L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

L'extraordinaire et Intemporel Blog de Cronos

Par Cronos Blog créé le 12/12/09 Mis à jour le 22/09/13 à 19h33

"Vers l'infini et l'au-delà!"

Ajouter aux favoris

Édito

Un peu de tout, souvent de rien, quelques billets selon l'humeur. Jeux vidéos, cinéma, comics, animation (surtout), et chaque dimanche, une petite sélection de travaux pointés ici et là. Accompagné de critiques de films ou de billets sur les mouvances vidéoludiques du moment. Sans mauvaise langue, foie de canard.

 Gamertag: Cronosff04
IDSteam: Cronosff04
PSN: Cronosff04 

Disney, le Grand Dossier

- Mulan
- Le Bossu de Notre Dame
- Kuzco
-
Bernard et Bianca au pays des Kangourous
- Pinocchio
- Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la Jungle

 

Archives

Favoris

Signaler
Carnets de route

Après avoir succombé à Nathan Drake dans Uncharted 2, j'ai eu l'idée de faire un petit article sur des thèmes bien précis dans les jeux vidéos. Pour ce premier billet, je m'en vais donc vous parler et énumérer des meilleurs séquences de train dans les jeux vidéos. Les sauts de wagons en wagons, les poursuivants qui vous attaquent, cette sensation de vivre une aventure à 300 à l'heure, ces séquences font souvent l'objet d'une attention particulière.

Evidemment, les séquences les plus mémorables sont celles de jeux d'action. Une des premières dont je me souviens date de Syphon Filter 2, sur PsOne. La série des Syphon Filter est aujourd'hui tombé dans l'oubli mais à une époque, elle était vraiment excellente (enfin pour ma part), surtout grâce à un deuxième épisode ultra varié et possédant des séquences fortes. Celle du train traversant les montagnes était plutôt grisantes: Gabe devait remonter jusqu'à la loco en se débarrassant des ennemis et en échappant à la vue d'un hélicoptère un peu trop collant. Prenant, rythmée, je doute qu'aujourd'hui le niveau fasse le même effet mais sauter entre les wagons avec les sapins qui défilaient à toute allure, c'était magique...

Plus récemment, un autre jeu bénéficiait d'un niveau entier avec un train, il s'agit de Splinter Cell Pandora Tomorrow, le second opus. Largé sur un TGV, Sam doit s'infiltrer dans les wagons pour réussir sa mission. L'originalité de la mission est qu'il devra passer par tous les endroits possible, c'est-à-dire par-dessus, sur les côtés et même par en-dessous! Autant vous dire que le jeu tient le gamer en haleine, en faisant par exemple intervenir un train dans le sens inverse au moment où Sam est accroché sur les côtés du wagon. Le pauvre devra se cramponner pour ne pas lâcher prise. Un des meilleurs niveaux de la saga, tout simplement.

Un jeu plus récent que j'ai particulièrement apprécie, c'est Mirror's Edge. Dans un des niveaux, Faith doit échapper à ses poursuivants à travers une station de métro. La séquence vous oblige dès le début à naviguer entre les deux voies pour éviter les rames de métro qui passent. Puis un peu plus loin, vous vous retrouvez piégé dans une salle juste au-dessus de la voie, avec les policiers qui s'apprêtent à franchir la porte et vous liquider. Seule solution: sauter la rambarde et atterrir sur le toit d'une rame de métro!
Une fois sur le toit, il faut d'abord sauter au bon moment sur le train juste à côté, en essayant d'éviter les pylônes du milieu, puis esquiver les obstacles sur la route en sautant ou en se baissant. Enfin, arrivé à bon port, il faudra courir pour atteindre le bord de la rame, foncer vers l'entrée de service, défoncer la porte et entrer avant que l'autre rame vienne s'exploser contre la précédente. Une séquence riche en émotion et forte, accentué par une bande-son aux petits oignons! Pour ceux qui n'ont pas fait le jeu, lancez-vous, c'est une perle!

Sur 360, la licence majeure, c'est Gears of War. Et dans le premier épisode, le chapitre final vous demande de remonter le long d'un train en éliminant les Locustes qui vous barrent la route. Le décor défile très vite et vous plonge de temps en temps dans l'obscurité d'un tunnel. Quelques tirs bien placés vous permettent de dégager certains wagons bouchonnés, et des monstres volants vous attaquent même de temps en temps, vous forcant à attaquer les montures.
Plus loin, c'est le général Raam, le boss final, qui s'opposera à vous dans un grand final. Mais au fond, le jeu ne propose pas de mise en scène hollywoodienne véritablement originale dans ce passage, tout juste on se contente de remonter les wagons en éliminant les ennemis.

