TEST de F1 2019 : La référence bien installée

Par Vincent Elmer-Haerrig - publié le
×

C'est la saison, tous les jeux de sports mécaniques sortent leurs nouveaux trains de pneus. Il en va également de même pour F1 2019 qui continue de proposer de plus en plus de choses. Codemasters ne cesse de faire évoluer son bébé et pour exploiter pleinement la licence FIA, ajoute toujours plus de contenus. Faisons un tour de piste des nouveautés et des acquis.

Même s'il n'y a pas de concurrence, Codemasters s'est attaché à améliorer sans cesse les série des "Formula One". Profitant des retours des joueurs les anglais ses sont attachés à faire progresser le jeu dans plusieurs domaines. Le contenu notamment qui s'étoffe avec l'arrivée d'une toute nouvelle catégorie.

La scénarisation des premiers tours de roues est sympathique.

La F2 enfin sur la grille

Il était temps qu'à l'instar d'un MotoGP, F1 2019 propose les antichambres de la Formule 1. Nombre de simulations comprennent ces introductions, avec toutes les catégories qui mènent au sommet. La Formule 2 est donc disponible avec son championnat et son inclusion dans le mode Carrière solo.

Cette introduction est habillement scénarisée pour expliquer les grosses ficelles de la gestion de carrière. Un coéquipier sympathique, un rival désagréable et narcissique, incarnent les choix manichéens qu'il faudra faire pendant le reste de la carrière. Allez-vous vous mettre en avant et rouler uniquement pour votre intérêt ? Ou allez-vous privilégier le travail en équipe, que ce soit avec votre équipier ou vos mécaniciens ? Les petites séquences narratives sont sympathiques et apportent un réel plus à l'expérience.

Mais elles disparaissent dès que l'on passe en catégorie reine. C'est bien dommage, car si on retrouve les personnages qui ont évolué en Formule 1, il ne se passe plus rien entre eux. Avec cette introduction, on s'attendait à d'autres séquences qui auraient pu faire référence à l'histoire de la F1 ou à la saison dernière par exemple. C'eut été une belle occasion d'ancrer le joueur dans le microcosme de la F1.

Les effets de poussière sont très réalistes, on s'y croirait !

Une carrière toujours aussi complète

Si on peut regretter que Codemasters ne soit pas allé au bout des choses pour le côté scénario du titre, la gestion de la Carrière est toujours aussi complète. Les objectifs de course sont variables selon l'écurie choisie, le développement de la voiture s'effectue toujours en remportant des points pendant les séances d'essai, les interviews sont aussi de la partie après les épreuves.

De ce côté, vous ne serez pas dépaysés, c'est aussi chouette et cohérent que dans l'édition 2018. Sans crouler sous les données, l'interface est à la fois complète et claire. L'ensemble est adaptable à vos souhaits, que vous ayez envie de participer à chaque séance d'essai ou que vous vouliez de suite vous plonger dans la course. En fonction du niveau de difficulté, ces courses seront plus ou moins haletantes.

La difficulté de base du jeu demandera justement aux habitués de cette simulation une adaptation vers le haut. Il ne sera pas rare de mettre une, voire deux secondes au second de la pôle. C'est énorme en F1 et si vous voulez du challenge il faudra monter un peu la difficulté.

En piste l'IA est "intéressante". Les autres pilotes se décalent, protègent les intérieurs lorsque vous arrivez trop près et ne force pas quand vous êtes déjà à leur hauteur. Cela ne les empêche pas d'être combatifs et de tenter de prendre l'avantage dès que c'est possible. Une très bonne surprise.

Les ambiances sont très bien rendues.

Prost et Senna au prix fort

Si le jeu comprend toujours des épreuves historiques pour ponctuer le mode Carrière, une édition spécifique retraçant les grands moments des duels épiques entre Prost et Senna est proposée cette année. Cette édition "Légendes" est tout de même vendu 20 à 30€ de plus que son homologue standard. Il nous est malheureusement impossible de vous dire si ces prix sont justifiés, dans la mesure ou notre version de test était une édition classique.

