la nuit tombée. Quel assisté ! Sûr qu'il touche les allocs celui-là !

Bref vous avez compris ça commence à peu près comme dans le célèbre jeu indé suédois .Néanmoins il se démarque de ce dernier par son côté aventure. Non pas que vous ayez un quelquonque objectif fixé par des PNJ ( qui viendront grossir les rangs de votre village sous certaines conditions, à commencer par leur construire une maison à eux aussi ), mais parce que vous avez tout un tas de monstres à bouter hors de Terraria, avec pleins de grottes et de donjons à explorer. Des boss font même des apparitions pour protéger l'entrée d'un donjon ou bien de manière aléatoire. Et autant vous prévenir que quand vous voyez un oeil géant arriver chez vous et que vous n'avez qu'une petite épée en bois, et ben vous allez mourrir. Heureusement pour vous, lors de vos nombreuses morts successives vous ne perdrez q'un peu d'argent et non tout votre inventaire. Ouf ! Vous pourvez même fabriquer des lits que vous placerez dans un abri afin d'en faire un point de respawn.

Pour venir à bout de tous ces monstres, vous allez devoir creuser, creuser, creuser, creuser pour récupérer  du cuivre, de l'argent, du fer, de l'or, des pierres précieuses afin de pouvoir fabriquer des armures et des armes de plus en plus puissante, ainsi que des objets plus ou moins utiles: grapin ( très pratique pour s'accrocher aux parois ), lunettes, montres, chandeliers, torches, tables, chaises, enclume ( pour faire armes et armures), four ( pour fondre les métaux), table d'alchimiste ( pour fabriquer ses potions) etc...

Dans les grottes et donjons vous trouverez des minerais de plus en plus précieux au fur et à mesure que vous progresserez dans les profondeurs mais aussi des coffres avec des objets rares et des coeurs qui augmenteront votre santé maximum. Vous pourrez aussi ramasser des étoiles filantes tombées pendant la nuit afin de pour voir gagner de la mana et ainsi développer des pouvoirs magiques.

Le jeu est réparti en différentes zones. La forêt, là où vous débutez, avec des petis monstres ( slimes ) le jour et des zombies et autres yeux volants la nuit. Vous pourrez vous balader ( façon de parler ) dans les soutterrains qui sont divisés en 3 parties: la terre, la plus proche de la surface, la roche, couche intermédiaire et aussi là où vous passerez le plus de temps et enfin le centre de la terre, bref la où y'a de la lave qui fait bouillir les os et partir les taches plus vite que Le Chat Machine ( Omo, Ariel , y'en a trois c bon ). Vous y rencontrerez aussi des monstres cracheurs de feu qu'il vaut mieux éviter. Enfin, il y a la Corruption, zone de tous les dangers, avec les monstres les plus dangereux mais aussi les minerais les plus précieux qui permettront de fabriquer les armures et les armes les plus puissantes, même des sabres lasers. Et ça c'est super cool.

Une fois que vous avez perdu quarante heures de votre vie et un peu de votre santé mentale, que vous reste t-il donc à faire ? Jouer en multi pardi ! Creuser, crafter, tuer des mobs, youkaidi, youkaida, tout ça à plusieurs, ça me rapelle les scouts. Et si la coop c'est pas votre truc, vous pouvez montrer aux autres que c'est qui avez la plus grosse... épée sur les serveurs PvP.

En conclusion, ce jeu est une véritable pépite. Croisement entre Minecraft (pour le côté, je creuse je crafte)  et Castlevania ( pour le coté je tappe des monstres, j'ai une arme plus puissante, je vais retourner taper d'autres monstres ) ce jeu risque bien de mettre à mal votre vie sociale. Moi qui ait toujours refusé de jouer à Minecraft pour cette raison...

Voir aussi

Jeux : 
Castlevania, Metroid, Minecraft, Terraria
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Du Bambou et des Jeux

Par MasterPanda Blog créé le 01/09/10 Mis à jour le 26/07/11 à 18h08

Y'a pas que le bambou dans la vie, y'a les jeux vidéo aussi !

Ajouter aux favoris

Édito

 Bienvenue sur le blog de MasterPanda, le blog le plus pandaesque de Gameblog et du Web 2.0 !

News, tests, critiques, musiques garantis... sans filles à poil ! ( je sais vous êtes déçus )

Archives

Favoris