Paye ta raie

Par Kebabier Blog créé le 10/03/13 Mis à jour le 09/12/13 à 21h59

Ceci est un blog premium, parce que je suis premium et que ça me plaît. Julo avait dit que ça nous rendait beau, je crois qu'il a raison. Ah oui et le nom du blog vient du nouveau moteur de Capcom Panta Rhei, légèrement remixé :D

Ajouter aux favoris
Signaler

Retour sur l'instauration du multi-joueur dit "connecté" 

Les "pirates" (j'entends par là ceux qui téléchargent illégalement) n'ont donc aucun scrupule ? C'est ce qu'on peut avoir tendance à croire oui. Si on devait réduire tous les genres vidéoludiques en deux catégories, ce serait le solo et le multijoueur. Comme on le sait déjà, certains jeux (même beaucoup) misent toutes leurs cartes sur le gameplay, pas la peine de citer d'exemple quand on regarde les jeux Nintendo (qui est l'un des pionners du multi) par exemple. Sauf que depuis la génération PS3/360, une nouvelle catégorie de multijoueurs à vu le jour, celle qui nécessite internet et qu'on appelle le "online". Ce mode permet à quiconque, à partir du moment où il dispose d'une connexion internet, de jouer depuis chez lui contre des amis ou autres joueurs non contrôlés par une IA. Et toute la différence se situe ici, cette passerelle qu'est internet induit de noubreux contrôles.

Le vieux multi-joueur

Il fut un temps où le multi n'infuençait pas les ventes du jeu vidéo, il vendait même des manettes !

Alors oui "tous les jeux sont piratés" me radoterez-vous, exactement, mais je vais vous montrer en quoi certains jeux sont beaucoup moins téléchargés illégalement, pourquoi, et qu'elles en sont les conséquences économiques que cela peut provoquer. 

Comment fonctione une console dite "crackée" ?

On va commencer dans un premier temps par se poser une question simple: qu'est-ce qu'une console dite "crackée" ? La manoeuvre consiste à trouver une faille dans le système de la console (OS) qui permettra de lancer un code non autorisé par le constructeur. Il faut savoir que chaque DVD/Blu-Ray possède ce qu'on appelle une une signature numérique, ce qui permet à la console de discerner les jeux "signés" donc légaux et les jeux "non signés", les jeux téléchargés illégalement. C'est grossièrement grâce de cette façon que se base le système de protection anti-copie des consoles. Une fois la protection contournée, il est très facile de pouvoir jouer à n'importe quel jeu, à une exception près...

Oui, les jeux multi-joueurs nécessitent une connexion internet, à partir de ce moment, le constructeur impose une mise à jour de vérification de la console avant de lancer le mode multi-joueur. Si votre console n'est pas en règle, vous êtes bannis du mode et ne pouvez donc plus jouer en ligne.

Quel impact sur les jeux vidéos ?

Finalement, la seule solution restante est de ne plus jouer aux multi, facile à dire... Seulement la constatation est amère, puisque d'après les chiffres, beaucoup de jeux solos en pâtissent. C'est d'ailleurs un véritable coup de maître que nous a fait Activision (ou EA)... en basant presque intégralement sont jeu Call Of Duty sur le multi-joueur à un moment où les FPS sont en plein essort dans l'industrie. Le multi-joueur sur console garanti presque à coup sûr de ne jamais voir son jeu piraté, ou très peu (oui car jouer au mode solo de Call Of Duty, vous en aurez pour quelques minutes et l'intérêt frôle la nullité, en restant courtois). D'un autre côté, des jeux aux univers très complets ayant nécessité un travail acharné de la part des développeurs (comme beaucoup de RPG) solos se voient alors piratés de manière celesto-cosmiquement affligeante, notamment avec récemment The Witcher qui remporte la palme d'or avec près de 5 millions d'exemplaires piratés (version PC incluse).

Force est de constater que les jeux axant principalement leur politique sur le multi sont moins piratés, donc réciproquement plus vendus et à l'inverse les jeux solos sont les moins écoulés.