Attendu qu'il existe déjà bon nombre de voitures historiques dans le jeu de base, on peut s'interroger sur la pertinence de cette double édition. Laissons-lui le bénéfice du doute en profitant de ce qui est déjà inclus dans la version classique et qui permet d'apprécier la différence entre les Formule 1 historiques et les vitrines technologiques contemporaines.

Le contenu historique est toujours au rendez-vous.

Le multijoueurs pied au plancher

La partie en ligne de F1 2019 est particulièrement impressionnante. Avec les options de personnalisation de votre voiture et de votre pilote, vous pouvez vraiment vous approprier votre carrière en ligne. Un système de ligue vous permet de vous inscrire à des championnats créés de toutes pièces par vos amis ou la communauté. N'importe qui peut proposer des championnats à sa sauce et l'interface est extrêmement complète.

Vous pouvez jouer en mode classé, en non classé, tenter les épreuves hebdomadaires et même jouer en LAN ! Une option trop rare aujourd'hui et qui montre bien que Codemasters souhaite favoriser l'événementiel et l'eSport qu'il peut y avoir avec son jeu.

D'ailleurs une section complète est dévolue à l'eSport avec toutes les informations et les résumés en la matière. Pour chipoter, on pourrait demander à ce que l'actu de la F1 soit également mise en perspective avec celle de son homologue virtuel, à la manière d'un NBA 2K. La boucle serait ainsi bouclée.

La victoire se mérite !

Finition parfaite

Techniquement, les éclairages ont gagné en précision et le moteur maison de Codemasters est très efficace. On sent que l'ensemble du jeu est au point, les temps de chargement sont optimisés et tout cela fait très pro. Les effets de poussière sont superbes et cette excellence esthétique vient renforcer l'immersion que procurent les sensations au volant. Les F1 sont modélisées à la perfection, les arrêts aux stands réalistes. Tout est dans le détail, à l'image des pneus qui s'usent préférentiellement sur les surfaces sollicitées.

Que ce soit au pad ou avec un volant, la voiture tient bien dans les mains. C'est-à-dire que vous allez très bien sentir le sous-virage en entrant trop vite dans une courbe et perdre l'arrière sur une ré-accélération en appui trop important. A cela F1 2019 ajoute une conduite qui doit être intelligente avec une gestion en temps réel de la richesse du mélange de carburant, des aides électriques, de l'usure des pneus... Les séances d'essai aident à comprendre tout cela sans douleur et on sent réellement la différence de comportement avec l'évolution de la piste et de la voiture.

Bref, F1 2019 est un jeu totalement abouti et sans doute incontournable pour tout amateur de F1 qui se respecte. Sur le haut du panier, il finit par être tellement plein qu'il va déborder.

Indispensable Gameblog
Fantastique
9
L'excellence en Formule 1. C'est ce qui vient à l'esprit lorsqu'il faut résumer les qualités de F1 2019. Extrêmement complet, très bien pensé à tous les niveaux, cette édition 2019 a tout pour séduire. Que vous soyez un amateur de sports mécanique ou un fidèle de la série, vous ne serez pas déçus. Messieurs, démarrez vos moteurs !
par
+ On aime
  • L'arrivée de la F2.
  • Les efforts de scénarisation.
  • L'esport clair et précis.
  • Le multijoueurs très complet.
  • Les options de personnalisation.
  • Techniquement très bien fini.
- On n'aime pas
  • Une édition artificielle "Legends".
Donnez votre note
note
--

Ce jeu n'a pas encore été noté

Ma collection sur PS4
Je l'ai 1
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo F1 2019 - 25 images (cliquez pour zoomer)

La scénarisation des premiers tours de roues est sympathique. Les effets de poussière sont très réalistes, on s'y croirait ! Les ambiances sont très bien rendues. Le contenu historique est toujours au rendez-vous. La victoire se mérite !

La rédaction vous recommande

4 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (4)