Green Hill Memories

Par Acksell Blog créé le 24/01/10 Mis à jour le 15/02/15 à 17h12

Vous trouverez ici des sommaires vous permettant de trouver un article que vous auriez manqué sur la page Facebook que j'anime avec mes comparses DGJX et Géo. Du jeu vidéo, presque que du jeu vidéo, et sous toutes les formes possible et imaginables :)

Ajouter aux favoris
Green Hill Memories
Signaler
Evènement

Récit d'une journée pas complètement ordinaire. 

Il faut savoir que pour le « petit » nantais que je suis, monter à la capitale est un périple peu commun. Il me faut donc une bonne raison pour venir me noircir les poumons dans ce que l'on dit être la plus belle ville du monde. Mais c'est aussi une sacrée piqure de rappel, qui vous fait relativiser un sacré paquet de truc. Comme par exemple, les quelques minutes (cinq, tout au plus) que je passe à rouler au pas en allant au boulot le matin, comparées aux nombreuses dizaines de minutes que j'ai passées dans les bouchons sur ce véritable cauchemar que représentent les routes de l'île de France... Bref, on est content de monter à la capitale, et on est aussi content de rentrer chez nous !

Et j'étais donc particulièrement content à l'idée de pouvoir croiser plein de connaissances à l'occasion de cette Japan Expo 2012. Voilà donc qu'arrive ce fameux samedi matin (la journée la plus chargée côté Japan Expo, avec énormément de monde, et un prix complètement abusé, mais je ne pouvais guère faire autrement...). Une nuit un peu éprouvante car la petite Maeryl, loin de ses repères, nous en a un peu (beaucoup ?) fait baver... Moi qui était à la base motivé pour faire l'ouverture, je me retrouve à être encore au petit déjeuner, pas lavé, que 9h est déjà passé ! Je me presse un peu et finis par décoller un peu avant 10h. J'arrive sans encombre sur un DES (vous verrez que cette précision aura toute son importance un peu plus tard) parkings visiteurs. Je m'y gare et suis ensuite la foule qui va sans aucun doute dans la même direction que moi. Je ne pensais alors pas marcher autant ! Alors même que j'avais pourtant pris mon billet en avance pour éviter la queue, il m'aura fallu près de ¾ d'heure de marche soutenue avant d'atteindre l'entrée de Japan Expo et du Comic Con. J'imagine le calvaire pour ceux qui devaient faire la queue afin d'acheter leur billet. Et je me demande alors comment je vais bien pouvoir retrouver ma bagnole le soir même, vu les nombreux embranchements qu'il m'a fallu prendre... Je ne croyais pas si bien dire...

Bref, me voilà enfin dans l'antre de tous les excès. Heureusement, la météo fut clémente et les nombreuses averses faisant rentrer les fumeurs auront au moins eu le mérite de rafraîchir l'atmosphère chaude et moite de ces grand halls ! Mes premiers pas sont déjà l'occasion d'aller faire un premier petit coucou à GreatTeacherOni (que je n'avais pas vu depuis le Retro Game Day 2011), sur le stand de Pad a Wam, et à Seb et Marc, sur le stand de Pix'n Love, juste en face, lesquels m'avaient tous deux promis des bisous sur Facebook. J'avoue que j'appréhendais un peu mais ils ont finalement été softs. Il faut savoir que je connais Seb et Marc depuis pour ainsi dire les tout débuts de Pix'n Love, et que nous avons par exemple eu l'occasion de partir au Japon ensemble en 2008, ce qui, vous vous en doutez, créer des liens. J'ai sans doute aussi été des premiers à soutenir Pix'n Love en faisant de petits articles (celui-ci par exemple), dont je ne suis pas forcément hyper fier aujourd'hui, mais qui ont au moins eu le mérite de faire parler d'eux. Quand on voit où ils en sont maintenant, je me dis avec une grande humilité que j'y ai un peu contribué, et c'est une vraie fierté !

