Souvenez-vous : dans Cognition : The Hangman, on découvre Erica Reed, jeune agent du FBI aux pouvoirs paranormaux, en prise avec un tueur en série qui s'attaque même à sa famille. Elle perd son frère dans d'affreuses circonstances, mais aussi la trace de l'assassin. Quelques années après, le dossier semble clos faute de nouvelles. De nouveaux meurtres étranges ont cependant lieu, et sont rapidement liés à cette première affaire. C'est alors que Erica et donc elle , car de toute façon il faut faire face à , tandis que et . Il ne restera plus à Erica que de .

En attendant une nouvelle aventure...

Euh oui, bon, ça va être difficile de parler du scénario. Le premier épisode accroche bien, mais on a comme l'impression que le jeu va se perdre dans des chemins de traverse. Cependant, dès l'épisode deux, on comprend que de nombreuses choses sont liées entre elles. Le troisième chapitre est un véritable coup de massue rempli de révélations et qui amène l'intrigue à sa presque conclusion... Conclusion qui arrive donc dans l'épisode 4, The Cain Killer, qui est un peu court mais propose quelques puzzles retors. Sans nous mettre sur le cul comme l'épisode 3, Phoenix Online clôt son histoire de manière très satisfaisante et émouvante.

Pas convaincu pour le coup

Ce qui est étrange, c'est qu'ils ont aussi essayé de renouveler un peu le gameplay, en y introduisant un système de "confiance". Oui, dans The Cairn Killer, vous allez devoir discuter avec plusieurs personnages et les convaincre d'agir dans votre sens, en choisissant les lignes de dialogue correctes. Pas forcement toujours ce que vous voulez dire, mais ce que votre interlocuteur doit entendre. En fait, vous n'avez pas trop le choix, sinon c'est un Game Over et vous n'avez plus qu'à retenter le coup avec les bonnes réponses. Le système offre un peu de variété, mais il reste donc très basique, tant que Phoenix Online ne pourra pas fournir des embranchements dans son scénario selon les résultats du dialogue... Mais comme Cognition est désormais terminé, ce serait peut être pour un prochain jeu ? C'est tout de même étrange de "tester" un nouveau mécanisme aussi spécial dans un dernier épisode...

Notre version test avait pas mal de bugs dont il faudra vérifier l'absence à la sortie. Rien de grave, mais ça plombe un peu l'immersion. La réalisation globale reste au niveau de ce qui a été fait jusqu'ici : ça pourrait être bien mieux, mais les défauts sont contrebalancés par la qualité de l'écriture et du doublage (en anglais uniquement, malheureusement, et pas de sous-titres VF). Si vous êtes anglophone et amateur de bon thrillesr fantastiques, alors il serait vraiment dommage de passer à côté de Cognition.