1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Actualités
  4. >
    TEST de la Razer Wolverine v2 : Une bonne manette au tarif difficilement justifiable

TEST de la Razer Wolverine v2 : Une bonne manette au tarif difficilement justifiable

Par Nerces - publié le
Image

Prompt à dégainer, Razer est le premier constructeur à proposer une manette estampillée next gen. En l'occurrence c'est une manette conçue pour les Xbox Series X|S qui nous arrive. Une Wolverine pour être plus précis et qui rappellera des souvenirs aux utilisateurs de cette gamme bien connue.

S'il est très présent sur le marché des claviers, des souris ou des casques-micro à destination des joueurs, Razer a toujours été un peu plus discret du côté des manettes. Pour faire simple, disons qu'il dispose de deux grandes gammes selon que l'on joue sur PlayStation (Raiju) ou sur Xbox (Wolverine). Vous l'aurez compris, c'est cette seconde gamme qui nous intéresse aujourd'hui avec la sortie de la Wolverine v2, la toute première manette officiellement compatible Xbox Series X|S qui ne soit pas conçue et fabriquée par Microsoft. Elle vient donc en complément des Wolverine Ultimate et Wolverine Tournament Edition avec, comme atout, un tarif un peu moins délirant.

Dans le plus pur style Xbox

Au premier coup d'oeil posé sur la Wolverine v2, on sent que Razer à chercher à se départir du design des précédentes versions. Il n'est ainsi pas question de reprendre la conception de la Wolverine Tournament Edition par exemple et de porter la bête sur Xbox Series X|S. D'ailleurs, Razer souligne que ses deux autres Wolverine sont compatibles avec la nouvelle génération de consoles Microsoft. L'idée avec cette Wolverine v2 est donc bien de proposer autre chose... sans toutefois renoncer au style Xbox. N'espérez par exemple pas retrouver une organisation « symétrique » de la manette comme on peut l'avoir chez le concurrent de toujours, PlayStation.

Cette disposition dite « symétrique » est à mettre en lien avec la position des mini-sticks : le gauche et le droit ne sont pas dans le même alignement, la croix directionnelle et le stick gauche étant inversés par rapport à ce que l'on retrouve sur les manettes Sony. Si nous avons une petite préférence pour cette organisation, nous n'épiloguerons pas : tous les goûts sont dans la nature. Il en va d'ailleurs de même pour les poignées si ce n'est que, cette fois, Razer se rapproche de la conception « Sony » avec des appendices plus courts que sur les manettes Xbox officielles. Un choix qui est généralement bien accepté par les joueurs, mais qui pourra gêner les plus grandes mains.

Pour le reste du design général, il n'y a de base pas grand-chose à signaler si ce n'est que Razer reste fidèle à sa couleur fétiche. Si la manette est largement noire, on note la présence de deux liserés verts. Précisons que ces derniers ne sont pas rétroéclairés et que la manette n'intègre qu'une seule LED « de contrôle » : elle est blanche, située sous le logo Xbox. Un regret d'ailleurs, il semble impossible d'en régler l'intensité, c'est que la bestiole est puissante. Dernière chose avant d'embrayer sur les aspects plus techniques, la Wolverine v2 est une manette lourde : à 274 grammes, elle se situe au niveau de manettes lestées par leur batterie alors que celle-ci est filaire.

Filaire avec un câble de 3m non détachable

En effet, il est important de souligner que Razer a fait dans la simplicité à ce niveau : il n'est pas question de proposer une manette sans-fil avec cette Wolverine v2 que l'on connecte donc forcément en USB à sa console ou à son PC. Dommage, Razer n'a pas opté pour un câble speedflex - souple - comme il en utilise sur certains périphériques et ledit câble n'est pas détachable. Heureusement, avec ses 3 mètres, il est de bonne taille. Aucun accessoire n'est proposé par Razer pour accompagner son pad et il ne sera donc pas possible de modifier la forme des sticks ou le galbe des poignées comme certaines manette haut de gamme le proposent.

Pour ajuster / paramétrer la Wolverine v2 aux habitudes des joueurs, Razer se repose exclusivement sur l'application Controller Setup for Xbox que l'on utilise aussi bien sur PC que sur console. Une application plutôt bien pensée et très complète, mais qui manque peut-être d'un tout petit peu d'explications, notamment en ce qui concerne le réglage de la sensibilité des mini-sticks. Reste que l'outil permet pas mal de fantaisies et, notamment, d'attribuer de nouvelles fonctions à certains des boutons : en particulier les M1 / M2 que l'on trouve sur la face avant de la manette, à côté des L1 / L2 et R1 / R2. Ça ne remplace pas de vraies palettes, mais c'est un plus.

