>
>
Test de Moss (PlayStation VR)

TEST de Moss sur PlayStation VR : Un pur enchantement

Par Julien Hubert - publié le

Dévoilé en vidéo lors de l'E3 2017, Moss nous avait ensuite conquis à la Gamescom, lorsque nous avions enfin pu mettre les mains dessus pour la première fois. Maintenant que nous avons eu le bonheur de le parcourir de bout en bout, on peut enfin le partager sereinement : cette exclusivité PlayStation VR est un merveilleux petit conte à ne surtout pas rater si l'on possède le casque de réalité virtuelle de Sony.

Les développeurs de Polyarc ont livré un véritable travail d'orfèvre avec Moss. Ce jeu est un émerveillement de tous les instants, durant les trois ou quatre heures que dure cette aventure faite d'exploration, d'action, de plate-forme et d'énigmes, et dans laquelle la réalité virtuelle offre une magnifique plus-value.

Moi Moss et pas méchant

Dans Moss, tout commence devant un livre, dans une vaste et majestueuse bibliothèque. Vous tournez les premières pages d'un conte pour enfants avant d'y plonger littéralement. Votre position est fixe et vous observez sous tous les angles un charmant "tableau" forestier. C'est ici qu'entre en scène Quill, une petite souris absolument irrésistible que vous accompagnerez durant toute l'aventure.

C'est par elle, immédiatement, que commence l'enchantement : mignonne comme tout et superbement animée, elle s'aperçoit rapidement de votre présence et vous fait un signe. Vous incarnez en effet "le lecteur", une présence invisible aux autres yeux que les siens... ainsi qu'aux vôtres, puisque vous pouvez apercevoir le reflet de votre visage sur un petit plan d'eau en contrebas. 

Ce tableau n'est que le premier d'une longue série, et vous passerez de l'un à l'autre au son des pages qui se tournent, dans un émerveillement sans cesse renouvelé. Vous pouvez les regarder sous tous les angles, vous lever pour avoir un point de vue aérien, vous pencher pour voir derrière une paroi, et bien sûr vous approcher autant que possible de certains éléments pour mieux les observer. Vous ne résisterez d'ailleurs pas à rapprocher votre visage de Quill, pour l'examiner avec attention, et serez surpris de voir qu'elle réagit amicalement à cette proximité... Tout simplement craquant. Mais il est temps de partir à l'aventure !

Ingénieux et féérique

Moss offre en quelque sorte un double gameplay. Vous contrôlez Quill de manière classique, avec le stick de la manette pour les déplacements et les boutons pour sauter et frapper les ennemis, tandis que vous incarnez en même temps le lecteur, en déplaçant la DualShock 4 dans l'espace pour l'aider à progresser en activant différents mécanismes. Les mouvements de votre manette sont suivis en permanence et représentés à l'écran par une bulle bleue. Vous pouvez grâce à elle agripper des éléments, les faire tourner, ouvrir des portes, ou même redonner de la vie à Quill lorsqu'elle est en difficulté.

De tableau en tableau, la petite souris doit ainsi se frayer un chemin, sauter de plates-formes en plates-formes ou sortir sa petite épée en vue de combattre quelques ennemis. Dans ces séquences d'action, elle peut user d'une esquive bien pratique, permettant de ne pas se faire toucher puis de contre-attaquer efficacement. Et elle comptera donc, pour le reste, sur vos talents de lecteur pour interagir avec les éléments du décor, mais aussi contrôler les antagonistes, qui auront également leur utilité dans la résolution de certains puzzles.

Sur le temps assez court que dure l'aventure, les phases d'exploration, de plate-forme, de combats et d'énigmes sont très bien équilibrées. Surtout, elles se renouvellent sans cesse, sans jamais laisser place à la facilité de la répétition. Il en va de même pour les décors, fort variés, et pour la narration, jamais trop pesante et qui réveille volontiers nos bons souvenirs d'enfant, lorsque notre imagination faisait prendre vie aux dessins illustrant les histoires qu'on nous racontait. Les musiques, elles aussi, participent pleinement à faire de cette petite expérience en réalité virtuelle un pur délice, qui n'a finalement que le défaut d'être trop court. Les quelques heures qu'elle dure sont bien remplies, bien faites, mais on ne peut que rester sur sa faim lorsque le jeu nous donne rendez-vous pour la suite des aventures de Quill dans le prochain livre.

Un indispensable du PlayStation VR en tout cas, dont on attend donc la suite avec grande impatience...

Indispensable Gameblog
Très bon
8
Notes de la Rédac (3)

Moss est indubitablement l'un des meilleurs jeux disponibles à ce jour sur PlayStation VR. Ce petit conte est absolument charmant, de bout en bout, et il offre un gameplay à la fois intéressant et parfaitement équilibré. Dommage qu'il nous laisse si rapidement sur notre faim, au bout de 3 ou 4 heures de jeu, devant un "à suivre" un peu frustrant, tant on a passé un bon moment. Un enchantement dont vous ne pouvez pas vous passer, malgré tout, si vous avez à la maison le casque de réalité virtuelle de Sony.


par
+ On aime
  • Quill, petite souris si adorable et attachante.
  • La féérie parfaite qui se dégage de ce conte, dans ses environnements et sa narration.
  • Gameplay bien réglé et puzzles intelligents.
- On n'aime pas
  • Un peu trop court (3-4h environ), on reste sur sa faim.
  • Pas de véritable "rejouabilité".
Donnez votre note
3 notes
8
0
1
0
2
0
3
0
4
0
5
0
6
0
7
3
8
0
9
0
10
Ma collection sur PS VR
Je l'ai 1
J'y joue 0
Je le vends 0
Je le cherche 0
Vos tests
Pas de test de lecteur pour ce jeu.
Soyez le premier à en rédiger un !

Galerie photo Moss - 40 images (cliquez pour zoomer)

La rédaction vous recommande

10 commentaires
  • Les plus récents
  • Les plus anciens
Tous les commentaires (10)