Un jeu piraté 5 fois plus qu'il n'a été vendu, si ça c'est pas un gage de qualité

Réactions des éditeurs/développeurs

Ceci nous amène donc à deux catégories de développeurs: ceux qui se reposent sur leurs l'auriers car leurs jeux se vendent en ne faisant que de simples "mise à jours" de leurs jeux (je pense qu'on a pas besoin de re-citer COD ou FIFA qui excellent dans ce domaine), et les autres qui sont à la course au contenu, à en mettre toujours plus, qui font des jeux de mieux en mieux en terme de qualité globale car leurs jeux ne se vendent que très peu. Les développeurs en sont parfaitement conscients, mais si tout le monde suivait l'exemple de Activision Blizzard ou d'EA, notre vaste monde vidéoludique ne serait malheureusement réduit qu'à des jeux mis à jour chaque années et serait donc par conséquence très pauvre. Malgré le fait que ces gros éditeurs vendent beaucoup de jeux et connaissent un grand succès,  cela ne veut pas forcément dire qu'ils sont un modèle à suivre, loin de là. Les productions de ces développeurs sont de vastes arnaques (n'ayons pas peur des mots) qui ne nécessitent que très peu de développement (quelques assets supplémentaires, ajout de deux ou 3 nouvelles fonctionnalités, le squelette du jeu et même plus étant déjà prêt...). Il est clair qu'à ce niveau là ce n'est même plus de l'étroitesse d'esprit.

Lequel réussira à produire la meilleure mise à jour

Qui des deux produira la meilleure mise à jour ?

 

Réaction des joueurs

En fait la réaction est plutôt positive face à ce model, personnellement je n'ai jamais compris pourquoi je devrais payer 70€ pour un jeu quasiment identique au précédent avec aucune valeur ajoutée. Je pense que le public visé avec les Call Of Duty ou les FIFA (oui je considère ces jeux comme des espèces en fait, d'où le "les") sont les jeunes et les casuals gamers.  Oui parce que cela semble logique, les casuals gamers ne piratent pas leurs jeux car ce sont des joueurs occasionnels, ils iront acheter leur FIFA ou Battlefield chaque années et basta. En fait, c'est plutôt malheureux à dire mais la plus grande partie des ventes dans le jeu vidéo se fait par le biais des joueurs occasionnels, on l'a bien vu avec Nintendo précédemment. C'est assez pitoyable quand ont voit le travail formidable d'autres développeurs qui au final n'ont même pas le succès qu'ils méritent.

 

Des conséquences assez graves

En fait cette situation est plutôt délicate pour les développeurs de jeux solos, d'une part car nous sommes en crise (il ne faut pas l'oublier), ce qui réduit les achats globalement dans l'industrie, mais aussi par le fait que les éditeurs (de jeux solos) perdent beaucoup d'argent à faire des jeux de plus en plus bourrés de contenus. Les AAA coûtent énormément d'argent à la société qui les produit. Le fait est que ça n'augmente pas spécialement les ventes de ces jeux, donc ce n'est pas la bonne solution (même si c'est très bien d'avoir toujours plus de contenu attention). Cette situation nous amène à retrouver avec de grandes sociétés comme Square-Enix en terrible difficulté financière,  qui sont donc moins en clin à prendre beaucoup de risques pour nous satisfaire.

 

Final Fantasy XIII, une oeuvre assez contrversée, et pourtant innovante en soit

Alors le multi influence-t-il les ventes ?

Indéniablement oui, les jeux axés sur le multi-joueur sont bien plus vendus que les jeux solos, pour la bonne et simple raison que le nombre de piratage pour ces jeux est bien moindre. Des éditeurs comme Activision ou EA surfent sur des genre de jeux qui cartonnent (sims, FIFA, Battlefield) pour les tourner à la sauce multi (donc vérification de la validité de la console donc pas de piratage et si piratage, le jeu n'a aucun intérêt puisqu'il est basé sur le multi), ce qui donne des chiffres de ventes assez incroyables. La mode est aux jeux casuals, espérons que cela change, et très vite...

 

Bien entendu, ces cas sont applicables aux jeux consoles de salons et portables. On exclue un peu le PC car ce n'est pas une machine que l'on "crack" à proprement parlé, et parce qu'il n'y a pas de vérification de la machine mais plutôt du jeu (les DRM,c'est un autre débat). Ceci était mon premier billet, et j'ose espérer que vous l'aurez apprécié.

 

Keb'

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Salut et bienvenue sur Paye ta raie ! Dans ce blog, je mettrais environ un article tous les mois, ça pourra être des tutoriels ou divers analyses. J'espère que vous vous plairez bien dans ce nouveau blog créé par un ménestrel anti-blasitude !

 

Ce mois-ci:

Gameblog Next: tour d'horizon

Archives