>
>
Test de Dark Souls Remastered (PS4, Xbox One)

TEST de Dark Souls Remastered : Un chef d'oeuvre remis au goût du jour

Par Jonathan Bushle - publié le

Lé série des Dark Souls fait chavirer le coeur des joueurs depuis plusieurs années maintenant, et aujourd'hui, le premier épisode revient dans une version améliorée accolée d'une mention "Remastered" à destination des PC et consoles de dernière génération. La question fatidique : peut-il toujours se voir considéré comme un indispensable aujourd'hui ? La réponse tout de suite.

Dark Souls est un jeu qu'on compare à un peu tout et n'importe quoi depuis quelques années. C'est aussi celui à qui tous essaient de ressembler, avec plus ou moins de réussite. Sa légende, il avait commencé à la forger avec Demon's Souls, qui avait bénéficié d'un excellent bouche à oreille, pour finalement parvenir à la consécration avec un titre de très, très haute volée paru en 2011. Si l'on aurait pu un moment croire à un remake de Demon's Souls, vu du teasing opéré par From Software ces derniers temps, il n'en est rien, c'est bien le plus célèbre des jeux d'Idetaka Miyazaki qui débarque aujourd'hui sur nos consoles de dernière génération et sur PC.

Sachez-le, nous aurions vraiment aimé vous parler de notre expérience dans les transports parisiens, l'amiibo Solaire à portée de main, mais pour cela, il faudra patienter jusqu'à cet été puisque la version Switch a été repoussée. En attendant, c'est sur la mouture PS4 que nous sommes allés sonner les cloches de l'éveil, pour ce titre qui est aussi disponible sur Xbox One et PC (avec une promotion pour ceux qui possèdent déjà le jeu d'origine sur Steam). De quoi faire revenir les fans ? Certainement. Et de quoi en attirer de nouveaux ? Très probablement aussi.

Le Hameau du Crépuscule, méconnaissable !

Praise the sun !

Une fois la galette insérée dans notre fidèle PS4 Pro, l'aventure commence toujours de la même manière : avec l'un des pires éditeurs de personnage au monde ! Tout de suite après, on nous lance dans le refuge des morts-vivants, avec ses quelques pièges qui nous mettent directement dans le bain. Ensuite, on arrive au sanctuaire de Lige-Feu, où l'on se retrouve totalement livrés à nous-mêmes, avec plusieurs chemins différents qui s'ouvrent devant nous. C'est là que la véritable aventure commence, avec ses combats éprouvants, qui demandent une attention de chaque instant ainsi qu'une grande concentration, sous peine de se faire embrocher par une bande de zombies faiblards qu'on avait sous-estimés.

Dans Dark Souls, le challenge est toujours très corsé, mais pas impossible. Et la fierté d'avoir accompli un exploit que l'on pensait insurmontable quelques minutes plus tôt devient alors une véritable drogue dure : on souffre, mais on en redemande ! D'autant plus que les phases d'exploration entre deux combats sont tout simplement toujours aussi passionnantes, avec ce qui est probablement l'un des meilleurs level design de tous les temps, fait des niveaux enchevêtrés les uns dans les autres et tous interconnectés de façon assez spectaculaire, moult secrets étant situés dans les recoins les plus sombres. Dans Dark Souls, les environnements visités ne sont pas de simples décors, ils font véritablement office de personnages secondaires, et vont vous raconter des histoires à travers leur architecture, leur construction. Pour le reste du scénario, comme d'habitude très cryptique, ce sera au joueur de faire l'effort d'aller chercher lui-même les infos, avec un peu de lecture dans les différentes descriptions des objets. Six ans après, même après avoir joué à Bloodborne et à Dark Souls III, l'antique Action-RPG de From Software reste encore un très grand représentant du genre, capable d'accrocher à nouveau les habitués et de séduire les nouveaux venus.

Des boss aux attaques redoutables.

Dark Souls 1.5 ?

Pour les vieux briscards, le principal intérêt de cette version restaurée, c'est bien évidemment l'aspect technique, grandement été amélioré. Ne nous mentons pas : en 2011, l'état dans lequel était sorti Dark Souls était frustrant, notamment à cause de certaines zones comme le Hameau du Crépuscule, qui ne pouvaient être affichées qu'en 10fps quelle que soit la machine sur laquelle le jeu tournait ! Aujourd'hui, tout cela a été corrigé avec l'application d'un framerate à 60 images par seconde constant, que l'on soit sur PS4 Pro ou sur le modèle standard, ce qui s'avère extrêmement agréable, notamment dans ces fameux endroits qui posaient auparavant de gros problèmes. Ici, tout tourne à la perfection. Il faut aussi noter que la distance d'affichage est améliorée, et que les éclairages sont mieux gérés. On se surprend donc à redécouvrir certains lieux, qui semblent plus vivants et colorés que jamais. Pour avoir relancé une partie sur Xbox 360, on peut vous dire que le résultat est vraiment saisissant ! Le travail sur les textures ne bénéficiera pas des mêmes critiques positives, puisque ces dernières ne semblent pas toutes avoir subi le même traitement. Dans certains pans de décors notamment, où elles semblent parfois grossières, ce qui est d'autant plus gênant aujourd'hui étant donnée la résolution supérieure dont bénéficie ce remaster. Au final, si le jeu se révèle effectivement plus beau, il garde tout de même un petit aspect vieillot, mais après tout, il l'avait déjà à sa sortie initiale. Attention, ce n'est pas moche non plus, Dark Souls restant, grâce à son ambiance et son architecture, un vrai régal pour les yeux !

