En l’espace de quelques années, Nacon a complètement investi le monde du gamepad en proposant des modèles à tous les niveaux de prix, tous les niveaux d’exigences et en multipliant les références afin de tenir compte des envies de son public. Il a notamment été un acteur important pour la commercialisation de manettes asymétriques (design Xbox) sur les consoles de Sony. Une façon de se démarquer des Dual Shock du Japonais. Aujourd’hui, c’est un modèle Xbox Series X|S (la Nacon Revolution X Pro) qui nous intéresse et, logiquement, le design asymétrique y est moins original. C’est même la norme depuis la première manette imaginée par Microsoft. Que peut bien nous proposer Nacon pour se démarquer ?

Conception « asymétrique »… comme l’officielle Xbox

Nacon Revolution X Pro Controller vue d'ensemble haute

Forcément, au premier coup d’œil posé sur la Nacon Revolution X Pro, on a l’impression d’une proximité avec les manettes officielles Xbox One / Xbox Series. La robe uniformément noire, la position des mini-stick et, de manière plus générale, de toutes les commandes poussent à la comparaison. Pourtant, on se rend rapidement compte que Nacon a cherché à aller plus loin sans forcément concurrencer en frontal la Xbox Elite Series 2 dont la tarification n’a rien à voir : on parle de 109 euros chez Nacon contre 179 euros sur la Xbox Elite Series 2.

Esthétiquement pourtant, il y a des différences et il ne faut en réalité pas bien longtemps pour qu’elles nous sautent aux yeux. Ainsi, la manette est un peu plus large, un peu plus massive que la manette officielle Xbox Series. Les poignées profitent de cet embonpoint mesuré pour adopter une forme (très légèrement) différente, avec un angle peut-être moins marqué. C’est en regardant de plus près ces poignées que l’on repère un autre changement notable : le grip est plus largement présent, il accompagne l’intégralité de la tranche de la manette.

Ce changement serait plutôt pour la bonne cause, mais nous sommes assez surpris de voir que Nacon a opté pour un grip moins prononcé que Microsoft. De fait le côté texturé ressort nettement moins et l’assistance à la prise en main se fait plus discrète… pour ne pas dire trop discrète. Évidemment, l’autre élément que l’on remarque très rapidement, ce sont les boutons : ils semblent un peu plus gros que sur la manette Xbox officielle, mais aussi et surtout très légèrement plus proches les uns des autres. Là, ce sera une question de goûts, vous vous en doutez bien.

Ce qui risque en revanche de rebuter certains joueurs avec la Nacon Revolution X Pro, c’est le côté filaire de la Revolution X Pro Controller. Sur le principe, Nacon est dans son droit et il fait bien les choses avec un câble d’excellente facture, aisément détachable et long de 3 mètres. Reste que certains joueurs sont des inconditionnels du sans-fil et on les comprend également : même long de 3 mètres un câble n’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour jouer tranquille dans le salon et c’est encore plus vrai si on doit se faire des parties à trois ou quatre joueurs avec des enfants pas toujours attentifs aux câbles.

Nacon Revolution X Pro : De nombreux accessoires et un logiciel très complet

Nacon Revolution X Pro Controller vue stick droit

Ce « défaut filaire » ne doit cependant pas faire oublier les nombreuses qualités de cette manette qui vient astucieusement se placer entre la manette officielle de Microsoft et la Xbox Series Elite 2, un gamepad de grande classe, mais à la tarification irréelle. Là, Nacon demande un certain investissement, mais sans qu’il soit nécessaire de vendre un rein. Côté ergonomie une fois en pleine partie, la Revolution X Pro Controller est également à placer entre les deux manettes Microsoft. Par rapport à l’officielle Xbox Series, on profite par exemple de gâchette un peu plus accessibles.

Dommage, aucune option ne permet de les bloquer comme sur les modèles les plus haut de gamme, mais, encore une fois, on parle alors de manettes à plus de 150 euros. Nacon a en revanche pris soin d’intégrer quelques commandes supplémentaires, d’ailleurs rudement bien placées. On pense ici aux boutons situés sur la tranche intérieure des deux poignées : ils tombent parfaitement sous les auriculaires. Ils sont complétés par deux boutons placés dans la partie inférieure, au dos de la manette. L’idée est ici de les actionner avec les annulaires.

Nous n’en avons pas vraiment parlé jusqu’à présent, mais un autre atout de la Nacon est la présence de nombreux accessoires ayant pour objectif une personnalisation accrue du pad. On profite d’une petite boîte avec six poids à l’intérieur : 2x 10 grammes, 2x 14 g et 2x 16 g. Ils sont prévus pour se glisser dans les poignées afin de changer l’équilibre de la manette. Ça reste un peu gadget, mais il y a des amateurs. Dans la boîte d’accessoires, on trouve aussi des bagues et des têtes pour les mini-sticks. Bien sûr, Nacon cherche ici à faire plaisir aux plus exigeants des usagers.

Les bagues viennent modifier la course du mini-stick et Nacon en fournit deux supplémentaires pour chaque stick. Le fabricant livre aussi des têtes concaves pour changer du design « creusé » des têtes présentes d’origine ainsi que sur les manettes officielles. L’idée est intéressante et permettra sans doute de faire plaisir à certains joueurs. Nous sommes toutefois un peu déçus que Nacon n’ait pas insisté davantage sur le côté concave de ces nouvelles têtes, quitte à en proposer deux de plus : en l’état, elles nous semblent finalement plus plates que réellement en forme de bosse.

Nacon Revolution X Pro : De gros efforts d'ajustements

Nacon Revolution X Pro Controller vue stick gauche

Autre crainte, le mécanisme d’emboîtement de ces têtes – un vulgaire clic – n’inspire pas confiance : heureusement qu’on ne doit pas les changer tous les quatre matins, car nous ne sommes pas sûrs de leur longévité. Reste que, à l’usage, nous n’avons pratiquement aucune critique à formuler à l’encontre de Nacon : la Revolution X Pro Controller tient bien en main, elle est précise et confortable. Les boutons sont réactifs et les mini-sticks reviennent vite au centre. On regrette juste que la croix directionnelle ne soit pas plus souple : elle est moins réussie que sur l’officielle Xbox.

Enfin, impossible de ne pas évoquer l’aspect logiciel tant Nacon déploie – pour chaque manette – d’importants efforts pour que la moindre commande puisse être ajustée. Il n’y a encore une fois rien à redire et depuis les différents onglets, on peut modifier le mapping des boutons bien sûr, mais aussi et surtout le courbe de réponse des deux sticks indépendamment l’un de l’autre, ajuster les gâchettes, modifier la puissance des vibrations, changer le fonctionnement de la croix (4 ou 8 directions), jouer sur les effets de lumière, modifier l’audio… Il y a de quoi faire et l’ensemble reste simple d’accès.

Nacon Revolution X Pro Controller vue d'ensemble

Fiche Technique :

Prix : 110 euros environ
Poids : environ 245 grammes
Dimensions : environ 160 x 40 x110 millimètres
Connexion : filaire, USB 2.0 (3 mètres)
Connectique supplémentaire : sortie casque, jack 3,5 mm
Vibrations : oui, deux moteurs
Compatibilité : PC (Xinput exlcusivement), Xbox One, Xbox Series
Garantie : 2 ans
Où acheter : FNAC