>
>
Test de Apex Legends (PS4, Xbox One, PC)

TEST d'Apex Legends : Un vent de fraîcheur dans le battle royale

Par Eva Martinello - publié le

Vous pensiez que Fortnite était le dernier survivant des jeux battle royale ? Respawn et EA Games nous prouvent le contraire avec la sortie d'un dernier opus inattendu dans l'univers de Titanfall. Ce battle royale gratuit a débarqué comme une bombe ce 5 février et a atteint 1 million de téléchargements à l'issue de son premier jour d'existence, puis 10 millions en trois jours. Un enthousiasme mérité ? On fait le tour.

Titanfall est une licence dont la naissance remonte à 2014. L'action se déroule plusieurs siècles dans le futur, alors que les humains ont colonisé d'autres systèmes solaires. Apex Legends prend place dans le même univers, plusieurs siècles encore après Titanfall 2. Au premier démarrage, une cinématique nous explique ce que sont les jeux Apex : une série de combats à mort (virtuelle) dans une arène surprotégée, entre plusieurs personnes sélectionnées pour leurs compétences, les Légendes. Ces derniers se rassemblent en équipes de trois et se mènent une guerre sans merci pour le divertissement des spectateurs.

Puisse le sort vous être favorable

Plus encore que les autres jeux du genre, Apex Legends s'inspire de l'univers des Hunger Games. Tout comme la licence américaine, une voix scande des informations via des haut-parleurs pour nous guider tout au long de la partie. C'est aussi elle qui annonce chaque nouveau champion : le joueur qui en a le titre est celui qui a le nombre de frags le plus élevé. En plus d'être affiché publiquement sur toute la carte (incluant son pseudonyme et son personnage), une prime est mise sur sa tête. Le joueur qui l'éliminera obtiendra de l'expérience bonus et un nouveau champion sera désigné... cet élément de gameplay apporte plus de spectacle et, surtout, une pression importante sur les épaules du champion en question !

Cette ambiance est encore renforcée par la désignation du meilleur joueur de la partie précédente, juste avant d'être propulsé sur la carte. Son personnage et son pseudonyme sont là encore révélés. Ces éléments rappellent au joueur qu'il est dans un combat de survie pour le divertissement des foules, exactement comme dans Hunger Games, et donne plus de matière à l'univers, qui est trop souvent négligé dans les jeux battle royale.

Alors comme ça, vous pensez être à la hauteur ?

La direction artistique respecte l'univers de Titanfall, avec les graphismes futuristes des jeux précédents. Le design de la carte joue sur les antagonismes : on peut apercevoir à l'horizon des dinosaures à côté d'appareils qui relèvent de la science-fiction, et un climat parfois aride, parfois tropical. La musique et le sound design sont soignés et les doubleurs choisis collent avec les personnages. D'ailleurs, même en français, Respawn a pris le parti de sous-titrer les voix anglophones. Au moment de la sortie du jeu, ce sont 8 personnages qui sont introduits : chacun a une identité forte, mais on nous donne que peu d'informations sur eux. Leur biographie explique simplement pourquoi ils rejoignent les jeux Apex.

Avant de commencer, un tutoriel nous explique rapidement les bases du jeu, mais les subtilités du gameplay se découvrent au fil des parties. L'interface utilisateur est intuitive, ainsi que l'utilisation de l'inventaire en jeu. Tout est fait pour que le joueur n'ait pas à se poser trop de questions en choisissant ses armes et son équipement : les armes n'ont pas de données chiffrées et les niveaux des équipements se distinguent clairement par leur couleur (blanc - violet - orange). Cela offre plus de fluidité à la phase de loot.

En règle générale, tout est fait pour rendre les parties dynamiques et rapides. Les plus longues durent 20 minutes seulement (soit la moitié des parties sur PUBG), puisque la carte est de taille moyenne et les personnages se déplacent rapidement. Pour accélérer la cadence, des montgolfières dans chaque zone permettent aux joueurs de ré-atterrir plus loin et des tyroliennes pullulent sur la carte. Enfin, un système de glissades accélère leur progression sur les pentes. De façon assez ironique, Apex Legends joue sur le dénivelé mais a supprimé les dégâts de chute.

En revanche, les fans inconsidérés de Titanfall ne retrouveront ni wallrides ni double jumps, trop compliqués à intégrer dans le jeu, ni les robots géants. En outre, les habitués des jeux compétitifs pourront être désarçonnés par le manque de données sur les armes et les équipements, ainsi que par l'absence d'un mode d'entraînement. 

C'est reparti pour un tour

Du côté du gameplay, l'innovation majeure d'Apex Legends est l'élimination non-définitive. Quand un joueur élimine un adversaire, il tombe à terre et peut se protéger en attendant qu'un allié le réanime. S'il est définitivement éliminé, les alliés ont encore une chance de le faire revenir en récupérant sa bannière dans les prochaines 60 secondes. Si le temps est écoulé sans que la bannière ne soit récupérée, cette fois, c'est la mort définitive pour le joueur. Mais si un allié parvient à la récupérer, il pourra ramener la bannière dans l'un des appareils destinés sur la carte. Au moment de ressusciter l'allié, le joueur sera vulnérable pendant plusieurs secondes puis le joueur secouru sera repropulsé dans l'arène. En plus de laisser une seconde chance aux joueurs, ces mécaniques permettent d'ajouter des situations stratégiques intéressantes... 

