1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST du casque Astro A40 TR avec son boîtier MixAmp Pro TR : Une solution haut de gamme, complète... et onéreuse

TEST du casque Astro A40 TR avec son boîtier MixAmp Pro TR : Une solution haut de gamme, complète... et onéreuse

Par Nerces - publié le
×

Nous en sommes déjà à la quatrième génération du casque A40 TR signé Astro. Un produit résolument haut de gamme que le fabricant accompagne toujours de ce fameux module MixAmp Pro TR afin d'en décupler la connectivité, le confort et les fonctionnalités. Toujours aussi remarquable ?

Autant être clairs d'emblée, en testant le A40 TR, nous étions à peu près sûrs du résultat. Depuis la première version commercialisée par Astro il y a déjà quelques années, cette référence haut de gamme du casque-micro pour consoles / PC fait... référence justement. Avec le temps, le fabricant a cherché à en améliorer les rares points discutables, ce qui le conduit à nous en proposer aujourd'hui la quatrième itération. N'ayant pas suivi les évolutions de la génération précédente, nous ne ferons cependant pas un test « comparatif », mais un état des lieux du produit actuellement commercialisé.

Dessin « agressif » et conception un peu « raide »

À l'ouverture de l'imposant carton regroupant tous les éléments du produit, impossible de ne pas être impressionné, même si l'usage d'inserts en plastique transparent est toujours un peu moins classe que les mousses épaisses noires de certains concurrents. On soulève deux rabats pour découvrir délicatement posés d'un côté le casque et, de l'autre, le MixAmp. On sort alors le casque de son « écrin » et... première déception. En effet, l'ensemble paraît presque exclusivement en plastique et jure forcément par rapport aux structures métalliques d'autres modèles haut de gamme.

Heureusement, cette relative déception s'estompe rapidement dans la mesure où malgré l'usage de plastique, les finitions sont exemplaires : rien ne bouge, tout paraît très fiable et la robustesse générale ne semble pas devoir être remise en cause. L'arceau central est relativement dur et « doublé » d'un coussinet étonnamment court, mais plutôt épais : le sommet du crâne est à l'abri. Deux tiges verticales sont insérées dans les extrémités de cet arceau. Les oreillettes leur sont rattachées, mais on est un peu surpris de voir que le réglage en hauteur de ces dernières n'est pas cranté.

Cela dit, la vraie déception pour un produit à ce niveau de prix, c'est l'absence de charnières rotatives qui offrent plus de souplesse dans le positionnement des oreillettes. C'est d'autant plus regrettable qu'Astro a intégré un système de pivot pour tourner les tourner et garder le casque sur les épaules quand il n'est pas utilisé : une fonctionnalité accessoire, bien plus que de vraies charnières rotatives en tout cas. L'un dans l'autre, on se retrouve avec un produit ajustable et confortable tant que vous avez une petite / moyenne tête : les grosses têtes seront sans doute moins à leur aise.

Les joueurs soucieux du dessin de leur produit seront heureux d'apprendre que les oreillettes disposent d'une plaque aimantée permettent de personnaliser l'A40 avec les accessoires vendus séparément. Nous regretterons pour notre part qu'aucune mousse ne soit livrée en supplément pour au choix changer la nature du coussinet (cuir / tissu) ou remplacer des coussinets usés. Heureusement, de base Astro a bien fait les choses : les oreillettes disposent d'épaisses mousses elles-mêmes recouvertes d'un tissu particulièrement confortable. Rien à redire à ce niveau.

Un boîtier de contrôle externe bien pratique

À côté de l'A40 TR, Astro nous livre donc un petit boîtier répondant au nom de MixAmp Pro TR. Il agit comme une carte son externe et comme une centrale de connexion / de contrôle puisque le casque en lui-même est doté du strict minimum. Bien sûr, le MixAmp Pro TR dispose d'abord de ce qu'il faut pour brancher le casque, cela se fait en façade via un connecteur jack 3,5 mm. À côté se trouve un indicateur lumineux pour souligner la plateforme concernée. Il faut se tourner de l'autre côté du MixAmp Pro TR pour découvrir le reste des réjouissances.

Ici, Astro a vraiment bien fait les choses avec une connectique USB ou optique pour relier la bête à notre configuration. Une sortie jack 3,5 mm baptisée stream est aussi de la partie de même qu'une entrée auxiliaire, toujours au format jack 3,5 mm. C'est aussi de ce côté que l'on trouve le commutateur PC / Xbox pour basculer entre les deux plateformes et les plus observateurs noteront la présence de deux ports propriétaires daisy chain : ils sont là pour créer un réseau de communication fermée pour ne connaître aucune perturbation, en compétition par exemple.

Sur le dessus du MixAmp Pro TR, on découvre la partie « contrôles ». Il s'agit d'apporter les commandes que l'on retrouve habituellement sur le casque en lui-même. Logiquement, la molette de gauche, le plus imposante, est dédiée au volume sonore alors que celle de droite se consacre au mixage : elle permet d'ajuster très efficacement l'équilibre entre le jeu et la voix... là encore, il s'agit bien sûr d'un accessoire visant les joueurs en plein tournoi. Petit regret, alors que le mixeur dispose bien d'un cran central, ce n'est pas le cas pour la molette du volume, souple sur toute sa course.