Et sur Red Dead Redemption, c'est encore plus décevant. Pas mal de joueurs auraient bien voulu avoir de véritables attaques de train comme on en voit dans les westerns. Alors effectivement, on peut sauter d'un cheval jusqu'à un train et braquer les voyageurs mais ça reste très superflu, d'autant plus que le chauffeur arrête l'engin dès que quelque chose ne va pas. On est loin de l'attaque de bandits sauvages. Reste quelques missions qui utilise le train et qui remonte le niveau. Mais ça reste court et simple.
Pour un niveau dans un train au pays des cowboys, tentez le méconnu mais sympathique Dead Man's Hand. C'est rigolo (à l'époque) et ça contient tous les clichés du genre.

Alors évidemment on passe à celui qui nous offre un superbe moment de bravoure. Uncharted 2. Dans cette séquence, Nate doit (comme d'hab) remonter les wagons en éliminant les ennemis. Sauf que le héros peut évidemment utiliser toutes ses compétences et n'hésites pas à s'accrocher un peu partout pour contourner ses adversaires. Et tout cela se complique quand un hélicoptère vient se joindre à la fête en n'hésitant pas à détruire les wagons pour se débarasser de Nathan.
En plus d'être assez long, ce passage est réellement magnifique et prenant, et se termine par un affrontement avec un boss assez corsé. Et tout ça n'est pas fini puisque le joueurs aura l'occasion de traverser le train d'une manière pas vraiment orthodoxe...

On termine ma sélection avec la mission de GTA IV: Ballad of Gay Tony. L'add-on propose moulte missions vraiment extravagantes et spectaculaires (et toutes excellentes), et l'une d'elles vous demande de voler un wagon entier pour le compte de Yussuf, un riche trafiquant aux lubies farfelues. Il faut donc sauter de l'autoroute jusqu'au métro, d'avancer peu à peu en dégommant au fusil explosif tous les hélicos qui se mettent en travers de la route, de plonger face contre terre pour éviter les obstacles et de s'accrocher au moment où Yussuf vient récupérer son dû en hélico. Du délire!

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

korigan_fou
Signaler
korigan_fou
Je rajouterais aussi le chapitre 3 de Lost Planet 2 qui se passe en majorité sur un train.
Très bon niveau et boss de fin génial.

Et je confirme que le niveau en train de Killzone 2 est à chier.

@+
Silv
Signaler
Silv
Un chouette article auquel on aurait pu ajouter Timesplitters 3 et éventuellement Jedi Academy (okay, c'est un train un peu spécial, mais c'est un train quand même !) :P
Meeea
Signaler
Meeea
Y'a l'excellent Last Express de Jordan Mechner aussi, Goldeneye effectivement.
Et comment ne pas oublier Sunset Riders, Outlaws (même si le niveau est moche dans ce dernier...mais qu'est ce que c'était jouissif de débarquer dans le wagon et vider son chargeur sur les clampins présents), Tiny Toons sur snes (et GB)...
Y'a pas à dire ton fond d'écran me fera toujours autant kiffer ;)
Nice Avatar Dude !
Cronos
Signaler
Cronos
Goldeneye et Killzone 2, honte à moi, mais je ne les ai pas fait.
Quand à Resident Evil effectivement j'aurais dû y penser! Et il y a sûrement d'autres jeux qui marchent bien.
arnette1980
Signaler
arnette1980
Article très sympa. :thumbup:

Parmi les extraits que tu cites, j'ai joué à Splinter Cell Pandora Tomorrow, à Mirror's Edge, à Uncharted 2 et à GTA The Ballad Of Gay Tony. Que de bons souvenirs à chaque fois. Pour moi, les plus marquants restent quand même Uncharted et Splinter Cell, car les niveaux sont vraiment ingénieux, et exploitent bien l'environnement confiné, les possibilités d'escalade, etc.

Sinon, comme précisé plus haut, t'as oublié Goldeneye sur N64, même si c'est moins marquant, car tu restes simplement dans les wagons. En gros, c'est juste un niveau classique, mais plus confiné.

T'as oublié Killzone 2 aussi. Mais c'est pas très grave, car dans le niveau qui se passe dans un train, à aucun moment on n'a l'impression d'être dedans. En plus, c'est un des niveaux les plus chiants, avec du respawn d'ennemis tant que tu n'as pas détruit l'objectif.

Plus grave, tu as oublié Resident Evil Zero. Le premier niveau se passe dans un train qui a été contaminé. Et c'est juste le meilleur niveau du jeu. Le seul qui vaille le coup d'ailleurs, tant le reste est moyen. La réalisation graphique est sublime, avec des objets en mouvement, des jeux de lumière fantastiques, un sentiment de confinement super étouffant, un bon level design (il y a deux étages, qu'on visite entièrement, ainsi que le toit).
upselo
Signaler
upselo
Syphon Filter 2 ! Tant de souvenirs émus. Même avant d'avoir et de finir le jeu, ce niveau du train m'avait marqué. C'était celui de la démo, que j'avais du faire plusieurs dizaines de fois ! Un grand moment.
KolEo
Signaler
KolEo
Pinaise tu oublie le niveau en train de Goldeneye (l'épisode N64, le seul et unique^^).
Sinon c'est vraiment sympa comme article, et original.