Les compétences uniques des Légendes font également toute l'originalité du jeu : chacune d'entre elles a un passif, une capacité simple et une ultime qui lui sont uniques. Ces éléments ont déjà été intégrés au genre sur Realm Royale, mais cela rappelle aussi le mélange des genres FPS et MOBA opéré par Overwatch. Enfin, les développeurs ont souhaité favoriser un maximum le travail d'équipe en créant des synergies entre les différentes Légendes, mais aussi grâce à un système de pings avancé. Le joueur peut signaler n'importe quel objet ou emplacement ennemi à l'aide d'un bouton unique, mais aussi personnaliser ses communications avec un menu déroulant rapide à utiliser. Tout cela s'ajoute à l'activation automatique du micro en partie, mais les pings peuvent clairement s'y substituer !

Enfin, une chose a été ajoutée pour souder un peu plus les trios de joueurs : le largage dans l'arène se fait ensemble, avec un leader de saut choisi au hasard. Si tout le monde peut suggérer un lieu d'atterrissage, c'est au leader de décider où l'équipe commencera la partie. Pour les loups solitaires, il est possible de ne pas se plier à la décision du leader, mais le jeu lui en décourage fortement pour favoriser le jeu en équipe.

Des skins à la pelle

Le modèle économique du jeu obéit au modèle Game as a Service (GaaS) et propose déjà plus d'une cinquantaine de skins : armes, personnages, mais aussi cinématiques de mises à mort. On retrouve un système proche de celui d'Overwatch, avec des loot boxes offertes au joueur à chaque niveau gagné. Certains skins peuvent être échangés avec des jetons remportés au fil des parties, mais d'autres ne peuvent l'être qu'avec des pièces qu'il faut acheter, notamment des skins légendaires proposés en temps limité dans la boutique. Quant aux personnages supplémentaires, ils peuvent être tous obtenus avec des jetons.

Pour terminer, Apex Legends a le mérite d'être un produit fini du côté de l'optimisation et de la stabilité. Il est possible de faire tourner le jeu plus facilement en réduisant les graphismes et les bugs sont mineurs, surtout liés aux serveurs qui sont victimes du succès du jeu...

Maintenant qu'Apex Legends a réussi son lancement, les développeurs auront le défi de maintenir l'intérêt de la communauté en proposant des nouveautés, que ce soit plus de Légendes, mais aussi d'autres modes de jeu et des innovations sur le gameplay. On se demande en revanche si Respawn a réellement trouvé sa cible, en oscillant entre des mécaniques les plus simples possibles et une complexité inhérente au mélange des genres. Une chose est sûre : il a parfaitement sa place aux côtés des autres jeux battle royale, en apportant un vent de fraîcheur à un genre surexploité depuis PUBG et Fortnite.

PS4
XB1
PC
Indispensable Gameblog
Fantastique
9
Notes de la Rédac (3)
Même s'il n'est pas le dernier opus attendu de Titanfall, Apex Legends a tout pour être un battle royale à succès. À côté du mastodonte Fortnite, il peut se faire sa place grâce à un gameplay original, inspiré d'autres genres comme le FPS et le MOBA. Il nous immerge dans une arène de combat pour divertir les foules, avec un univers futuriste qui a de la matière. La direction artistique est soignée et fidèle à la licence. En revanche, le jeu n'est qu'à ses débuts et tout dépendra de la direction que prendra Respawn pour le faire évoluer. Après un lancement plus que réussi, toutes les possibilités leur sont en tout cas ouvertes pour faire du jeu un battle royale encore plus complet et dynamique !
par
+ On aime
  • C'est de toute beauté.
  • Direction artistique réussie.
  • Gameplay innovant.
- On n'aime pas
  • Un manque de données sur les armes.
  • Des serveurs pas encore stables.
  • Un seul mode de jeu au lancement.
Donnez votre note
5 notes
6
0
1
0
2
0
3
2
4
0
5
0
6
1
7
1
8
1
9
0
10
Ma collection sur
PS4
Je l'ai 4
J'y joue 5
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests (2)
Bof/20 (PC)
0 0
MiiGarou
Un style Overwatch qui surf sur la hype des Battle Royal.. Points négatif que je reproche fortement a ce jeu:1. Manque d'originalité.2. Un seul mode disponible histoire de faire vite le tour du jeu contrairement a un Fornite.3. Payer pour avoir...
4
0 0
Djey
Ahhhh 2001 et les élèves de la classe B de 3ème année du collège Shiroiwa et leur étrange professeur Takeshi Kitano me semble bien loin. Pardon ? Ca ne vous dit rien ? Shûya, Noriko, Takako ? Ce sont les protagoniste du film Battle Royal, dans...
7

Galerie photo Apex Legends - 13 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

27 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (27)