Deux jours seulement après avoir annoncé l'acquisition de Housemarque, Hermen Hulst annonçait fièrement sa nouvelle prise de guerre, tout en restant assez flou sur la mission qui attendait les petits gars d'Utrecht. Interrogé par l'hebdomadaire Famitsu, Jim Ryan confirme aujourd'hui les soupçons.

Dans le portage d'Amsterdam

Si le président de Sony Interactive Entertainment ne s'est pas fait prier pour se féliciter des 10 millions de PlayStation 5 désormais vendues dans le monde, il a également été cuisiné sur les éventuels portages sur PC des exclusivités maison, surtout depuis la prise du studio Nixxes. Toujours prompt à l'autosatisfecit, voici la réponse de l'intéressé :

Nous sommes très satisfaits de la qualité des jeux développés par les PlayStation Studios. Notre line-up est un des plus solides que nous ayons connu, grâce à des titres comme MLB The Show 21 , Returnal ou Ratchet & Clank Dirft Apart. Nous allons évidemment continuer à développer des exclusivités pour les joueurs sur console dans les années à venir.

Nous sommes également très heureux de pouvoir porter nos licences sur PC, même si nous n'en sommes qu'au début de notre collaboration avec Nixxes, qui va nous aider dans cette mission.

Après Days Gone et Horizon Zero Dawn, quels seront donc les titres qui passeront entre les mains des néerlandais ? En début d'année, Ryan évoquait même une liste de titres déjà prévus pour atterrir sur Steam ou l'Epic Games Store, tout en prenant soin de laisser planer le doute sur ces derniers.

Et si la pratique s'installe petit à petit chez le constructeur, la primauté du marché des consoles devrait pour l'heure conserver une marge d'avance, puisque lesdits portages n'arriveront quoi qu'il arrive que "plusieurs mois" après leur sortie sur PS4 ou PS5. Courage : il parait qu'au bout de la patience, il y a le ciel.