Autre choix qui risque de diviser les joueurs : contrairement à la majorité des constructeurs, Razer emploie effectivement des switchs pour les quatre boutons d'action ainsi que sur la croix directionnelle. Prévus pour 3 millions de clics, ces switchs sont particulièrement résistants et nous apprécions leur très grande réactivité. Reste que la sensation est très différente de celle des contacteurs employés sur des manettes plus « classiques ». Certains joueurs n'arrivent pas à se faire à leur course réduite par exemple et à la sensation de « retour » très différente. Là encore, c'est une question de goûts et il ne nous appartient pas de trancher.

Une grande précision

Disons simplement que nous avons très rapidement pris l'habitude et qu'après quelques heures, nous avions oublié ces différences... c'est même au retour sur une manette « classique » que la sensation a été étrange cette fois. Pour la croix directionnelle, en revanche, si le cliquetis des switchs ne pose guère de problème, nous regrettons que Razer n'ait pas reconduit les boutons distincts de la Wolverine Ultimate : il a opté pour une croix de forme traditionnelle très correcte, mais peut-être un tout petit peu moins précise que celle de la grande soeur. Pour le reste, rien à signaler : la Wolverine v2 est une manette d'une grande précision et, pourvu que vous n'ayez pas de très grandes mains, ergonomie et confort sont impeccables.

Notons la présence d'un grip efficace sur les poignées : la surface « rugueuse » est agréable et ne semble pas devoir s'user rapidement. Un grip qui a le bon goût de ne pas exagérer la transpiration et qui offre une stabilité remarquable... bien aidé en cela par le poids d'une manette plus lourde que nombre de ses concurrentes, mais parfaitement équilibrée. Du côté des mini-sticks, la précision est impeccable : précisons toutefois qu'ils sont plus souples que sur les manettes Xbox officielles. Enfin, les gâchettes tombent parfaitement sous les doigts, elles disposent d'une course tout à fait classique et un curseur permet de réduire cette course pour un effet « bouton ».

x x x x x
    EN RÉSUMÉ    
   

UNE BONNE MANETTE AU TARIF DIFFICILEMENT JUSTIFIABLE

La Wolverine v2 est la première manette officiellement « conçue » pour les Xbox Series X|S. En cela, elle offre une alternative intéressante au pad signé Microsoft d'autant que si la disposition des sticks est identique, les poignées sont plus courtes. Ces dernières, dotées d'un grip efficace, tiennent mieux en main. Cela dit, c'est évidemment au niveau des boutons et de la croix directionnelle que les changements sont les plus notables et, là, Razer risque de diviser : nous apprécions la réactivité des switchs intégrés par le constructeur, mais ce n'est pas le cas de tous les joueurs. Reste que cela ne suffit pas - à notre avis - à justifier une tarification aussi élevée. La Wolverine v2 est une bonne manette, précise et agréable, mais pour son prix, il est possible de s'offrir deux pad Xbox Series.

   
x x x xxxx x x x
     ON A AIMÉ :    ON N'A PAS AIMÉ :    
   
  • Très bonne ergonomie, manette confortable
  • Haut niveau de finition
  • Câble USB de 3 mètres
  • Grip résistant et bien intégré aux poignées
  • Boutons très réactifs, très sensibles
  • Stick et croix directionnelle précis
  • Deux boutons paramétrables supplémentaires
  • Application Windows / Xbox complète
 
  • Tarif élevé pour une manette plutôt « simple »
  • Aucun accessoire (sticks, poignées...) pour justifier le prix
  • Uniquement filaire, câble non détachable
  • Pas de palette au dos de la manette Switchs des boutons qui peuvent diviser
   
x x x x x
    FICHE TECHNIQUE :    
   
  • Prix : 120 euros environ
  • Poids : 274 g
  • Dimensions : 161 x 106 x 65 mm
  • Connexion : filaire, USB 2.0 (3 m)
  • Connectique supplémentaire : jack 3,5 mm (entrée micro / sortie casque combinées)
  • Vibrations : oui, deux moteurs
  • Compatibilité : Xbox Series X|S, Xbox One et PC
  • Où acheter ? : Razer
   
         

Galerie photo - 6 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

1 commentaire
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (1)