C'est partie ensuite pour un premier parcours de ces 2 grands halls accueillant Japan Expo et Comic Con. Très sincèrement, je n'ai pas bien compris la différence entre les 2. Quand on voit que le stand Nintendo était par exemple à priori du côté Comic Con, ça devenait assez compliqué de bien différencier les 2 évènements. Qu'importe, j'ai donc pu m'essayer à quelques démos, dont New Super Mario Bros 2 et Castlevania - Lords of Shadow - Mirror of fate sur Nintendo 3DS XL. Qu'on soit bien d'accord, la 3DS XL, ce sera sans moi. Oui, les grands écrans, c'est super confortable, mais la console est d'un encombrement qui la rend tout sauf portable. Attention, ce n'est que mon avis ! Je comprends que Nintendo n'ait pas mis de 2nd stick, je comprends l'absence de prise d'alimentation, mais je ne serai pas client pour autant. Bon, si jamais ils sortent une édition limitée aux couleurs d'un hérisson bleu ou d'un chasseur de vampire, on en reparlera ! Ce qui est certain, c'est que les deux jeux cités un peu plus haut seront miens en day one ! De quoi me faire lacher ma Vita, indéniablement !

Cette ballade à travers les stands aura été aussi l'occasion de confirmer une chose. Autant lors de ma première visite il y a 3 ans, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, autant là, je savais que j'allais principalement me balader dans un immense supermarché. Que ce soit bien clair, si vous allez à Japan Expo pour faire vos courses, vous faites une grossière erreur ! La plupart des prix y sont plus élevés que dans le commerce traditionnel. Alors si en plus vous comparez à ce qu'on trouve sur internet, autant rester chez soi. Non, Japan Expo, c'est avant tout fait pour rencontrer du monde. Et à mon grand regret, je n'ai pas pu voir tous ceux que j'aurai aimé voir. Mon portable ayant eut la fâcheuse tendance à capter par intermittence (trop de monde, réseau saturé), impossible de passer des appels pour convenir d'un point de rendez-vous. Je n'ai donc pas pu voir Donwar, ni NightSaint (alors que je l'ai pourtant Streetpassé...), ni Capitaine Beko... Bien dommage, mais pas de quoi bouder mon plaisir vu ce qui m'attendait.

J'ai ensuite à nouveau pu m'entretenir longuement avec GreatTeacherOni, qui a eu l'extrême gentillesse de m'inviter à déjeuner le midi (qu'on a dû prendre plutôt vers 15h mais qu'importe) ! On a alors pu discuter de tout et de rien avec sa moitié qui nous a rejoint, un vrai bon moment ! J'ai aussi pu faire connaissance avec certains de ces comparses de Pad a Wam, tous plus sympathiques les uns que les autres ! Nouveau tour des stands ensuite, où j'ai réussi à ne pas craquer pour des Myth Cloth Ex hors de prix, et où j'ai pu découvrir qu'une BD Sonic était sortie ! C'est chez Delcourt et le dessin est plutôt joli. Après, niveau histoire, j'ai beau être fan de Sonic, je ne m'attends à rien de fantastique, le scénario n'étant clairement pas le point fort de la série. Ce nouveau tour fut aussi l'occasion de voir une petite cession de catch féminin absolument ridicule et tout sauf crédible (du catch quoi) et une petite démo de calligraphie. Je me suis bien évidemment aussi arrêté devant de nombreux cosplay, certains étant troublant de réalisme. J'ai été particulièrement admiratif devant une reproduction quasi parfaite d'une des filles sans tête de Silent Hill, démarche comprise, vraiment flippant !

Je retournais ensuite de temps en temps sur le stand de Pix'n Love pour voir si Seb et Marc n'étaient pas disponible pour discuter un peu et ce fut l'occasion de parler « chiffon » puisque nous sommes tous les trois plus ou moins jeunes papas ! De nombreuses pauses ont également été nécessaires pour vider la mémoire streetpass (limitée à seulement 10 « rencontres », une belle connerie) de ma 3DS, et ce fut l'occasion de boucler tous mes puzzles alors qu'il me manquait encore un sacré paquet de pièces. C'est bien simple, j'ai croisé autant de personnes via ma 3DS sur cette journée que depuis que je l'ai ! Très productif ! La fin de journée approchait à grand pas mais le plus sympa était sans doute à venir. En effet, Seb m'avait convié le matin même à venir dîner avec toute l'équipe (dont Yoshihisa Kishimoto, papa de Double Dragon) après la fermeture du salon ! Une excellente surprise, et qui fait de moi un lecteur pourri gâté ! Je suis certes passé à la caisse car j'avais quelques achats à faire mais Seb a eu en plus l'immense gentillesse de m'offrir un exemplaire de l'édition classique de l'histoire de Sonic, un exemplaire du n°21 de Pix'n Love couverture non limitée (vu que je vais recevoir ma couverture limitée en tant qu'abonné) et quelques badges pour remplacer les miens tout sunfadés ! Si à ça vous ajoutez l'attribution du n°1 pour le collector de l'histoire de Sonic, que j'ai pu me faire dédicacer au passage, je vais sans doute faire des jaloux !

Mais tout n'allait pas être si simple... En effet, il fallait maintenant tous aller récupérer nos bagnoles et nous retrouver au restaurant. Direction le parking visiteur avec Marc, Will (Audureau, auteur  de l'histoire de Mario) et Ben de la Pix Team. Sauf qu'arriver au parking visiteur, bah c'est pas le bon. En tout cas pas celui où MA voiture se trouve. Il y aurait donc plusieurs parkings visiteurs, ce qui semble étonner tout le monde. Qu'à cela ne tienne, me voilà parti avec Seb cette fois, dans la Pix mobile, à la recherche de ma voiture... Il faut quand même savoir que le parc des exposition de Villepinte est absolument gigantesque, sans doute plus grand que la ville où j'habite d'ailleurs, qui n'est pourtant pas juste un bourg de campagne. Nous voilà donc rendus sur l'autoroute pour prendre la sortie suivante et arriver à une autre entrée, devant ce que je crois reconnaître comme l'entrée du parking où je suis garé. Mais c'est fermé. C'est, je pense, à peu près à ce moment-là que je suis entré en mode panique. Je me voyais déjà appeler Enileda (elle qui logeait chez une amie) pour qu'elle viennent me chercher et qu'on retourne ensuite le lendemain récupérer ma voiture... Mais pire, je mettais tout le monde en retard. Le truc idéal pour passer pour le boulet de service. Quand je dis tout le monde, y'avait par exemple JM Destroy, Florent Gorges, M. Kishimoto, Cyril Drevet (...), Wah Wah, etc... Mais Seb, rejoint par Marc et Will, avec leur infinie gentillesse ont remué ciel et terre pour, au bout d'une bonne demi-heure, finir via ce que l'on peut clairement appeler une Warp Zone, par retrouver ma voiture ! Dans l'euphorie, en courant la récupérer, le sac contenant mes achats a craqué et mon précieux nendo Sonic a fini... dans une flaque d'eau ! Plus de peur que de mal, j'ai pu sécher la boîte et il va à peu près bien ! J'étais déjà fan du travail accompli par la Pix Team, mais je leur dois en plus maintenant une reconnaissance éternelle ! Un énorme merci à eux !

