1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST du Corsair Virtuoso RGB Wireless XT : La Rolls du casque gaming ?

TEST du Corsair Virtuoso RGB Wireless XT : La Rolls du casque gaming ?

Par Nerces - publié le
Image

Sur le papier, le Virtuoso RGB Wireless XT est ce que l'on peut appeler le haut du panier en matière de casque à destination des joueurs. À plus ou moins 280 euros, il se doit d'ailleurs d'avoir de sacrés arguments alors que le concurrence dans le domaine est particulièrement vive.

Ce Virtuoso RGB Wireless XT fait en quelque sorte suite au Virtuoso SE Wireless que Corsair a commercialisé courant 2019. Deux ans après ce casque - déjà d'exception - l'Américain cherche donc à enfoncer le clou en ajoutant quelques fonctionnalités nouvelles au premier rang desquelles figure bien sûr le Bluetooth. Alors que le Virtuoso SE Wireless se contentait du sans-fil Slipstream, la connectique se veut plus ouverte... sans pour autant transiger sur la qualité : le Virtuoso RGB Wireless XT est effectivement l'un des rares modèles de ce type à être compatible Qualcomm aptX HD pour un rendu audio d'excellente facture.

Beau, raffiné, d'une élégance rare

En son temps, le Virtuoso SE Wireless nous avait déjà passablement impressionnés par l'impression de raffinement qu'il laisse au premier coup d'oeil. Sur cette « suite », Corsair ne s'est clairement pas moqué du monde et s'il évite soigneusement le côté agressif de certains modèles dédiés au jeu vidéo, on sent immédiatement que l'on est en face d'un produit d'exception. Dès que l'on a le carton entre les mains, l'ensemble paraît dense... c'est bête, mais c'est tout de suite rassurant par rapport à un modèle qui paraît « vide ».

À l'ouverture, on tombe forcément sous le charme de ce design remarquable sur lequel on ne relève aucune fausse note. Bien sûr, les amateurs de couleurs vives seront un peu déçus, mais Corsair a joliment évité la robe uniformément noire et le côté métallisé des éléments en aluminium est absolument magnifique. De plus, contrairement à ce que l'on pourrait croire de prime abord, le casque ne marque pas tant que ça. Bien sûr, il est lui aussi conçu autour d'une base métallique qui octroie à l'arceau central un bon niveau de robustesse sans qu'il soit trop dur à l'usage.

Confort ultime ?

Il est évidemment recouvert d'une épaisse mousse elle-même enveloppée dans un revêtement cuir du plus bel effet. Les oreillettes sont évidemment réglables en hauteur, mais aussi comme ce fut le cas sur le précédent Virtuoso, elles sont orientables. De très agréables charnières rotatives sont effectivement présentes : suffisamment raides pour ne pas bouger une fois la bonne position repérée, mais malgré tout assez souple de sorte que l'on puisse ajuster le casque à la morphologie de sa tête sans aucune difficulté. À ce niveau-là, on est proche du sans-faute.

Hélas, petit regret au niveau des oreillettes en elles-mêmes. En effet, parfaitement rondes, elles ont un diamètre un peu faible pour les plus grandes oreilles et chez certains utilisateurs, les oreillettes risquent de reposer en partie sur le pavillon externe. Désagréable. Heureusement, c'est le seul défaut que nous repérons sur leur conception car du côté de la mousse et du revêtement employé par Corsair, c'est simplement parfait. Un regret toutefois : que Corsair ne propose pas un set d'oreillettes avec tissu à la place du cuir pour plaire à tout le monde.

Pour le reste des accessoires, il n'y a pourtant rien à redire. Dans la boîte de son Virtuoso, il livre effectivement une superbe housse de transport molletonnée, un microphone sur tige flexible et un dongle USB bien sûr, ainsi qu'un câble USB et un câble jack 3,5 mm doté d'une petite télécommande. Vous vous en doutez, le dongle USB permet de faire fonctionner la bête en RF 2,4 GHz Slipstream, la technologie propriétaire de Corsair, alors que les câbles sont là pour assurer un fonctionnement filaire au produit, histoire d'être aussi polyvalent que possible.

La télécommande sur le câble jack 3,5 mm est bien pratique, même si la plupart des contrôles que l'on peut désirer sont présents sur les oreillettes. À droite, on repère un petit bouton pour passer en sans-fil / filaire, une molette de réglage du volume et une LED ainsi qu'un curseur multifonctions pour activer le Bluetooth, réaliser l'appairage et employer quelques fonctions multimédia (lecture, pause...). Sur l'oreillette gauche, on dispose du port de charge, d'une LED pour le niveau de la batterie, du port jack 3,5 mm et, sur la base de la tige du microphone, un bouton sourdine.

Une merveille pour les joueurs... mais pas seulement

Avant d'embrayer sur la qualité de reproduction du son, terminons sur le design en évoquant la présence de deux LED très discrètes sur les oreillettes. Arborant le logo de la marque, elles apportent une petite touche d'élégance supplémentaire, mais c'est bien évidemment côté restitution que nous attendions ce Virtuoso RGB Wireless XT... dont le nom ne laisse guère de place à l'approximation. Heureusement, comme ce fut le cas avec le précédent Virstuoso, Corsair ne s'est pas loupé et place son casque parmi les meilleurs que nous ayons jamais testés.