Entre les deux molettes, on repère deux boutons. Le premier est associé à la spatialisation du son. Astro est partenaire de Dolby pour l'occasion et le Doly Atmos est de la partie : ce bouton permet de basculer entre ce mode et la stéréo. Le second bouton change le profil d'égalisation sachant que ces derniers auront été préalablement définis via l'interface Astro, bien sûr. Rien à redire sur cette console à la conception exemplaire et qui pousse le souci du détail jusqu'à disposer de deux LED sur les molettes : en blanc le micro est opérationnel, en rouge il est en sourdine.

Rendu audio de qualité, mais « coloré »

Disponible sur Windows et MacOS, le logiciel Astro Command Center est le soft que nous évoquions précédemment pour ajuster et paramétrer toutes les fonctionnalités du kit Astro A40TR + MixAmp Pro TR. Très sobre, son interface permet d'ajuster l'égalisation sur 5 fréquences principales, mais une options « avancée » rend la chose bien plus complète : au hertz près. Une autre partie de l'interface se focalise sur le microphone avec gestion du seuil (noise gate). Enfin, la dernière est consacrée à l'équilibre / le mix entre les sources. Du très bon travail.

Au-delà des fonctionnalités, de la qualité de cette console / carte son dédiée et de la conception du casque, il nous fallait évidemment vérifier son comportement audio. Astro a employé des transducteurs de 40 millimètres dits « ouverts » et opté, de base, pour des réglages relativement équilibrés qui mettent toutefois l'accent sur les basses, au demeurant fort bien définies. Les mélomanes regretteront sans doute que les bas-médiums et jusqu'aux 3-4 kHz, les sonorités aient tendance à être un peu écrasées. Attention, nous sommes exigeants compte tenu du tarif demandé par Astro, mais le résultat est globalement convaincant.

De plus, il ne faut pas oublier qu'il est assez simple de revoir l'égalisation pour obtenir quelque chose de plus neutre ou, au contraire, de coloré davantage à nos goûts. Des préréglages variés sont d'ailleurs proposés par Astro et l'option manuelle reste possible. Notons qu'en cherchant l'égalisation la plus neutre possible, obtient quelque chose de très agréable, sans exagération sur aucune partie du spectre. Mention spéciale au final pour les voix, certes pas le plus compliqué à reproduire, qui parviennent à bien se détacher. L'A40 TR est un modèle convaincant qui se montre à l'aise aussi bien dans les jeux vidéo que sur une écoute plus musicale.

Nous sommes plus circonspects quant au Dolby Atmos. Il y a certes des effets de spatialisation et l'impression d'une scène peut-être un peu plus « profonde » dans certains jeux, mais ce n'est pas marquant. Dans le même ordre idée - encore que cette fois c'est voulu et lié à la conception ouverte du casque - l'isolation phonique est faible... « dans les deux sens ». Vous ne serez pas coupés du monde et il vaut mieux jouer dans un environnement calme pour ne pas être dérangés alors que vos voisins immédiats risquent de percevoir ce qui se passe dans vos oreilles.

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UNE SOLUTION HAUT DE GAMME, COMPLETE... ET ONEREUSE

Nous regrettons évidemment le positionnement tarifaire particulièrement élevé de cet Astro A40 TR avec son boîtier MixAmp Pro TR tant la qualité est au rendez-vous. Il s'agit clairement d'un des meilleurs produits pour accompagner un joueur. Les options « tournoi » sont très intéressantes, même si elles concernent davantage les organisateurs alors que les joueurs seront ravis de pouvoir ajuster les contrôles de manière très précise et régler le volume entre le jeu / les voix selon les besoins.

La qualité audio est de base déjà très intéressante, mais les options d'égalisation permettent pas mal de fantaisie et la mise en place de profils pour ajuster en fonction des situations. Pour ne rien gâcher, le boîtier MixAmp ajoute une connectique très complète et nous fait regretter au passage que le kit ne soit pas ouvert à l'ensemble du monde console, même si la polyvalence PC/PS ou PC/Xbox est déjà intéressante. Enfin, rien à redire sur la captation microphone qui complète à merveille un bilan gaming déjà impeccable.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Solution complète et bien pensée.
  • Restitution audio très convaincante.
  • Captation micro de qualité.
  • Richesse fonctionnelle du boîtier MixAmp Pro TR.
  • Confort d'oreillettes personnalisables.
  • Construction solide qui inspire confiance.
 
  • Finitions « plastiques » du casque.
  • Casque serré pour les « grosses têtes », pas de charnières rotatives.
  • De base, des basses un chouia trop présentes.
  • Tarif total particulièrement élevé.
  • Pas universel : PC/PS ou PC/Xbox.
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 280 euros environ
  • Compatible : PC / Xbox dans la version testée, une version PC / PlayStation existe
  • Poids : 369 grammes pour le casque, 296 g pour le boîtier
  • Connexion : exclusivement filaire (câble 3,5 mm de 2 m)
  • Transducteurs : dynamiques ouverts de 40 mm avec aimants en néodyme
  • Forme des écouteurs : circum-aural
  • Spatialisation du son : oui, Dolby Atmos
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 20 000 Hz
  • Microphone : oui, perche flexible et détachable
  • Réduction de bruit : passive Garantie : 2 ans
  • Où acheter ?Amazon
   
         

Galerie photo - 4 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande