>
>
Test de Magic : The Gathering Arena (PC)

TEST de Magic the Gathering Arena : La carte maîtresse ?

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
×

Magic, L'Assemblée, c'est une institution qui a débuté en 1993 et qui a été à l'origine d'un véritable boum des jeux de cartes à collectionner. Il était plus que temps que le jeu de Wizards of the Coast (une autre institution) soit porté sur PC (sans qu'il s'agisse d'une interface web ou d'une version alternative). L'aventure commence l'année dernière et la Beta est maintenant terminée pour laisser place à la première saison officielle. Cette version PC est elle à même de séduire les collectionneurs et joueurs de Magic ? C'est ce que nous allons voir de suite. Ramenez vos decks !

Si vous avez passé vos après midi et vos soirées à défier vos amis devant les magasins de jeux qui vendaient des boosters et des decks Magic, vous avez sûrement déjà téléchargé la version gratuite du jeu sur PC. Cela fait maintenant un peu plus d'un an que Magic : The Gathering Arena est affiné par WotC pour plaire autant aux vieux briscards (ce qui ne sera pas chose aisée) qu'aux nouveaux joueurs qui voudraient découvrir ce grand classique.

Le Draft est à jour.

Magic pour les nuls

Pour commencer et de la même manière que pour n'importe quel autre jeu, il faut apprendre les règles. Magic, ce sont des decks (des jeux de cartes) classiquement constitués de 60 cartes. Ces derniers sont d'abord de base, puis améliorés et adaptés en fonction de boosters qui ajoutent de nouvelles possibilités. À la charge du joueur d'équilibrer correctement son jeu en fonction de son style et de ses objectifs.

Pour résumer, un tour se décompose en plusieurs phases dans lesquelles vous allez devoir poser des cartes en fonction des ressources dont vous disposez. Ces ressources, ce sont des terrains qui correspondent à des éléments en concordance avec le style d'une carte maîtresse de votre jeu. À chaque tour, vous pouvez poser un terrain et une ou plusieurs cartes en fonction des ressources déjà disponibles. Les terrains finissent par s'additionner et offrent ainsi la possibilité d'utiliser des créatures et des sorts bien plus puissants en milieu et en fin de partie.

Il y a autant de styles de jeux et de stratégies qu'il y a de joueurs. Vous pouvez être basés sur l'attaque brute (facile à jouer), tenter d'inonder la table de nombreuses créatures peu puissantes, vous focaliser sur les pièges ou tenter des parties sur le long terme pour utiliser des cartes très puissantes. Il ne suffit pas de poser les cartes dès qu'on les a en main, il faut toujours choisir le bon moment et équilibrer l'attaque et la défense pour ne pas perdre les 20 points de vie qui vous sont octroyés en début de partie.

Ces principes de bases sont inculqués grâce à un didacticiel en 5 phases plutôt bien ficelé. En parallèle, l'interface vous oriente et vous donne accès à un grand nombre de ressources pour affiner vos decks et comprendre les innombrables rouages et concepts du jeu. Magic est un jeu extrêmement profond et qui se renouvelle sans cesse. Il n'a peut être pas le charme d'un Hearthstone, mais il n'en est pas moins très riche. Sparky (la petite lumière) vous abreuve d'instructions et vous guide également au travers de l'interface.

La table de jeu est tout à fait conformes aux parties réelles, quelques animations (parfois bien amusantes) viennent pimenter les parties.

Cartes sur table

Cette saison, c'est le trône d'Eldrain qui occupera les collectionneurs. Clairement, il s'agit ici d'obtenir une émulation entre les cartes réelles et le jeu vidéo. Les decks en vente dans le commerce contiennent des codes afin que vous puissiez également les jouer sur petit écran. Une excellente façon d'apprendre à jouer vos decks et à les optimiser pour vos parties physiques. D'ailleurs, nombreux sont les liens à vous donner les bonnes adresses pour aller acheter vos cartes et faire des rencontres avec d'autres joueurs. Encore une fois, il faut prendre le temps de chercher toutes les infos pour jouer en connaissance de cause.

Pour ce faire, vous trouverez une reproduction de table contextualisée pour vous faire la main contre un bot. Une étape indispensable avant de vous faire éclater en partie en ligne, que ce soit en mode classé ou non. Quelle que soit l'option que vous choisissez, vous progressez en niveaux et débloquez des bonus pour obtenir de nouveaux boosters, avatars et dos de cartes. Il y a à la fois de quoi personnaliser votre jeu et l'améliorer. Bien entendu, si vous décidez de mettre la main à la poche pour aller plus, vite, ce n'est pas WotC qui va vous en empêcher... En gros, vous gagnez du temps pour vous faire un deck idéal et gagner plus facilement vos parties... si l'adversaire n'a pas fait de même.

L'ergonomie en jeu est correcte sans mener à l'extase. Correcte, car on parvient à faire tout ce qu'on veut, mais perfectible car il faut parfois si reprendre à plusieurs fois pour poser une carte lorsqu'on utilise la souris. L'utilisation de raccourcis clavier pour les plus optimiseurs d'entre vous résoudra le souci.

Gérer vos decks et faire des essais est un des gros avantages de MTG Arena.

Mille et une façons de tirer les cartes

On joue généralement à Magic pour trois raisons : l'intérêt ludique (les mécanismes de jeu), l'aspect collection (car les séries de cartes sont toujours jouables, mais plus reconnues en parties officielles, cela fait marcher le commerce et avancer dans la méta-histoire), l'intérêt artistique avec les dessins qui sont sur les cartes et les versions spéciales et rares de ces dernières.

Même si le jeu ne demande pas une puissance phénoménale pour tourner, les résultats à l'écran sont appréciables et surtout très fidèles lorsqu'on passe sur une carte. Toutes les caractéristiques sont claires et les effets détaillés. MTG Arena propose une multitude de modes de jeux, tous utilisés dans les parties physiques.

Vous y trouverez du Draft, des parties en paquet scellé et des événements spéciaux. Le tout enrobé avec une interface qui vous présente ce qui est en cours en ce moment et ce qui va arriver dans les jours/ semaines qui suivent. À vous de choisir le deck qui vous semble le plus approprié et en avant ! Une fois que vous aurez appris un peu votre jeu contre le bot, vous ne pourrez plus vous passer des parties compétitives. De ce côté, et surtout au niveau de l'interface, il reste des efforts à faire pour améliorer l'aspect communautaire. Pas de liste d'amis, de chat ou de messagerie. Certes, il existe une multitude de moyens pour s'organiser avec ses amis, mais il est dommage de ne pas disposer d'un système spécifique au jeu. Il n'y a pas non plus de mécanique d'échanges de cartes, alors que c'est un des aspects fondamentaux dans un jeu de collection. Business is business...

L'interface assez claire vous tient au courant de l'actualité du jeu et vous guide vers des ressources.

Poker menteur

MTG Arena n'a qu'un seul gros défaut, mais il est de nature à faire hurler les plus pointus des joueurs... Il peut arriver dans certaines situations et de façon fortuite, de voir brièvement une carte que l'adversaire va prendre avec sa souris sans qu'il la joue réellement. Ce bug impardonnable devra être corrigé car il peut changer totalement la physionomie et l'issue d'une partie. Lorsqu'on joue beaucoup à MTG, on reconnaît instantanément les cartes, même avec un simple coup d'oeil.

Si vous accrochez à Magic, ce sera l'aventure d'une vie. Le set actuel (le trône d'Eldraine) est composé d'un peu plus de 240 cartes. Sachant que chaque set dure environ 3 mois avant d'avoir de nouvelles mises à jour, vous n'avez jamais fini de collectionner. Les saisons légales du jeu suivent toujours un core set, mais vous pouvez choisir de jouer les anciens (pas tous, loin de là) en mode historique. MTG Arena restera gratuit et devient juste un outil indispensable si vous jouez sérieusement à Magic. À vous de choisir si vous voulez l'utiliser comme un outil de test pour vos cartes physiques ou si vous préférez vous y investir en tant que tel.

Bon
7
Magic : The Gathering Arena n'est pas encore parfait et c'est sans doute pour cela qu'il n'est pas encore indispensable à tout joueur qui se respecte. Il reste une offre très appréciable et va de toute manière évoluer pour revenir un jeu de carte incontournable et développer son côté eSport. Si vous n'y avez pas joué, n'hésitez pas à le télécharger pour la culture et si vous êtes pratiquant de Magic, vous y viendrez un jour ou l'autre.
par
+ On aime
  • Des règles strictement identiques au jeu réel.
  • De quoi se faire la main gratuitement.
  • Les événements spéciaux.
  • La possibilité d'importer ses decks physiques.
- On n'aime pas
  • Pas de gestion communautaire digne de ce nom.
  • Le bug de dévoilement de carte rédhibitoire.
  • Pas de système de revente/échange de cartes.
  • Pas encore assez de contenu, notamment sur les anciennes éditions (on veut une encyclopédie !).
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur PC
Je l'ai 0
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Magic : The Gathering Arena - 13 images (cliquez pour zoomer)

Le Draft est à jour. La table de jeu est tout à fait conformes aux parties réelles, quelques animations (parfois bien amusantes) viennent pimenter les parties. Gérer vos decks et faire des essais est un des gros avantages de MTG Arena. L'interface assez claire vous tient au courant de l'actualité du jeu et vous guide vers des ressources.

La rédaction vous recommande

6 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (6)