D'autres toutes petites nouveautés sont aussi de la partie, et sont essentiellement des améliorations ergonomiques. On peut par exemple régler l'affichage du HUD et des menus, leur taille et leur position à l'écran, mais aussi consommer plusieurs objets en même temps. Il convient aussi de noter que les nombreux glitchs présents dans le jeu d'origine sont absents de cette mouture, et ce même en version 1.00. Les Trophées et Succès restent exactement les mêmes (et il n'y en a toujours pas pour le DLC inclus dans la galette), mais ils apparaissent sur une ligne séparée, ce qui permet donc de les marquer une seconde fois si vous aviez déjà retourné le jeu sur PS360. Enfin, dernier ajout, et non des moindres : les serveurs des modes en ligne peuvent désormais accueillir jusqu'à 6 joueurs. Et toujours tout un tas de messages au sol, parfois traîtres, ainsi que les ombres des autres joueurs qui errent, comme vous, dans Lordran. Les fonctions en ligne de Dark Souls Remastered bénéficient des innovations les plus récentes de la série, comme des sessions protégées par mots de passe ou un matchmaking plus simple avec ses amis. Au vu de tout ce qui vient d'être dit, et malgré le fait que nous soyons en présence d'un simple remaster, on ne boude pas notre plaisir, et on est très heureux de pouvoir redécouvrir le jeu de cette façon, même si l'on aurait rêvé d'un vrai remake avec des graphismes dignes de Dark Souls III !

PS4
XB1
Indispensable Gameblog
Très bon
8
Dark Souls : Remastered est une version améliorée du jeu original sorti sur PS360. S'il est quasiment identique pour ce qui concerne la jouabilité, il a été amélioré sur de nombreux points techniques : le framerate notamment, avec du 60fps constant. La distance d'affichage est également augmentée, tandis que la gestion des lumières est améliorée et que quelques textures sont retravaillées. On se surprend donc à redécouvrir certaines zones sous un nouvel angle, notamment celles qui posaient de gros soucis dans la version d'origine, puisque la technique n'est désormais plus un frein à notre plaisir. Car oui, même six ans après, Dark Souls est toujours un monument du RPG d'action, un titre culte. Cela, il le doit à son univers impitoyable, ou vous devez vous débrouiller tout seul pour découvrir votre chemin et le scénario, ou les combats peuvent être fatal à la moindre faute d'inattention, que ce soit contre de simples ennemis ou d'impressionnants boss. Quant à son level design démentiel, il vous emmène sans cesse de surprises en surprises. Le jeu est toujours aussi difficile, mais pas insurmontable pour qui sait faire preuve de patience et ne rechigne pas à l'apprentissage de la discipline. Le sentiment d'accomplissement qui s'en dégage après avoir passé un obstacle devient vite une véritable drogue dure. Bref, vous l'aurez compris, même si vous avez déjà bouclé le jeu il y a six ans, l'offre proposée ici est toujours extrêmement alléchante. Et on vous comprendra, on n'en pense pas moins. Et ce même si vous jouez sur PC, puisque vous pourrez avoir accès à une version plus solide techniquement sans avoir recours au moindre mod. Et si vous êtes un petit nouveau, je ne peux que vous conseiller de vous plonger corps et âme dans ce titre, qui est tout simplement l'un des meilleurs de la précédente génération de consoles, et présenté ici dans sa version la plus aboutie techniquement. Il n'y a aucune raison de ne pas (re)craquer. Enfin si, peut-être une : que vaudra donc le jeu sur Nintendo Switch ?
par
+ On aime
  • La meilleure version de Dark Souls sur consoles, 60fps oblige.
  • Tout simplement un des meilleurs jeux PS360 disponible sur PS4 et Xbox One.
  • La direction artistique et l'ambiance de folie.
  • Un level design d'exception.
  • On redécouvre certaines zones du jeu.
  • Quelques ajustements ergonomiques.
  • Doublages anglais d'origine et textes en français.
  • Le contenu additionnel est inclus.
  • Le prix de lancement correct.
- On n'aime pas
  • Aucune vraie nouveauté.
  • Un simple remaster, pas un remake.
Donnez votre note
2 notes
7
0
1
0
2
0
3
1
4
0
5
0
6
0
7
0
8
0
9
1
10
Ma collection sur
PS4
Je l'ai 2
J'y joue 1
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests (1)
0 0
Thomascarpone
Cela a du charme de se replonger dans DS, mais c'est à peu près tout.Pour les nouveaux venus, ils risquent de se demander ce qui a fait le succès de cete série. Après les évolutions qu'ont apporté BloodBorne et DS3, on s'appercoit vite du coup de...
4

Galerie photo Dark Souls Remastered - 15 images (cliquez pour zoomer)

Le Hameau du Crépuscule, méconnaissable ! Des boss aux attaques redoutables. Une mort gag : je suis tombé, mais le minotaure aussi. Pour lui, c'était définitif ! Bonjour ! (Comme pour le minotaure, elle est morte en même temps que moi : Double KO !) Avec mon bouclier et mon épée, elles n'ont pas fait un pli. L'hydre comme vous ne l'avez jamais vue ! OMG ! Solaire ! Ça va ?

La rédaction vous recommande

24 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (24)