De base, il nous faut toutefois reconnaître une petite surprise dans la mesure où nous nous attendions à quelque chose de peut-être un peu plus neutre. Rien de catastrophique, mais les bas-médiums d'un côté et les haut-médiums de l'autre souffrent un peu, comme légèrement écrasés par les autres sonorités. Certains utilisateurs pourraient également considérer que les aigus sont peut-être un peu ternes et des instruments comme les cymbales ne sont pas aussi nettes que l'on pourrait l'espérer. Attention, gardez bien à l'esprit que nous recherchons ici la petite bête.

L'extase dans les oreilles

En effet, les premiers instants avec le Virtuoso RGB Wireless XT sont surtout l'occasion de s'extasier devant un rendu d'excellente facture qui traite merveilleusement bien les basses tout en apportant une belle chaleur aux voix. De plus, un passage du côté de l'égalisation - bien faite et bien pratique - devrait gommer les remarques que nous faisions précédemment. Une égalisation qui permettra aussi de retrouver le côté plus percutant que certains joueurs apprécient et, dans la majorité des titres du moment, le résultat est alors remarquable.

Notons que comme sur le précédent Virtuoso, le sans-fil Slipstream est exempt de toute critique : la connexion se fait bien et reste stable dans le temps sans que l'on ait à déplorer la moindre latence. L'une des principales nouveautés de ce modèle réside toutefois dans le Bluetooth qui a le bon goût de ne pas se limiter au SBC / AAC et ainsi - grâce à l'aptX HD - faire honneur aux belles qualités de ce casque. Notez que, bien sûr, il faut disposer d'un smartphone compatible pour profiter de cette norme audio... sachant qu'il reste possible de jouer en filaire jack 3,5 mm.

Cette option sera d'ailleurs celle que retiendront les joueurs Switch et Xbox par exemple puisque le sans-fil ne fonctionne hélas que sur PC et PlayStation. Dommage. Autre regret, plus relatif cette fois, l'autonomie n'est pas le point fort du Virtuoso RGB Wireless XT : il tient la route, mais après une quinzaine d'heures d'utilisation avec un niveau sonore dans la moyenne, il faut le recharger. Rien de trop gênant. Ce n'est pas non plus gênant dans la mesure où nous ne cherchons que rarement les options de spatialisation, mais le 7.1 - qui ne marche que sur PC - n'est pas très convaincant.

Nous ne sommes sans doute pas le meilleur public pour ce genre d'options et il faut reconnaître que l'on sent un honnête « placement » du son, mais ça n'apporte en réalité pas grand-chose et peut même entraîner un certain « flou » alors que la qualité de rendu y perd. Enfin, rien à redire sur la captation micro : le résultat est brillant en toutes circonstances avec une voix parfaitement claire, chaleureuse et, c'est le plus important, intelligible, absolument pas parasitée. Son seul reproche ? Corsair n'a pas jugé bon de lui ajouter une bonnette et il a tendance à capter les bruits environnants.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

PETITE PHRASE PUNCHY QUI RÉSUME TOUT EN CAPS

Forcément, à plus ou moins 280 euros le casque-micro, Corsair va se couper d'une large portion de la population des joueurs d'autant que son Virtuoso n'est sans-fil que sur PC et PlayStation. Pour être tout à fait honnête, même à ce tarif, il n'offre pas la meilleure qualité de rendu sur le marché et Audeze avec son Mobius fait encore mieux... mais pour encore bien davantage de vos précieux euros.
Le Virtuoso RGB Wireless XT peut aussi être critiqué pour sa batterie un peu faible ou des écouteurs un chouia petits pour les grandes oreilles. Ces défauts sont réels, mais bien plus que compensés par la très grande qualité de restitution, une captation micro impeccable, l'exceptionnel confort de l'ensemble et une conception digne de toutes les louanges. Si d'aventure vous craquez pour un tel produit, vous comprendrez très vite où est passé votre argent... et, « non, rien de rien, non, vous ne regretterez rien ».

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Qualité de fabrication / finition fantastique
  • Confort remarquable, même sur de longues sessions
  • Restitution audio d'excellente facture
  • Codec aptX HD en mode Bluetooth
  • Captation micro de grande qualité
  • Très polyvalent : sans-fil, filaire, PC, consoles...
  • Éclairage RVB élégant, ni trop ni trop peu
 
  • Justifié, le tarif pique quand même un peu
  • Pas de sans-fil sur Switch ou sur Xbox
  • Autonomie peut-être un peu faible
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 280 euros environ
  • Compatible : PC, Mac, PS4 / PS5, Xbox One / Series, Switch...
  • Poids : 382 grammes
  • Connexion : sans-fil Slipstream Wireless / Bluetooth, filaire USB (câble de 2 m), filaire 3,5 mm (câble de 2 m)
  • Transducteurs : dynamiques, 50 mm avec aimants en néodyme
  • Forme des écouteurs : circum-aural
  • Spatialisation du son : oui, Dolby Atmos
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 40 000 Hz
  • Microphone : oui, perche flexible et détachable
  • Réponse en fréquence du micro : 100 Hz - 10 000 Hz
  • Réduction de bruit : passive
  • Où acheter ?Corsair
   
         

Galerie photo - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande