1. Jeux Vidéo Gameblog
  2. >
  3. Dossiers du jeu vidéo
  4. >
    Fire Emblem : redécouvrez la série qui a inventé le tactical RPG

Fire Emblem : redécouvrez la série qui a inventé le tactical RPG

De la GBA, en passant par la GameCube, la Wii et la Nintendo DS
Par Julien Inverno - publié le

Fire Emblem (2004, Game Boy Advance)

Fire Emblem : Rekka no Ken sur GBA est donc le premier jeu de la série développée par un studio interne et majeur de Nintendo, Intelligent Systems (Advance Wars, WarioWare, Paper Mario, etc.), à franchir les frontières nippones. Mais à la manière d'un Final Fantasy VI rebaptisé Final Fantasy III à sa sortie aux USA ou d'un Dragon Quest VIII devenu Dragon Quest : L'Odyssée du Roi Maudit une fois en Europe, ce Fire Emblem 7 (officieusement Fire Emblem : L'Epée Flamboyante) de par son statut d'ambassadeur, deviendra tout simplement et officiellement Fire Emblem pour sa sortie européenne à l'été 2004.

Antépisode de Fire Emblem : Fūin no Tsurugi, sixième jeu sorti en 2002 déjà sur GBA mais exclusivement au Japon, ce premier Fire Emblem international narre les aventures de Lyn, Hector et Eliwood, ce dernier étant le père de Roy, protagoniste principal de Fire Emblem 6. Une filiation caractéristique de la série qui, si elle propose des aventures indépendantes les unes des autres, entretient toujours un lien à travers les dynasties dont sont issues les personnages ou l'admiration qu'ils peuvent vouer à des héros du passé. Les armes, par exemple, portent souvent le nom de protagonistes des épisodes précédents.

Evidemment, alors que l'on s'accorde à dire que la série Fire Emblem est celle qui a défini le tactical RPG, il serait un peu fastidieux de vous d'écrire en détail ce genre du jeu de stratégie, dans lequel, en gros, on place sur une grille des petits bonshommes, aux capacités de mouvement et aux compétences différents, pour défaire son adversaire, tout ça, au tour par tour. Comme dans Shining Force, Ogre Battle, Final Fantasy Tactics, Disgaea ou dans une version super évoluée des échecs en quelque sorte. Arrêtons-nous plutôt sur les spécificités de cet épisode GBA, les codes classiques de Fire Emblem variant sensiblement selon les épisodes. Ce Fire Emblem 7, pensé dès le début pour l'international (voir l'encadré) est le premier à proposer un tutoriel (le "Conte d'Eliwood") précédant le mode difficile(le "Conte de Lyn"). Il propose aussi de nouveaux objectifs lors des affrontements, comme survivre un nombre de tours déterminé ou se rendre à un certain endroit sur la carte, et inclut désormais effets météo et spécificités typographiques des différents champs de bataille. Grâce au câble dédié, quatre joueurs avec quatre GBA peuvent également désormais se défier.

Fire Emblem est resté sur GameRakings (un équivalent de Metacritic mais essentiellement réservé au jeu vidéo), l'épisode le mieux noté de la série avant l'arrivée du petit dernier, Fire Emblem : Awakening sur 3DS. La prime à la nouveauté peut-être.

39 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (39)