Nous voilà maintenant en direction du restaurant. Certains trouveront ça sans doute un peu bête, mais j'avoue m'être sentie un peu tout petit parmi tout ce monde. Pas forcément impressioné par le CV de chacun, mais plus par l'ampleur de la tablée ! On était une bonne vingtaine, et c'est tout sauf facile de s'incruster dans les différents conversations. J'ai donc beaucoup écouté. Et j'ai eu quelques scoops ! Mais shut, je ne peux bien évidemment rien dire. J'ai d'ailleurs pu discuter brièvement avec les personnes concernées pour leur donner mon avis sur la chose, et même s'ils n'étaient pas forcément d'accord avec moi, ils m'ont écouté, et ça montre à quel point ils peuvent être accessible ! Petite anecdote tout de même : M. Kishimoto souhaitait faire de son voyage à Paris un bon moyen pour arrêter de fumer. Oui mais voilà, il fut très étonné de voir qu'atant de femmes fumaient en France, ce qui l'a plutôt incité à continuer ! Petit coquin ! J'ai aussi pu déceler que JM Destroy se baladait tout le temps avec un sac à dos, où qu'il aille. Pour une pause clope, il trimballe son sac à dos ! Bon, par contre, je ne sais toujours pas pourquoi ! Ils ont aussi été nombreux à prétendre qu'ils étaient des dieux à Tetris... J'aurais bien aimé qu'on improvise un petit tournoi rapide afin de clarifier tout ça. J'ai pu affronter Florent à quelques reprise lors de notre voyage au Japon, et même si ce dernier prétend qu'il avait gagné plus de partie que moi, ce dont je me souviens, c'est qu'il avait bien galéré ! J'espère que Pix'n Love trouvera le temps de venir au salon Art to Play qui se déroule à Nantes à la rentrée, je pourrais alors jouer à Domicile !

Toutes les bonnes choses ayant une fin, il a fallu que cette soirée se termine car la plupart avaient encore beaucoup de boulot le lendemain. J'ai été mis à contribution pour ramener Will et Ben à la gare RER avec à nouveau un mode panique au moment de repartir car mon GPS a rebooté tout seul ! Et comme Will et Ben ne savaient pas me guider, on a eu le droit à un petit moment de flottement ! Mais j'ai finalement pu les déposer et rentrer faire dodo.

Voilà, ce long récit s'achève, mais il fallait bien ça pour immortaliser cette journée, surtout que ça fait en plus sortir ce blog de sa sieste d'un peu plus d'un mois !

Précédemment dans la Green Hill Zone Collection :

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Acksell
Signaler
Acksell
J'étais à gauche de Marc ;)
Spooky
Signaler
Spooky
Tu étais assis où pendant le repas avec Kishimoto-san? J'y étais moi aussi... ;)
Acksell
Signaler
Acksell
Oui, en effet, forte en émotions ^^
MRLEBLONDALUNETTE
Signaler
MRLEBLONDALUNETTE
Sa c'est une journée de malade ! ( Alex sur facebook ;) )
Game_and_Wiitch
Signaler
Game_and_Wiitch
J'ai des tas de mooks en attente !
puffmagicd
Signaler
puffmagicd
Une bien belle journée.
Acksell
Signaler
Acksell
Manga > Niveau sens de l'orientation, je dois pas être mal non plus ^^ Mais mon pote copilote le GPS m'a bien aidé ;)
Il fut en revanche beaucoup moins utile quand il s'agit de retrouver ma voiture (mais c'est peut-être justement parce que lui se trouvait dans la voiture ^^).

Game_and_wiitch > Bien remplie, et bien fatigante la journée, en effet ! Comment ça, tu n'a pas déjà passé commande ?
Game_and_Wiitch
Signaler
Game_and_Wiitch
Journée bien rempli comme je les aime aussi...fatigué à la fin mais plein de bons moments sympa. Noter de me commander la biographie du papa de Double dragon...
Manga
Signaler
Manga
Très sympa cet article... et ça représente bien ce que je ressens aussi, les rares fois où je monte à la capitale... Quand t'es pas habitué, t'es juste méga paumé (en plus, j'ai un sens de l'orientation catastrophique), une vraie jungle : )

Édito

Archives

Favoris